Dimanche, 2 Août 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
10e Foire de Lomé prévue du 23 novembre au 10 décembre: Les rencontres "B to B", le premier pas vers le Partenariat


  [10/9/2012 12:34:57 PM]  | Kiosque | SAVOIR NEWS | Lu :675 fois | Commenter
 

Togo  - Le Centre Togolais des Expositions et Foires (CETEF) de Lomé connaîtra sa 10ème Foire Internationale de Lomé du 23 novembre au 10 décembre 2012. Une manifestation devenue annuelle depuis 2009. La Foire Internationale de Lomé est devenue un grand rendez-vous de la promotion des produits et de l’économie.




Cette 10 ème édition se veut celle d’une grande maturité. Elle sera donc marquée surtout par le sceau du professionnalisme dans l’organisation des rencontres professionnelles. Des rencontres dénommées "B to B" (Buisines to Buisines).

LE "B TO B", QU’EST-CE QUE C’EST ?

Le "B to B" (business to business) ou commerce interentreprises désigne les échanges de biens et de services réalisés entre les entreprises. Le marketing "B to B" représente l’ensemble des relations commerciales entre les entreprises et les professionnels.

POURQUOI DES RENCONTRES "B TO B" ?

Par les rencontres "B to B", la Foire Internationale de Lomé veut permettre aux entreprises de quitter le côté forain et d’être en contact direct avec d’autres entreprises pour discuter affaires. Durant une demi-journée, les opérateurs économiques discuteront sur leurs produits et services, leurs disponibilités, les conditions de transactions et les formes de partenariat à mettre en place entre eux.
Ces rencontres permettront aux participants de tirer leur épingle du jeu et de rendre leur participation plus rentable.

DANS QUEL CADRE SE FERONT CES RENCONTRES ?

Le CETEF-LOME aménagera sa grande salle en plusieurs cabines pour permettre aux entreprises d’être concentrées et de discuter en toute intimité durant 30 à 45 minutes.

QUE GAGNERONT LES OPERATEURS ECONOMIQUES ?

La participation aux séances "B to B" permettra le rapprochement des partenaires financiers et commerciaux, la rencontre de nouveaux partenaires d’affaires étrangers, selon leurs besoins, l’acquisition de nouvelles expériences et expertises; et d’ailleurs la signature de contrats d’affaires, la mise en place de contrats de représentation ou de distribution.

FRAIS DE PARTICIPATION AUX RENCONTRES "B to B"

- Forfait de 100. 000 F CFA pour les opérateurs économiques non participant à la Foire. Comprenant :
* Des rencontres personnalisées d’hommes d’affaires ;
* Un déjeuner de rencontres de groupes d’opérateurs économiques des pays invités ;
* Participation à la démonstration de systèmes de fabrication.

- Forfait de 50.000 F CFA pour les exposants à la Foire. Comprenant :
* Des rencontres personnalisées d’hommes d’affaires ;
* Un déjeuner de rencontres de groupes d’opérateurs économiques des pays invités ;
* Participation à la démonstration de systèmes de fabrication.

ENREGISTREMENT
L’enregistrement se fait au siège du CETEF-LOME et sur le site web de CETEF-LOME qui est le www.cetef.tg.

ENREGISTREMENT EN LIGNE
Vous pouvez spécifier dans ce profil :
- Quel genre de produit offrez-vous ?
- Quel genre de produit achetez-vous ?
- Les produits que vous aimeriez échanger avec les partenaires potentiels. FIN

Source : | SAVOIR NEWS


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

136 300 onces d’or produits par la mine de Bissa au 1er semestre de 2015 La mine d’or de Bissa exploitée par la compagnie russe Nordgold au centre-nord, a produit 136 300 onces d’or, au 1er semestre de 2015, soit une hausse de 2% par rapport à 2014 à la même période, a appris APA vendredi auprès des responsables de société. [ 8/2/2015 ]
Afriland First Bank reçoit deux crédits de 8,2 milliards FCFA de la Société financière internationale Deux accords de financement d’un montant total de 8,2 milliards FCFA, ont été conclus entre le leader du marché bancaire camerounais Afriland First Bank (AFB) et la Société financière internationale (SFI), filiale de la Banque mondiale, a appris APA vendredi de source officielle. [ 8/1/2015 ]
L'ivoirien Atlantique crée un consortium industriel du cacao au Cameroun Le groupe ivoirien Atlantique (banque, téléphonie mobile, assurances, etc.) a annoncé la mise sur pied au Cameroun d’un consortium industriel du cacao, selon les services compétents du ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT). [ 8/1/2015 ]
Compétitivité économique: le Royaume est à féliciter et à soutenir, selon la BAD Le président de la Banque africaine de Développement (BAD), le rwandais Donald Kaberuka, quitte ses fonctions à la tête de l’institution bancaire africaine en septembre prochain, ceci après ses deux mandats riches pour les pays africains. Mais avant ce départ, il a tenu à rassurer le Maroc de la disponibilité de l’institution panafricaine qu’il a dirigé ces dernières années d’accompagner le Royaume chérifien dans sa marche royale vers le développement. [ 8/1/2015 ]
La prévision de croissance économique à nouveau revue à la baisse Sujette à deux grands attaques terroristes au cours du premier semestre de cette année 2015, la Tunisie est obligée de passer une nouvelle fois par la case révision à la baisse de sa croissance économique annuelle. [ 8/1/2015 ]
Hausse des prix des produits pétroliers Une augmentation des prix des produits pétroliers est attendue dans les prochains jours au Gabon, a appris APA des sources proches des circuits de commercialisation de ces produits. [ 8/1/2015 ]
La Bourse de Casablanca s’allie au London Stock Exchange Group La Bourse de Casablanca et le London Stock Exchange Group (LSEG), ont signé jeudi à Londres, un accord de partenariat pour le lancement d’un programme d’accompagnement dédié aux PME appelé « Elite », a annoncé vendredi la place casablancaise. [ 8/1/2015 ]
Début de la traque aux mauvais payeurs de l'Etat Les autorités burkinabè ont ouvert lundi une enquête parlementaire sur les fraudes fiscales par l'audition du ministre de l'Economie et des Finances. [ 7/29/2015 ]
Plus de 178 milliards pour la culture des fruits au Cameroun Le Cameroun envisage avec l’appui des partenaires au développement, en l’occurrence, l’Organisation mondiale pour l’agriculture (FAO) d’investir 178,5 milliards de francs CFA dans le cadre du Projet d'appui au développement de la culture des arbres fruitiers PADCAF) a-t-on appris mercredi auprès du ministère de l’Agriculture et du Développement rural. [ 7/29/2015 ]
Le Gabon table sur une croissance de 5,7% en 2016 La croissance économique du Gabon se situerait à 5,7% en 2016 contre 4,8% en 2015, a annoncé mardi à Libreville le ministre gabonais du Budget, Christian Magnagna. [ 7/29/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com