Jeudi, 24 Juillet 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Les perspectives économiques du Burkina sont favorables


  [5/28/2013 10:44:57 PM]  | Kiosque | Apanews | Lu :302 fois | Commenter
 

Burkina-Faso  - Les perspectives économiques du Burkina Faso sont favorables en 2013, selon le Rapport sur les perspectives africaines 2013 (PEA) publié chaque année par la Banque africaine de développement (BAD), le Centre de développement de l’OCDE, la Commission économique pour l’Afrique (CEA) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).




La croissance du PIB en termes réels du Burkina Faso en 2012, selon les estimations provisoires, devrait s'afficher à 8 %, sous l'effet d'une campagne agricole satisfaisante et d'un environnement international favorable. Les perspectives de croissance économique en 2013 devraient suivre la même tendance qu'en 2012 entre 7 et 8 %, bénéficiant du dynamisme des secteurs primaire et tertiaire.

Toutefois, l'éventualité de chocs climatiques, voire la volatilité des cours des matières premières (or, pétrole) et l'insécurité régionale, susceptibles de résulter de la crise au Mali, constituent des risques.

L'économie reste fortement tributaire des activités agro-sylvo-pastorales et de l'exploitation des ressources minières. Outre l'exploitation minière qui ne cesse de prendre de l'importance au fil des années, la pression qu'exerce le croît démographique de 3.1 %, l'un des plus élevés de la sous-région, sur une agriculture extensive, est un risque majeur pour la dégradation accélérée de l'environnement dans un contexte d'aléas climatiques récurrents.

Les perspectives économiques en 2013 sont favorables et le taux de croissance prévisionnelle devrait se situer à 6,7 % voire au-delà contre 8 % en 2012.

Le maintien de la croissance serait imputable au dynamisme des secteurs primaire et tertiaire, qui constituent les secteurs moteurs de l'économie. Le secteur primaire, tiré par les sous-secteurs agriculture vivrière (11 % du PIB) et de rente (3,5 % du PIB) ainsi que l'élevage (11,3 % du PIB), constitue le socle de l'économie.

La production d'or, principal pilier du secteur secondaire, a connu une forte décélération en 2012 (0,7 %) contre une forte croissance de 39,4 % en 2011.

Cette situation est due au retard enregistré dans la mise en exploitation de la mine d'or de Bissa Gold, à une centaine de km de la capitale.

Cette tendance à la stabilisation de la production devrait se corriger à partir de 2013, avec la hausse attendue de la production d'au moins 10,4 %. Les pressions inflationnistes seront contenues en 2013 à 2,2 %, en dessous du seuil de convergence de l'Union économique et monétaire de l'Afrique de l'Ouest (UEMOA), contre 3,6 % en 2012.

Aussi, pour les années 2013 et 2014, l'économie burkinabé devrait demeurer dynamique sous l'impulsion des investissements dans les infrastructures prévues dans le cadre de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD) et la consommation privée.

Les projets d'investissements importants qui seront poursuivis sont l'Aéroport de Donsin, le pôle de croissance de Bagré, les constructions de routes au titre du Millenium Challenge Account et le programme d'électrification.
Source : | Apanews


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)

Dans la même rubrique

L’opérateur de téléphonie mobile MTN Rwanda vient de procéder au lancement du tout premier distributeur d’argent mobile au monde  [ 7/24/2014 ]
Accord de partenariat économique (APE) : Société civile togolaise et parties politiques élève de vives protestations contre un accord de libre-échange La fin du mois d’octobre est la date butoir prévue pour la signature de l’accord de partenariat économique entre l’union européenne et les pays de la communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO). Mais, pour la société civile togolaise, point n’est besoin de signer un tel accord qu’elle qualifie de « véritable complot ourdi des pays européens contre les pays de la CEDEAO ». Selon elle, certes l’Afrique a besoin des accords de coopération, mais pas un accord de libre-échange qui fera des pays africains « des éternels mendiants ». Après une lettre ouverte au chef de l’état togolais, Faure Gnassingbé le 12 juin dernier, pour alerter du danger que comporte un tel partenariat pour l’Afrique, c’est le président en exercice de la CEDEAO, le Ghanéen John Dramani Mahama, qui sera saisi très prochainement.  [ 7/24/2014 ]
Un Rapport sur le développement humain 2014 (RDH) disponible Ledit rapport interpelle les dirigeants africains à faire face aux crises et réduire les inégalités pour maintenir la croissance en Afrique. [ 7/24/2014 ]
Trois ans de mise en œuvre du PNIASA/: Satisfecit des bailleurs de fonds Lancé en 2011, le Programme national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire (PNIASA), affiche des résultats encourageants, trois ans après sa mise en œuvre au Togo. [ 7/24/2014 ]
Découverte de deux gisements d'hydrocarbures Le Gabon vient de découvrir deux gisements d'hydrocarbures dans le domaine pétrolier conventionnel, a annoncé mercredi à Libreville dans une conférence de presse, le ministre gabonais des Hydrocarbures, Etienne Dieudonné Ngoubou. [ 7/24/2014 ]
35 millions USD pour la construction des micro-barrages Dans le souci de résoudre le problème de desserte en électricité dans les principales villes de l'intérieur du pays, le gouvernement guinéen envisage la réalisation des micro-barrages hydroélectriques dans les quatre régions naturelles de la Guinée. [ 7/24/2014 ]
20 milliards de FCFA de l'UEMOA pour une centrale thermique au Burkina L’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) vient d’octroyer un montant de 20 milliards de francs CFA au Burkina Faso, en vue du développement de la centrale thermique de Komsilga, située dans la périphérie de la capitale, a appris APA jeudi auprès du ministère en charge de l’énergie. [ 7/24/2014 ]
La BCEAO en lutte contre l'exploitation commerciale des images de billets de banque La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) prépare une campagne de sensibilisation et un projet de loi pour lutter contre la reproduction illégale et de plus en plus courante des images de billets de banque sur des produits de commerce, a annoncé mercredi son directeur national pour le Mali, M. Konzo Traoré. [ 7/24/2014 ]
La Côte d'Ivoire récolte 4,714 milliards USD sur le marché international Les intentions de souscription à l'eurobond de 500 millions de dollars lancé par la Côte d'ivoire sur le marché international sont estimées à 4,714 milliards de dollars, a-t-on appris mercredi auprès du gouvernement ivoirien. [ 7/24/2014 ]
COMMUNIQUE DE SEGUCE-TOGO  [ 7/24/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Offre de voyance gratuite immédiate en direct | Hotelsavecvue.com : Hôtel Lyon |
EX-IN Consult
iciLome.com