Vendredi, 9 Décembre 2016 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
A l’Etat major des FAT : Le plan du Général Titikpina à Félix Kadanga pour la Présidentielle 2015 (Analyse)


  [1/11/2014 8:25:36 AM]  | Kiosque | Le triangle des enjeux | Lu :8550 fois | Commenter
 

Togo  - Les élections présidentielles au Togo ont été et sont toujours sources de violence perpétrées par une armée clanique et sanguinaire façonnée à l’image du clan Gnassingbé pour le soutenir advienne que pourra. L’élection présidentielle de 2015 s’annonce sur fond de vigilance même si aujourd’hui une sorte d’acalmie qui ne dit pas encore nom donne l’impression que tout pourra aller pour le mieux.




A décrypter sérieusement le discours du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, on se pose la question de savoir ce qui pourra être mis derrière cette phrase « renforcer les capacités militaires » surtout que nous sommes à la veille d’une élection présidentielle qui détermine son existence politique pour les cinq années à venir. Il y a donc doute de croire en la sincérité d’un Chef d’Etat comme Faure avide du pouvoir pour le pouvoir.

Cette phrase qui paraît mystique aux yeux de beaucoup de Togolais aujourd’hui a été reprise par le Général Hohamed Atcha Titikpina le Chef d’Etat major sortant lors de la passation de service qui a lieu entre son successeur Félix Kadanga et lui.

Au cours justement de cette passation de service, 12 minutes après le discours classique du Général sortant, tous les journalistes ont été priés de vider de la salle. Il leur a été demandé de rester très loin de cette salle afin de permettre au Général Titikpina de dire ce qu’il a sur son cœur. « Allez loin », glosait le militaire chargé de mettre la presse à distance. malgré tout cela, le Général Titikpina a parlé dans nos micros.

Et au Général Titikpina de continuer avec son élan habituel. « Messieurs les ministres, il n’est pas de mon habitude de parler en ces circonstances. C’est pourquoi j’ai tenu à le faire hors antenne pour des raisons qui me sont propres » Après ces mots introductifs le Général Titikpina a passé en revue toutes les missions de maintien de paix auxquelles l’armée togolaise a participé notamment en Côte d’Ivoire, au Mali, en Guinée Bissau, au Congo… « Aujourd’hui, nous avons des problèmes au niveau de l’Afrique des problèmes de rébellion » a-t-il déclaré

Avant de continuer sur le plan national « Il y a des problèmes sociaux mais il y une priorité » le Général Titikpina n’a pas passé sous silence selon lui les efforts de Faure Gnassingbé. Tout cela n’inquiète en rien du tout le peuple togolais.
Là où l’intervention du Général Titikpina porte à réflexion est lorsqu’il parle de la démocratie et le rôle de l’armée togolaise en des périodes précises. « Nous sommes en démocratie. Celui qui veut le pouvoir doit aller le chercher par les urnes. C’est la seule condition d’aller au pouvoir ici et ailleurs. Celui qui veut le contre pouvoir sera en face d’une armée qui est dynamique » pour le paraphraser. Que se cache derrière cette phrase su Général Titikpina ? La question interpelle la vigilance de tous les Togolais si on sait que Faure a parlé de renforcement des capacités militaires en ce début d’année et que le Général Titikpina atteste que celui qui veut le contre pouvoir sera face à une armée dynamique. Les violences qui avaient émaillé la mascarade d’avril 2005 sont encore vivaces dans la mémoire des Togolais. La déclaration de Titikpina voudrait-elle dire que le « malheureux exploit » de 2005 va-t-il encore se reproduire. Sinon qu’est-ce que cet ultime conseil du Général vient chercher lors de la passation de service à l’Etat major des Fat ?

Nous allons revenir sur ce sujet la semaine prochaine qui nous parait très important.
A suivre….

