Jeudi, 5 Mars 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
BTCI : Etienne BAFAI reprend sa place à la tête de la banque.


  [5/3/2013 12:31:19 PM]  | Kiosque | Focus Info | Lu :2047 fois | Commenter
 

Togo  - La succession d’Etienne BAFAI à la tête de la BTCI (Banque Togolaise pour le Commerce et l’Industrie) connaît un nouvel épisode depuis ce jour. Le décret mettant fin à son mandat à la tête de la banque et nommant Mme Edo JOHNSON pour le remplacer, signé le 08 avril dernier, vient d’être rapporté par le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otéth AYASSOR.




Quelques jours après la nomination de Mme JOHNSON comme administrateur provisoire à la place de l’ancien collaborateur d’Ignace CLOMEGAH, la Commission Bancaire de l’UMOA (Union Monétaire Ouest Africaine) avait retoqué la décision, la jugeant irrégulière en se fondant sur les textes communautaires. En effet, elle reprochait au décret de nomination d’avoir été pris au mépris de la nouvelle Convention régissant la Commission Bancaire et signée par les Ministres des Finances des Etats membres le 6 avril 2007 à Lomé. Celle-ci donne compétence à la Commission bancaire pour approuver la procédure et avaliser la nomination des administrateurs provisoires ou liquidateurs d’établissement de crédit.

Prenant en compte cette sortie de la Commission bancaire, le gouvernement est revenu sur la nomination de Mme JOHNSON par un nouveau décret pris ce jour et qui rapporte le premier, rétablissant de facto monsieur BAFAI à son poste. Est-ce un sursis ou plutôt un rétablissement complet ? Le décret ne le précise pas mais la question mérite d’être posée.

Il faut dire que la promotion de cette cadre de la BTCI qui n’a jamais pris fonction, a fait beaucoup de vagues. Certaines sources au sein de la banque ont confié le malaise en interne provoqué par cette nomination en faveur de « quelqu’un qui n’est pas forcément celle qui a le meilleur cv ni les plus grandes qualités ». Le retour d’Etienne BAFAI devra être l’occasion pour lui de finaliser rapidement les réformes dont cette banque a besoin, afin d’en faire le poumon de notre économie et un soutien important à l’investissement national.

Source : | Focus Info


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Des tarifs consensuels imposés aux opérateurs de téléphonie mobile pour éviter la guerre des prix Finie la guerre des prix des tarifs d’appels téléphoniques et autres services liés aux télécommunications en RDC. Par décision n° 001/ARPTC/CLG/2015 en date du 02 février 2015, l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPTC) a fait part d’un consensus intervenu entre les différents opérateurs de téléphonie, dans ce sens, le 19 décembre 2014. [ 3/4/2015 ]
L’Afrique perce dans e-commerce Une étude récente de Google/Afrique du Sud a montré que l’Afrique enregistre un bon dans le domaine de E-commerce. [ 3/4/2015 ]
Le 11ème FED doté d’une enveloppe financière de 30,5 milliards d’euros Le 11ème Fonds européen de développement (FED) sera doté d’une enveloppe financière de 30,5 milliards d’euros mobilisés pour financer jusqu'en 2020 des projets européens de coopération au développement destinés à épauler les pays partenaires dans leurs efforts d'éradication de la pauvreté [ 3/4/2015 ]
Travaux d’infrastructures et préfinancement :Banque Atlantique au cœur d’un vaste système de marchés gré à gré et de rétro-commissions ? Les travaux d’aménagement des routes occasionnent des désagréments aux citoyens depuis un moment. Mais si en plus de provoquer des détours peu appréciés aux usagers, ils sont synonymes de siphonage de l’économie togolaise, avec à la clé le versement de retro-commissions par un système de préfinancement à travers la Banque Atlantique, alors il est à craindre que la qualité des ouvrages ne soit pas au rendez-vous. Parce que les appels d’offres gré à gré auxquels le gouvernement actuel ne devrait recourir qu’en cas de nécessité, sont devenus la méthode par excellence de passation des marchés en matière d’aménagement des routes. L’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) ne serait-elle qu’une institution de façade destinée à cautionner le mal dont souffre le Togo ? [ 3/4/2015 ]
La BOAD renforce le partenariat public-privé (PPP) dans les pays membres de l’UEMOA Créée en janvier 2014 au sein de la Banque ouest africaine de développement (BOAD), l’Unité régionale de développement des projets en partenariat public-privé (URDPPP) est un organisme expert qui porte en elle les bases de nouvelles options stratégiques en matière de partenariat public-privé dans l’espace de de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA). [ 3/3/2015 ]
'Dîner des icônes': Première sortie, première réussite Afin de permettre aux chefs d’entreprise de tout genre de familiariser et partant échanger des expériences, Mme Béatrice Oloa a mis en place "Dîner des Icônes" qui se veut une sorte de retrouvaille entre hommes et femmes d’entreprises. Le but visé, c’est de parvenir à la transformation de l’économie africaine particulièrement celle du Togo. [ 3/2/2015 ]
Nouvelle baisse du prix des produits pétroliers à la pompe Suite à des âpres négociations entre le mouvement syndical, le patronat guinéen et le gouvernement, le prix des produits pétroliers ont été revu à la baisse samedi, sur l'ensemble du territoire national. [ 3/2/2015 ]
L'exploitation minière à grande échelle mérite d'être encadrée au Sénégal Le Président du Comité national de l’Initiative de transparence dans les industries extractives (ITIE), Pr Ismaïla Madior Fall a estimé, samedi, à Saly Portudal (Sud de Dakar) qu’au Sénégal, l’exploitation minière à grande échelle mérite d’être bien encadrée. [ 3/1/2015 ]
La Guinée Equatoriale perd 58% de ses recettes pétrolières La Guinée Equatoriale a perdu 58% de ses recettes pétrolières prévues pour l’exercice 2015 à cause de la chute du prix du baril sur le marché international qui est passé de 115 dollars à moins de 50 dollars, rapporte le compte rendu du premier Conseil des ministres de 2015 diffusé, samedi, à la télévision d’Etat. [ 3/1/2015 ]
La sécurité renforcée autour des sites gaziers et pétroliers dans le sud L'Algérie a décidé de renforcer la sécurité autour de dizaines de sites gaziers et pétroliers situés dans six provinces du sud du pays, a indiqué dimanche à Xinhua une source sécuritaire algerienne. [ 3/1/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com