Vendredi, 12 Février 2016 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI): En prélude à son lancement, Mme Tomégah-Dogbé entame le 14 Janvier 2014, une tournée en vue des séances régionales d’informations


  [1/11/2014 4:56:50 PM]  | Kiosque |iciLome | Lu :3238 fois | Commenter
 

Togo  - Mme Tomégah-Dogbé Victoire, Ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes va entamer à partir du 14 janvier 2014 à Dapaong (environ 650 Km de Lomé), des séances régionales d’informations des communautés à la base sur le Fonds National de la Finance Inclusive, FNFI. C'est ce que iciLome.com a appris auprès de la cellule de communication du ministre de source concordante.




Selon la cellule de communication, c’est la toute première étape d’une tournée nationale d’une semaine prévue pour se poursuivre à Kara, Sokodé, Atakpamé et Lomé jusqu’au 20 janvier.

Les séances régionales du Fonds National de la Finance Inclusive sont destinées à informer les populations à la base des raisons de la création du Fonds, ses mécanismes d’intervention et ses potentiels bénéficiaires. Ces séances sont organisées en prélude au lancement officiel dudit Fonds prévule 24 janvier prochain à Kara.
‘’En mettant en place un Fonds National de la Finance Inclusive, la vision ultime du gouvernement est de contribuer, de manière significative et déterminante, à repousser les frontières de l’exclusion financière, en mettant en œuvre un puissant instrument financier qui devra être une réponse institutionnelle forte aux contraintes spécifiques d’accès des populations surtout pauvres, aux services financiers de base’’, indique la ministre du développement à la base, Victoire Tomégah Dogbé.
‘’Il s’agit d’appuyer le secteur de la microfinance et autres institutions financières bancaires ou non, qui s’engagent résolument dans la proximité, dans la réalisation d’interventions spécifiques, à promouvoir dans la durée, la mise en place de mécanismes et produits pertinents répondant aux besoins des couches les plus pauvres’’, explique Mme Tomégah Dogbé.
Le FNFI devra dans cette dynamique renforcer les capacités des prestataires de services financiers afin de lever les obstacles au financement des populations, zones, secteurs et activités marginalisés par le système financier global.
Son objectif est de toucher en 5 ans, environ deux millions de bénéficiaires en termes de créations d’emplois, des activités génératrices de revenus, des micros, très petites, petites et moyennes entreprises.
Financé actuellement sur fonds propres de l’Etat, le FNFI compte à terme diversifier ses sources de financement en mobilisant des Partenaires Techniques et Financiers comme la BOAD, la BAD, la BIDC, la Banque Mondiale et le Système des Nations Unies qui ont déjà donné leur adhésion à ce nouvel instrument au service des populations.
Soulignons que le secteur de la microfinance s’est développé rapidement au Togo au cours des dix dernières années avec une clientèle qui est passée de 62 400bénéficiaires en 1995 à 312 995 en 2004 puis à 1 333 934au 30 juin 2013.
Cependant, ces Systèmes de Financement Décentralisés sont inégalement répartis sur le territoire national, éloignant du coup les populations des services financiers de proximité du fait d’insuffisance de mécanismes d’accès à distance aux services financiers. Le FNFI devra prendre également en compte les questions de ressources à coûts raisonnables pour les crédits mais aussi la garantie des opérations sur les activités jugées risquées.


Le FNFI a été créé par décret pris en Conseil des ministres en décembre dernier et placé sous tutelle du Ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes. Il a un statut d’Etablissement public à caractère financier avec pour mission de rendre accessibles les services financiers à tous, surtout les plus pauvres,par l’entremise des banques et des Institutions de microfinance -- ce que l’on appelle le principe du ‘faire-faire’.
Source :


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Le FNFI dessine des synergies pour l’atteinte des objectifs Le Fonds national de la finance inclusive (FNFI) veut atteindre à l’horizon 2018, 2 millions de personnes. Sur les deux (2) ans d’activités, ses trois (3) produits ont déjà permis de toucher plus de 600.000 Togolais avec 165.000 en 2015. En 2016, les objectifs sont fixés à 380.000 bénéficiaires. [ 2/12/2016 ]
Bilan et perspectives de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle au Togo La ministre en charge de l’alphabétisation, Madame Tchabinandi KOLANI-YENTCHARE a ouvert le 09 février à Kara, un atelier de trois jours dans le cadre du bilan-programmation des activités de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle au Togo. [ 2/12/2016 ]
Saint Valentin : Les réseaux sociaux au cœur des nouvelles méthodes de séduction… Les nouvelles méthodes de séduction à Lomé et ses environs. Les réseaux sociaux ont révolutionné les techniques de séduction et de drague. A quelques jours de la Saint Valentin, les Togolais témoignent et révèlent ce que l’utilisation des réseaux sociaux est en train de changer dans leur mode de vie. [ 2/11/2016 ]
Toujours aucune nouvelle du journaliste Birama Touré disparu Les familles et proches du journaliste malien Birama Touré, sont toujours sans nouvelle de ce dernier, selon une conférence d’information organisé par le syndicat National des journalistes reporters du Mali hier mercredi. [ 2/11/2016 ]
Heurts à Tafo: une portion de cimetière objet de discorde A Tafo, hier mercredi 10 février, la dispute d’une portion de cimetière entre des musulmans et des non musulmans vire à des heurts. Le calme revient après un couvre-feu imposé par Peter Anarfi, le président du Conseil de sécurité régional Ashanti. [ 2/11/2016 ]
Bientôt une centrale thermique de 50 mégawatts grâce à la Banque mondiale La construction prochaine d’une centrale thermique de 50 mégawatts a été annoncée par le gouvernement burkinabè. Cette réalisation verra le jour avec l’appui de la Banque mondiale. [ 2/11/2016 ]
Accident de la route à Bofossou: au moins 15 morts et des blessés Un grave accident routier a eu lieu hier à Bofossou. La percussion entre un camion militaire et un bus de transport de passagers a fait au moins 15 morts et une trentaine de blessés. [ 2/11/2016 ]
Distribution express de courriers et colis: Top Chrono s’allie avec Chronopost Top Chrono, spécialiste Ouest-africain de la distribution express de courriers et de colis, annonce, mercredi 10 février 2016 à Abidjan, la signature d’un partenariat en Côte d’Ivoire avec le français Chronopost, numéro 2 en Europe. [ 2/11/2016 ]
Trésor public: le bâtiment des archives a pris feu Une partie du bâtiment de la Direction générale du trésor et de la comptabilité publique a pris feu hier mercredi 10 février 2016. Selon les informations recueillies sur les lieux, le feu s’est déclenché au niveau du local abritant les anciennes archives.  [ 2/11/2016 ]
Tenkodogo: qui succédera au défunt roi Naba Saga La succession à Sa Majesté Naba Saga est ouverte, depuis son inhumation le dimanche dernier. [ 2/10/2016 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
Banque de rachat de credit contre le surendettement | demande esta | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net | . | Rachat de credit .