Mardi, 21 Février 2017 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Les perspectives économiques du Burkina sont favorables


  [5/28/2013 10:44:57 PM]  | Kiosque | Apanews | Lu :681 fois | Commenter
 

Burkina-Faso  - Les perspectives économiques du Burkina Faso sont favorables en 2013, selon le Rapport sur les perspectives africaines 2013 (PEA) publié chaque année par la Banque africaine de développement (BAD), le Centre de développement de l’OCDE, la Commission économique pour l’Afrique (CEA) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).




La croissance du PIB en termes réels du Burkina Faso en 2012, selon les estimations provisoires, devrait s'afficher à 8 %, sous l'effet d'une campagne agricole satisfaisante et d'un environnement international favorable. Les perspectives de croissance économique en 2013 devraient suivre la même tendance qu'en 2012 entre 7 et 8 %, bénéficiant du dynamisme des secteurs primaire et tertiaire.

Toutefois, l'éventualité de chocs climatiques, voire la volatilité des cours des matières premières (or, pétrole) et l'insécurité régionale, susceptibles de résulter de la crise au Mali, constituent des risques.

L'économie reste fortement tributaire des activités agro-sylvo-pastorales et de l'exploitation des ressources minières. Outre l'exploitation minière qui ne cesse de prendre de l'importance au fil des années, la pression qu'exerce le croît démographique de 3.1 %, l'un des plus élevés de la sous-région, sur une agriculture extensive, est un risque majeur pour la dégradation accélérée de l'environnement dans un contexte d'aléas climatiques récurrents.

Les perspectives économiques en 2013 sont favorables et le taux de croissance prévisionnelle devrait se situer à 6,7 % voire au-delà contre 8 % en 2012.

Le maintien de la croissance serait imputable au dynamisme des secteurs primaire et tertiaire, qui constituent les secteurs moteurs de l'économie. Le secteur primaire, tiré par les sous-secteurs agriculture vivrière (11 % du PIB) et de rente (3,5 % du PIB) ainsi que l'élevage (11,3 % du PIB), constitue le socle de l'économie.

La production d'or, principal pilier du secteur secondaire, a connu une forte décélération en 2012 (0,7 %) contre une forte croissance de 39,4 % en 2011.

Cette situation est due au retard enregistré dans la mise en exploitation de la mine d'or de Bissa Gold, à une centaine de km de la capitale.

Cette tendance à la stabilisation de la production devrait se corriger à partir de 2013, avec la hausse attendue de la production d'au moins 10,4 %. Les pressions inflationnistes seront contenues en 2013 à 2,2 %, en dessous du seuil de convergence de l'Union économique et monétaire de l'Afrique de l'Ouest (UEMOA), contre 3,6 % en 2012.

Aussi, pour les années 2013 et 2014, l'économie burkinabé devrait demeurer dynamique sous l'impulsion des investissements dans les infrastructures prévues dans le cadre de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD) et la consommation privée.

Les projets d'investissements importants qui seront poursuivis sont l'Aéroport de Donsin, le pôle de croissance de Bagré, les constructions de routes au titre du Millenium Challenge Account et le programme d'électrification.
Source : | Apanews


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

.

Dans la même rubrique

Vente du carburant au compte-goutte: une augmentation des prix en vue Pour exiger une hausse des prix des produits pétroliers en raison de la dépréciation du francs Congolais, les opérateurs du secteur du pétrole sont en grève à leur manière. Depuis quelques jours, ils vendent le carburant aux usagers de manière séquentielle. [ 2/20/2017 ]
Régions anglophones/coupures d’internet: les pertes estimées à 1, 39 millions de dollars Dans le bras de fer qui l’oppose aux ressortissants de la partie anglophone du pays qui réclament de meilleures conditions de vie, le pouvoir de Yaoundé en guise de représailles à couper la fourniture internet. Résultat, les entreprises sont à la peine et les pertes se chiffrent quotidiennement à des centaines de millions de FCFA. [ 2/20/2017 ]
Les vols d’Air Guinée reprennent le 27 février Une délégation était vendredi, sur les installations de l'aéroport de Labé. A la tête de la délégation, le ministre des transports Oyé Guilavogui a visité les installations de l’aéroport de Labé, les locaux ainsi que la piste et les locaux voisin de la météo. [ 2/19/2017 ]
OTR : mission accomplie à 99% en 2016 , mais à quel prix? De 575 milliards de F CFA attendus en 2016, le commissaire général Henri GAPERI et son staff en ont rapporté 568,5 soit une avancée de 68,5 milliards par rapport à l’année précédente. Les chiffres ont été déclinés le 16 février dernier, au cours de la rencontre traditionnelle annuelle à l’Office Togolais des Recettes (OTR). [ 2/18/2017 ]
Jacob Zuma a remboursé 538 000 dollars à l'Etat Le Président a finalement honoré son engagement après le scandale qui l’avait accablé dans les travaux d’aménagement de sa résidence privée. [ 2/17/2017 ]
20% des billets de naira serait de la fausse monnaie Un ex adjoint du gouverneur de la banque centrale du Nigéria fait une révélation importante. Obadiah Mailafia, comme c’est de lui qu’il s’agit a déclaré que, 20% des billets de naira en circulation, serait de la fausse monnaie. Il explique sa déclaration par la récession de l’économie nigériane en 2016. [ 2/16/2017 ]
M. Kalilou Traore invite les entreprises lauréates du Prix Togolais de la qualité à s’armer pour le prix CEDEAO de la qualité Le Commissaire de la CEDEAO, Chargé de l’Industrie et de la Promotion du Secteur Privé, M. Kalilou Traore, invite les entreprises lauréates de la quatrième édition du Prix Togolais de la Qualité à se préparer pour participer au prix CEDEAO de la qualité dont la première édition se tiendra cette année 2017. M. Kalilou Traore s’exprimait à l’ occasion de la cérémonie de remise des trophées du prix togolais de la qualité, édition 2016, tenue le 10 février dernier à Lomé. [ 2/14/2017 ]
Niveau d’endettement vertigineux/Thomas Koumou : « Nous sommes en esclavage » L’expert en économie, Thomas Koumou, président de l’association « Veille Economique » revient avec l’une des méthodes qui conduisent à « une augmentation rapide de notre niveau d’endettement ». Il ressort de son analyse que les gouvernants togolais, dans leur souci de s’enrichir rapidement et de façon illicite, dilapident les ressources des sociétés d’Etat et transfèrent « la dette dans le portefeuille de la dette intérieure du pays ». Lisez plutôt !  [ 2/13/2017 ]
Fin du partenariat : plus de "Tchad, oasis du Sahel’’ sur les maillots du FC Metz On se souvient de cette affaire de Sponsoring qui avait fait grand bruit du côté de N’Djamena. Alors que le pays traverse une grave crise économique, un contrat avait été signé entre le pays d’Idriss Deby et un club français de Ligue 1, le FC Metz. Il semble que ce soit fini, à en croire un article publié par les dirigeants messins. [ 2/11/2017 ]
La plus grande compagnie aérienne du pays Arik Air secourue par l'Etat L'Etat vole au secours d'Arik Air, la plus grande compagnie aérienne du Nigéria dans dans sa perte de contrôle. [ 2/10/2017 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | credit consommation avec moncredit.org | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net |Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle credit consommation avec moncredit.org Serrurier Paris 6| credit consommation avec moncredit.org .