Samedi, 23 Mai 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Malgré la baisse du prix du ciment : La spéculation continue


  [5/10/2010]  | Kiosque |Le correcteur | Lu :2313 fois | Commenter
 

Le vœu de tout travailleur togolais est de pouvoir un jour se procurer un terrain et construire sa propre maison. Et il est évident de constater que la ville de Lomé ne s’est étendue qu’avec la construction des immeubles dans les zones périurbaines de la capitale par les citoyens togolais. Les nouveaux quartiers de la périphérie de Lomé ne résultent d’aucun plan gouvernemental d’urbanisation, ils sont l’œuvre du sacrifice et des années de privations et d’épargne des Togolais.




 Dans le cadre de la participation du Togo à la CAN Angola 2010, il a été annoncé par le ministre Délégué auprès du Président de la République, chargé du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, Guy Madjé Lorenzo, la hausse de 100 FCFA du prix du paquet du ciment du 04 janvier au 04 avril 2010. Cette somme récoltée servirait selon le ministre à accompagner les Eperviers. Des centaines de millions ont été ainsi récoltés par le gouvernement. Ce n’est que la semaine dernière qu’un communiqué du Ministre Lorenzo a mis fin à cette mesure. Cependant, l’on constate que la spéculation sur le prix du ciment continue. De nombreux opérateurs économiques véreux n’ont pas revu à la baisse le prix du paquet de ciment arguant qu’ils l’ont acheté dans la période de hausse du prix. Des vendeurs de ciment surfent sur l’ignorance du communiqué du ministre Lorenzo et continuent de vendre le ciment au prix comme si la hausse de 100 F du prix paquet est toujours en vigueur. Il en est de même pour le prix des bières aussi majoré.

Cette situation n’est que le résultat du laxisme et du peu de sérieux dont font preuves les autorités. Le communiqué annonçant la fin de la hausse à 100 F du prix du ciment est passé inaperçu. Les autorités n’ont pas cherché à enquêter sur le terrain pour vérifier si les vendeurs se sont conformés à la mesure. Cette situation est si illustrative que nos gouvernants se préoccupent peu du bien-être des populations. Ils n’ont pas à suer avant de trouver de quoi épargner pour construire leurs immeubles. Quand les travailleurs togolais se privent de tout et épargnent pour avoir leurs propres demeures, ils sont victimes de la cupidité de quelques opérateurs économiques. Pendant ce temps la priorité de nos autorités sont ailleurs. Leur seul souci est de conserver le pouvoir afin de continuer le saignement à blanc du pays. Lorsqu’on se rend compte également qu’aucun bilan n’a été fait jusqu’alors des fonds collectés, il y a de quoi crier haro sur les autorités de ce pays.

Sam Gagnon
Source : Le correcteur


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Légère hausse de l'indice des prix à la consommation en avril L'indice des prix à la consommation (IPC) au Maroc a enregistré une légère hausse de 0,2% en avril par rapport au mois précédent, a annoncé mercredi le Haut Commissariat au plan (HCP) du pays. [ 5/20/2015 ]
Le transport routier international et les mines, nouveaux axes de la coopération sénégalo-marocaine Dakar et Rabat entretiennent depuis plusieurs décennies de fortes relations, articulées autour d’une dynamique coopération tissée dans plusieurs domaines prioritaires de développement tels que l'agriculture, la pêche, l'éducation, la formation et la santé. [ 5/20/2015 ]
Le taux de croissance projeté à 10 % pour 2015 Les projections du taux de croissance se situent à 10,3% pour 2015 en République démocratique du Congo (RDC), indique le bureau du Premier ministre dans un communiqué rendu public à l'issue d'une réunion restreinte du gouvernement présidée lundi à Kinshasa par le Premier ministre Matata Ponyo. [ 5/20/2015 ]
Le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme portent «gravement» atteinte à la stabilité et à la sécurité Le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme portent "gravement" atteinte à la stabilité et à la sécurité dans la sous-région ouest-africaine, a déclaré , jeudi, le Directeur général du groupe intergouvernemental d’actions contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (GIABA), Adama Coulibaly. [ 5/22/2015 ]
Le capital du Fonds d'appui aux femmes de Côte d'Ivoire passera de 6 à 8 milliards de FCFA Le capital du Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) passera de 6 à 8 milliards de FCFA d'ici la fin de l'année 2015, a annoncé, jeudi, à Odienné le Chef de l'Etat ivoirien Alassane Ouattara. [ 5/22/2015 ]
Le PAM fournit une assistance aux personnes déplacées vulnérable à l'ouest de la Libye Le Programme alimentaire mondial (PAM) fournit actuellement une assistance à 51 000 Libyens parmi les plus vulnérables, qui ont été déplacés dans l'ouest du pays du Maghreb, a déclaré jeudi l'adjoint du porte-parole du secrétaire général Farhan Haq à des journalistes au siège de l'Organisation. [ 5/22/2015 ]
Ouverture d'une deuxième banque à Mogadiscio La banque locale Premier Bank a lancé jeudi des services bancaires dans la capitale somalienne Mogadiscio, devenant ainsi la deuxième banque commerciale en service dans le pays de la Corne de l'Afrique ravagé par la guerre. [ 5/22/2015 ]
Début en juin prochain de l’exploration des minerais de fer de Bélinga et de Mayumba L’exploration des minerais de fer de Bélinga et de Mayumba démarre en juin prochain, respectivement dans les provinces de l’Ogooué-Ivindo (nord-est) et de la Nyanga (sud) où se trouvent les gisements. [ 5/22/2015 ]
Ouverture l'édition 2015 du Marché international des arts du Bénin et d'Afrique L'édition 2015 du Marché international des arts du Bénin et d'Afrique (MIABA) s'ouvrira vendredi soir à Grand-Popo, ville située à environ à une centaine de km au sud-ouest de Cotonou, a appris Xinhua auprès des organisateurs. [ 5/22/2015 ]
La SFI promet une aide à la couverture de santé universelle en Afrique La Société financière internationale (SFI), institution de la Banque mondiale consacrée exclusivement au secteur privé, a déclaré vendredi qu'elle aiderait les pays africains à mettre en place une couverture de santé universelle. [ 5/22/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com