Mardi, 21 Octobre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
A l’Etat major des FAT : Le plan du Général Titikpina à Félix Kadanga pour la Présidentielle 2015 (Analyse)


  [1/11/2014 8:25:36 AM]  | Kiosque | Le triangle des enjeux | Lu :4954 fois | Commenter
 

Togo  - Les élections présidentielles au Togo ont été et sont toujours sources de violence perpétrées par une armée clanique et sanguinaire façonnée à l’image du clan Gnassingbé pour le soutenir advienne que pourra. L’élection présidentielle de 2015 s’annonce sur fond de vigilance même si aujourd’hui une sorte d’acalmie qui ne dit pas encore nom donne l’impression que tout pourra aller pour le mieux.




A décrypter sérieusement le discours du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, on se pose la question de savoir ce qui pourra être mis derrière cette phrase « renforcer les capacités militaires » surtout que nous sommes à la veille d’une élection présidentielle qui détermine son existence politique pour les cinq années à venir. Il y a donc doute de croire en la sincérité d’un Chef d’Etat comme Faure avide du pouvoir pour le pouvoir.

Cette phrase qui paraît mystique aux yeux de beaucoup de Togolais aujourd’hui a été reprise par le Général Hohamed Atcha Titikpina le Chef d’Etat major sortant lors de la passation de service qui a lieu entre son successeur Félix Kadanga et lui.

Au cours justement de cette passation de service, 12 minutes après le discours classique du Général sortant, tous les journalistes ont été priés de vider de la salle. Il leur a été demandé de rester très loin de cette salle afin de permettre au Général Titikpina de dire ce qu’il a sur son cœur. « Allez loin », glosait le militaire chargé de mettre la presse à distance. malgré tout cela, le Général Titikpina a parlé dans nos micros.

Et au Général Titikpina de continuer avec son élan habituel. « Messieurs les ministres, il n’est pas de mon habitude de parler en ces circonstances. C’est pourquoi j’ai tenu à le faire hors antenne pour des raisons qui me sont propres » Après ces mots introductifs le Général Titikpina a passé en revue toutes les missions de maintien de paix auxquelles l’armée togolaise a participé notamment en Côte d’Ivoire, au Mali, en Guinée Bissau, au Congo… « Aujourd’hui, nous avons des problèmes au niveau de l’Afrique des problèmes de rébellion » a-t-il déclaré

Avant de continuer sur le plan national « Il y a des problèmes sociaux mais il y une priorité » le Général Titikpina n’a pas passé sous silence selon lui les efforts de Faure Gnassingbé. Tout cela n’inquiète en rien du tout le peuple togolais.
Là où l’intervention du Général Titikpina porte à réflexion est lorsqu’il parle de la démocratie et le rôle de l’armée togolaise en des périodes précises. « Nous sommes en démocratie. Celui qui veut le pouvoir doit aller le chercher par les urnes. C’est la seule condition d’aller au pouvoir ici et ailleurs. Celui qui veut le contre pouvoir sera en face d’une armée qui est dynamique » pour le paraphraser. Que se cache derrière cette phrase su Général Titikpina ? La question interpelle la vigilance de tous les Togolais si on sait que Faure a parlé de renforcement des capacités militaires en ce début d’année et que le Général Titikpina atteste que celui qui veut le contre pouvoir sera face à une armée dynamique. Les violences qui avaient émaillé la mascarade d’avril 2005 sont encore vivaces dans la mémoire des Togolais. La déclaration de Titikpina voudrait-elle dire que le « malheureux exploit » de 2005 va-t-il encore se reproduire. Sinon qu’est-ce que cet ultime conseil du Général vient chercher lors de la passation de service à l’Etat major des Fat ?

Nous allons revenir sur ce sujet la semaine prochaine qui nous parait très important.
A suivre….

