Mardi, 21 Octobre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Les perspectives économiques du Burkina sont favorables


  [5/28/2013 10:44:57 PM]  | Kiosque | Apanews | Lu :335 fois | Commenter
 

Burkina-Faso  - Les perspectives économiques du Burkina Faso sont favorables en 2013, selon le Rapport sur les perspectives africaines 2013 (PEA) publié chaque année par la Banque africaine de développement (BAD), le Centre de développement de l’OCDE, la Commission économique pour l’Afrique (CEA) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).




La croissance du PIB en termes réels du Burkina Faso en 2012, selon les estimations provisoires, devrait s'afficher à 8 %, sous l'effet d'une campagne agricole satisfaisante et d'un environnement international favorable. Les perspectives de croissance économique en 2013 devraient suivre la même tendance qu'en 2012 entre 7 et 8 %, bénéficiant du dynamisme des secteurs primaire et tertiaire.

Toutefois, l'éventualité de chocs climatiques, voire la volatilité des cours des matières premières (or, pétrole) et l'insécurité régionale, susceptibles de résulter de la crise au Mali, constituent des risques.

L'économie reste fortement tributaire des activités agro-sylvo-pastorales et de l'exploitation des ressources minières. Outre l'exploitation minière qui ne cesse de prendre de l'importance au fil des années, la pression qu'exerce le croît démographique de 3.1 %, l'un des plus élevés de la sous-région, sur une agriculture extensive, est un risque majeur pour la dégradation accélérée de l'environnement dans un contexte d'aléas climatiques récurrents.

Les perspectives économiques en 2013 sont favorables et le taux de croissance prévisionnelle devrait se situer à 6,7 % voire au-delà contre 8 % en 2012.

Le maintien de la croissance serait imputable au dynamisme des secteurs primaire et tertiaire, qui constituent les secteurs moteurs de l'économie. Le secteur primaire, tiré par les sous-secteurs agriculture vivrière (11 % du PIB) et de rente (3,5 % du PIB) ainsi que l'élevage (11,3 % du PIB), constitue le socle de l'économie.

La production d'or, principal pilier du secteur secondaire, a connu une forte décélération en 2012 (0,7 %) contre une forte croissance de 39,4 % en 2011.

Cette situation est due au retard enregistré dans la mise en exploitation de la mine d'or de Bissa Gold, à une centaine de km de la capitale.

Cette tendance à la stabilisation de la production devrait se corriger à partir de 2013, avec la hausse attendue de la production d'au moins 10,4 %. Les pressions inflationnistes seront contenues en 2013 à 2,2 %, en dessous du seuil de convergence de l'Union économique et monétaire de l'Afrique de l'Ouest (UEMOA), contre 3,6 % en 2012.

Aussi, pour les années 2013 et 2014, l'économie burkinabé devrait demeurer dynamique sous l'impulsion des investissements dans les infrastructures prévues dans le cadre de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD) et la consommation privée.

Les projets d'investissements importants qui seront poursuivis sont l'Aéroport de Donsin, le pôle de croissance de Bagré, les constructions de routes au titre du Millenium Challenge Account et le programme d'électrification.
Source : | Apanews


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Le potentiel agricole et énergétique congolais bien représenté à Londres Le premier Global Africa Investment Summit, s’est ouvert à Londres le 20 octobre avec une forte présence de projets congolais, parmi plusieurs pays anglophones. [ 10/21/2014 ]
Rupture entre Rio Tinto et Alucam, le géant de l’aluminium Tout est clair désormais, Rio Tinto se retire d’Alucam après une sortie dans le Quotidien gouvernemental camerounais de Claudine Gagnon, Conseillère principale et Chargée des relations médias chez Rio Tinto Alcan. [ 10/21/2014 ]
Bientôt la livraison de gaz israélien Après la signature d’une lettre d'intention avec un consortium privé égyptien, les exploitants du gisement de gaz sous-marin israélien Tamar s’engagent à livrer jusqu'à 2,5 milliards de mètres cubes de gaz naturel par an, à l’Egypte. [ 10/21/2014 ]
15 ans après, le Salon de l’agriculture reprend de droit L’agriculture ivoirienne renoue avec son Salon, après 15 années de rupture. Le Salon international de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan (Sara), a été lancée hier à Abidjan. [ 10/21/2014 ]
Groupe Petrolin contre Etat béninois: le tribunal se déclare incompétent Cette affaire a fait couler beaucoup d'encre et de salive, et la fin n'est pas proche. Saisi pour traiter le procès qui oppose le Groupe Petrolin au gouvernement béninois, le Tribunal de première instance de Cotonou s'est déclaré incompétent en la matière. [ 10/21/2014 ]
Le PDG du groupe pétrolier Total meurt dans un accident d'avion Christophe de Margerie Président directeur général du groupe pétrolier Total est mort dans un accident d'avion en Russie. Il sortait d'une réunion avec le premier ministre russe Dmitri Medvedev. L'accident a eu lieu à l'aéroport de Vnoukovo près de Moscou. [ 10/21/2014 ]
192,2 millions de dinars, c’est le produit net bancaire généré de janvier en septembre 2014 par Amen Bank Au cours des neuf premiers mois de l’année 2014, le Groupe Amen Bank a augmenté son Produit net Bancaire à 192,2 millions de dinars. Ceci, contre 187,2 millions de dinars, au cours de la même période de l’année écoulée. En somme, une augmentation de 5 millions de dinars, soit une augmentation de 2,7%. [ 10/20/2014 ]
Le marché financier a perdu 5,1% en 8 jours Confronté à un afflux important d’ordre de vente qui a entrainé un « désinvestissement massif », le marché financier nigérian a perdu jusqu’à 5,1% de valeurs, en huit jours de transaction sur le marché boursier, situation qui a fait perdre au Nigerian Stock Exchange 166 milliards de nairas (807 millions $) de valeurs. [ 10/20/2014 ]
Orrick a choisi Abidjan pour son premier pas en Afrique Présent dans 25 pays à travers le monde, Orrick, le géant mondial du droit avec 1100 avocats à son actif s'introduit en Afrique. Il a choisi Abidjan comme première ville africaine pour son implantation. [ 10/20/2014 ]
Le plan Sénégal émergent bénéficie de 350 milliards FCFA de la BOAD Le plan Sénégal émergent (PSE) va bénéficier de la part de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) 350 milliards FCFA. L'annonce a été faite par l'institution financière le 15 octobre [ 10/20/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Faites un devis sur cecomparateur mutuelle santé | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne
EX-IN Consult
iciLome.com