Samedi, 1 Novembre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI): En prélude à son lancement, Mme Tomégah-Dogbé entame le 14 Janvier 2014, une tournée en vue des séances régionales d’informations


  [1/11/2014 4:56:50 PM]  | Kiosque |iciLome | Lu :2169 fois | Commenter
 

Togo  - Mme Tomégah-Dogbé Victoire, Ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes va entamer à partir du 14 janvier 2014 à Dapaong (environ 650 Km de Lomé), des séances régionales d’informations des communautés à la base sur le Fonds National de la Finance Inclusive, FNFI. C'est ce que iciLome.com a appris auprès de la cellule de communication du ministre de source concordante.




Selon la cellule de communication, c’est la toute première étape d’une tournée nationale d’une semaine prévue pour se poursuivre à Kara, Sokodé, Atakpamé et Lomé jusqu’au 20 janvier.

Les séances régionales du Fonds National de la Finance Inclusive sont destinées à informer les populations à la base des raisons de la création du Fonds, ses mécanismes d’intervention et ses potentiels bénéficiaires. Ces séances sont organisées en prélude au lancement officiel dudit Fonds prévule 24 janvier prochain à Kara.
‘’En mettant en place un Fonds National de la Finance Inclusive, la vision ultime du gouvernement est de contribuer, de manière significative et déterminante, à repousser les frontières de l’exclusion financière, en mettant en œuvre un puissant instrument financier qui devra être une réponse institutionnelle forte aux contraintes spécifiques d’accès des populations surtout pauvres, aux services financiers de base’’, indique la ministre du développement à la base, Victoire Tomégah Dogbé.
‘’Il s’agit d’appuyer le secteur de la microfinance et autres institutions financières bancaires ou non, qui s’engagent résolument dans la proximité, dans la réalisation d’interventions spécifiques, à promouvoir dans la durée, la mise en place de mécanismes et produits pertinents répondant aux besoins des couches les plus pauvres’’, explique Mme Tomégah Dogbé.
Le FNFI devra dans cette dynamique renforcer les capacités des prestataires de services financiers afin de lever les obstacles au financement des populations, zones, secteurs et activités marginalisés par le système financier global.
Son objectif est de toucher en 5 ans, environ deux millions de bénéficiaires en termes de créations d’emplois, des activités génératrices de revenus, des micros, très petites, petites et moyennes entreprises.
Financé actuellement sur fonds propres de l’Etat, le FNFI compte à terme diversifier ses sources de financement en mobilisant des Partenaires Techniques et Financiers comme la BOAD, la BAD, la BIDC, la Banque Mondiale et le Système des Nations Unies qui ont déjà donné leur adhésion à ce nouvel instrument au service des populations.
Soulignons que le secteur de la microfinance s’est développé rapidement au Togo au cours des dix dernières années avec une clientèle qui est passée de 62 400bénéficiaires en 1995 à 312 995 en 2004 puis à 1 333 934au 30 juin 2013.
Cependant, ces Systèmes de Financement Décentralisés sont inégalement répartis sur le territoire national, éloignant du coup les populations des services financiers de proximité du fait d’insuffisance de mécanismes d’accès à distance aux services financiers. Le FNFI devra prendre également en compte les questions de ressources à coûts raisonnables pour les crédits mais aussi la garantie des opérations sur les activités jugées risquées.


Le FNFI a été créé par décret pris en Conseil des ministres en décembre dernier et placé sous tutelle du Ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes. Il a un statut d’Etablissement public à caractère financier avec pour mission de rendre accessibles les services financiers à tous, surtout les plus pauvres,par l’entremise des banques et des Institutions de microfinance -- ce que l’on appelle le principe du ‘faire-faire’.
Source :


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Tchad/Cameroun: lancement d'une campagne de mobilisation et du dépistage des maladies sexuellement transmissibles Une grande campagne de mobilisation et du dépistage des Infections sexuellement transmissibles (lST) et du VIH/Sida a été lancée jeudi à Léré, au sud-ouest du Tchad, frontalière avec le Cameroun. [ 10/30/2014 ]
Trois attaques simultanées à Ouallam, 9 éléments de sécurité tués Des attaques terroristes ont eu lieu jeudi matin dans le département de Ouallam, région de Tillabéry, dans l'ouest du Nigeri, faisant 9 morts parmi les éléments des Forces de défense et de sécurité du Niger (FDS). [ 10/31/2014 ]
Un procès des anciens tortionnaires et complices de Habré àla mi-novembre Une session criminelle spéciale sera ouverte le 14 novembre à N'Djamena pour juger les tortionnaires de la police politique sous le règne de l'ancien dictateur Hissène Habré, a déclaré jeudi Louapambé Mahouli Bruno, procureur général près la Cour d'appel de N'Djaména. [ 10/31/2014 ]
Le nombre des déplacés a plus que doublé au Sud-Kivu Dans la province du Sud-Kivu ( est de la RDC), le nombre des personnes déplacées a plus que doublé, atteigant 68.200 à la fin du mois de septembre, contre 31. 555 enregistrées en juin dernier, selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA). [ 10/31/2014 ]
La presse ivoirienne pro-Gbagbo se réjouit du ‘'coup d'Etat'' contre Blaise Compaoré La presse ivoirienne, notamment celle proche de l’ancien Chef de l’Etat Laurent Gbagbo, s’est réjoui dans sa parution de vendredi sur l’ensemble du territoire national, du ‘’coup d’Etat’’ perpétré, jeudi, contre le Président Burkinabè Blaise Compaoré. [ 10/31/2014 ]
Revue de la presse rd-congolaise du 31 octobre Voici les principales informations des médias de la République démocratique du Congo ( RDC) diffusées vendredi 31 octobre 2014; [ 10/31/2014 ]
Revue de la presse ivoirienne du 31 octobre Voici les principales informations de journaux ivoiriens parus vendredi: [ 10/31/2014 ]
Un soldat tué et 3 autres grièvement blessés dans l' explosion d'une mine posée par Boko Haram Un soldat des forces de défense et de sécurité camerounaises a été tué et trois autres grièvement blessés dans l'explosion d'une mine vendredi matin dans le nord du Cameroun, un acte attribué aux combattants de la secte islamiste nigériane Boko Haram qui mène des attaques marquées par des tueries et des prises d'otages dans cette partie du pays, a appris Xinhua de sources sécuritaires. [ 10/31/2014 ]
29 policiers, 7 militaires et 4.500 civils nigérians en fuite vers le Nord-Cameroun En fuite pour échapper aux exactions de la secte islamiste Boko Haram qui sévit dans le Nord- Est de leur pays, en particulier dans l'Etat du Borno frontalier du Cameroun, un groupe composé de 29 policiers, 7 militaires et environ 4.500 civils nigérians a afflué jeudi soir vers le Nord- Cameroun, annoncent vendredi des sources sécuritaires camerounaises dans la région. [ 10/31/2014 ]
La CEEAC en passe de créer un marché commun des arts et de la culture, avec un statut des artistes Un pas vers la consolidation de l'intégration régionale qui avance au petit trot depuis la création de cette organisation en 1983, les pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) sont en passe de créer un marché commun des arts et de la culture, avec en prime la mise en place d'un statut des artistes et des autres acteurs du secteur. [ 10/31/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Faites un devis sur cecomparateur mutuelle santé | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne | => Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com