Vendredi, 3 Juillet 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
10e Foire de Lomé prévue du 23 novembre au 10 décembre: Les rencontres "B to B", le premier pas vers le Partenariat


  [10/9/2012 12:34:57 PM]  | Kiosque | SAVOIR NEWS | Lu :661 fois | Commenter
 

Togo  - Le Centre Togolais des Expositions et Foires (CETEF) de Lomé connaîtra sa 10ème Foire Internationale de Lomé du 23 novembre au 10 décembre 2012. Une manifestation devenue annuelle depuis 2009. La Foire Internationale de Lomé est devenue un grand rendez-vous de la promotion des produits et de l’économie.




Cette 10 ème édition se veut celle d’une grande maturité. Elle sera donc marquée surtout par le sceau du professionnalisme dans l’organisation des rencontres professionnelles. Des rencontres dénommées "B to B" (Buisines to Buisines).

LE "B TO B", QU’EST-CE QUE C’EST ?

Le "B to B" (business to business) ou commerce interentreprises désigne les échanges de biens et de services réalisés entre les entreprises. Le marketing "B to B" représente l’ensemble des relations commerciales entre les entreprises et les professionnels.

POURQUOI DES RENCONTRES "B TO B" ?

Par les rencontres "B to B", la Foire Internationale de Lomé veut permettre aux entreprises de quitter le côté forain et d’être en contact direct avec d’autres entreprises pour discuter affaires. Durant une demi-journée, les opérateurs économiques discuteront sur leurs produits et services, leurs disponibilités, les conditions de transactions et les formes de partenariat à mettre en place entre eux.
Ces rencontres permettront aux participants de tirer leur épingle du jeu et de rendre leur participation plus rentable.

DANS QUEL CADRE SE FERONT CES RENCONTRES ?

Le CETEF-LOME aménagera sa grande salle en plusieurs cabines pour permettre aux entreprises d’être concentrées et de discuter en toute intimité durant 30 à 45 minutes.

QUE GAGNERONT LES OPERATEURS ECONOMIQUES ?

La participation aux séances "B to B" permettra le rapprochement des partenaires financiers et commerciaux, la rencontre de nouveaux partenaires d’affaires étrangers, selon leurs besoins, l’acquisition de nouvelles expériences et expertises; et d’ailleurs la signature de contrats d’affaires, la mise en place de contrats de représentation ou de distribution.

FRAIS DE PARTICIPATION AUX RENCONTRES "B to B"

- Forfait de 100. 000 F CFA pour les opérateurs économiques non participant à la Foire. Comprenant :
* Des rencontres personnalisées d’hommes d’affaires ;
* Un déjeuner de rencontres de groupes d’opérateurs économiques des pays invités ;
* Participation à la démonstration de systèmes de fabrication.

- Forfait de 50.000 F CFA pour les exposants à la Foire. Comprenant :
* Des rencontres personnalisées d’hommes d’affaires ;
* Un déjeuner de rencontres de groupes d’opérateurs économiques des pays invités ;
* Participation à la démonstration de systèmes de fabrication.

ENREGISTREMENT
L’enregistrement se fait au siège du CETEF-LOME et sur le site web de CETEF-LOME qui est le www.cetef.tg.

ENREGISTREMENT EN LIGNE
Vous pouvez spécifier dans ce profil :
- Quel genre de produit offrez-vous ?
- Quel genre de produit achetez-vous ?
- Les produits que vous aimeriez échanger avec les partenaires potentiels. FIN

Source : | SAVOIR NEWS


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Business : Le fondateur du Groupe NSIA, invité d’honneur de la 2ème édition du dîner des icônes « Business et panafricanisme. Comment réussir à s’imposer en Afrique ? Le cas du groupe NSIA ». C’est le thème retenu pour la seconde édition du dîner des icônes, un événement VIP réunissant des hauts cadres des entreprises et un public tri » sur mesure pour discuter des questions économiques et de développement autour d’un repas gastronomique. [ 7/2/2015 ]
Patronat marocain : La sortante Meriem Bensalah se met en course pour sa succession L’élection à la tête de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), c’est dans les prochains jours. Présent à la tête de ce regroupement des patrons d’entreprises marocaines depuis 2012, Meriem Bensalah Chaqroun a annoncé sa candidature pour un second mandat. [ 7/1/2015 ]
Plus d’achat sans carte bancaire pour certaines catégories d’objets A compter de ce 1er juillet, la transaction pour certains achats doit être faite par carte bancaire. C’est une obligation faite à toute personne, selon un décret paru au Journal officiel. Objectif, régulariser un tant soit peu l’économie nationale qui depuis quelques temps est menacée par le marché informel. La nouvelle donne a fixé des seuils pour chaque catégorie d’objets achetés. [ 6/30/2015 ]
De l’énergie commune pour les pays membre de la CEDEAO Plusieurs personnalités dont l’ancien Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, les vice-présidents du Nigeria et du Ghana et les premiers ministres du Sénégal, du Burkina, du Mali, de Guinée, du Niger et du Togo, participent ce mardi à la cérémonie de lancement des leaders ouest-africains de l’énergie (GOAEL). [ 6/30/2015 ]
Adji Otèth Ayassor à Viennes pour la participation de l’OPEP à la rénovation de la route Sokodé-Bassar Le Fonds de développement de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OIFP) va participer de l’ordre de 12 millions de dollars américains à la réhabilitation de la route Sokodé-Bassar d’une distance de 57 km. [ 6/30/2015 ]
Sénégal Airlines: la compagnie perd de l'air Au Sénégal Airlines, tous les voyants sont au rouge. Baisse de la flotte, limitation des destinations, réduction du chiffre d'affaires et augmentation de la dette, rien ne va plus à la compagnie aérienne dirigée par Mayoro Racine. Et pour couronner le tout, 100 travailleurs ont été mis au chômage technique. [ 6/29/2015 ]
Après la levée partielle de l’embargo sur le diamant, cap sur la relance La relance en vue d’atteindre la barre des 900 000 voire 1 million de carats par an, quantité de diamants exploités sur toute l’étendue du territoire national avant la crise en République centrafricaine. Telle est désormais l’objectif de la Centrafrique après la levée partielle depuis vendredi dernier de l’embargo sur l’activité d’extraction et d’exportation cette richesse du pays. Une activité qui a malheureusement été suspendue pendant deux ans par l'assemblée du processus de Kimberley, l'organisation qui régule le commerce du diamant. Au lieu d’une levée totale, l’embargo n’a été levé que partiellement. [ 6/29/2015 ]
L'indice des prix à la consommation augmente de 5,5% sur les cinq premiers mois de 2015 L'indice des prix à la consommation en Algérie a augmenté de 5,5%% sur les cinq premiers mois de 2015, révèle samedi l'Office national des statistiques (ONS), cité par l'agence APS. [ 6/28/2015 ]
La Banque mondiale accorde 15 millions de dollars à la Guinée pour combattre la pauvreté La Banque mondiale vient d'accorder une enveloppe financière de 15 millions de dollars américains à la Guinée pour combattre la pauvreté dans les zones rurales fragiles du pays dans plusieurs préfectures. [ 6/28/2015 ]
Le Maroc accueillera la cérémonie finale des World Travel Awards 2015, 2016 et 2017 Le Maroc accueillera la cérémonie finale des World Travel Awards (WTA) pour trois années consécutives. Quelque 800 professionnels devraient prendre part à la première finale organisée au Maroc, avant les éditions de 2016 et 2017 qui auront respectivement lieu à Fès et à Casablanca. [ 6/28/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com