Jérôme Sossou
Source : | Le triangle des enjeux


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Thèse de Doctorat : Mention « Très honorable » pour Combey Adama Mention « très honorable ». C’est le résultat de la présentation de sa thèse de Doctorat Unique en Sciences Economiques que le Jury a accordé lundi à Combey Adama. Cette soutenance s’est tenue à l’Auditorium de l’Université de Lomé. Plusieurs personnalités étaient venues apportées leur soutien à l’impétrant, ex-coordonnateur du Programme National de Volontariat au Togo (Provonat). [ 10/21/2014 ]
Assainissement à Abidjan: l'opération de déguerpissement se poursuit L'occupation anarchique des terres n'est pas sans conséquence pour les populations. Elles sont par la suite victimes des catastrophes naturelles et souvent accusent les autorités. En prévention à ces situations, Abidjan a initié le plan Orsec. [ 10/21/2014 ]
VIDEO/ Commissaire BALATE: entre populations et forces de l'ordre, il y a des petits problèmes  [ 10/21/2014 ]
Vitrine sur la Facilité africaine de l'eau (FAE) : Les responsables des Unités de gestion de projet en eau en atelier à Lomé Lomé abrite un atelier sur la gestion des projets par la facilité africaine de l’eau dans les pays francophones. Il a pour objectif de renforcer les capacités managériales des Unités de gestion des projets en eau, afin qu’ils puissent améliorer leur connaissance sur les règles et procédures de mise en œuvre des projets en eau. [ 10/21/2014 ]
Amélioration de la performance dans la gestion publique : Le personnel du MEF à l’école des conduites de changement. Plus d’une vingtaine de membres du personnel du Ministère de l’Economie et des Finance (MEF) participent du 20 au 24 octobre à un atelier de formation de haut niveau sur la conduite du changement. Organisé par le comité technique de formation du ministère de l’économie et des finances, il a pour objectif d’outiller les participants sur les nouvelles méthodologies de conduite de changement. [ 10/21/2014 ]
12ème foire de Lomé : Le MMLK appelle à plus de mesures pour préserver le statut de zéro cas d’Ebola au Togo Face au risque de contamination de la maladie à virus Ebola, le Mouvement Martin Luther King (MMLK) invite à travers un communiqué parvenu à l’Agence de presse Afreepress, le gouvernement à renforcer les mesures pour préserver la santé publique des populations togolaises lors de la prochaine Foire Internationale de Lomé qui aura lieu du 21 novembre au 8 décembre 2014. [ 10/21/2014 ]
Des acteurs du développement durable à l’école des outils pour l’agenda post 2015 Les représentants des départements ministériels et de la société civile togolaise se forment depuis ce lundi à Lomé sur la Grille d’Analyse du Développement Durable (GADD), un tableau qui permet de faire des annotations sur l’efficacité économique, la protection de l’environnement, et la protection sociale, afin de contribuer efficacement à la définition de l’agenda post 2015 pour l’éradication des systèmes de pauvreté, a constaté un reporter de l’Agence Afreepress. [ 10/21/2014 ]
Ask Conseil en mode développement personnel les 13 et 14 novembre 2014 u 13 au 14 novembre prochains, l’Agence de communication, Ask Conseil organise à Lomé à l’intention des chefs d’entreprises, des managers, des responsables commerciaux et marketing, des chefs produits, des responsables de ventes, des mandataires, des étudiants, bref de « tous ceux qui souhaitent avoir du succès dans les affaires », une formation placée sous le thème : « vendez plus ! », a appris l’Agence de presse Afreepress de l’institution organisatrice. [ 10/21/2014 ]
Le Togo, nouvelle plateforme de concentrateur d’oxygène de la sous-région «Environ 10 000 personnes meurent à cause de la carence en oxygène. 35% à 48% de centres hospitaliers n’ont pas d’oxygène à cause des problèmes d’approvisionnement en oxygène qui est un problème crucial dans les hôpitaux des pays en voie de développement ».  [ 10/21/2014 ]
Affectations punitives dans la fonction publique : Une pratique vile toujours à l’ordre du jour, en dépit de toutes les proclamations Celui qui ne peut pas se taire ou qui ose mettre en difficulté le pouvoir de Faure Gnassingbé n’est pas à l’abri d’une affectation punitive si d’aventure il ressortissait à la fonction publique. Beaucoup de citoyens y ont ainsi goûté, des agents de cette fonction publique engagés en politique dans des partis autres que celui de Faure Gnassingbé aux enseignants qui osent revendiquer de meilleures conditions de vie et de travail pour leur corporation. Tout cela se passe au Togo, malgré toutes les déclarations qui tendent à faire croire que le pays est un eldorado à nul autre pareil depuis 2005.  [ 10/21/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Faites un devis sur cecomparateur mutuelle santé | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne
EX-IN Consult
iciLome.com