Vendredi, 31 Octobre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Malgré la baisse du prix du ciment : La spéculation continue


  [5/10/2010]  | Kiosque |Le correcteur | Lu :2223 fois | Commenter
 

Le vœu de tout travailleur togolais est de pouvoir un jour se procurer un terrain et construire sa propre maison. Et il est évident de constater que la ville de Lomé ne s’est étendue qu’avec la construction des immeubles dans les zones périurbaines de la capitale par les citoyens togolais. Les nouveaux quartiers de la périphérie de Lomé ne résultent d’aucun plan gouvernemental d’urbanisation, ils sont l’œuvre du sacrifice et des années de privations et d’épargne des Togolais.




 Dans le cadre de la participation du Togo à la CAN Angola 2010, il a été annoncé par le ministre Délégué auprès du Président de la République, chargé du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, Guy Madjé Lorenzo, la hausse de 100 FCFA du prix du paquet du ciment du 04 janvier au 04 avril 2010. Cette somme récoltée servirait selon le ministre à accompagner les Eperviers. Des centaines de millions ont été ainsi récoltés par le gouvernement. Ce n’est que la semaine dernière qu’un communiqué du Ministre Lorenzo a mis fin à cette mesure. Cependant, l’on constate que la spéculation sur le prix du ciment continue. De nombreux opérateurs économiques véreux n’ont pas revu à la baisse le prix du paquet de ciment arguant qu’ils l’ont acheté dans la période de hausse du prix. Des vendeurs de ciment surfent sur l’ignorance du communiqué du ministre Lorenzo et continuent de vendre le ciment au prix comme si la hausse de 100 F du prix paquet est toujours en vigueur. Il en est de même pour le prix des bières aussi majoré.

Cette situation n’est que le résultat du laxisme et du peu de sérieux dont font preuves les autorités. Le communiqué annonçant la fin de la hausse à 100 F du prix du ciment est passé inaperçu. Les autorités n’ont pas cherché à enquêter sur le terrain pour vérifier si les vendeurs se sont conformés à la mesure. Cette situation est si illustrative que nos gouvernants se préoccupent peu du bien-être des populations. Ils n’ont pas à suer avant de trouver de quoi épargner pour construire leurs immeubles. Quand les travailleurs togolais se privent de tout et épargnent pour avoir leurs propres demeures, ils sont victimes de la cupidité de quelques opérateurs économiques. Pendant ce temps la priorité de nos autorités sont ailleurs. Leur seul souci est de conserver le pouvoir afin de continuer le saignement à blanc du pays. Lorsqu’on se rend compte également qu’aucun bilan n’a été fait jusqu’alors des fonds collectés, il y a de quoi crier haro sur les autorités de ce pays.

Sam Gagnon
Source : Le correcteur


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Doing Business 2015 : L’UEMOA célébrée par la Banque mondiale " Nos données montrent que l’Afrique subsaharienne a enregistré le plus grand nombre de réformes sur 2013-2014 ayant facilité le climat des affaires, avec 75 réformes sur les 230 recensées à travers le monde ". [ 10/31/2014 ]
Le CNT recommande la reprise des procédures de privatisation des banques publiques La 3ème session de l’année 2014 du Conseil national du crédit du Togo (CNT), après appréciation jeudi au siège de de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO), de l’évolution récente de l’environnement économique et les progrès accomplis dans la mise en œuvre des réformes visant le développement du secteur financier national, a recommandé la reprise des procédures de privatisations des banques publiques. Autre mesure phare, le conseil a tablé sur un taux de croissance de 5,5% pour l’année 2014, contre 5,4% pour 2013. [ 10/31/2014 ]
Adji Otèth Ayassor donne les raisons qui ont conduit à la loi de finances rectificatives Le 16 octobre 2014, le gouvernement a adopté un avant-projet de loi portant loi de finances rectificative qui revoie à la baisse le budget général 2014. De 830,4 milliards de francs CFA initialement, le budget passe à 720,9 milliards, soit une réduction de 104,5 milliards de la prévision initiale. [ 10/31/2014 ]
La ratification de l’APE rapporte 185 milliards FCFA d'aide de l'UE à Yaoundé 185 milliards de F cfa (environ 370 millions USD), pour les 6 prochaines années, c’est la somme que rapporte au Cameroun, la ratification de l’APE (Accord de Partenariat Economique) conclu en 2009. Pour plusieurs économistes, tout laisse paraître que ceci est bien une récompense de l'Union européenne (UE) au pays du président Paul Biya. [ 10/30/2014 ]
Le déficit budgétaire pour 2015 chiffré à 480 millions de dollars US Adopté ce jeudi en Conseil des ministres, le déficit du budget général de l'Etat tchadien pour l'exercice 2015, inscrit dans le projet de loi de finance, sera de plus de 240 milliards F CFA (480 millions USD). [ 10/30/2014 ]
Trafic illicite de substances dangereuses André Johnson met en garde tout contrevenant Le ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières, André Johnson, dans un communiqué, a constaté que certains opérateurs économiques « se livrent à la manipulation et au trafic illicite de substances dangereuses vers d’autres pays au mépris des dispositions juridiques en vigueur ». Lesquelles substances que sont, note le communiqué, « des batteries usagées à plomb et à acides contaminés au plomb, les huiles usées, les composés organohalogénés, les acides », entre autres contribuent à la destruction de l’environnement et agissent négativement sur la santé des populations. [ 10/30/2014 ]
Rapport Doing Business 2015 : la Tunisie, 1er des pays maghrébins Alors que le Maroc est 71ème, l’Algérie est 154ème, la Mauritanie est 176ème et la Libye est 188ème, la Tunisie est, quant à elle, 60ème en matière de l’environnement des affaires. [ 10/30/2014 ]
La BAD rejoint le BM dans le financement du projet Central african backbon Deux banques de référence dans le monde forment une coalition dans le financement du projet Central african backbon. La Banque Africaine de Développement (BAD) vient de se joindre à la Banque mondiale (BM) dans le financement du processus de l’économie numérique qui devra se mettre en place au Congo. [ 10/29/2014 ]
Inauguration de la première usine de fabrication de véhicules militaires Une œuvre de la société mixte algéro-allemande spécialisée dans la fabrication des véhicules militaires SAFAV-MB. [ 10/29/2014 ]
Les experts ont planché sur les enjeux des douanes francophones Une rencontre de deux jours, réunissant les administrations douanières des pays totalement ou partiellement francophones autours des défis et enjeux des douanes, a eu lieu à Dakar en début de semaine. « La mise en œuvre de l’accord sur la facilitation des échanges : état des lieux, difficultés et perspectives» est le thème au centre de cette 19ème conférence des directeurs généraux des douanes des pays totalement ou partiellement francophones. [ 10/29/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Faites un devis sur cecomparateur mutuelle santé | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne | => Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com