Jeudi, 23 Octobre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI): En prélude à son lancement, Mme Tomégah-Dogbé entame le 14 Janvier 2014, une tournée en vue des séances régionales d’informations


  [1/11/2014 4:56:50 PM]  | Kiosque |iciLome | Lu :2138 fois | Commenter
 

Togo  - Mme Tomégah-Dogbé Victoire, Ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes va entamer à partir du 14 janvier 2014 à Dapaong (environ 650 Km de Lomé), des séances régionales d’informations des communautés à la base sur le Fonds National de la Finance Inclusive, FNFI. C'est ce que iciLome.com a appris auprès de la cellule de communication du ministre de source concordante.




Selon la cellule de communication, c’est la toute première étape d’une tournée nationale d’une semaine prévue pour se poursuivre à Kara, Sokodé, Atakpamé et Lomé jusqu’au 20 janvier.

Les séances régionales du Fonds National de la Finance Inclusive sont destinées à informer les populations à la base des raisons de la création du Fonds, ses mécanismes d’intervention et ses potentiels bénéficiaires. Ces séances sont organisées en prélude au lancement officiel dudit Fonds prévule 24 janvier prochain à Kara.
‘’En mettant en place un Fonds National de la Finance Inclusive, la vision ultime du gouvernement est de contribuer, de manière significative et déterminante, à repousser les frontières de l’exclusion financière, en mettant en œuvre un puissant instrument financier qui devra être une réponse institutionnelle forte aux contraintes spécifiques d’accès des populations surtout pauvres, aux services financiers de base’’, indique la ministre du développement à la base, Victoire Tomégah Dogbé.
‘’Il s’agit d’appuyer le secteur de la microfinance et autres institutions financières bancaires ou non, qui s’engagent résolument dans la proximité, dans la réalisation d’interventions spécifiques, à promouvoir dans la durée, la mise en place de mécanismes et produits pertinents répondant aux besoins des couches les plus pauvres’’, explique Mme Tomégah Dogbé.
Le FNFI devra dans cette dynamique renforcer les capacités des prestataires de services financiers afin de lever les obstacles au financement des populations, zones, secteurs et activités marginalisés par le système financier global.
Son objectif est de toucher en 5 ans, environ deux millions de bénéficiaires en termes de créations d’emplois, des activités génératrices de revenus, des micros, très petites, petites et moyennes entreprises.
Financé actuellement sur fonds propres de l’Etat, le FNFI compte à terme diversifier ses sources de financement en mobilisant des Partenaires Techniques et Financiers comme la BOAD, la BAD, la BIDC, la Banque Mondiale et le Système des Nations Unies qui ont déjà donné leur adhésion à ce nouvel instrument au service des populations.
Soulignons que le secteur de la microfinance s’est développé rapidement au Togo au cours des dix dernières années avec une clientèle qui est passée de 62 400bénéficiaires en 1995 à 312 995 en 2004 puis à 1 333 934au 30 juin 2013.
Cependant, ces Systèmes de Financement Décentralisés sont inégalement répartis sur le territoire national, éloignant du coup les populations des services financiers de proximité du fait d’insuffisance de mécanismes d’accès à distance aux services financiers. Le FNFI devra prendre également en compte les questions de ressources à coûts raisonnables pour les crédits mais aussi la garantie des opérations sur les activités jugées risquées.


Le FNFI a été créé par décret pris en Conseil des ministres en décembre dernier et placé sous tutelle du Ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes. Il a un statut d’Etablissement public à caractère financier avec pour mission de rendre accessibles les services financiers à tous, surtout les plus pauvres,par l’entremise des banques et des Institutions de microfinance -- ce que l’on appelle le principe du ‘faire-faire’.
Source :


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Education : quand les élections perturbent les cours Pour le bon déroulement des élections législatives du 26 octobre prochain, le gouvernement a décidé purement et simplement l’arrêt des cours pendant plus de 4 jours. [ 10/23/2014 ]
L’armée sur le pied de guerre Les élections législatives se dérouleront le 26 octobre prochain sous haute protection militaire et sécuritaire. Toutes les mesures préventives ont été mises en place pour répondre aux attaques. [ 10/23/2014 ]
Arrestation d’un ivoirien pour avoir payé des montres à 1,2 millions de Dinars Il en tout cas des dépenses qui interpellent au Maroc. Effectuant une opération avec des cartes bancaires piratées, un citoyen ivoirien a été arrêté mardi par les Services de sécurité de l’aéroport Mohammed V. Ceci, après s’être offert cinq montres pour une valeur de 1,2 millions de dinars. [ 10/23/2014 ]
Ouverture à Tunis d’un centre de presse dans la perspective des élections de dimanche prochain Les élections législatives tunisiennes, auront lieu ce dimanche 26 octobre. Pour ce faire, un centre presse a été ouvert hier mercredi dans l’enceinte du Palais des Congrès au cœur de la capitale. [ 10/23/2014 ]
Le Gynécologue Dénis Mukwege félicité par le chef de la MONUSCO pour son soutien aux femmes victimes de viol La Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO) est reconnaissante au travail louable du gynécologue congolais Dénis Mukwege. Lequel effort se traduisant par ses soutiens multiformes et perpétuels qu’il apporte aux femmes congolaises victimes de viols sexuels. [ 10/23/2014 ]
L'arme de mutation punitive: une autre victime Syndicaliste dans le secteur du développement agricole, Touahé Allassane Garba est une autre victime de l'arme de mutation punitive propre au régime de la refondation béninois. [ 10/23/2014 ]
Echanges de tirs à Chabaou entre des forces de l’ordre et un groupe de terroristes Les forces de l'ordre ont encerclé tôt ce jeudi matin aux environs de 4h, une maison située dans la cité des Roses à Chabaou dans la délégation d’Oued Ellil. [ 10/23/2014 ]
Un mois après la rentrée scolaire, plus de 830 réclamations déjà enregistrées Depuis le lancement officiel du service électronique de collecte de plaintes et de doléances ‘’INSAT’’, à cette rentrée scolaire il y a un mois, 837 réclamations ont été enregistrées à la date du 17 octobre. [ 10/23/2014 ]
Les condoléances du président à la veuve Mensah: il devra en faire pour les autres Le Chef de l'Etat béninois Boni Yayi n'a pas manqué de rendre hommage à la famille de François Mensah, journaliste sur la Chaîne de télévision canal 3. Un ballet médiatique qui risque de se retourner contre le président. Il devra consoler beaucoup de veuves laissées par les valeureux Béninois morts en rendant service à la nation. [ 10/23/2014 ]
Le pouvoir indemnise la famille des agents de santé morts d'Ebola Le coordinateur national de la lutte contre l'épidémie en Guinée le Dr Sakoba Keïta a annoncé mercredi que les autorités guinéennes vont verser 10.000 dollars (plus de 7.800 euros) à la famille de chaque agent de santé mort d'Ebola. [ 10/23/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Faites un devis sur cecomparateur mutuelle santé | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne |
EX-IN Consult
iciLome.com