Jeudi, 27 Novembre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
10e Foire de Lomé prévue du 23 novembre au 10 décembre: Les rencontres "B to B", le premier pas vers le Partenariat


  [10/9/2012 12:34:57 PM]  | Kiosque | SAVOIR NEWS | Lu :616 fois | Commenter
 

Togo  - Le Centre Togolais des Expositions et Foires (CETEF) de Lomé connaîtra sa 10ème Foire Internationale de Lomé du 23 novembre au 10 décembre 2012. Une manifestation devenue annuelle depuis 2009. La Foire Internationale de Lomé est devenue un grand rendez-vous de la promotion des produits et de l’économie.




Cette 10 ème édition se veut celle d’une grande maturité. Elle sera donc marquée surtout par le sceau du professionnalisme dans l’organisation des rencontres professionnelles. Des rencontres dénommées "B to B" (Buisines to Buisines).

LE "B TO B", QU’EST-CE QUE C’EST ?

Le "B to B" (business to business) ou commerce interentreprises désigne les échanges de biens et de services réalisés entre les entreprises. Le marketing "B to B" représente l’ensemble des relations commerciales entre les entreprises et les professionnels.

POURQUOI DES RENCONTRES "B TO B" ?

Par les rencontres "B to B", la Foire Internationale de Lomé veut permettre aux entreprises de quitter le côté forain et d’être en contact direct avec d’autres entreprises pour discuter affaires. Durant une demi-journée, les opérateurs économiques discuteront sur leurs produits et services, leurs disponibilités, les conditions de transactions et les formes de partenariat à mettre en place entre eux.
Ces rencontres permettront aux participants de tirer leur épingle du jeu et de rendre leur participation plus rentable.

DANS QUEL CADRE SE FERONT CES RENCONTRES ?

Le CETEF-LOME aménagera sa grande salle en plusieurs cabines pour permettre aux entreprises d’être concentrées et de discuter en toute intimité durant 30 à 45 minutes.

QUE GAGNERONT LES OPERATEURS ECONOMIQUES ?

La participation aux séances "B to B" permettra le rapprochement des partenaires financiers et commerciaux, la rencontre de nouveaux partenaires d’affaires étrangers, selon leurs besoins, l’acquisition de nouvelles expériences et expertises; et d’ailleurs la signature de contrats d’affaires, la mise en place de contrats de représentation ou de distribution.

FRAIS DE PARTICIPATION AUX RENCONTRES "B to B"

- Forfait de 100. 000 F CFA pour les opérateurs économiques non participant à la Foire. Comprenant :
* Des rencontres personnalisées d’hommes d’affaires ;
* Un déjeuner de rencontres de groupes d’opérateurs économiques des pays invités ;
* Participation à la démonstration de systèmes de fabrication.

- Forfait de 50.000 F CFA pour les exposants à la Foire. Comprenant :
* Des rencontres personnalisées d’hommes d’affaires ;
* Un déjeuner de rencontres de groupes d’opérateurs économiques des pays invités ;
* Participation à la démonstration de systèmes de fabrication.

ENREGISTREMENT
L’enregistrement se fait au siège du CETEF-LOME et sur le site web de CETEF-LOME qui est le www.cetef.tg.

ENREGISTREMENT EN LIGNE
Vous pouvez spécifier dans ce profil :
- Quel genre de produit offrez-vous ?
- Quel genre de produit achetez-vous ?
- Les produits que vous aimeriez échanger avec les partenaires potentiels. FIN

Source : | SAVOIR NEWS


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

L’Etat rompe le contrat avec le groupe sucrier indien Sugar Mills La rupture vient d’être consommée avec le groupe sucrier indien Sugar Mills. Pour cause le gouvernement vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt en vue de la sélection d’un investisseur privé pour la création et l’exploitation d’un complexe agro-industriel sucrier dans l’interzone Bertoua-Batouri. [ 11/27/2014 ]
Le Royaume Chérifien met fin à la subvention des produits pétroliers dès lundi prochain Le Royaume Chérifien ne compte plus subventionner les produits pétroliers à compter de lundi prochain. C’est du moins ce qui ressort de la déclaration faite mardi par le ministre marocain chargé des Affaires Générales, Mohamed El Ouafa. [ 11/27/2014 ]
La ZMAO souhaite faciliter les échanges commerciaux dans la sous-région Créée en 2000, la Zone monétaire de l'Afrique de l'Ouest (ZMAO) ambitionne d'instaurer d'ici 2020, une monnaie commune. Pour y arriver, certaines bases sont indispensables; à savoir la libre circulation des biens et des personnes entre ces Etats. [ 11/27/2014 ]
La SNPT a jusqu’au 30 novembre pour embaucher les jeunes de Kpémé et de Hahotoé Par lettre datée du 25 novembre, les jeunes des villages miniers de Kpémé et de Hahotoé donnent jusqu’au 30 novembre prochain au Directeur général de la Société nouvelle des phosphates du Togo (SNPT) pour les embaucher. Autrement, ils vont mener des actions de revendications « à tous les niveaux », aussi bien au sein de l’entreprise qu’avec les populations des deux localités pour faire entendre raison. L’information a été donnée mercredi à Lomé par le Collectif des jeunes des villages miniers et propriétaires terriens et environnants, manœuvres exécutants de ladite localité en conférence » de presse. [ 11/26/2014 ]
Manifestation contre l’interdiction des sachets plastiques réprimée, 1 blessé et une dizaine d’arrestation Une dispersion de la manifestation contre l’interdiction des sachets plastiques a fait un blessé et une dizaine d’arrestation mardi 25 novembre à Abidjan. [ 11/26/2014 ]
le signe sur le billet de 100 Naira n'est pas juif Accablé d'accusation notamment de la part d'une organisation musulmane (MURIC), la présidence du Nigéria a répondu par un communiqué de presse. [ 11/26/2014 ]
La Banque centrale dévalue le naira La monnaie nationale nigérienne a connue une dévaluation en vue d’arrêter la chute de ses réserves de change. [ 11/26/2014 ]
Togo Telecom/Gestion et états financiers exercice 2007 : on comprend mieux la descente aux enfers de Togo Telecom sous Sam Pétchétibati Bikassam  Petit à petit, la mauvaise gestion et les malversations qui ont plongé l’une des sociétés les plus prospères du Togo au fond de l’abîme se font jour. Les rapports commandés par le gouvernement togolais commencent par livrer leurs secrets et le moins que l’on puisse dire, c’est que les togolais étaient loin, très loin d’imaginer la gestion approximative qui avait droit de cité dans cette société.  [ 11/26/2014 ]
6 milliards de dollars US de contrat d’exploration pétrolière signé avec ENI Un contrat d’exploration off-shore de six milliards de dollars a été signé entre les autorités ghanéennes et la compagnie italienne du pétrole ENI lundi 24 novembre. [ 11/25/2014 ]
L’épidémie à virus Ebola n’arrivera pas à freiner la croissance africaine L’épidémie à virus Ebola n’arrivera pas à freiner la croissance africaine, dans son ensemble, a estimé Knowdys Consulting Group qui note certes que la facture d’Ebola pourrait coûter plusieurs milliards USD d’ici à la fin 2015 au contribuable ouest-africain au cas où Ebola s’étend hors des trois pays actuellement touchés. [ 11/25/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! | Offre bancaire sur rachat de credit banque à taux fixe.
EX-IN Consult
iciLome.com