Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 4:20:46 PM Mercredi, 18 Juillet 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Alerte: risque d’insécurité alimentaire sévère sur 4 millions de personnes La situation est inquiétante ! Selon les résultats du cadre harmonisé de mars 2018, l’insécurité alimentaire sévère touchera 4 millions de personnes au Tchad. [ 7/18/2018 ]
Damara: démarrage des travaux de réhabilitation de la route nationale n°4 Dans le cadre du programme du désenclavement de la Centrafrique, les travaux de réhabilitation de la route nationale n°4 sur l’axe Damara-Bogangolo-Bouca, sont lancés. [ 7/18/2018 ]
L’Espagne, premier pays d’arrivée par mer des migrants et réfugiés en Europe (OIM) L’Espagne est devenu le week-end dernier le premier pays européen d’arrivée des migrants et réfugiés ayant entrepris la traversée de la Méditerranée depuis les côtes africaines, a indiqué mardi l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). [ 7/18/2018 ]
L'École Française de Piano ou l'art d'apprendre chez soi dans un cadre académique.  [ 7/18/2018 ]
Plus 200 milliards FCFA pour l’Aide Publique au Développement : Et pendant ce temps, la misère toujours galopante Au Togo, la misère crève les yeux, sauf au politicien d’autruche. Il y a deux ans, le ministère de l’Economie et Finances a montré que sont pauvres dans la région Maritime 5 personnes sur 10, soit 53,9%, dans les Plateaux 6 personnes sur 10, soit 64,7%, dans la région de la Kara 7 personnes sur 10 soit 68,4%, dans la région Centrale 8 personnes sur 10, soit 80,2% et dans la région des Savanes 9 personnes sur 10, soit 90,8%.  [ 7/18/2018 ]
Surexploitation, conditions inhumaines de travail, licenciement abusif de la Société Premier BET Bienvenue dans l’enfer de 500 Togolais à Lomé Premier BET est une société de jeux de hasard implantée au Togo depuis avril 2016. Elle compte aujourd’hui plus de 500 employés et dispose de plus de 50 salles dans tous les coins et recoins de la ville de Lomé. Elle est dirigée par un Français qui est en même temps le Directeur Régional de l’Afrique de l’Ouest, Pierre Yve de Leplace. Mais comme la plupart des sociétés étrangères implantées au Togo, Premier BET ne fait pas la différence dans la déshumanisation de ses employés togolais. Conditions de travail exécrables, chaleur irrespirable du fait du manque d’aération malgré le monde qui grouille les enceintes, salaire dérisoire, absence de contrat, des licenciements abusifs, au Premier Bet, il y a tout.  [ 7/18/2018 ]
Le nouvel accord de pêche Maroc-Union Européenne intègre bien le Sahara marocain Le Conseil des Ministres des Affaires Etrangères des pays membres de l’Union Européenne (UE) a adopté, le 16 juillet 2018 à Bruxelles, sa décision portant adaptation de l’Accord Agricole avec le Maroc de nature à inclure expressément le Sahara marocain. Une telle décision conforte ainsi la base juridique de l’exportation vers l’UE des produits issus des provinces du Sud marocain avec des préférences commerciales et à favoriser le développement de ces régions. [ 7/17/2018 ]
Des experts de l’ONU réclament la libération immédiate d’un sénateur La Mauritanie doit immédiatement libérer le sénateur Mohamed Ould Ghadde et lui fournir tous les soins médicaux dont il a besoin, a déclaré vendredi un groupe d'experts de l'ONU. [ 7/17/2018 ]
Le ministre Ouro-Koura Agadazi met en garde les auteurs des arnaques autour du PASA Le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche a dénoncé dans un communiqué rendu public lundi, une escroquerie mise en place autour du Projet d’Appui au Secteur Agricole (PASA) et invite la population à plus de vigilance.  [ 7/17/2018 ]
Agriculture/Suspension des enquêtes agricoles : Menace sur le financement du FMI et de la FAO ? Le système permanent d’enquête est en panne ! De Djankassé à Cinkassé, ils sont plus de 200 agents à être déployés sur le terrain à travers toutes les régions du Togo, par le gouvernement. Leur mission : interviewer les chefs d’exploitations agricoles et les responsables des parcelles, mesurer les parcelles à l’aide du GPS, poser les carrés de densité et de rendement, effectuer les récoltes dans les carrés de rendement, procéder à l’inventaire du cheptel et consigner les résultats sur les questionnaires sur le terrain. Permettre la conception, la mise en œuvre, le suivi de projets et programmes de développement du secteur rural, contribuer au calcul du PIB national dont l’agriculture occupe 40%, tels sont aussi leurs objectifs. Eux, ce sont des agents enquêteurs agricoles chargés de collecter toutes les informations, auprès des exploitants agricoles et sur les marchés ruraux.  [ 7/17/2018 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .