Lundi, 27 Février 2017 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
A l’Etat major des FAT : Le plan du Général Titikpina à Félix Kadanga pour la Présidentielle 2015 (Analyse)


  [1/11/2014 8:25:36 AM]  | Kiosque | Le triangle des enjeux | Lu :8657 fois | Commenter
 

Togo  - Les élections présidentielles au Togo ont été et sont toujours sources de violence perpétrées par une armée clanique et sanguinaire façonnée à l’image du clan Gnassingbé pour le soutenir advienne que pourra. L’élection présidentielle de 2015 s’annonce sur fond de vigilance même si aujourd’hui une sorte d’acalmie qui ne dit pas encore nom donne l’impression que tout pourra aller pour le mieux.




A décrypter sérieusement le discours du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, on se pose la question de savoir ce qui pourra être mis derrière cette phrase « renforcer les capacités militaires » surtout que nous sommes à la veille d’une élection présidentielle qui détermine son existence politique pour les cinq années à venir. Il y a donc doute de croire en la sincérité d’un Chef d’Etat comme Faure avide du pouvoir pour le pouvoir.

Cette phrase qui paraît mystique aux yeux de beaucoup de Togolais aujourd’hui a été reprise par le Général Hohamed Atcha Titikpina le Chef d’Etat major sortant lors de la passation de service qui a lieu entre son successeur Félix Kadanga et lui.

Au cours justement de cette passation de service, 12 minutes après le discours classique du Général sortant, tous les journalistes ont été priés de vider de la salle. Il leur a été demandé de rester très loin de cette salle afin de permettre au Général Titikpina de dire ce qu’il a sur son cœur. « Allez loin », glosait le militaire chargé de mettre la presse à distance. malgré tout cela, le Général Titikpina a parlé dans nos micros.

Et au Général Titikpina de continuer avec son élan habituel. « Messieurs les ministres, il n’est pas de mon habitude de parler en ces circonstances. C’est pourquoi j’ai tenu à le faire hors antenne pour des raisons qui me sont propres » Après ces mots introductifs le Général Titikpina a passé en revue toutes les missions de maintien de paix auxquelles l’armée togolaise a participé notamment en Côte d’Ivoire, au Mali, en Guinée Bissau, au Congo… « Aujourd’hui, nous avons des problèmes au niveau de l’Afrique des problèmes de rébellion » a-t-il déclaré

Avant de continuer sur le plan national « Il y a des problèmes sociaux mais il y une priorité » le Général Titikpina n’a pas passé sous silence selon lui les efforts de Faure Gnassingbé. Tout cela n’inquiète en rien du tout le peuple togolais.
Là où l’intervention du Général Titikpina porte à réflexion est lorsqu’il parle de la démocratie et le rôle de l’armée togolaise en des périodes précises. « Nous sommes en démocratie. Celui qui veut le pouvoir doit aller le chercher par les urnes. C’est la seule condition d’aller au pouvoir ici et ailleurs. Celui qui veut le contre pouvoir sera en face d’une armée qui est dynamique » pour le paraphraser. Que se cache derrière cette phrase su Général Titikpina ? La question interpelle la vigilance de tous les Togolais si on sait que Faure a parlé de renforcement des capacités militaires en ce début d’année et que le Général Titikpina atteste que celui qui veut le contre pouvoir sera face à une armée dynamique. Les violences qui avaient émaillé la mascarade d’avril 2005 sont encore vivaces dans la mémoire des Togolais. La déclaration de Titikpina voudrait-elle dire que le « malheureux exploit » de 2005 va-t-il encore se reproduire. Sinon qu’est-ce que cet ultime conseil du Général vient chercher lors de la passation de service à l’Etat major des Fat ?

Nous allons revenir sur ce sujet la semaine prochaine qui nous parait très important.
A suivre….

Jérôme Sossou
Source : | Le triangle des enjeux


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

.

Dans la même rubrique

Les grands moments de la marche de ce samedi Les grands moments de la manifestation des OSC pour la réouverture de LCF et City Fm. [ 2/25/2017 ]
Les échauffourées entre manifestants et forces de l'ordre au carrefour Lomégan La manifestation de ce samedi pour la réouverture de LCF et City fm est soldée par un bras de fer entre les manifestants et les forces de l'ordre. [ 2/25/2017 ]
Témoignage des riverains du carrefour Lomégan après les échauffourées La manifestation de ce samedi a été soldée par une pluie de gaz lacrymogène au carrefour Lomégan. Les riverains de ce carrefour font leur témoignage. [ 2/25/2017 ]
Médias/ Annulation de l’appel d’offres des sociétés de distribution de bouquets audiovisuels : L’autre scandale qui éclabousse le président de la HAAC devant la Cour suprême En dehors du dossier LFC-City qui ne cesse de susciter l’indignation et la mobilisation des OSC (Organisation de la société civile), la HAAC, du moins son Président Pitang Tchalla, devra faire face à un autre dossier pendant devant la Chambre Administrative de la Cour Suprême. Même si ce second dossier est moins retentissant et fumant que le premier, il révèle un cas de conflit d’intérêts patent, un abus de pouvoir ; des faits qui mettent à mal le fonctionnement normal des institutions.  [ 2/26/2017 ]
Après de brefs heurts entre manifestant et forces de l’ordre, le bilan. Pour empêcher la manifestation d’aboutir au point de chute (siège de la HAAC), les forces de l’ordre et de sécurité ont érigé un mûr devant lequel les manifestants n’ont pas voulu fléchir. Résultat ; les gaz lacrymogènes, les coups de matraques ont été déployés contre des manifestants. [ 2/25/2017 ]
Échauffourées entre forces de l'ordre et manifestants La manifestation a fini par dégénérer à Lomégan. [ 2/25/2017 ]
Politique et climat se côtoient à la Une des quotidiens et hebdomadaires marocains Les quotidiens et hebdomadaires marocains parus ce samedi consacrent leurs commentaires à la formation du gouvernement et aux pluies diluviennes qui se sont abattues jeudi sur les villes de Rabat et Salé. [ 2/25/2017 ]
Le FESPACO en vedette dans la presse burkinabè Les médias burkinabè ont commenté, ce samedi, l’actualité nationale marquée par la 25e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) dont l’ouverture est prévue pour ce soir. [ 2/25/2017 ]
Mohamed VI et Laurent Pokou en vedette dans la presse ivoirienne Les journaux parus ce samedi, sur toute l’étendue du territoire national ont abondamment commenté la visite du Roi du Maroc Mohammed VI en terre ivoirienne et l’hommage rendu à la légende du football ivoirien Laurent Pokou qui sera porté en terre ce jour à Tiassalé (90 Km Nord d’Abidjan). [ 2/25/2017 ]
Gérard Akoumé : 'Sans les réformes, pas d’élections au Togo' Nombreuses sources concordent que la chasse aux sorcières engagées contre les médias, est l’œuvre du pouvoir de Faure Gnassingbé, pour qui roulerait Pitang Tchalla à la HAAC. [ 2/25/2017 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | credit consommation avec moncredit.org | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net |Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle credit consommation avec moncredit.org Serrurier Paris 6| credit consommation avec moncredit.org .