Jérôme Sossou
Source : | Le triangle des enjeux


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Gabon Télévision: une grève du personnel annoncée pour demain vendredi A travers un point de presse, le Syndicat nationale des personnels de l’audiovisuel public (SYNAPAP) a annoncé une grève dès ce vendredi 9 décembre. [ 12/8/2016 ]
La Fondation Konrad Adenauer creuse la question du genre à Lomé Malgré les réformes entreprises dans les pays de l’Afrique de l’ouest, les femmes continuent d’être victimes d’injustices en matière foncière. Dans le cadre de son projet EWOH 2 : « un seul monde sans faim », la Fondation allemande Konrad Adenauer a réuni ce jeudi à Lomé les facilitateurs nationaux de l’administration publique et de la société civile, a constaté l’Agence de presse Afreepress.  [ 12/8/2016 ]
Sadd défend les principes de la responsabilité sociétale des entreprises au Togo Soucieuse de la responsabilité sociétale des entreprises dans le secteur minier et en zone franche au Togo, Solidarité et action pour le développement durable, (Sadd) organise depuis hier et pour trois jours à Atakpamé, un séminaire atelier de formation. Participent à cet atelier les inspecteurs des lois sociales, les délégués syndicaux et les délégués du personnel. Il s’agit pour Sadd d’outiller les participants à maitriser le concept de la responsabilité sociétale des entreprises, les principes directeurs de l’Ocde et son chapitre sur les droits de l’homme, les principes directeurs des nations unies relatives aux entreprises multinationales, la déclaration de l’Oit sur les entreprises multinationales et tous les accords cadre internationaux ou mondiaux qui régissent un peu la vie des entreprises multinationales.  [ 12/8/2016 ]
Le canton de Sagbado et ses litiges fonciers : Le chef Semekonawo au centre de toutes les intrigues Il ne se passe de jour où la quiétude des habitants du canton de Sagbado ne soit troublée par des affaires qui opposent les collectivités aux chefs traditionnels et aux géomètres. Lumière sur les dérives des responsables du canton de Sagbado. Le chef canton de Sagbado, Togbui Semekonawo Innocent et Gnatikan Edem,un proche de l’ex-Premier ministre, Ahoomey Zunu, sont accusés de magouilles.  [ 12/8/2016 ]
Deuil: les condoléances du PRD à la famille de Kamarou Fassassi Une forte délégation du Parti du Renouveau Démocratique (PRD), conduite par Maître Adrien HOUNGBEDJI, est allée présenter ses sincères condoléances à la famille de Kamarou FASSASSI, décédé le 04 décembre dernier. [ 12/8/2016 ]
Identification: 5 millions d’abonnés éjectés des réseaux de téléphonie mobiles En vue d’assainir la liste des abonnés de réseaux de téléphonie et surtout pour des questions sécuritaires, l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), a annoncé la suspension de plus de 5 millions de puces non identifiées. [ 12/8/2016 ]
L’ASSAFETO fête son jubilé d’or L’enquête démographique et de santé au Togo (EDST 2013), montre qu’il y a environ 401 décès pour 100.000 naissances vivantes chaque année et 27 décès de nouveau-nés pour 1.000 naissances vivantes. Selon le rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en 2015, 45% des décès des enfants de moins de 5 surviennent chez les nouveau-nés. Environ 50% de ces décès de nouveau-nés surviennent dans les premières 24 heures de vie et 75% dans la première semaine.  [ 12/7/2016 ]
Gestion publique: les syndicats désapprouvent le gouvernement de Patrice Talon Les Centrales et Confédérations syndicales ont manifesté, à la Bourse du Travail à Cotonou ce mardi 06 décembre 2016, contre la décision du gouvernement de liquider la Sonapra, l’Onasa, la Caia-sa et l’Ons. [ 12/7/2016 ]
Régulation des médias: ouverture de 8ème Conférence de la CIRCAF à Cotonou Le président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) du Niger, M. Abdourahamane Ousmane, président en exercice du Réseau des Instances Africaines de Régulation de la Communication (RIARC), a présidé, mardi 06 décembre 2016 à Cotonou, la cérémonie d’ouverture de la 8ème Conférence des Instances de Régulation de la Communication d’Afrique (CIRCAF). [ 12/7/2016 ]
La communauté du grand Atoeta a désormais un festival culturel Les populations du «Grand Atoèta», à travers l’Association des Ressortissants du Grand Atoèta (ARGA) ont organisé du 10 au 14 août 2016 la première édition de leur Festival culturel placée sous le thème «Ensemble pour le développement du Grand Atoèta». [ 12/7/2016 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | credit en ligne | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net |Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle credit consommation avec moncredit.org Serrurier Paris 6| Rachat de credit Trouver le meilleur taux immobilier du moment.