Vendredi, 31 Octobre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Les perspectives économiques du Burkina sont favorables


  [5/28/2013 10:44:57 PM]  | Kiosque | Apanews | Lu :342 fois | Commenter
 

Burkina-Faso  - Les perspectives économiques du Burkina Faso sont favorables en 2013, selon le Rapport sur les perspectives africaines 2013 (PEA) publié chaque année par la Banque africaine de développement (BAD), le Centre de développement de l’OCDE, la Commission économique pour l’Afrique (CEA) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).




La croissance du PIB en termes réels du Burkina Faso en 2012, selon les estimations provisoires, devrait s'afficher à 8 %, sous l'effet d'une campagne agricole satisfaisante et d'un environnement international favorable. Les perspectives de croissance économique en 2013 devraient suivre la même tendance qu'en 2012 entre 7 et 8 %, bénéficiant du dynamisme des secteurs primaire et tertiaire.

Toutefois, l'éventualité de chocs climatiques, voire la volatilité des cours des matières premières (or, pétrole) et l'insécurité régionale, susceptibles de résulter de la crise au Mali, constituent des risques.

L'économie reste fortement tributaire des activités agro-sylvo-pastorales et de l'exploitation des ressources minières. Outre l'exploitation minière qui ne cesse de prendre de l'importance au fil des années, la pression qu'exerce le croît démographique de 3.1 %, l'un des plus élevés de la sous-région, sur une agriculture extensive, est un risque majeur pour la dégradation accélérée de l'environnement dans un contexte d'aléas climatiques récurrents.

Les perspectives économiques en 2013 sont favorables et le taux de croissance prévisionnelle devrait se situer à 6,7 % voire au-delà contre 8 % en 2012.

Le maintien de la croissance serait imputable au dynamisme des secteurs primaire et tertiaire, qui constituent les secteurs moteurs de l'économie. Le secteur primaire, tiré par les sous-secteurs agriculture vivrière (11 % du PIB) et de rente (3,5 % du PIB) ainsi que l'élevage (11,3 % du PIB), constitue le socle de l'économie.

La production d'or, principal pilier du secteur secondaire, a connu une forte décélération en 2012 (0,7 %) contre une forte croissance de 39,4 % en 2011.

Cette situation est due au retard enregistré dans la mise en exploitation de la mine d'or de Bissa Gold, à une centaine de km de la capitale.

Cette tendance à la stabilisation de la production devrait se corriger à partir de 2013, avec la hausse attendue de la production d'au moins 10,4 %. Les pressions inflationnistes seront contenues en 2013 à 2,2 %, en dessous du seuil de convergence de l'Union économique et monétaire de l'Afrique de l'Ouest (UEMOA), contre 3,6 % en 2012.

Aussi, pour les années 2013 et 2014, l'économie burkinabé devrait demeurer dynamique sous l'impulsion des investissements dans les infrastructures prévues dans le cadre de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD) et la consommation privée.

Les projets d'investissements importants qui seront poursuivis sont l'Aéroport de Donsin, le pôle de croissance de Bagré, les constructions de routes au titre du Millenium Challenge Account et le programme d'électrification.
Source : | Apanews


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

La construction d’une cimenterie annoncée par le Vietnam L’annonce a été faite par Vu The Hiep, l’ambassadeur du Vietnam au Cameroun à l’issue d’une audience que lui a accordée le ministre de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du territoire, Emmanuel Nganou Djoumessi. [ 10/31/2014 ]
La réalisation des premiers forages offshore dans les wilayas d'Oran et de Bejaia envisagée pour fin 2015 Le groupe Sonatrach annonce la réalisation des premiers forages offshore dans les wilayas d'Oran et de Bejaia pour fin 2015. [ 10/31/2014 ]
Le Maroc, 7ème pays producteur du Palmier dattier La palmeraie nationale couvre une superficie d'environ 48.000 ha avec environ 4,8 millions de palmiers, le Maroc se propulse au 7ème rang mondial avec à la clé, la 3ème place dans le Maghreb. [ 10/31/2014 ]
Le Premier ministre se réjoui de la performance au Doing Business Le Premier ministre du Sénégal lors de la cérémonie de lancement du rapport Doing Business 2015 a exprimé sa joie par rapport à la performance du pays et a indiqué que le gouvernement prenait l’engagement de faire plus et mieux pour le prochain rapport. [ 10/31/2014 ]
Doing Business 2015 : L’UEMOA célébrée par la Banque mondiale " Nos données montrent que l’Afrique subsaharienne a enregistré le plus grand nombre de réformes sur 2013-2014 ayant facilité le climat des affaires, avec 75 réformes sur les 230 recensées à travers le monde ". [ 10/31/2014 ]
Le CNT recommande la reprise des procédures de privatisation des banques publiques La 3ème session de l’année 2014 du Conseil national du crédit du Togo (CNT), après appréciation jeudi au siège de de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO), de l’évolution récente de l’environnement économique et les progrès accomplis dans la mise en œuvre des réformes visant le développement du secteur financier national, a recommandé la reprise des procédures de privatisations des banques publiques. Autre mesure phare, le conseil a tablé sur un taux de croissance de 5,5% pour l’année 2014, contre 5,4% pour 2013. [ 10/31/2014 ]
Adji Otèth Ayassor donne les raisons qui ont conduit à la loi de finances rectificatives Le 16 octobre 2014, le gouvernement a adopté un avant-projet de loi portant loi de finances rectificative qui revoie à la baisse le budget général 2014. De 830,4 milliards de francs CFA initialement, le budget passe à 720,9 milliards, soit une réduction de 104,5 milliards de la prévision initiale. [ 10/31/2014 ]
La ratification de l’APE rapporte 185 milliards FCFA d'aide de l'UE à Yaoundé 185 milliards de F cfa (environ 370 millions USD), pour les 6 prochaines années, c’est la somme que rapporte au Cameroun, la ratification de l’APE (Accord de Partenariat Economique) conclu en 2009. Pour plusieurs économistes, tout laisse paraître que ceci est bien une récompense de l'Union européenne (UE) au pays du président Paul Biya. [ 10/30/2014 ]
Le déficit budgétaire pour 2015 chiffré à 480 millions de dollars US Adopté ce jeudi en Conseil des ministres, le déficit du budget général de l'Etat tchadien pour l'exercice 2015, inscrit dans le projet de loi de finance, sera de plus de 240 milliards F CFA (480 millions USD). [ 10/30/2014 ]
Trafic illicite de substances dangereuses André Johnson met en garde tout contrevenant Le ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières, André Johnson, dans un communiqué, a constaté que certains opérateurs économiques « se livrent à la manipulation et au trafic illicite de substances dangereuses vers d’autres pays au mépris des dispositions juridiques en vigueur ». Lesquelles substances que sont, note le communiqué, « des batteries usagées à plomb et à acides contaminés au plomb, les huiles usées, les composés organohalogénés, les acides », entre autres contribuent à la destruction de l’environnement et agissent négativement sur la santé des populations. [ 10/30/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Faites un devis sur cecomparateur mutuelle santé | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne | => Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com