Samedi, 19 Avril 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
Home|  Sport | Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading

La vente de véhicules d’occasion perturbée au Togo par une cessation d’activité des vendeurs et importateurs

  [2/7/2009]  | Kiosque |Apanews | Lu :9390 fois | 16 Commentaires
 

La vente des véhicules d’occasion connaît des perturbations depuis quelques jours au port de Lomé à la suite d’une cessation d’activité lancée par les vendeurs et les importateurs qui protestent contre un nouveau système de taxes douanières, a constaté APA.




 « Les parcs sont ouverts mais nous ne voulons pas vendre », a confié à APA Hassan, un importateur assis sous un hangar en train de siroter son café, estimant que «depuis plusieurs semaines, les clients sont moins nombreux à venir à cause de la nouvelle méthode d’évaluation de la valeur douanière des véhicules », a-t-il révélé.

Les responsables de la douane togolaise ont introduit depuis le mois de décembre un système d’évaluation informatique des voitures d’occasion piloté par la Compagnie Togolaise d’Evaluation et de Contrôle (COTEC).

Le système consiste à décrypter le numéro de châssis des véhicules à partir des bases de données en Europe, aux Etats-Unis ou en Asie pour avoir le prix de vente du véhicule sur le marché international. Du coup, la valeur douanière des véhicules d’occasion connaît une hausse.

Plusieurs importateurs et vendeurs de véhicules d’occasion ont révélé à APA la chute vertigineuse de la vente des voitures d’occasion à cause du prix élevé de la valeur douanière.

« Comment peut-on demander une valeur douanière de 1,5 millions pour une voiture vendue à 700 000 francs CFA ? ça n’a pas de sens et c’est normal que les clients évitent l’achat de voiture », a commenté Berjahui, un importateur.

Il a indiqué que beaucoup de clients ont acheté des voitures qu’ils ont refusées de sortir des parcs automobiles du port.

« En un mois, la vente a chuté de 50 % chez moi », s’est plaint un autre importateur qui projette déjà quitter le Togo pour le Bénin dès qu’il aura « fini de liquider le reste des voitures».

Georges Koné, venu de la Côte d’Ivoire pour acheter une voiture à Lomé avoue vivre un véritable calvaire. « J’ai acheté une voiture depuis plusieurs jours ici mais depuis qu’ils ont cessé de travailler je ne peux pas partir avec le véhicule et voilà je suis bloqué à Lomé », a-t-il témoigné.

La cessation des activités au port paralyse les différentes affaires autour de la vente des voitures à savoir les mécaniciens, les démarcheurs et les transitaires qui ne cessent se plaindre.

« La situation affecte tous les secteurs d’activité au port de Lomé », a déploré Anani Paulin Glokpor, membre du Collectif des syndicats des déclarants en Douanes (CS2D).
Source : Apanews


...
.
Publicité>


Commentaires


 16   brandon | 12/28/2011 11:38:51 AM
comme il ne trouve pas assez de pogons alors ils ont inventé une autre manière de renflouer la caisse. Là c'est l'economie du pays qui prend un coup.
 

 15   robin des bois | 1/21/2010 3:53:52 PM
c'est normal
continuez à élire une famille de mafia
ca ira de pire en pire

dieu bénisse les togolais
 

 14   robin des bois | 1/21/2010 3:52:10 PM
c'est normal
continuez à élire une famille de mafia
ca ira de pire en pire

dieu bénisse les togolais
 

 13   bebeto1605 | 4/19/2009 12:51:30 PM
je trouve cela inacceptable, Même en Europe, la douane ne coute pas si chère. Par exemple, quand on achète un véhicule en belgique et qu'on veut le faire immatriculer en France, on ne paye pas même le quart du prix du véhicule. Les frais à payer sont fonction de l'année du véhicule et de la puissance du véhicule. Je ne comprends pas comment dans un pays comme le Togo on puisse laisser faire ce genre de chose. Le Canadien qui est à la base du problème de mes concitoyens est malade car chez lui ça ne se passe pas comme ça. A force de vouloir trop gagner le PAL risque de voir son chiffre d'affaire baissé car les importateurs vont oublier le TOGO et s'installer ailleurs.
C'est dommage que le gouvernement soit indifférent car Le Gal Eyadéma était contre ce projet car il pensait au moins à son peuple.
 

 12   microbe | 3/6/2009 4:20:45 PM
ecouter les gards ici nous sommes devant une situation tres embetant + deja ce pays est paralysé de tout bord nous devons poser une seule et unique question , vers ou vont les togolais ? c'est vraiment honteux de se dire togolais aujourd'hui devant n'importe qui, dans des pays voisin aujoud'hui , vous rentez un vehicule qui a moins de 5 ans vous payez moi que celui qui ramene une vieille voiture et quand vous avez un projet d'entreprise pour votre pays vous avec des aides qui vous parmettent de sortir vos machines du port sans tous ces frais bidons , mais ou va le togo pitié pitié je ne crois plus qu'il y a un Dieu qui existe pour nous les togolais
 

 11   nafi | 3/2/2009 9:41:30 PM
je vend une CR-V couleur vert fonce annee 99 a peine 128000 km. Cette voiture est en excellent etat et viens des Etats-unis. Elle se trouve au port de lome. Si vous etes interesse voici mon E.mail : nafidrissa@hotmail.com
 

 10   Moi g dis | 2/10/2009 9:13:01 AM
Moi g demande où va tout cet argent?Voleurs fieffés!!Bandes organisées de délinquants économiques.Saboteurs nés dans les environs du........Filous .Assassins !!
 

 9   ARNAUD | 2/10/2009 3:58:53 AM
  Réponse à 7-VODOUVI
 
Mon cher frère,
Je suis d'accord avec vous, sur le fait que le Togo pratique des seuils en-dessous de ceux de l'UEMOA. Mais j'estime que le cadre de régulation de l'UEMOA n'est pas bien établi. Nous n'avons pas les mêmes pouvoirs d'achat au sein de cette entité. Les autorités togolaises devraient penser à relever le niveau de vie des Togolais, avant de mettre en place de telles mesures.
Qui plus est, la COTEC n'est qu'une entité créée pour siphonner nos caisses, et mieux accentuer par là-même la paupérisation de nos couches sociales. Elle n'a pas réussi au sein de certains autres États, et pourtant nos autorités l'ont adopté chez nous.
Le constat est amer sur tous les plans: tout augmente au niveau des prix, mais rien n'augmente au niveau du pouvoir d'achat. On confine tout, en mettant en place des quasi-monopole, ce qui entrave les intérêts du consommateur.
Le Togolais vient d'être davantage persuadé que c'est une mafia qui dirige chez nous.
Nous espérons que ces dirigeants reviendront sur leur décision, en remarquant que le peuple togolais vomit cette initiative.

Fraternellement,
 

 8   Pascal | 2/9/2009 12:39:05 PM
Salut ,

Je me nomme Akapko Kossi, je suis togolais vivant en Allemagne. Je voudrais attirer votre attention sur un problème qui échappe à la plus part des togolais.
Je fais les affaires de voitures avec le Port Autonome de Lomé (PAL). Mais depuis le début de cette année, on arrive plus à vendre les voitures. Les étrangers qui achètent le voitures ne viennent plus. Spécialement le Nigérians, les Ghanéens et les Sahéliens ne viennent plus. Ils préfèrent maintenant retourner dans leurs pays respectifs. Alors que le Togolais n’achètent pas de voitures ce qui fais que rien ne marchent plus du tout. Les frais de dédouanement et de transit leur sont maintenant insupportable.
La plus part des amis Nigérians et Ghanéens que moi je connais ici en Allemagne et qui faisait auparavant les affaires avec le Pal vont tous maintenant à Cotonou. Cela ne peut plus longtemps continuer au détriment du Pal. S’il vous plait il faut faire quelque chose pour plutôt attirer les étrangers au Port de Lomé. Sans eux le Pal ne serait rien.
Si Le port de Cotonou prend 1000 € sur une voiture, il faut que nous les Togolais on en prennent maximum 700 €. Ce serait un très grande avantage pour Le Pal. Tout les étrangers vont affluer au Pal.
SVP, réagissez vite . Venez à notre secours.
Merci pour votre attention.
Kossi
 

 7   kotokoli | 2/9/2009 6:08:23 AM
L´annee derniere j´ai envoye au total 20 vehicules de toutes categorie au togo. Pour la vente bien sur. Cette annee j´ai deja achete 1 vehicule que je vais sortir du port de cotonou.
Le togo c´est la malediction du siecle tout simplement.cela a commence il y a3 ans avec une taxe que nous payons d´europe au conseil national des chargeurs pour tout vehicule que nous envoyions au togo.Alors que le conseil devrait plutot rechercher ces taxes aupres des navires qui transportent la marchandises non on prefere que le togolais paye.C´est comme cela nous leur avons verse des centaines d´euro indument.
Aujour´d´hui il parle du mode argus.Le mode argus ne determine pas la velur d´un vehicule necessairement. C´est une methode de calcul pratiquee par les concessionnaires de vehicules pour les clients qui achetent un vehicule neuf tout en abandonnat l´ancien vehicule.
Quelques soit l´age du vehicule vous aurez au moins 2000euros.mais nous savons qu´en europe vous pouvez achetez un vehicule qui vaut en mode argus 2000 euros, 300 euros chez des venddeurs de vehicules d´occasion. Alors quelle la vraie valeur du vehicule?
En plus la douane par son action va aggraver les accident de la circulation au togo. Car les tranporteurs vont utiliser les bus jusqu´au chassis, faute de moyens de changer de vehicules.
Moi je fais les affaires.je suis pret a payer.Le probleme est que cet argent est mal gere au togo. S´il faut payer pour que les cancres au pouvoir detournent...... alors j´arrete l´envoi de vehicules d´occasion pour faire autres chose.
 

 6   VODOUVI | 2/9/2009 3:16:58 AM
Moi je veux comprendre en toute impartialité.
Savez-vous que le Togo pratique depuis des années une politique de valeur en dessous du seuil fixé par l'UEMOA?
Peut-ètre que le moment est venu de commencer par normaliser la situation. On ne peut pas rester en retrait par rapport à l'UEMOA.

Je ne connais pas les méthodes de COTEC, mais cela m'étonnerait qu'ils travaillent en dehors du code des douanes du Togo et du code UEMOA. Ceci étant, tout le monde sait que les pays voisins dont le Bénin utilisent l'argus qui indique la valeur d'un véhicule. En dehors de l'argus, la douane dispose d'une documentation impressionnante pour évaluer toutes sortes de marchandises y compris les véhicules.
Alors, veut-on me dire dire que COTEC travaille en dehors de ces créneaux?

Pour moi, le problème n'est pas un problème de valeurs élevées mais un problème d'honnèteté. La Douane a toujours eu en son sein un comité de valeurs. Pourquoi ne pas dynamiser ce comité, l'outiller et l'intéresser pour éviter des déviations? COTEC, ce doit ètre un contrat à coup de milliards. En avons-nous vraiment besoin?

Pour couper court à toute menace inutile de la part des Libanais, je suggère qu'un vrai déclarant en douane prenne les caractéristiques d'un véhicule, qu'il en fasse déterminer la valeur par COTEC, qu'il communique cette valeur sur le site et que l'on vérifie au port de Cotonou quelle serait la valeur du mème véhicule.
Comme cela, nous saurons qui dit la vérité. C'est inutile de continuer la discussion sans ces éléments.

VODOUVI.
 

 5   Mac | 2/8/2009 7:28:09 PM
Qu'avons nous fait a Dieu pour qu'il nous laisse dans la main des voleur pour si longtemps. Dieu sauve nous, sauve nous oohohhhhhhh
 

 4   des ivrognesla barre | 2/8/2009 11:38:35 AM
De toute façon, pour en revenir à l'article, je dis qu'il n'y a que les tarés qui ont pris notre pays en otage pour faire de pareilles imbécilités.
Comment peut-on demander 2500kF de droit de dédouanement pour un véhicule 15 ans et dont la dernière cotation à l'argus est en dessous de 1500KF?
Si au moins il s'agissait de mesures incitatives pour rajeunir le parc automobile togolais, cela pourrait se comprendre. Mais non, c'est d'ailleurs illogique compte tenu de l'état calamiteux de nos routes.
Alors quoi? Histoire de montrer aux togolais qu'ils sont condamnés à subir tous les caprices de cette clique de vauriens qui ont le monopole des armes? Et, surtout, qu'un imbécile ne vienne pas nous dire ici que cette nouvelle mesure inique est générale et applicable à tout le monde. Car nous savons tous qu'avec le régime diabolique togolais, c'est la règle qui confirme l'exception et non le contraire. Quelle bande de saligauds intégraux. Channnn
 

 3   Fortuné | 2/8/2009 10:27:43 AM
  Réponse à 3-Batakali
 
c,est dingue comme raissonnement Batakali. tu portes un nom que tu ne rends pas fier du tout avec ton analyse toute primitive. Kérékou a jamais tiré sur les ppulations pour s'accrocher au pouvoir. les 22 engagements profitent ils vraiment aux togolais? et s'il n' y avait pas la bonne foi des leaders del'opposition comme tu le dis ces 22 engagements ne sont pas mis en route? que donnent ils aujourd'hui? ca aussi tu diras 'est la mauvaise foi des leaders politiques. eh oui, c,est la mauvaise foi du RPT et là tu as raison.

C,est bien dommage de vouloir comparer 2 choses incomparables d'une part pour mo frère kéréko et de faire preuve de limites intellectuelles criardes pour mon frère Batakali. Qui respecte l'APG au Togo issu des 22 engagements? Non il ne faut pas que nous coninuons à déverser des aneries sur ce site. Qui gouverne? tu les connais puisque tu n'es pas du moins aveugle. Merci
 

 2   kerekou | 2/8/2009 4:19:34 AM
mes freres togolais, moi je suis un Beninois et tres fier de nos autorites qui laissent le benin evolue de jour au jour. Si vous ne faites rien pour ecarter les fils d'eyadema et leurs amis comme Bodjona ou bien Gilbert du pouvoir, je vous dirai tout simplement que votre pays ne va jamais evoluer
 

 1   Fortuné | 2/7/2009 9:03:27 PM
QUE FONT ILS AVEC TOUT CET ARGENT AU TOGO? NOS ROUTES NE CONNAISSENT AUCUNE AMELIORATION, LA COUR DES COMPTES N'EST TOUJOURS PAS CRÉÉ ET LE TRESOR PUBLIC N'EXISTE PLUS. OÙ VA CET ARGENT? DITES LE NOUS.

PAUVRE TOGOLAIS NE PEUT MÊME PLUS JOUIR D'UNE VOITURE POUR SES ACTIVITÉS S'IL EN A LE DESIR. QUE FAITES VOUS COMME CA? DIRIGEANTS TOGOLAIS, JUSQU'OÙ IREZ VOUS AVEC VOTRE CYNISME? VOUS AVEZ VENDU LE PORT AUX ETRANGERS ET MAINTENANT VOUS VENDEZ LA POPULATION. PARCE QUE LE DEDOUANEMENT CONCERNE BEAUCOUP PLUS LES CONSMMATEURS INTERNES DONC CETTE MESURE EST CONTRE LE TOGOLAIS PUISQUE LES ETRANGERS QUI VIENNENT ACHETER SONT TOUJOURS EXONÉRÉS.

DE GRACE, SOYEZ UN PEU PLUS RAISONNABLE.
PEUPLE TOGOLAIS, TROP C'EST TROP.
 

Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)

Dans la même rubrique

Grave accident de la circulation à Talo près d’Atakpamé : 47 morts dont 31 Togolais Selon des informations envoyées par notre correspondant dans la région, l’accident s’est produit dans la nuit d’hier lundi à ce mardi. Il s’agit d’une collision entre un bus et un camion remorque (Titan). Le bilan provisoire fait état de 47 morts dont 31 Togolais, 15 Burkinabés, 1 Nigérien et 16 blessés. C’est donc un bilan très lourd qui, à voir l’état des blessés, pourrait s’alourdir si ces derniers ne bénéficiaient pas de soins intensifs appropriés.  [ 4/15/2014 ]
46 morts et 11 blessés dans un accident de circulation à Atakpamé Quarante-six (46) personnes sont mortes et onze (11) autres sont blessées dans un accident de circulation lundi au sud de la ville d’Atakpamé, plus précisément sur le pont de Talo entre un bus immatriculé au Burkina Faso et un camion poids lourd, a appris l’Agence Afreepress des autorités togolaises mardi.  [ 4/15/2014 ]
Faits divers : Victime d’abus de confiance, un jeune homme perd sa moto Un jeune homme du nom de Stan habitant le quartier Wuiti à Lomé, a perdu sa moto pour avoir eu pitié d’un ami qu’il a perdu de vue il y a longtemps.  [ 4/1/2014 ]
Kodjoviakopé : Une fille de 11 ans couche avec 7 hommes successivement On connaît les grands maîtres en développement personnel. On connaît aussi les grands maîtres de Taekwondo, de Kung-fu, de Karaté, de Judo… Mais ce qu’on ne connaît pas encore, ce sont les grandes maîtresses du sexe ou du « fouka-fouka », vous voyez ce que je veux dire hein ? L’une de ces personnes en voie d’apparition sur la planète a été découverte récemment à Lomé, tout précisément à Kodjoviakope où elle fait parler d’elle parce qu’elle vient de faire déférer à la prison civile de Lomé trois (3) viriles hommes.  [ 3/25/2014 ]
Accident de la circulation sur la route Lomé-Kpalimé : Un jeune élève fauché par un camion  [ 3/19/2014 ]
Des fossiles de plus de 2 milliards d'années découverts au Gabon exposées en Autriche Les fossiles datés de 2,1 milliards d’années découverts dans le bassin francevillien à plus de 650 km au sud-est de Libreville, faisant du Gabon des berceaux de la vie multicellulaire au monde sont exposées jusqu’au 31 juillet prochain au musée d’histoire naturelle de Vienne (Autriche). [ 3/13/2014 ]
COMMENT BAMPINANG DANIEL KANTCHE, « LE RESSUSCITE DE LOKOTIGOU" A-T-IL REUSSI A TROMPER TOUT LE MONDE ? La supposée résurrection d’un jeune élève après 48h dans le tombeau a semé la panique à Lokotigou (Tandjouaré) la semaine dernière. Le jeune homme qui prétend revenir du royaume des morts a été arrêté ce lundi 10 mars 2014 par la gendarmerie de Tandjouaré.  [ 3/12/2014 ]
Défalé : 5 morts et 21 blessés dans un accident de la route La traversée des montagnes de Défalé est-elle devenue un tombeau pour les conducteurs. En tout cas, après la mort de 19 personnes dans un accident de la route le 23 février dernier, un nouvel accident s’est produit ce mardi dans les montagnes de Défalé. Bilan, cinq morts et vingt et un blessés dont 10 sont dans un état critique, parmi les occupants d’un mini-bus.  [ 3/12/2014 ]
LE RESSUSCITE DE TANDJOUARE ETAIT UN IMPOSTEUR ; LA GENDARMERIE L’A INTERPELLE L’histoire fut au centre de toutes les conversations au Togo ces derniers jours, abondamment relayée et commentée sur les réseaux sociaux. Un jeune homme, décédé et inhumé à Tandjouaré, dans l’extrême nord du pays, se serait ressuscité. L’émoi suscité fut tel que les autorités administratives et religieuses s’étaient emparées de l’affaire. Aujourd’hui, les investigations de la gendarmerie sont tombées : le ressuscité est un imposteur. Il a été interpellé et mis aux arrêts.  [ 3/11/2014 ]
La résurrection d’un jeune élève après 48h dans le tombeau sème la panique à Lokotigou L’histoire se passe à Lokotigou dans la préfecture de Tandjouaré. Le jeune homme, Lamboni Yalwabe, 25 ans, élève en classe de 1ère, n°21 sur la liste de classe au Collège privé Archimède de Dapaong, de retour d’une visite au village, après une courte maladie du 25 au 26 février dernier, est décédé et son corps a été renvoyé à son village natal Lokotigou pour y être enterré a été enterré aux environs de 23 h. Mais subitement, Lamboni Yalwabe, enterré, réapparaitra aux environs de 11h le vendredi qui a suivi les obsèques. Malgré la peur, il sera finalement accueilli par les membres de la famille qui étaient en plein accomplissement des autres rites de ses funérailles. Des rites qui devraient s’achever le dimanche dernier. C’est donc à la surprise générale que l’on voit arriver le ressuscité Yalwabe avec un vieux vélo garé dans un coin dans la maison familiale au village. [ 3/6/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Publicité | Tchat | Emploi | Horoscope | Agenda
iciLome.com