Lundi, 24 Novembre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Economie/Agriculture: Le PNIASA officiellement lancé ce jeudi à Notsé par le Premier ministre Gilbert Houngbo


  [2/10/2012]  | Kiosque |Savoir News | Lu :2932 fois | Commenter
 

Le Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire (PNIASA) - seul cadre de référence pour le gouvernement et les bailleurs de fonds en matière d’investissements agricoles au Togo - a été officiellement lancé ce jeudi à Notsè, chef lieu de la préfecture du Haho (environ 95 km au nord de Lomé) par le Premier ministre Gilbert Fossoun Houngbo, a constaté un envoyé spécial de l'Agence Savoir News.




 
Etaient présents à cette cérémonie, plusieurs ministres du gouvernement, des présidents des institutions de la république et des diplomates accrédités au Togo.
Plusieurs autres personnalités dont des représentants de la Commission de l'Union africaine, de la Commission de la CEDEAO et de l'UEMOA, du Programme mondial pour l’agriculture et la sécurité alimentaire et des partenaires financiers étaient également présentes.
Le PNIASA vise notamment à accroître les revenus des exploitants agricoles et à améliorer de façon durable les conditions de vie des ruraux, particulièrement des populations vulnérables, les femmes et les jeunes.
Le gouvernement du Togo, devra donc pour atteindre les objectifs du PNIASA, consacrer 10% de ses ressources budgétaires au secteur agricole.
Le PNIASA - qui déroule trois projets complémentaires - a également pour but d’accroître à l’horizon 2015, le revenu des exploitants agricoles et de contribuer à l’amélioration de la balance commerciale.
Le PNIASA démarre avec trois projets à savoir: le Projet d’Appui au Développement Agricole (PADAT), le Projet d’Appui au Secteur Agricole (PASA) et le Projet de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest au Togo (PPAAO-Togo) plus connu sous son abréviation anglaise WAAPP.
Le préfet du Haho, Aho Thcangani s’est réjoui du lancement du PNIASA dans sa préfecture et a indiqué que ce programme est un "espoir pour les producteurs du Togo".
"Les paysans à travers ce programme peuvent enfin être fiers de leurs activités, car les intrants agricoles sont disponibles, augmentant du coup la productivité. L’amélioration des infrastructures rurales est un pas énorme pour les produits agricoles", a-t-il indiqué.
Selon le Premier ministre togolais, la cérémonie de ce jour marque le couronnement de tous nos efforts, car "cette cérémonie ouvre surtout une ère nouvelle pour nos concitoyens du monde rural, concitoyens qui avaient besoin depuis longtemps, d'un cadre aussi porteur que le PNISIA".
"La conception de ce programme, sur son angle technique et ses mécanismes de financement ont mobilisé depuis des mois, tout le monde agricole togolais ainsi qu'un large éventails de partenaires. La cérémonie de ce jour marque donc, le couronnement de tous nos efforts", a souligné M.Houngbo.
"Nous voulons une agriculture dynamique, compétitive et durable. Les excédents céréaliers, ont prouvé la mobilisation et l’esprit d’engagement du gouvernement et des producteurs, car aujourd’hui, le PNIASA est devenu un véritable outil de développement économique", a-t-il précisé, remerciant les partenaires financiers pour leur "parfaite collaboration".
Le Togo a enregistré en 2011, un excédent céréalier d’environ 110.000 tonnes. En 2010, l’excédent était évalué à 90.000 tonnes.
Des excédents de 2011, environ 8.000 tonnes de maïs seront vendus au Programme Alimentaire Mondial (PAM) pour un montant d'environ 1,8 milliard de F.CFA.
Les partenaires financiers se disent disposés à accompagner le Togo, afin qu'il puisse développer son secteur agricole qui a été fortement secoué du fait de la longue suspension de l'aide des bailleurs de fonds au Togo pour "déficit démocratique".
"Le PNIASA est d’une importance capitale pour le Togo, puisqu’il a pour objectif central de relancer l’agriculture togolaise et de lui permettre de contribuer davantage à la croissance économique du pays", a souligné Hervé Assah, représentant résident de la Banque mondiale au Togo.
"Le lancement de ce Programme montre l’attachement du gouvernement togolais à développer le secteur agricole. Le PNIASA est un processus qui a un objectif, celui d’améliorer la sécurité alimentaire de la nation, d’accroître la valeur ajoutée de l’agriculture et mieux d’équilibrer la balance commerciale, en réduisant les importations tout en augmentant les exportations et surtout, améliorer le revenu des producteurs. Selon nos analyses, lorsqu’on investit 1.000 francs CFA dans le secteur de l’agriculture, on a deux fois plus d’impacts sur la réduction de la pauvreté. Les partenaires techniques et financiers sont persuadés que le Togo est aujourd’hui capable de relever les défis qu’ils s’est donnés pour sortir une large partie de la population de la pauvreté", a-t-il ajouté.
Pour le ministre togolais de l'agriculture de l'élevage et de la pêche, l’élaboration du PNIASA a démarré en mars 2007 et a été réalisée d’une façon participative sous le leadership du gouvernement, mais en collaboration étroite avec tous les acteurs dont principalement les producteurs.
"Le PNIASA compte cinq sous-programmes qui visent à générer une croissance agricole d’au moins 6% par an. Le PNIASA prendra progressivement en compte tous les projets pour leur apporter une valeur ajoutée, grâce au cadre institutionnel cohérent qu’il offre et aux financements novateurs qui sont prévus", a indiqué Messan Kossi Ewovor.

De retour de Notsé, Nicolas KOFFIGAN
Source : Savoir News


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Budget 2015 voté L’Assemblée Nationale congolaise a voté le jeudi 20 novembre 2014 le budget de l’année 2015. Il est chiffré à 8 422,1 milliards de francs congolais soit environ 9 milliards 120 millions de dollars américains. Seulement, c’est un budget qui a légèrement été modifié par le Parlement. Il y ajouté à celui introduit par le gouvernement, 58,9 milliards de francs congolais (environ 63 millions de dollars). Une augmentation que l’Assemblée Nationale dit être justifiée. [ 11/22/2014 ]
Le Maroc débat des recommandations du FMI La controverse a éclaté au Maroc autour des recommandations économiques émises par le Fonds monétaire international (FMI) aux autorités du pays. [ 11/22/2014 ]
Baisse de plus de 4% du prix du carburant Les prix de ventes de l' essence et du diesel vont connaître une baisse de 4,4% au litre à Maurice à partir de samedi. [ 11/22/2014 ]
11,5 millions USD injectés dans le secteur de l'énergie La Banque de développement du Rwanda (BRD) a signé un accord avec la société Rwanda Mountain Tea (RMT) sur un prêt à long terme de 11,5 millions de dollars pour soutenir le secteur énergétique. [ 11/22/2014 ]
Clôture du 5ème sommet global de l'entrepreneuriat à Marrakech Le 5ème sommet global de l'entrepreneuriat a clôturé ses travaux, vendredi soir à Marrakech, à l'issue de trois jours de débats intenses sur les moyens d'encourager et promouvoir l'innovation et l'entreprenariat. [ 11/22/2014 ]
Le gouvernement ivoirien annonce la construction d'un pont reliant l'île Bouley à Yopougon Un accord de prêt pour le financement partiel du projet de construction d’un pont sur la lagune Ebrié, reliant la commune de Yopougon à l’île Bouley, vient d’être obtenu par l’Etat ivoirien, a indiqué le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné, après un conseil des ministre tenu, mercredi, sous la présidence du chef de l’Etat Alassane Ouattara. [ 11/20/2014 ]
Ouverture officielle à Marrakech du 5e Sommet global de l'entrepreneuriat La 5e édition du Sommet global de l'entreprenariat (GES-2014) s'est officiellement ouverte, jeudi à Marrakech au Maroc, avec la participation de plus de 3000 personnalités venues des quatre coins du monde. [ 11/20/2014 ]
La Côte d'Ivoire veut devenir le hub pétrolier de l'Afrique de l'Ouest Le ministre ivoirien du Pétrole et de l'Energie Adama Toungara a exprimé jeudi à Abidjan l'engagement de la Côte d'Ivoire à devenir le hub pétrolier d'Afrique de l'Ouest. [ 11/20/2014 ]
Les coûts de connexion baissent face à la concurrence Le coût d'accès à l'Internet à son foyer ont considérablement baissé au Kenya face à l'accroissement de la concurrence dans ce secteur. [ 11/21/2014 ]
Djibouti poursuivra en justice les sociétés pétrolières impliquées dans l'affaire de la pollution La chambre civile et commerciale du Tribunal de 1ère instance de Djibouti a mis mercredi en liquidation judiciaire les trois sociétés pétrolières, Oilibya SA, Total Djibouti SA, et Total Marketing SA, impliquées dans la pollution aux hydrocarbures constatée au Port de Djibouti. [ 11/21/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! | Offre bancaire sur rachat de credit banque à taux fixe.
EX-IN Consult
iciLome.com