Samedi, 1 Novembre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
A l’Etat major des FAT : Le plan du Général Titikpina à Félix Kadanga pour la Présidentielle 2015 (Analyse)


  [1/11/2014 8:25:36 AM]  | Kiosque | Le triangle des enjeux | Lu :5044 fois | Commenter
 

Togo  - Les élections présidentielles au Togo ont été et sont toujours sources de violence perpétrées par une armée clanique et sanguinaire façonnée à l’image du clan Gnassingbé pour le soutenir advienne que pourra. L’élection présidentielle de 2015 s’annonce sur fond de vigilance même si aujourd’hui une sorte d’acalmie qui ne dit pas encore nom donne l’impression que tout pourra aller pour le mieux.




A décrypter sérieusement le discours du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, on se pose la question de savoir ce qui pourra être mis derrière cette phrase « renforcer les capacités militaires » surtout que nous sommes à la veille d’une élection présidentielle qui détermine son existence politique pour les cinq années à venir. Il y a donc doute de croire en la sincérité d’un Chef d’Etat comme Faure avide du pouvoir pour le pouvoir.

Cette phrase qui paraît mystique aux yeux de beaucoup de Togolais aujourd’hui a été reprise par le Général Hohamed Atcha Titikpina le Chef d’Etat major sortant lors de la passation de service qui a lieu entre son successeur Félix Kadanga et lui.

Au cours justement de cette passation de service, 12 minutes après le discours classique du Général sortant, tous les journalistes ont été priés de vider de la salle. Il leur a été demandé de rester très loin de cette salle afin de permettre au Général Titikpina de dire ce qu’il a sur son cœur. « Allez loin », glosait le militaire chargé de mettre la presse à distance. malgré tout cela, le Général Titikpina a parlé dans nos micros.

Et au Général Titikpina de continuer avec son élan habituel. « Messieurs les ministres, il n’est pas de mon habitude de parler en ces circonstances. C’est pourquoi j’ai tenu à le faire hors antenne pour des raisons qui me sont propres » Après ces mots introductifs le Général Titikpina a passé en revue toutes les missions de maintien de paix auxquelles l’armée togolaise a participé notamment en Côte d’Ivoire, au Mali, en Guinée Bissau, au Congo… « Aujourd’hui, nous avons des problèmes au niveau de l’Afrique des problèmes de rébellion » a-t-il déclaré

Avant de continuer sur le plan national « Il y a des problèmes sociaux mais il y une priorité » le Général Titikpina n’a pas passé sous silence selon lui les efforts de Faure Gnassingbé. Tout cela n’inquiète en rien du tout le peuple togolais.
Là où l’intervention du Général Titikpina porte à réflexion est lorsqu’il parle de la démocratie et le rôle de l’armée togolaise en des périodes précises. « Nous sommes en démocratie. Celui qui veut le pouvoir doit aller le chercher par les urnes. C’est la seule condition d’aller au pouvoir ici et ailleurs. Celui qui veut le contre pouvoir sera en face d’une armée qui est dynamique » pour le paraphraser. Que se cache derrière cette phrase su Général Titikpina ? La question interpelle la vigilance de tous les Togolais si on sait que Faure a parlé de renforcement des capacités militaires en ce début d’année et que le Général Titikpina atteste que celui qui veut le contre pouvoir sera face à une armée dynamique. Les violences qui avaient émaillé la mascarade d’avril 2005 sont encore vivaces dans la mémoire des Togolais. La déclaration de Titikpina voudrait-elle dire que le « malheureux exploit » de 2005 va-t-il encore se reproduire. Sinon qu’est-ce que cet ultime conseil du Général vient chercher lors de la passation de service à l’Etat major des Fat ?

Nous allons revenir sur ce sujet la semaine prochaine qui nous parait très important.
A suivre….

Jérôme Sossou
Source : | Le triangle des enjeux


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

La Côte d'Ivoire veut endiguer le phénomène des enfants de la rue La recrudescence du phénomène des enfants de la rue préoccupe les autorités ivoiriennes qui affichent leur détermination à endiguer le fléau. [ 11/1/2014 ]
Le Maroc dénonce fermement les attaques terroristes perpétrées à l'ouest du Niger Le Maroc a dénoncé, vendredi, les attaques terroristes meurtrières perpétrées jeudi dans la région de Tillabéry, dans l'ouest du Niger. [ 11/1/2014 ]
Le nombre cumulé de cas d'Ebola atteint 6.329, dont 2.446décès Le nombre cumulé d'Ebola enregistré au Liberia s'est élevé à 6.329, dont 2.446 décès, jusqu'au 27 octobre, a déclaré le gouvernement libérien vendredi. [ 11/1/2014 ]
Trois attaque à la bombe font dix morts à Gombe Un triple attentat à la bombe a frappé ce vendredi une gare routière de Gombe (nord-est du Nigeria), faisant 10 morts et plus de 34 blessés, malgré le cessez-le-feu instauré par les autorités nigérianes avec les islamistes de Boko Haram. [ 11/1/2014 ]
Manifestation contre la désignation du général Honoréau poste de chef de l'Etat Après la chute du régime de Blaise Compaoré, plusieurs milliers de personnes continuent de protester contre la désignation du général de division, Honoré Nabéré Traoré, au poste de chef de l'Etat, et réclame un autre général à la retraite du nom Kouamé Lougué à la tête de la transition, dans la ville de Ouagadougou, capitale burkinabè, a constaté vendredi Xinhua sur place. [ 11/1/2014 ]
Tchad/Cameroun: lancement d'une campagne de mobilisation et du dépistage des maladies sexuellement transmissibles Une grande campagne de mobilisation et du dépistage des Infections sexuellement transmissibles (lST) et du VIH/Sida a été lancée jeudi à Léré, au sud-ouest du Tchad, frontalière avec le Cameroun. [ 10/30/2014 ]
Trois attaques simultanées à Ouallam, 9 éléments de sécurité tués Des attaques terroristes ont eu lieu jeudi matin dans le département de Ouallam, région de Tillabéry, dans l'ouest du Nigeri, faisant 9 morts parmi les éléments des Forces de défense et de sécurité du Niger (FDS). [ 10/31/2014 ]
Un procès des anciens tortionnaires et complices de Habré àla mi-novembre Une session criminelle spéciale sera ouverte le 14 novembre à N'Djamena pour juger les tortionnaires de la police politique sous le règne de l'ancien dictateur Hissène Habré, a déclaré jeudi Louapambé Mahouli Bruno, procureur général près la Cour d'appel de N'Djaména. [ 10/31/2014 ]
Le nombre des déplacés a plus que doublé au Sud-Kivu Dans la province du Sud-Kivu ( est de la RDC), le nombre des personnes déplacées a plus que doublé, atteigant 68.200 à la fin du mois de septembre, contre 31. 555 enregistrées en juin dernier, selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA). [ 10/31/2014 ]
La presse ivoirienne pro-Gbagbo se réjouit du ‘'coup d'Etat'' contre Blaise Compaoré La presse ivoirienne, notamment celle proche de l’ancien Chef de l’Etat Laurent Gbagbo, s’est réjoui dans sa parution de vendredi sur l’ensemble du territoire national, du ‘’coup d’Etat’’ perpétré, jeudi, contre le Président Burkinabè Blaise Compaoré. [ 10/31/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Faites un devis sur cecomparateur mutuelle santé | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne | => Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com