Vendredi, 1 Août 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
A l’Etat major des FAT : Le plan du Général Titikpina à Félix Kadanga pour la Présidentielle 2015 (Analyse)


  [1/11/2014 8:25:36 AM]  | Kiosque | Le triangle des enjeux | Lu :4566 fois | 4 Commentaires
 

Togo  - Les élections présidentielles au Togo ont été et sont toujours sources de violence perpétrées par une armée clanique et sanguinaire façonnée à l’image du clan Gnassingbé pour le soutenir advienne que pourra. L’élection présidentielle de 2015 s’annonce sur fond de vigilance même si aujourd’hui une sorte d’acalmie qui ne dit pas encore nom donne l’impression que tout pourra aller pour le mieux.




A décrypter sérieusement le discours du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, on se pose la question de savoir ce qui pourra être mis derrière cette phrase « renforcer les capacités militaires » surtout que nous sommes à la veille d’une élection présidentielle qui détermine son existence politique pour les cinq années à venir. Il y a donc doute de croire en la sincérité d’un Chef d’Etat comme Faure avide du pouvoir pour le pouvoir.

Cette phrase qui paraît mystique aux yeux de beaucoup de Togolais aujourd’hui a été reprise par le Général Hohamed Atcha Titikpina le Chef d’Etat major sortant lors de la passation de service qui a lieu entre son successeur Félix Kadanga et lui.

Au cours justement de cette passation de service, 12 minutes après le discours classique du Général sortant, tous les journalistes ont été priés de vider de la salle. Il leur a été demandé de rester très loin de cette salle afin de permettre au Général Titikpina de dire ce qu’il a sur son cœur. « Allez loin », glosait le militaire chargé de mettre la presse à distance. malgré tout cela, le Général Titikpina a parlé dans nos micros.

Et au Général Titikpina de continuer avec son élan habituel. « Messieurs les ministres, il n’est pas de mon habitude de parler en ces circonstances. C’est pourquoi j’ai tenu à le faire hors antenne pour des raisons qui me sont propres » Après ces mots introductifs le Général Titikpina a passé en revue toutes les missions de maintien de paix auxquelles l’armée togolaise a participé notamment en Côte d’Ivoire, au Mali, en Guinée Bissau, au Congo… « Aujourd’hui, nous avons des problèmes au niveau de l’Afrique des problèmes de rébellion » a-t-il déclaré

Avant de continuer sur le plan national « Il y a des problèmes sociaux mais il y une priorité » le Général Titikpina n’a pas passé sous silence selon lui les efforts de Faure Gnassingbé. Tout cela n’inquiète en rien du tout le peuple togolais.
Là où l’intervention du Général Titikpina porte à réflexion est lorsqu’il parle de la démocratie et le rôle de l’armée togolaise en des périodes précises. « Nous sommes en démocratie. Celui qui veut le pouvoir doit aller le chercher par les urnes. C’est la seule condition d’aller au pouvoir ici et ailleurs. Celui qui veut le contre pouvoir sera en face d’une armée qui est dynamique » pour le paraphraser. Que se cache derrière cette phrase su Général Titikpina ? La question interpelle la vigilance de tous les Togolais si on sait que Faure a parlé de renforcement des capacités militaires en ce début d’année et que le Général Titikpina atteste que celui qui veut le contre pouvoir sera face à une armée dynamique. Les violences qui avaient émaillé la mascarade d’avril 2005 sont encore vivaces dans la mémoire des Togolais. La déclaration de Titikpina voudrait-elle dire que le « malheureux exploit » de 2005 va-t-il encore se reproduire. Sinon qu’est-ce que cet ultime conseil du Général vient chercher lors de la passation de service à l’Etat major des Fat ?

Nous allons revenir sur ce sujet la semaine prochaine qui nous parait très important.
A suivre….

Jérôme Sossou
Source : | Le triangle des enjeux


.
Publicité>


Commentaires


 4   Jay | 1/12/2014 8:12:32 PM
  Réponse à 3-NGODO l'EMMERDEUR
 
Heeeeeeeeee - Democratie !!!!
Meme dans les FAT..

"
Là où l’intervention du Général Titikpina porte à réflexion est lorsqu’il parle de la démocratie et le rôle de l’armée togolaise en des périodes précises. «,,,,, Nous sommes en démocratie...

. Celui qui veut le pouvoir doit aller le chercher par les urnes. C’est la seule condition d’aller au pouvoir ici et ailleurs .."


Nawaaaa woooooo !!!! Democratie !!! en 37 ans + 10 ans woooooo !!!

Democratie,,,,,,, quand tu nous scies ......looooooo !!!

les FAT ont parle' loooooo !!!!

Aie,,, Aie...
 

 3   NGODO l'EMMERDEUR | 1/12/2014 12:53:21 PM
.
Monsieur le SANGUINAIRE, Seriez-vous assez courageux pour RéPéTer vos aneries devant le TPI, le moment venu ? ? ?

Monsieur le NOUVEAU VETERAND au chomage, vous souhaitez bonne chance à votre remplaçant NENDè FRERE qui est réputer pour être un homme BRUTAL, VIOLANT, un FOU à la gâchette facile qui ne fait pas la différence entre un crocodile et un Kpatcha Gnassingbé. Celui qui est parti arrêter un seul député avec un bataillon et des blindés pour bombarder la maison.

Monsieur KAKARAKA TITIKPINA WAZABANGA, parce que vous êtes une GROSSE MERDE, ma belle mère dit qu'elle vous chie dessus. L'aviez-vous senti ? ? ? Si non je vous envoie une photocopie par E-mail.

ROMPEZ LES RANGS...
Ne tirez pas la chasse svp.
.

 

 2   NGODO l'EMMERDEUR | 1/11/2014 4:16:28 PM
.

Quand au sommet de L'armée, ils ont du mal à trouver le sommeil, comment peuvent-ils assurer la quiétude à leur protégé.

Faure est-il arrivé au pouvoir par les urnes ? ? ? Un pouvoir emballé dans une boîte de chaussure WESTON, qui lui été remis entre les mains par un quatéron de soldatesques. VU à la TELE, svp. Est-ce cela qu'il appelle les urnes

CONCLUSION: Ce monsieur décoré de files dorés comme un sapin de noel ne fait que défendre sa chapelle. Comme l'ensemble de sa bande, ils exhibent la peur du coup d'état pour justifier leur existance et continuer à piller le Togo.

Monsieur le NOUVEAU RETRAITE que comprenez vous du mot DEMOCRATIE ? ? ?
Est-ce LA VOIE DU PEUPLE ou le bourrage des urnes ? ? ?

Par quels moyens voulez que d'autres TOGOLAIS accèdent au POUVOIR si vous défendez ce même POUVOIR par les ARMES, après avoir y accéder par les ARMES ? ? ? That is the QUESTION...

Vous êtes l'EXEMPLE de la BRUTALITE (ça vient de BRUTE) du CRIME, de la DICTATURE...

Monsieur le CRIMINEL, avec votre SALE RACE vous êtes au pied du MUR et vous avez PEUR de votre OMBRE qui viendra vous déloger.

Au TOGO la PEUR a CHANGER de CAMP (militaire) Vous le démontrez VOUS-MEME.

FERMEZ le BAN.
 

 1   zzzzzzzzzzzzzzzzzzz | 1/11/2014 1:21:51 PM
Des aneries deguisées en journalisme!!!
 

Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Une délégation de la Primature et du ministère de la Santé en tournée de sensibilisation sur le virus Ebola Depuis janvier 2014, le virus Ebola a commencé à sévir dans certaines parties de l’Afrique. Après la Guinée, le Libéria, la Sierra Leone, c’est le tour depuis quelques jours du Nigéria d’enregistrer son premier cas de décès. [ 8/1/2014 ]
Mort du consul honoraire du Liban près le Bénin à Lomé : Yark Damehame parle « d’agression lâche » La mort du consul honoraire du Liban près le Bénin, Assad Chagoury, des suites des coups de feu qu’a essuyé sa voiture aux feux tricolores d’Avépozo (quartier à l’Est de la ville de Lomé) de la part d’individus non identifiés, a suscité la réaction du ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Yark Damehame, qui qualifie cet acte « d’agression lâche ».  [ 8/1/2014 ]
Mort du Consul de Liban près du Bénin au Togo: Yark Dameahane réagit dans un communiqué et ouvre une enquête. Suite à la mort du Consul honoraire du Liban près du Bénin dans un braquage au Togo, le ministre de la sécurité, le Col Yark Damehane ouvre une enquête et éclaire le public. [ 8/1/2014 ]
L'EIIL fait la cour à Ansar al-Sharia en Libye Après son échec à attirer al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), le groupe anciennement baptisé Etat islamique d'Irak et du Levant (EIIL) tente désormais de gagner le soutien d'Ansar al-Sharia en Libye. [ 7/31/2014 ]
Journée de la femme africaine: le gouvernement opte pour une meilleure implication de la femme dans les sciences et technologies Célébrée chaque 31 juillet, la journée de la femme africaine a été marquée ce jeudi à Lomé par une rencontre des acteurs impliqués dans la promotion de la femme et de la protection de ses droits, afin de réfléchir à une meilleure implication des femmes et des filles dans l’éducation des sciences et de la technologie, a constaté l’Agence de presse Afreepress. [ 7/31/2014 ]
178 militaires méritent de la nation ivoirienne après leur mission au Mali 178 militaires, tous grades confondus, de l’Armée ivoirienne, ont été décorés, mercredi, dans l’ordre national de l’ordre du Mérite ivoirien, après leur participation à la Mission internationale de soutien au Mali (Misma), muée par la suite, en Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilité au Mali (Minusma). [ 7/31/2014 ]
Les avocats de Gbagbo demandent à interjeter appel de la décision de confirmation des charges contre leur client Le conseil de la défense de l’ancien chef de l’Etat ivoirien a demandé, jeudi, à la Chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale (CPI) de l’autoriser à interjeter appel de la «décision relative à la confirmation des charges portées contre Laurent Gbagbo » rendue le 12 juin dernier par la Chambre préliminaire I, indique un communiqué transmis à APA. [ 7/31/2014 ]
Le service de santé au bord de l'effondrement Le service de santé libyen est sur le point de s'effondrer alors que de féroces affrontements entre militants font rage dans les villes principales, a rapporté jeudi un responsable de la santé. [ 7/31/2014 ]
Ebola : Kenya Airways rassure ses clients Kenya Airways a garanti à ses clients que ses vols en provenance de l'Afrique de l'ouest étaient sûrs, les clients craignant que les passagers de la région puissent transmettre le virus Ebola. [ 7/31/2014 ]
Les journalistes burundaises plaident pour la promotion médiatique du leadership féminin en Afrique L'Association des Femmes Journalistes du Burundi (AFJO) a profité de la Journée panafricaine de la femme, célébrée le 31 juillet, pour plaider pour la promotion médiatique du leadership féminin en Afrique. [ 7/31/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Offre de voyance gratuite immédiate en direct | Hotelsavecvue.com : Hôtel Lyon |
EX-IN Consult
iciLome.com