Lundi, 27 Février 2017 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
10e Foire de Lomé prévue du 23 novembre au 10 décembre: Les rencontres "B to B", le premier pas vers le Partenariat


  [10/9/2012 12:34:57 PM]  | Kiosque | SAVOIR NEWS | Lu :991 fois | Commenter
 

Togo  - Le Centre Togolais des Expositions et Foires (CETEF) de Lomé connaîtra sa 10ème Foire Internationale de Lomé du 23 novembre au 10 décembre 2012. Une manifestation devenue annuelle depuis 2009. La Foire Internationale de Lomé est devenue un grand rendez-vous de la promotion des produits et de l’économie.




Cette 10 ème édition se veut celle d’une grande maturité. Elle sera donc marquée surtout par le sceau du professionnalisme dans l’organisation des rencontres professionnelles. Des rencontres dénommées "B to B" (Buisines to Buisines).

LE "B TO B", QU’EST-CE QUE C’EST ?

Le "B to B" (business to business) ou commerce interentreprises désigne les échanges de biens et de services réalisés entre les entreprises. Le marketing "B to B" représente l’ensemble des relations commerciales entre les entreprises et les professionnels.

POURQUOI DES RENCONTRES "B TO B" ?

Par les rencontres "B to B", la Foire Internationale de Lomé veut permettre aux entreprises de quitter le côté forain et d’être en contact direct avec d’autres entreprises pour discuter affaires. Durant une demi-journée, les opérateurs économiques discuteront sur leurs produits et services, leurs disponibilités, les conditions de transactions et les formes de partenariat à mettre en place entre eux.
Ces rencontres permettront aux participants de tirer leur épingle du jeu et de rendre leur participation plus rentable.

DANS QUEL CADRE SE FERONT CES RENCONTRES ?

Le CETEF-LOME aménagera sa grande salle en plusieurs cabines pour permettre aux entreprises d’être concentrées et de discuter en toute intimité durant 30 à 45 minutes.

QUE GAGNERONT LES OPERATEURS ECONOMIQUES ?

La participation aux séances "B to B" permettra le rapprochement des partenaires financiers et commerciaux, la rencontre de nouveaux partenaires d’affaires étrangers, selon leurs besoins, l’acquisition de nouvelles expériences et expertises; et d’ailleurs la signature de contrats d’affaires, la mise en place de contrats de représentation ou de distribution.

FRAIS DE PARTICIPATION AUX RENCONTRES "B to B"

- Forfait de 100. 000 F CFA pour les opérateurs économiques non participant à la Foire. Comprenant :
* Des rencontres personnalisées d’hommes d’affaires ;
* Un déjeuner de rencontres de groupes d’opérateurs économiques des pays invités ;
* Participation à la démonstration de systèmes de fabrication.

- Forfait de 50.000 F CFA pour les exposants à la Foire. Comprenant :
* Des rencontres personnalisées d’hommes d’affaires ;
* Un déjeuner de rencontres de groupes d’opérateurs économiques des pays invités ;
* Participation à la démonstration de systèmes de fabrication.

ENREGISTREMENT
L’enregistrement se fait au siège du CETEF-LOME et sur le site web de CETEF-LOME qui est le www.cetef.tg.

ENREGISTREMENT EN LIGNE
Vous pouvez spécifier dans ce profil :
- Quel genre de produit offrez-vous ?
- Quel genre de produit achetez-vous ?
- Les produits que vous aimeriez échanger avec les partenaires potentiels. FIN

Source : | SAVOIR NEWS


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

OTR : Gaperi porté disparu avec quelques milliards en poche, chronique d’un monstre condamné au trépas  [ 2/26/2017 ]
le pays bénéficie de 150,4 millions de dollars du FMI Un nouveau prêt de 150,4 millions de dollars du Fonds monétaire international (FMI) a été octroyé au Bénin. Ce prêt est étalé sur trois années. Son but, soutenir, ce pays sur le plan de relance économique initié par le président Patrice Talon. [ 2/25/2017 ]
Un taux de croissance de 6% pour le Togo en 2017 L’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) a annoncé mercredi lors d’un séminaire organisé à Lomé, les chiffres de la croissance du Togo pour le compte de l’année 2017. 6% de taux de croissance, c’est le chiffre qu’avance l’INSEED [ 2/24/2017 ]
Participation avec grand succès de 5 entreprises exportatrices de soja biologique à la BIOFACH Une délégation des exportateurs de soja biologique du Togo a participé à la Foire internationale des produits agricoles biologique (BIOFACH) à Nuremberg en Allemagne, du 15 au 18 février dernier avec succès. Cette participation rentre dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de renforcement des capacités productives et commerciales de la filière soja au Togo. [ 2/24/2017 ]
Clément Ahialey, nouveau patron de l’AGET L’Association des grandes entreprises du Togo (AGET) a renouvelé son instance dirigeante ce matin à Lomé au cours d’un congrès électif. Et l’heureux élu a pour nom Clément Ahianley. Il succède ainsi à José Symenouh. [ 2/24/2017 ]
Région des savanes : Le ciment se vend à prix d’or Les populations du grand nord du Togo ont vraiment du souci à se faire quant à l’achat du ciment. De 80 000 (Cimtogo) ou 81 000 FCFA (Diamond ou Fortia) la tonne, le prix est passé à 95 000 FCFA dans la partie septentrionale du pays, soit une différence de 15 000 FCFA. [ 2/25/2017 ]
Déclaration du gouvernement sur la commercialisation du Café-Cacao Sur présentation du Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, le Conseil des Ministres du 22 février 2017 a entendu une Communication relative aux ralentissements constatés dans le processus de commercialisation de la campagne cacao 2016/2017. [ 2/23/2017 ]
Zoom sur Pierre Koffi Alanda, un agriculteur togolais qui cultive du bio en France Responsable d’une ferme dénommée « Alandabio », située dans les Alpes Maritimes en France, il cultive et commercialise des fruits et légumes biologiques. Lui, c’est M. Pierre Koffi ALANDA, un paysan togolais installé à presque 1200 mètres d’altitude dans le Hameau de La Sagne, Commune de Briançonnet. [ 2/22/2017 ]
Une mission de la Banque Mondiale pour vérifier les avancés du PGICT Le Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières avec l’appui financier de la Banque Mondiale a organisé, ce mardi 21 février 2017, une rencontre d’échanges sur l’état d’avancement du Projet Gestion Intégrée des Catastrophes et des Terres (PGICT). La rencontre a réuni les agents de différents ministères (Sécurité, Environnement, Urbanisme et Action sociale) impliqués dans le PGCIT et une délégation de la Banque Mondiale. Le représentant de la Banque mondiale, Dr Koffi Hounkpè a précisé qu’au cours de la mission, la Banque Mondiale va essayer d’analyser les rapports des réalisations effectuées dans le cadre Projet Gestion Intégrée des Catastrophes et des Terres. A cet effet, des visites de terrain sont prévues à Kpalimé, Missahoè et d’autres localités du pays. [ 2/22/2017 ]
Vente du carburant au compte-goutte: une augmentation des prix en vue Pour exiger une hausse des prix des produits pétroliers en raison de la dépréciation du francs Congolais, les opérateurs du secteur du pétrole sont en grève à leur manière. Depuis quelques jours, ils vendent le carburant aux usagers de manière séquentielle. [ 2/20/2017 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | credit consommation avec moncredit.org | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net |Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle credit consommation avec moncredit.org Serrurier Paris 6| credit consommation avec moncredit.org .