Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 1:04:29 PM Jeudi, 22 Février 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International
Les perspectives économiques du Burkina sont favorables


  [5/28/2013 10:44:57 PM]  | Kiosque | Apanews | Lu :811 fois | Commenter
 

Burkina-Faso  - Les perspectives économiques du Burkina Faso sont favorables en 2013, selon le Rapport sur les perspectives africaines 2013 (PEA) publié chaque année par la Banque africaine de développement (BAD), le Centre de développement de l’OCDE, la Commission économique pour l’Afrique (CEA) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).




La croissance du PIB en termes réels du Burkina Faso en 2012, selon les estimations provisoires, devrait s'afficher à 8 %, sous l'effet d'une campagne agricole satisfaisante et d'un environnement international favorable. Les perspectives de croissance économique en 2013 devraient suivre la même tendance qu'en 2012 entre 7 et 8 %, bénéficiant du dynamisme des secteurs primaire et tertiaire.

Toutefois, l'éventualité de chocs climatiques, voire la volatilité des cours des matières premières (or, pétrole) et l'insécurité régionale, susceptibles de résulter de la crise au Mali, constituent des risques.

L'économie reste fortement tributaire des activités agro-sylvo-pastorales et de l'exploitation des ressources minières. Outre l'exploitation minière qui ne cesse de prendre de l'importance au fil des années, la pression qu'exerce le croît démographique de 3.1 %, l'un des plus élevés de la sous-région, sur une agriculture extensive, est un risque majeur pour la dégradation accélérée de l'environnement dans un contexte d'aléas climatiques récurrents.

Les perspectives économiques en 2013 sont favorables et le taux de croissance prévisionnelle devrait se situer à 6,7 % voire au-delà contre 8 % en 2012.

Le maintien de la croissance serait imputable au dynamisme des secteurs primaire et tertiaire, qui constituent les secteurs moteurs de l'économie. Le secteur primaire, tiré par les sous-secteurs agriculture vivrière (11 % du PIB) et de rente (3,5 % du PIB) ainsi que l'élevage (11,3 % du PIB), constitue le socle de l'économie.

La production d'or, principal pilier du secteur secondaire, a connu une forte décélération en 2012 (0,7 %) contre une forte croissance de 39,4 % en 2011.

Cette situation est due au retard enregistré dans la mise en exploitation de la mine d'or de Bissa Gold, à une centaine de km de la capitale.

Cette tendance à la stabilisation de la production devrait se corriger à partir de 2013, avec la hausse attendue de la production d'au moins 10,4 %. Les pressions inflationnistes seront contenues en 2013 à 2,2 %, en dessous du seuil de convergence de l'Union économique et monétaire de l'Afrique de l'Ouest (UEMOA), contre 3,6 % en 2012.

Aussi, pour les années 2013 et 2014, l'économie burkinabé devrait demeurer dynamique sous l'impulsion des investissements dans les infrastructures prévues dans le cadre de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD) et la consommation privée.

Les projets d'investissements importants qui seront poursuivis sont l'Aéroport de Donsin, le pôle de croissance de Bagré, les constructions de routes au titre du Millenium Challenge Account et le programme d'électrification.
Source : | Apanews


Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Que signifie vraiment “succès commercial” ?  [ 2/22/2018 ]
Services sociaux de base: accélération des investissements en 2018 Dans une rencontre avec la presse, le 14 février à Abidjan, le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a indiqué que d’importants projets ont été mis en œuvre en 2017 pour favoriser l’accès des populations aux services sociaux de base et que ces efforts se poursuivront en 2018. [ 2/16/2018 ]
Promotion rampante aux crimes économiques et course acharnée pour leur prescription 25 milliards pour l’e-gouvernement inexistant ; 15,5 milliards pour PDRI-Mô de Djarkpagan invisible A l’occasion de son 2ème anniversaire d’existence, le confrère en ligne « La Gazette du Togo » a organisé samedi 10 février à Lomé une rencontre d’échanges avec des acteurs du monde sociopolitique, économique et des médias. Plusieurs panels ont meublé la rencontre dont celui concernant la situation de l’économie du Togo avec le député Ouro-Akpo Tchagnao. [ 2/15/2018 ]
Electricité: financement d’une centrale électrique thermique de 100 Mégawatt à Sirakoro Le conseil des ministres du 8 février a adopté des projets de texte portant ratification de l’Accord-cadre de financement par vente à tempérament et l’Accord de crédit-bail, signés à Washington, le 10 octobre 2017, entre le Gouvernement de la République du Mali et la Banque Islamique de Développement. L’accord vise le financement du projet de construction de la Centrale électrique thermique de 100 Mégawatt à Sirakoro. [ 2/9/2018 ]
La FAO appelle à mobiliser 1,06 milliard de dollars pour lutter contre la faim dans 26 pays L'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) appelle à la mobilisation de 1,06 milliard de dollars en vue de sauver des vies et lutter contre la faim aiguë dans 26 pays. [ 2/9/2018 ]
Banque africaine de développement: Progrès et perspectives de développement de l’Afrique ALLOCUTION DE M. AKINWUMI A. ADESINA, PRÉSIDENT DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT, À L’OCCASION DU DÉJEUNER DU NOUVEL AN 2018 EN L’HONNEUR DES MEMBRES DU CORPS DIPLOMATIQUE [ 2/8/2018 ]
S.E. Ali Bongo Ondimba à Nkok (Zone économique à régime privilégié) Nkok – Le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, s’est rendu ce jour dans la Zone économique à régime privilégié (ZERP) de Nkok pour effectuer une visite de contrôle et constater l’évolution des activités dans cet espace économique, créateur d’emplois. [ 2/8/2018 ]
Libreville abrite sa 1ère « journée économique » ce mercredi Dans le cadre de la mise en place d’un cadre de réflexion économique, le ministère de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du Développement durable initie une « Journée économique ». La première édition dudit l’évènement s’est ouverte ce mercredi dans la capitale gabonaise.  [ 2/7/2018 ]
Hôtellerie/Crise économique : Compression, fermeture... alerte rouge sur les grands hôtels de Lomé La crise économique qui paralyse actuellement le pays frappe de plein fouet le secteur hôtelier. Pendant que dans la région, notamment à Accra, Cotonou, Ouagadougou, Abidjan etc., les hôtels affichent plein, à Lomé les clients se font rares dans la plupart des grands hôtels. La fin d’année a été plus que catastrophique et la nouvelle année n’augure rien de bon. A Palm Beach, Sarakawa, Eda Oba, Sancta Maria, 2 Février et autres, le moral est au plus bas. La situation est tellement grave que certains établissements ont décidé carrément de fermer. [ 2/6/2018 ]
Financement de l’économie ivoirienne 2018: les stratégies du Trésor Public pour une meilleure optimisation des ressources La Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique a organisé du 31 janvier au 02 février 2018 à l’hôtel Président de Yamoussoukro, le séminaire bilan de sa gestion 2017 et les perspectives 2018. Au terme des travaux, le Directeur Général ASSAHORE Konan Jacques et ses collaborateurs ont pris le pari d’optimiser, cette année, les ressources intérieures. [ 2/6/2018 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .