Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 6:05:06 AM Samedi, 21 Avril 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International
GNASSINGBÉ : HOMME SEREIN OU HOMME ÉTEINT


  [1/1/2018 3:24:43 AM]  | Kiosque |iciLome | Lu :915 fois | 14 Commentaires
 

Togo  -




Je n’écris pas ici un commentaire du poème de Victor Hugo, ni une réflexion philosophique sur la conscience ( c’est le titre du morceau du poète français du 19e siècle en question), encore moins une homélie basée sur le texte biblique, le récit de la Genèse chapitre 4, du meurtre d’Abel par son frère Caïn, qui a servi de source d’inspiration au poète. Mon propos est, à partir du poème de Victor Hugo, de nous amener à nous interroger, qui que nous soyons, sur cet œil qui pourrait être partout ( et d’abord en nous-mêmes) et nous observerait à chaque instant de notre vie, et même après notre mort, où que nous soyons, quoi que nous pensions, disions ou fassions. Et si cet œil existait réellement ? Il pourrait, selon presque toutes les religions connues, être l’œil de Dieu. Job, on peut dire, croyait négativement à cet œil de Dieu qui le suivait, le surveillait sans cesse, comme il surveille chaque être, chacune de ses créatures :

« Qu’est-ce donc que l’homme pour en faire un si grand cas, pour fixer sur lui ton attention,

Pour l’inspecter chaque matin

Pour le scruter à tout instant ?

Cesseras-tu enfin de me regarder

Pour me laisser le temps d’avaler ma salive ?

Si j’ai péché, que t’ai-je fait à toi

L’infatigable surveillant de l’homme ?

Ne peux-tu tolérer ma faute ?

Car bientôt je serai couché dans la poussière,

Tu me chercheras et je ne serai plus ( Job 7, 17-21 )

S’il existe une beauté de Dieu, la philocalie, que tout être humain créé á l’image de Dieu aspire à atteindre en recherchant notamment ce qui est beau, ce qui est vrai et ce qui est grand, c’est qu’il y a aussi une laideur du diable caractérisée par la méchanceté, la fausseté et la bassesse. Cette laideur du diable effraie tout homme conscient, et d’abord et avant tout l’homme qui l’arbore. Est-ce bien Dieu qui a condamné Caïn á errer ? A mon avis, ce sont les échecs de Caïn qui l’ont couvert de la laideur du diable. A ses propres yeux d’abord. L’homme entièrement envahi par la laideur du diable est celui en qui toute conscience s’est éteinte, et c’est cette laideur en lui-même que Caïn fuit perpétuellement dans le poème de Victor Hugo La conscience1. Ce poème est d’une vérité humaine universelle. On peut donc partir de ce texte pour expliquer différents comportements de l’homme.

Un homme, au Togo, a continuellement besoin de se cacher derrière quelqu’un, quelque événement ou quelque chose : dans le désordre, hommes ou partis politiques, religions, purification, institutions, armées, maîtresses, miliciens, mesures démagogiques, chefs d’États étrangers « lois », journalistes á la solde…A tous, il crierait volontiers « Cachez-moi », comme le Caïn de Victor Hugo, « vêtu de peaux de bêtes, échevelé, livide… » . Soit dit en passant, l’allusion aux « peaux de bêtes » n’est pas seulement une référence aux vêtements de l’époque et un simple détail réaliste, mais cela traduit surtout la volonté du poète d’identification de Caïn, en qui l’humanité s’est éteinte depuis son crime, à une bête sauvage. Ce n’est donc pas la description physique et corporelle de Caïn qui est soulignée ici, mais aussi sa bestialité intérieure. Et quand Hugo décrit l’atmosphère dans laquelle se déroule tout le parcours de Caïn « au milieu des tempêtes », ce ne sont pas seulement les signes du temps instable et trouble que nous lisons, mais aussi et surtout les troubles intérieurs, les tourments de la bête traquée, de l’animal aux abois qu’est Caïn que nous percevons. Cette bête qui fuyait

«…sinistre dans l’espace

Il marcha trente jours, il marcha trente nuits.

