6:12:54 AM Dimanche, 24 Février 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 
Le HCDH enquête à Dankpen sur l’affaire Targone-Préfet Manganawè


  [7/5/2014 12:30:35 AM]  | Kiosque | Telegramme228 | Lu :2674 fois | Commenter
 

Togo  - Selon une information rapportée par nos confrères de l’Alternative dans leur parution de ce vendredi 04 juillet, en réponse à la saisine du député du PDP (Parti Démocratique Panafricain) et de la Coalition Arc-En-Ciel, N’Wankin Sambiri Targone, à la veille de la levée de son immunité parlementaire suite à la plainte déposée contre lui auprès du Tribunal de première instance de Lomé, par le préfet de Dankpen Dadja Manganawè, une mission d’enquête du HCDH (Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme) séjourne depuis le début de cette semaine finissante dans la préfecture de Dankpen. Ceci, histoire d’investiguer sur la situation des Droits de l’Homme cette préfecture reculée et enclavée dans le nord du Togo et prendre des nouvelles sur la véracité ou non des faits reprochés à Targone Sambiri N’Wankin.




Dans l’agenda de ces émissaires du HCDH, il y avait une rencontre avec le préfet de Dankpen, les populations, les chefs canton et de village, les Peuhls et les proches du député accusé par le représentant de l’administration centrale. Egalement au programme, une descente dans les villages sous tension entre autochtones et les Peuhls transhumants.

Une autre question qui saute à l’esprit, c’est de savoir si « en allant réclamer les dues de son papa, notre cher préfet ne risque pas de revenir avec la dette de sa maman » comme le dit un proverbe africain ?

En tout cas pour ce que l’on sait, la mission ne s’arrêtera pas seulement aux reproches faits à Targone Sambiri mais risque d’avoir également des informations sur les exactions que commettrait M. Dadja Manganawè sur les populations. On se rappelle qu’à la suite de la plainte contre le député du parti de Bassabi Kagbara, c’est à une levée de bouclier qu’on a assisté depuis quelques semaines. Ce sont des populations et certains chefs de village qui ont accepté délier leur bouche pour évoquer dans les médias, les accusations graves de violation de droits humains dont le préfet serait plutôt l’auteur. Selon certains de ces accusations qui ont vu le jour au lendemain de l’annonce de la plainte contre le député Targone, le préfet terrorise, opprime, fait manger des viandes crues à ces administrés, veut faire couler à flot le sang » des juges et fait tirer sur les populations.
Dans cette ambiance d’accusation et de contre-accusation, le rapport de l’enquête de la mission du HCDH est très attendu.

G.K, Lomé (Telegramme228)
Source : | Telegramme228


Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Ouattara, Soro et Bédié se partagent la Une des journaux ivoiriens Le chef de l’Etat Alassane Ouattara, l’ancien président du parlement, Guillaume Kigbafori Soro ainsi que le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA, ex-parti unique), Henri Konan Bédié se partagent la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, samedi, sur l’ensemble du territoire national. [ 2/23/2019 ]
La présidentielle de dimanche résume l’actualité sénégalaise Après la clôture, samedi à minuit de la campagne électorale pour la présidentielle du 24 février 2019, les quotidiens sénégalais reçus samedi à APA s’intéressent au vote qui se déroulera dimanche de 8 heures à 18 heures conformément au Code électoral. [ 2/23/2019 ]
Divers sujets au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains La question du contrôle des prix des carburants, le paysage des partis politiques, la baisse des prix des médicaments, l’implication de la société civile dans les programmes de développement et la coopération entre le Maroc et l'Inde sont les principaux sujets traités par les quotidiens et hebdomadaires marocains parus ce samedi. [ 2/23/2019 ]
La presse en ligne burkinabè à fond sur le FESPACO La presse en ligne burkinabè, visitée par APA samedi, se focalise sur l’actualité nationale marquée essentiellement par la 26e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), dont l’ouverture est prévue cet après-midi. [ 2/23/2019 ]
Attaques continuelles de djihadistes au Burkina Faso : Pourquoi le Togo de Faure Gnassingbé n’est pas à l’abri Le mal a encore frappé. Le père Salésien espagnol Antonio César Fernández, un ancien du Centre Don Bosco d’Akodesséwa, a été abattu le 15 février dernier lors d’une attaque meurtrière des djihadistes perpétrée à Bintou au Burkina Faso peu après les frontières de Cinkassé.  [ 2/24/2019 ]
Hadj 2019: reconduction du prix de 2 millions FCFA Les candidats au Hadj cette année devront s’acquitter de la somme de 2 millions de francs CFA. L’information a été rendue publique le mercredi dernier lors du lancement de la campagne du pèlerinage à la Mecque. [ 2/23/2019 ]
Le President de la république a présidé une réunion de suivi RCPCA Le Président de la République, Son Excellence Pr Faustin Archange TOUADERA a présidé dans la matinée du 21 février une réunion de suivi du Plan de Relèvement et de la Consolidation de la Paix en Centrafrique (RCPCA). [ 2/23/2019 ]
Deux journalistes arrêtés à leur arrivée à l'aéroport du Caire Deux journalistes de retour en Egypte ont été arrêtés à leur arrivée à l’aéroport du Caire. Un journaliste américain a été expulsé, tandis qu’un photojournaliste égyptien a été emprisonné. Reporters sans frontières (RSF) dénonce cet acharnement contre les journalistes. [ 2/23/2019 ]
Assassinat du Père Fernandez : Indignation des Cadres musulmans... L'Association des cadres musulmans du Togo (ACMT) s'indigne de l'assassinat du Père César Fernandez le vendredi 14 février 2019 par des terroristes, à la frontière Togo-Burkina. Voici le communiqué de l'association. [ 2/23/2019 ]
Transe et évanouissement des filles dans les collèges et lycées : Chronique d’un phénomène qui cristallise les attentions Mystère, phénomène absurde, colère des dieux sur les populations ou encore effets des vaccins inoculés aux enfants, au Togo, les interprétations vont bon train pour expliquer le phénomène des filles en transe et qui tombent évanouies dans les collèges et lycées. Au départ, les regards étaient seulement tournés vers la région Centrale, notamment Sokodé qui serait la ville d’expérimentation des vaccins périmés sur les filles. Mais au fil du temps, on se rend compte que le phénomène atteint d’autres villes, précisément la capitale où les premiers cas ont été signalés ce mardi 18 février au lycée de Bè-Klikamé à Lomé.  [ 2/22/2019 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .