10:39:56 PM Samedi, 16 Février 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 
Festivité marquant la 4e édition de la journée internationale de la veuve: FONDAVO Lydia Ludic marquent l’évènement à travers un colloque de formation


  [6/24/2014 12:04:45 AM]  | Kiosque |iciLome | Lu :1415 fois | Commenter
 

Togo  - Le Fonds d’Aides aux veuves et aux orphelins (FONDAVO) a célébré avec les veuves du Togo ce lundi, la 4e édition de la journée internationale de la veuve. Pour cette édition, les veuves sont allées à une école de formation sur des thèmes différents.




La journée internationale de la veuve a été instituée par une résolution qui avait été présentée par le Gabon et adoptée par consensus en 2010 lors d’une assemblée générale des Nations Unies.

Il s’agit d’une journée au cours de laquelle, une sensibilisation est menée afin d’attirer l’attention de la population, sur une meilleure défense des droits des veuves dans le monde.

Organisée en collaboration avec la société de jeu, Lydia Ludic, la célébration de cette journée a mobilisé des membres du gouvernement au côté de FONDAVO pour apporter leur soutien aux actions de cette structure en faveur des veuves.

Koffi Esaw, Dédé Ekoué Ahoefa, respectivement garde des sceaux, ministre de la Justice ; de l’action sociale et de la promotion féminine et de l’alphabétisation ont fait le déplacement de ESA.

Le thème autour duquel les veuves sont édifiées est "comment sauvegarder la dignité de la veuve" ; Ce thème subdivisé en quatre sous-thèmes à savoir " FNFI, son rôle et son fonctionnement" ; "assistance des veuves dans la recherche de l’emploi via ANPE" ; "Fondavo-MUDECK : bilan et perspectives" et « sensibilisation des veuves sur les nouvelles dispositions contenues dans le nouveau Code des personnes et de la Famille"

Plus de 400 veuves étaient dans les locaux de l’Ecole Supérieure des Affaires (ESA) Selon le président de FONDAVO, Dr Charles Birregah, le thème choisi interpelle chaque acteur et montre à suffisance l’enjeu de la situation désastreuse dans laquelle vivent la majorité des veuves au Togo. C’est pour pallier à cet état de chose, que FONDAVO a initié un projet d’octroi de micro crédits aux veuves afin de les soutenir financièrement pour qu’elles puissent entreprendre des activités génératrices de revenus.

"Nous sollicitons vivement l’accompagnement du gouvernement pour la pérennité dudit projet même si de tel projet synonyme est en cours de réalisation au Togo", a déclaré Dr Charles Birregah.

Pour Mme Dédé Ekoue Ahoefa, malgré les nombreuses difficultés qu’elles affrontent, de nombreuses veuves apportent de précieuses contributions à leur communauté respective

"Nous devons reconnaître l’importante contribution des veuves dans leur société et nous devons faire en sorte qu’elles puissent exercer leurs droits et bénéficier d’une protection sociale", a de son côté laissé entendre Mme Dédé E. Ahoefa.

"Mes sœurs, mes mères veuves, je voudrais vous dire que être veuve n’est pas une fatalité ni une fin en soi. C’est pour cette raison que, je vous exhorte à plus de témérité, de détermination, de progrès dans vos diverses activités et aux côtés de vos enfants orphelins, relève de demain", a lancé à l’endroit des veuves, la plupart habillée en tee-shirt blanc à l’effigie de FONDAVO.

Aujourd’hui, le nouveau code des personnes et de la Famille en son article donne droit au conjoint survivant le droit de refuser de se soumettre à des rites de deuil dégradants ou de nature à porter atteinte à sa dignité, à son intégrité corporelle, morale, psychologique à sa délicatesse etc

Rappelons que la société Lydia Ludic et FONDAVO ont distribué des vivres et non vivres aux veuves lors de la célébration.

Crée en 1995, FONDAVO a pour mission: la lutte contre les discriminations faites à l'endroit des veuves et orphelins et leur apporter des soutiens financiers, des vivres et non vivres à travers des actions sociales.
Source :


Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Ouattara et Soro toujours à la Une des journaux ivoiriens Pour la deuxième semaine consécutive, le président de la République Alassane Ouattara et l’ex-président du parlement, Guillaume Kigbafori Soro se maintiennent à la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, samedi, sur l’ensemble du territoire national. [ 2/16/2019 ]
Justice et politique à la Une de la presse en ligne burkinabè Les médias en ligne burkinabè visités par APA, ce samedi, évoquent des sujets essentiellement liés à la politique, sans oublier la justice marquée par le procès du putsch manqué de septembre 2015. [ 2/16/2019 ]
La campagne électorale toujours au menu des quotidiens sénégalais La poursuite de la campagne électorale pour la présidentielle du 24 février 2019, traitée sous ses divers aspects, alimente la presse sénégalaise reçue samedi à APA. [ 2/16/2019 ]
Les mauvaises conditions de travail sont le principal problème mondial de l'emploi, selon l’OIT La mauvaise qualité de l’emploi est le problème majeur auquel sont confrontés les marchés mondiaux du travail, des millions de personnes étant contraintes d’accepter de travailler dans de mauvaises conditions, avertit un rapport de l’Organisation internationale du travail (OIT). [ 2/16/2019 ]
Interview de Komi KOUVON, Enseignant-Chercheur à l’UL : « On ne peut espérer surmonter une crise avec des caricatures de dialogue où les conditions de vérité, de légitimité et de sincérité sont absent La crise de la communication semble être le mal des sociétés modernes à l’épreuve du pluralisme. Au regard de la conflictualité que traverse l’espace public, un nouveau paradigme est inventé :la réconciliation. Mais de nombreux dialogues notamment dans le cas du Togo ont échoué à combler les attentes ‘’normatives’’. Faut-il recourir à la réinvention d’une nouvelle « grammaire morale » de la conflictualité ? C’est la préoccupation abordée dans le livre intitulé : « La responsabilité éthique dans les sociétés postcommunicationnelles », qui vient de paraître chez L’Harmatan. Son auteur est Komi KOUVON, Maître de Conférences (Cames) en philosophie éthique et bioéthique, chef du département de philosophie de l’Université de Lomé (UL). Dans une interview accordée à L’Alternative, celui qui dirige l’équipe de recherche Bioéthique et Ethique des Sciences et des Technologie (BEST), après avoir diagnostiqué le mal des sociétés modernes, n’est pas resté indifférent à la situation politique togolaise.  [ 2/16/2019 ]
Prolifération des produits avariés sur le marché : La LCT interpelle le gouvernement La Ligue des consommateurs du Togo (LCT) a adressé une lettre ouverte aux ministères de la Santé et de la protection sociale, du Commerce, de l’Industrie, du Développement du secteur privé et de la Promotion de la consommation locale, relative à la prolifération des produits avariés sur le marché togolais. La ligue a évoqué précisément le cas du supermarché « le Champion » qui expose dans ses rayons des produits périmés.  [ 2/16/2019 ]
Des mouvements anti-FCFA appellent à une manifestation devant l'Ambassade de France à Lomé La question autour du « Franc CFA » devient récurrente ces derniers jours au Togo. Dans un communiqué rendu public jeudi, les responsables des mouvements « AFRO RÉVOLUTION » et « ANTI -CFA –TOGO » invitent les Togolais à une manifestation contre le « Franc CFA et la France » devant l’Ambassade de France à Lomé le 23 février prochain. [ 2/16/2019 ]
Lutte contre la corruption : Une urgence qui ne doit pas déboucher sur des règlements de comptes « Si Faure Gnassingbé décide de lutter contre la corruption, à la prochaine réunion d’UNIR, il n’y aura plus personne». Cette phrase prononcée par Thomas Koumou, responsable de l’Association Veille Economique, résume parfaitement le dilemme dans lequel se trouve aujourd’hui le régime en matière de lutte contre ce fléau. La lutte contre la corruption sous Faure Gnassingbé est un pari perdu d’avance pour la simple raison que ce fléau est érigé en système de gouvernance par les tenants du régime depuis plus de 50 ans.  [ 2/16/2019 ]
La faim en Afrique poursuit sa progression (ONU) La faim en Afrique continue sa progression après plusieurs années de déclin, hypothéquant les efforts d’éradication déployés pour atteindre les objectifs de Malabo 2025 et le Programme de développement durable 2030, en particulier l’Objectif de développement durable 2 (ODD 2). [ 2/16/2019 ]
Accident sur le fleuve Niger: décès de 45 Béninois et une quarantaine de portée disparue Trois jours après le naufrage survenu sur le fleuve Niger, les recherches se poursuivent pour retrouver d’éventuels rescapés ou repêcher des corps. [ 2/15/2019 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .