Dimanche, 23 Novembre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
A l’Etat major des FAT : Le plan du Général Titikpina à Félix Kadanga pour la Présidentielle 2015 (Analyse)


  [1/11/2014 8:25:36 AM]  | Kiosque | Le triangle des enjeux | Lu :5133 fois | Commenter
 

Togo  - Les élections présidentielles au Togo ont été et sont toujours sources de violence perpétrées par une armée clanique et sanguinaire façonnée à l’image du clan Gnassingbé pour le soutenir advienne que pourra. L’élection présidentielle de 2015 s’annonce sur fond de vigilance même si aujourd’hui une sorte d’acalmie qui ne dit pas encore nom donne l’impression que tout pourra aller pour le mieux.




A décrypter sérieusement le discours du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, on se pose la question de savoir ce qui pourra être mis derrière cette phrase « renforcer les capacités militaires » surtout que nous sommes à la veille d’une élection présidentielle qui détermine son existence politique pour les cinq années à venir. Il y a donc doute de croire en la sincérité d’un Chef d’Etat comme Faure avide du pouvoir pour le pouvoir.

Cette phrase qui paraît mystique aux yeux de beaucoup de Togolais aujourd’hui a été reprise par le Général Hohamed Atcha Titikpina le Chef d’Etat major sortant lors de la passation de service qui a lieu entre son successeur Félix Kadanga et lui.

Au cours justement de cette passation de service, 12 minutes après le discours classique du Général sortant, tous les journalistes ont été priés de vider de la salle. Il leur a été demandé de rester très loin de cette salle afin de permettre au Général Titikpina de dire ce qu’il a sur son cœur. « Allez loin », glosait le militaire chargé de mettre la presse à distance. malgré tout cela, le Général Titikpina a parlé dans nos micros.

Et au Général Titikpina de continuer avec son élan habituel. « Messieurs les ministres, il n’est pas de mon habitude de parler en ces circonstances. C’est pourquoi j’ai tenu à le faire hors antenne pour des raisons qui me sont propres » Après ces mots introductifs le Général Titikpina a passé en revue toutes les missions de maintien de paix auxquelles l’armée togolaise a participé notamment en Côte d’Ivoire, au Mali, en Guinée Bissau, au Congo… « Aujourd’hui, nous avons des problèmes au niveau de l’Afrique des problèmes de rébellion » a-t-il déclaré

Avant de continuer sur le plan national « Il y a des problèmes sociaux mais il y une priorité » le Général Titikpina n’a pas passé sous silence selon lui les efforts de Faure Gnassingbé. Tout cela n’inquiète en rien du tout le peuple togolais.
Là où l’intervention du Général Titikpina porte à réflexion est lorsqu’il parle de la démocratie et le rôle de l’armée togolaise en des périodes précises. « Nous sommes en démocratie. Celui qui veut le pouvoir doit aller le chercher par les urnes. C’est la seule condition d’aller au pouvoir ici et ailleurs. Celui qui veut le contre pouvoir sera en face d’une armée qui est dynamique » pour le paraphraser. Que se cache derrière cette phrase su Général Titikpina ? La question interpelle la vigilance de tous les Togolais si on sait que Faure a parlé de renforcement des capacités militaires en ce début d’année et que le Général Titikpina atteste que celui qui veut le contre pouvoir sera face à une armée dynamique. Les violences qui avaient émaillé la mascarade d’avril 2005 sont encore vivaces dans la mémoire des Togolais. La déclaration de Titikpina voudrait-elle dire que le « malheureux exploit » de 2005 va-t-il encore se reproduire. Sinon qu’est-ce que cet ultime conseil du Général vient chercher lors de la passation de service à l’Etat major des Fat ?

Nous allons revenir sur ce sujet la semaine prochaine qui nous parait très important.
A suivre….

Jérôme Sossou
Source : | Le triangle des enjeux


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

La police lance une opération de sécurité à la suite du meurtre de 28 personnes Les autorités kenyanes ont ordonné le lancement d'une opération de sécurité contre les hommes armés d'origine présumée somalienne qui ont tué 28 personnes samedi matin à Mandera, à la frontière avec la Somalie. [ 11/23/2014 ]
Al-Shabaab revendique la tuerie de 28 passagers de bus à Mandera Les militants somaliens d'Al- Shabaab ont revendiqué samedi la tuerie de 28 passagers de bus à Mandera, dans le nord-est du Kenya, près de la frontière avec la Somalie. [ 11/23/2014 ]
Ebola : le dernier bilan est de 2.077 cas dont 1.233 décès L'épidémie d'Ebola a fait jusqu'ici un total de 2.077 cas, dont 1.233 décès, en Guinée, a déclaré samedi le coordinateur national de lutte contre Ebola, le Dr Sakoba Keita, lors d'une conférence de presse. [ 11/23/2014 ]
Il y a 20 ans, disparaissait Abéti Masikini Il y a vingt (20) ans, la chanteuse congolaise Abeti Masikini disparaissait à l’âge de 40 ans. Ce 20ème anniversaire sera commémoré au Grand Hôtel Kinshasa (GHK).   [ 11/22/2014 ]
Des policiers et militaires dans un groupe de délinquants interpelé Interpeler des délinquants pour criminalité est un fait de tous les jours. Mais ce qui a paru extraordinaire dans la commune de Kimbanseke à Kinshasa (RDC), est que parmi ces derniers figurent des policiers et militaires de la République. Un total de vingt (20) délinquants regroupés dans cinq (05) groupes a été présenté le jeudi 20 novembre 2014. [ 11/22/2014 ]
Lutumba Ndomanueno dément l’annonce de sa mort Annoncé pour mort, le poète Lutumba Ndomanueno dit "Simaro Lutumba Masiya" n’est pas mort. Tout en reconnaissant qu’il est un peu souffrant, il a par contre démenti le 12 novembre dernier l’allégation de sa mort, comme distillée par certaines sources à Kinshasa. [ 11/22/2014 ]
Les pointeurs du Port de Lomé ont désormais un syndicat : le SYNPOCOM-Togo La Fédération des syndicats des travailleurs des transports du Togo (FESYTRAT) a enregistré samedi en son sein, le 19ème mouvement syndical, en l’occurrence le Syndicat des pointeurs des compagnies maritimes privées du Togo (SYNPOCOM-Togo), les travailleurs qui s’occupent du déchargement et de l’embarquement de la cargaison des navires. [ 11/22/2014 ]
Revue de la presse ivoirienne du 22 novembre Voici les principales informations de journaux ivoiriens parus samedi: [ 11/22/2014 ]
Politique, sécurité et sport à la Une des journaux ivoiriens Les journaux quotidiens ivoiriens parus, samedi, sur l'ensemble du territoire national, offrent un menu varié allant de la politique au sport en passant par la sécurité. Le quotidien Notre Voie, journal officiel du Front populaire ivoirien (FPI) consacre sa Une, à l'ex-Directeur général du Port autonome d'Abidjan, Marcel Gossio. Dans une interview, il explique les questions relatives à la proposition de la candidature de Laurent Gbagbo, au Comité de contrôle et à l'affaire Lida Kouassi. [ 11/22/2014 ]
La mésaventure d'un reporter avec les militaires hier à la marche de CAP 2015 Entre le ministre Bawara et les manifestants les versions divergent quant à la présence de militaires hier en ville pour réprimer la manifestation de l'opposition. Nous vous présentons ici la petite mésaventure d'un confrère avec des militaires hier en ville. Témoignage [ 11/22/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! | Offre bancaire sur rachat de credit banque à taux fixe.
EX-IN Consult
iciLome.com