Il allait, muet, pâle et frémissant aux bruits

Furtif, sans regarder derrière lui, sans trêve

Sans repos, sans sommeil… » ( vers 14-18)

Cet homme est tout ce qu’on veut, sauf calme et serein. Cet homme condamné à une errance sans fin ( les trente jours et trente nuits, si l’on se réfère au symbolisme du chiffre trois exprime bien cela).

« Cachez-moi !. ».( vers 25) Ce cri de désarroi appartient à un réseau de termes qui explique l’errance de Caïn :il dit par exemple à son fils Jabel « Étends de ce côté la toile de la tente° ( vers 29 ) ; il répond à Tsilla, sa petite-fille qui lui demande s’il ne voit plus rien : « Je vois cet œil encore » ( vers 34 ) ; et quand on l’eut mis derrière un mur de bronze « Cet œil me regarde toujours »( ( vers 39 ) ; puis toujours à Tsilla anxieuse, tremblant pour son aïeul : « Non, il est toujours là « ; et enfin, vers fatidiques :

« Je veux habiter sous la terre

Comme dans son sépulcre un homme solitaire

Je ne verrai plus rien, rien ne me verra plus ». ( vers 62-63 ) :

L’errance de Caïn ne finira donc que quand il se sera lui-même complétement éteint, corps, âme et conscience.

Dans le poème extrait de La légende des siècles, Caïn, fuyait devant Jéhovah, selon le poète, mais en fait, selon moi, c’est aussi devant sa propre laideur de criminel, sa propre image d’homme qui a échoué. En quoi a-t-il échoué ? D’abord, le premier fils d’Adam, dans son désir de plaire à Dieu, d’avoir la préférence du Créateur sur son frère Abel. Son sacrifice de fruits des champs n’a pas été agréé, au contraire de celui d’Abel. Deuxième échec : quand de colère et de jalousie il concevait le meurtre de son frère, Dieu l’a prévenu

« Pourquoi es-tu irrité et pourquoi ton visage est-il abattu ? Si tu agis bien, tu relèveras la tête, mais si tu agis mal, le péché est tapi à ta porte et ses désirs se portent vers toi ; mais toi, domine sur lui » (Genèse 4, 6et7).

De n’avoir pas su dominer son irritation d’esprit est le second échec de Caïn, échec fatal, puisque c’est celui-là qui le conduira au meurtre, la déchéance définitive aux yeux de l’humanité.
Bien sûr que pour beaucoup de gens, il s’agit d’un mythe. On n’est pas obligé d’y croire. Cependant, que l’on soit croyant ou pas, le mythe n’est pas moins plein d’enseignements pour l’homme.

Victor Hugo prend le personnage de Caïn, après le meurtre d’Abel, quand Dieu l’eut condamné à l’errance.

Alors entouré de sa femme, de ses enfants, de ses petits-enfants, cet homme marqué par ses échecs va tout essayer pour se cacher à l’œil de Dieu, en fait, devant ses propres manques, sa propre laideur.

Caïn et son entourage vont naturellement user de violence, une violence aveugle contre tous ceux qui n’appartiennent pas á leur clan ; ( dans l’interprétation, ce n’est pas seulement de la tribu qu’il s’agit ici, mais aussi de la petite minorité qui gravite autour du personnage en question parce qu’elle en profite ) : ils « chassaient les fils d’Enos et les enfants de Seth

Et l’on crevait les yeux á quiconque passait ( vers 47-48) »

Et même contre les éléments de la nature
« Et le soir, on lançait de flèches aux étoiles » ( vers 49 )

Notre homme Gnassingbé, convaincu de sa propre médiocrité, de sa petitesse, de l’absence totale de valeurs intrinsèques qui lui permettraient de mériter la place de chef d’État a erré ça et là, sans vraiment trouver ce qui lui manque terriblement. Peut-être la première personne derrière laquelle il s’est caché était son géniteur sans lequel il ne serait rien, en tout cas pas chef d’État, cela est évident. Nous savons, cependant que quand il croira son trône assez solidement installé, il voudra être caché contre l’image de ce même géniteur qui le gênait « Lui, c’est lui, moi c’est moi », dira-t-il au début, comme s’il voulait dire « Cachez-moi de l’image de mon père ». C’est simplement en ces jours de révolte de la population contre les cinquante ans du règne des Gnassingbé qu’il cherchera á nouveau à revenir se cacher derrière le revenant de son père, notamment face á des gens que celui-ci avait acquis á sa cause á prix d’argent.

Pour revenir au début du règne de Gnassingbé II, le jour où, comme des millions de gens dans le monde, je l’ai vu à la télévision, affublé des insignes de président de la République, je me suis dit en moi-même , comme aussi des milliers d’hommes et de femmes : « Voilà un petit bonhomme de rien du tout qui se cache derrière le nom de son père et les insignes de chef d’État pour nous jouer la comédie de Président de la République. ». Puis il lui a fallu se cacher derrière une constitution tripatouillée à merveille au cours d’une seule nuit pour se faire admettre légalement comme Président. Cela ne suffisant pas, il a usé de l’armée, dont son frère Kpatcha était le patron en tant que ministre de la défense, massacrant sans état d’âme plus d’un millier de citoyens togolais. Des chefs d’État comme Jacques Chirac, Olusegun Obasanjo, OmarBongo …, des hommes comme Glchrist Olympio et d’autres encore lui ont prêté main forte. Puis, ce fut le tour de l’APG, des élections frauduleuses, des appareils de domestication de l’opposition, des institutions trompeuses comme le CVJR, le HCRUN ou des mises en scènes ubuesques comme la fameuse purification qui a précédé de près le soulèvement de la population pour réclamer son départ du pouvoir. La laideur morale qui le couvre après ses massacres pour parvenir au pouvoir, ses fraudes électorales pour donner à celui-ci des dehors de démocratie, ses mensonges récurrents et la médiocrité en matière politique sont toujours là et le hantent. Et, savez-vous le plus ridicule de ses recours ? Une revendeuse de pain du marché Nyamtougou.

Gnassingbé sera perpétuellement en train de crier : « Cachez-moi ! », sans trouver personne pour le dérober á ses manques…jusqu’à ce qu’il choisisse d’entrer définitivement dans l’obscurité où plus personne ne le verra. Comme Caïn. Qu’il affirme, comme il l’aurait fait á un certain journaliste acheté depuis des décennies par le système Gnassingbé, qu’il est fier d’être le fils de son père, cela n’a rien d’étonnant. Dans un certain nombre d’article, j’ai baptisé le fondateur du règne Gnassingbé du nom de cadavre spirituel. Qu’est l’héritier actuel du trône ? Quel est cet homme qui reste sourd, aveugle, muet face à un million de manifestants dans la rue qui réclament son départ ? Pire, qui est prêt à les massacrer, à les réprimer de la manière la plus sauvage, avec le même aveuglement que Caïn ? Gnassingbé est un homme en qui les valeurs humaines se sont éteintes. Gnassingbé qu’encombre sa propre laideur intérieure qu’il ne peut cacher ni aux autres ni á lui-même est un homme spirituellement éteint.

----
1 Victor Hugo, La Légende des siéclles Le Livre de poche, éd.LGF 2000, p. 65-66
Source :


Publicité>


Commentaires


 14   Clement Gavi | 1/3/2018 6:11:19 AM
'GNASSINGBé : HOMME SEREIN OU HOMME éTEINT'

Je répondrai serein ET éteint.

Serein dans ses propres illusion; et,
éteint par ses propres passions.

Car, l'enthousiaste ignorant, n'est plus un homme, c'est la plus terrible de bêtes féroces.
 

 13   Clement Gavi | 1/3/2018 3:36:03 AM

Cet héritier sont des héritiers. Et cet homme, sont des hommes. Ce héritage et cet être sont une conviction. Une conviction soigneusement pensée et délibérément mise en &œlig;uvre. Cette conviction que sur terre, des millions peuvent souffrir pour la satisfaction des caprices enfantines de ces quelques désespérés à l'appétit irascible, qui s'exprime dans les massacres, la répression et dans cette sauvagerie, qui broient le c&œlig;ur de l'être sensible, l'être qui possède la crainte de Dieu, et qui soulignent implicitement le caractère inhumain et absolument diabolique et obscure de cette conviction, comme le suggère le mot sauvage, qui, à son étymologie, veut dire, qui appartient à la forêt.

Alors, par Dieu, avec Dieu et en Dieu avec son Verbe, résistons ce mal absolu, libérons-nous de la tyrannie et pardonnons ces massacres, ces assassinats, ces douleurs dont se nourrit cette conviction.

Faure Gnassingbé doit partir.

 

 12   EB_Toutmosis3 | 1/2/2018 11:19:35 PM


"(...) Ce n'est donc pas la description physique et corporelle de Caïn qui est soulignée ici, mais aussi sa bestialité intérieure. Et quand Hugo décrit l'atmosphère dans laquelle se déroule tout le parcours de Caïn « au milieu des tempêtes », ce ne sont pas seulement les signes du temps instable et trouble que nous lisons, mais aussi et surtout les troubles intérieurs, les tourments de la bête traquée, de l'animal aux abois qu'est Caïn que nous percevons. Cette bête qui fuyait..."


Bonjour,

Encore une sortie très remarquable de l'aêné SAZ en ce début d'année 6254 ou 2018 selon le calendrier chrétien.

L'énergumène bàt@rd Faure Gnassingbé est un minable individu méprisable que le souverain peuple togolais hait profondément.

Doté d'une incompétence incommensurable et d'une cruauté inhérente et horrible, l'individu est un monstre hideux ayant la tête d'un loup et possédant des ailes de rapaces falconiformes (Rapaces diurnes) et strigiformes (Rapaces généralement nocturnes). Il étouffe et dépèce littéralement le peuple togolais sous ses grandes serres crochues depuis 2005....

"Quel est cet homme qui reste sourd, aveugle, muet face à un million de manifestants dans la rue qui réclament son départ ? Pire, qui est prêt à les massacrer, à les réprimer de la manière la plus sauvage, avec le même aveuglement que Caïn? (...)" dixit SAZ...

Eh bien, vous connaissez la réponse aussi bien que moi.....les grands vautours monstrueux comme l'énergumène bàt@rd Faure Gnassingbé se nourrissent principalement de charognes, de cadavres et de proies vivants....nous le savons tous, nous l'avons même observé, la planète toute entière l'a vu ébahie...pourquoi diantre, l'opposition togolaise veut elle continuellement dialoguer avec un tel loup-garou ???? Laisser le souverain peuple togolais accomplir son destin ; celui merveilleusement exprimé dans ces vers, je cite :

"Que viennent les tyrans,
Ton c&œlig;ur soupire vers la liberté"

A mort le monstre hideux du Togo!!!!

Ablode Gbadza!!!

Vie, Santé, Force et Unité !
 

 11   Il sera là dans 10 | 1/2/2018 10:49:33 PM
  Réponse à 10-Vrai Con Jay Bon Jeu
 
... Et il sera toujours là dans dix ans quand toi tu continueras à ànonner !
Bonne nuit!
 

 10   Vrai Con Jay Bon Jeu | 1/2/2018 10:43:50 PM
  Réponse à 9-Le Vrai Jay Bon Jeu
 
Personne n'a tripatouillé une Constitution ! La Constitution de 1992 a été légalement amendée par une Assemblée monocolore RPT, le 31/12/ 2002, parce que l'opposition a été aussi conne comme LE VRAI CON JAY BON JEU, pour boycotter les législatives de 1999 ! Il n'est dit nulle part dans cette Constitution que si un ou des partis boycottent des législatives , le scrutin n'est pas valide!
Si en Juillet prochain, l'opposition boycotte les législatives, nous aurons une Assemblée monocolore UNIR et nous modifions la Constitution à notre guise! Tu n'es qu'un imbécile ignare!
 

 9   Le Vrai Jay Bon Jeu | 1/2/2018 8:59:39 PM
  Réponse à 2-Zinsou Agbota petit
 
Ou' etais tu quand ce frodeur avait tripatouille' la C 92 ??
s'il etait integre et honnete avec lui meme il allait laisser Natchaba constitutionnllemtassumer son role presidentiel !!
n'es tu pas un peu gen' de raconter tes bobards ??
Un Coursier qui precipitement suite a' la maort de son pere devient maire puis president en 3 ou 4 jours ??
quand toi et lui , lui et toi vous vous contredites ???
Parceque (quoi que dans l'illegalite') il avait pris le pouvir avec son klan parce qu'il voulait "eviter la guerre civile au togo !!!
( Va reverifier ses propres dires dans Jeune Afrique des Annees 2005 !!!!)

! c'etait cela sa raison !! et non pour un respect democratique !!!
Le frodeur connai

" democrarie ou' maaaaaahhh ??????

Tes agurties ne tiennent pas la route !! et Personne au TOGO N'EST "PLUS"... ET... NE SERA PLUS DUPE !!!!!

Souffre que le peuple est debout comme un seul Homme !!!!!!!

Souffre que "Togo debout" l'a deboute' et ses "Fake arguments" ne conviennet qu'a une partie des FATS qui malheureusement le maintient au pouvoir !!

Mais cela ne saurait durer..
La branche du tyran est entrain de craquer et de ceder ...

Vox popului Vox Dei..

 

 8   Togoalagnon | 1/2/2018 8:19:01 PM
Excellente sortie comme toujours, Mr Zinsou. Merci beaucoup. Que Dieu vienne en aide au peuple Togolais pour le délivrer à jamais des forces maléfiques que sont le RPT/UNIR et ses sbires.
 

 7   Zinsou dahoméen | 1/2/2018 7:06:26 PM
  Réponse à 6-Agon PICDAGOU
 
Tu en mets du temps pour dégager Faure Gnassingbé ! Une personne maléfique te dirige depuis 12 ans et demi et tu l'as laissée le faire? Gros làche ! Il a sûrement déjà fait de ta femme et de tes enfants des maléfiques ! Tu es pire que le petit bonhomme dahoméen de rien du tout ZINSOU AGBOTA SENOUFO !
 

 6   Agon PICDAGOU | 1/2/2018 3:49:02 PM
Le"mythe de Cain et Abel" donne lieu à des interprétations diverses et surprenantes, comme celle du prétendu "Général Makosso Camille", pasteur autoproclamé de Céte d'Ivoire! Ce dernier parle même de "la prière de Caïn" dans laquelle Dieu aurait béni Caïn, contrairement à ce qu'on croit ou raconte!

Le rapprochement que monsieur ZINSOU fait entre Caïn et Faure laisse voir que notre comédien national est un adepte de l'interprétation du fameux "Général Makosso".

Mais nous savons que Caïn n'a jamais existé!C'est une simple construction de l'esprit reposant sur une vision idéologique mensongère du monde! Par contre Faure est une réalité concrètement maléfique que la Peuple togolais va dégager!
 

 5   Froussard ZINSOU | 1/2/2018 11:29:43 AM
  Réponse à 2-Zinsou Agbota petit
 
Laissez ce froussard de Zinsou Agbota ànonner! Il va vous dire que Dieu a créé Abel, Caïn, et les Gnassingbé, mais que les Gnassingbé eux, ont reçu des armes de Dieu à leur naissance, et que Dieu a refusé de lui donner, à lui, Zinsou Agbota Senoufo, des armes, et c'est pourquoi il est un fuyard!
Lui, ZINSOU, n'a pas les mains pour porter une arme!
 

 4   fuyard grande gueule | 1/2/2018 11:14:30 AM
  Réponse à 2-Zinsou Agbota petit
 
Il vaut mieux qu'un fuyard comme AGBOTA ZINSOU ZENOUFO la ferme, quand il n'est même pas au Togo pour marcher au moins contre le régime de Faure Gnassingbé !
 

 3   Agbota,pardon | 1/2/2018 11:10:09 AM
  Réponse à 1-Le Vrai Jay Bon Jeu
 
Agbota, pardon, cherchez quelqu'un ou quelqu'une de bien dans ce Togo, pour battre dans les urnes Faure Gnassingbé en 2020 ! Et ne me dites pas que les scrutins ne sont pas transparents au Togo ! Trouvez les moyens pour qu'ils soient transparents alors, et cessez de pomper l'air au Peuple par votre làcheté légendaire !
Depuis l'assassinat de Sylvanus OLYMPIO, le 13 janvier 1963, ce peuple a toujours raisonné dans le dilatoire de la làcheté coupable ! Vous n'êtes pas fatigués d'étaler tous les jours aux yeux du monde votre làcheté et votre couardise ?
Nous dire qu'une seule et même famille vous fait marcher aux pas depuis cette date mérite que l'&œlig;IL DES LàCHES VOUS SUIVE JUSQUE DANS VOS TOMBES !
 

 2   Zinsou Agbota petit | 1/2/2018 10:58:03 AM
  Réponse à 1-Le Vrai Jay Bon Jeu
 
Senoufo Agbota ZINSOU, ton article a rappelé certaines vérités bibliques, mais tu n'as pas rappelé ce que les Hommes ont reproché depuis toujours à DIEU : c'est bien lui qui a créé Abel et Caïn et si l'un a tué l'autre, c'est que sa création n'est pas parfaite, contrairement à ce que croient certaines chrétiens! Quand vous avez mis au monde deux enfants et que l'un est mauvais, et méchant, vous êtes responsable, génétiquement des deux cas ! Et si vous refusez les fruits des champs de l'un et acceptez ceux de l'autre, vous êtes co-responsable du drame que vous créé !

Zinsou Agbota Zenoufo ,"un petit homme de rien du tout" te dirige depuis plus d'une décennie et tu n'as pu rien faire et tu as fui le pays, alors toi, tu es un "petit bonhomme" combien de fois? Surtout que tu étais en adoration devant son père qui t'a dirigé 38 ans, et devant qui tu dansais et chantais l'Animation ! Que cette année nouvelle te sois bénéfique, pour que "l'&œlig;il de Caïn" ne te suive pas encore 38 + 12 ans 1/2 ! C'est rasant, et làche !
 

 1   Le Vrai Jay Bon Jeu | 1/2/2018 12:44:23 AM
Homme eteint totalement sous le" Charbon rouge et Ardent"du Pnp !!et du peuple Togolais !!
le reste n'est que de la fumee.. parce que consomme' par le bois ardent du Peuple togolais..


il a honte comme sa !!
la conscience lourde comme pas Permis !! Hiiiiiiiiiiiiiiii.
..............
et il n'a qu'a aller discourir sa mythomanie et se faire acclamer par le rpt Unir a' Tsevie ou Kpalime ou Kara !!!

Un Rappel a'' son ministre des Afffaires etrangeres qui clamait que le fraudeur faure n'allait pas s'eterniser au Pouvoir

Alors qu'il degage dela !!! Piam !! Piam !!

 
Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Message du Dr Antoine Randolph à la diaspora togolaise  [ 4/20/2018 ]
La composition de la hiérarchie militaire,voilà le problème togolais! „…Il faudrait que les leaders de la coalition de l´opposition fassent un effort pour créer un cadre de discussion avec les responsables de la hiérarchie militaire de notre armée. Il s´agirait de leur rappeler le rôle qui devrait être le leur et les assurer que l´alternance politique ne serait pas dirigée contre eux. Ce cadre de discussion pourrait par exemple être animé par des experts militaires nationaux, sous régionaux ou internationaux. Des officiers des armées des pays de la CEDEAO pourraient rencontrer et échanger avec des officiers au sein de la hiérarchie militaire du Togo. La coaltion de l´opposition aura auparavant exposé et expliqué aux dirigeants de la CEDEAO et à d´autres pays amis le gros obstacle à la démocratisation que constitue l´armée togolaise…“ [ 4/19/2018 ]
Déclaration du comité des femmes du Mouvement Patriotes Togolais  [ 4/18/2018 ]
La CEDEAO : quelle solution pour le Togo ?  [ 4/17/2018 ]
Déclaration de L'ATLMC  [ 4/15/2018 ]
NON AU NOIRCISSEMENT DES CADAVRES !!!  [ 4/14/2018 ]
Le péril du centrisme dans la lutte de libération du peuple togolais Les ennemis du peuple togolais recourent à toutes sortes de ruses pour le mystifier. A l'heure où il est question de remobilisation après l'intermède des pseudo-négociations entre le pouvoir et l'opposition démocratique, la dictature nous sort du chapeau, comme un magicien, ce vendredi 13 avril 2018, la farce de mauvais goût d'un prétendu regroupement de partis politiques centristes pour soi-disant faire contrepoids au Rpt/Urine et au groupe de 14 partis de l'opposition. [ 4/14/2018 ]
Je suis togolais  [ 4/14/2018 ]
Raising Awareness On The Eve Of The Gigantic Demonstration In Order To Avoid Crackdown on Demonstrators in Togo (West Africa)  [ 4/13/2018 ]
Chronique : une histoire humaine !  [ 4/12/2018 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .