Vendredi, 19 Décembre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Les perspectives économiques du Burkina sont favorables


  [5/28/2013 10:44:57 PM]  | Kiosque | Apanews | Lu :363 fois | Commenter
 

Burkina-Faso  - Les perspectives économiques du Burkina Faso sont favorables en 2013, selon le Rapport sur les perspectives africaines 2013 (PEA) publié chaque année par la Banque africaine de développement (BAD), le Centre de développement de l’OCDE, la Commission économique pour l’Afrique (CEA) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).




La croissance du PIB en termes réels du Burkina Faso en 2012, selon les estimations provisoires, devrait s'afficher à 8 %, sous l'effet d'une campagne agricole satisfaisante et d'un environnement international favorable. Les perspectives de croissance économique en 2013 devraient suivre la même tendance qu'en 2012 entre 7 et 8 %, bénéficiant du dynamisme des secteurs primaire et tertiaire.

Toutefois, l'éventualité de chocs climatiques, voire la volatilité des cours des matières premières (or, pétrole) et l'insécurité régionale, susceptibles de résulter de la crise au Mali, constituent des risques.

L'économie reste fortement tributaire des activités agro-sylvo-pastorales et de l'exploitation des ressources minières. Outre l'exploitation minière qui ne cesse de prendre de l'importance au fil des années, la pression qu'exerce le croît démographique de 3.1 %, l'un des plus élevés de la sous-région, sur une agriculture extensive, est un risque majeur pour la dégradation accélérée de l'environnement dans un contexte d'aléas climatiques récurrents.

Les perspectives économiques en 2013 sont favorables et le taux de croissance prévisionnelle devrait se situer à 6,7 % voire au-delà contre 8 % en 2012.

Le maintien de la croissance serait imputable au dynamisme des secteurs primaire et tertiaire, qui constituent les secteurs moteurs de l'économie. Le secteur primaire, tiré par les sous-secteurs agriculture vivrière (11 % du PIB) et de rente (3,5 % du PIB) ainsi que l'élevage (11,3 % du PIB), constitue le socle de l'économie.

La production d'or, principal pilier du secteur secondaire, a connu une forte décélération en 2012 (0,7 %) contre une forte croissance de 39,4 % en 2011.

Cette situation est due au retard enregistré dans la mise en exploitation de la mine d'or de Bissa Gold, à une centaine de km de la capitale.

Cette tendance à la stabilisation de la production devrait se corriger à partir de 2013, avec la hausse attendue de la production d'au moins 10,4 %. Les pressions inflationnistes seront contenues en 2013 à 2,2 %, en dessous du seuil de convergence de l'Union économique et monétaire de l'Afrique de l'Ouest (UEMOA), contre 3,6 % en 2012.

Aussi, pour les années 2013 et 2014, l'économie burkinabé devrait demeurer dynamique sous l'impulsion des investissements dans les infrastructures prévues dans le cadre de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD) et la consommation privée.

Les projets d'investissements importants qui seront poursuivis sont l'Aéroport de Donsin, le pôle de croissance de Bagré, les constructions de routes au titre du Millenium Challenge Account et le programme d'électrification.
Source : | Apanews


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Le port de Lagos dans une affluence des grands jours Le Nigéria attend 47 navires du 15 décembre au 2 janvier 2015 à son Port Autonome dont 17 mouillent déjà sur ses côtes. [ 12/17/2014 ]
Des taxes exorbitants qui pénalisent MTN Nigeria et les opérateurs Télécoms Les opérateurs Télécoms et de téléphonie mobiles comme la société MTN Nigéria ont fait face à plusieurs imprévus financiers qui se sont matérialisés en taxes au cours de l’année financière 2014. Conséquences plusieurs créances ont été crées au niveau des sociétés télécom occasionnant des retards de paiement. [ 12/17/2014 ]
Pour répondre à une demande de 950 000 tonnes de riz, le Ghana va importer 600000 tonnes Selon le département américain de l’agriculture (USDA), le Ghana va importer environ 600000 tonnes d riz sur la période allant d’octobre 2014 à septembre 2015. [ 12/17/2014 ]
La BID donne un coup de pouce pour financer des infrastructures de développement La Banque Islamique de Développement (BID) a accordé au Bénin, un financement de 192 millions de dollars, soit 96 milliards FCFA pour la réalisation des projets d'énergies et de construction de routes dans le pays. [ 12/17/2014 ]
Difficile accès au financement des PME Selon la Doing Business 2015 publiée par la Banque mondiale, l'Afrique subsaharienne est la région du monde qui affiche le plus grand nombre de réformes capables d'améliorer le climat des affaires en 2013-2014. [ 12/17/2014 ]
La BAD sanctionne une entreprise chinoise L’entreprise China First Highway Engineering Co (CFHEC) s’est reconnue coupable de pratiques frauduleuses et des manœuvres collusoires dans le cadre d’un appel d’offres pour un contrat financé par la Banque en République démocratique du Congo. [ 12/17/2014 ]
Vers l’annulation totale de la dette des trois pays africains les plus frappés par l'Ebola La Commission Économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA), vient d’inviter la communauté internationale à annuler la dette des trois pays les plus frappés par l'Ebola. [ 12/17/2014 ]
Grève à l'Onep: le syndicat durcit le ton, Libreville importe du carburant La grève lancée depuis le 1er décembre par l'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) a paralysé le secteur pétrolier notamment la Société gabonaise de raffinage (Sogara), la seule raffinerie du pays. Au lieu d'opter pour le dialogue et trouver un point d'accord avec les grévistes, le gouvernement gabonais a choisi d'importer du carburant pour approvisionner les stations d'essence. [ 12/17/2014 ]
Le ROPPA dénonce les APE signés entre la CEDEAO et l'UE D'après un communiqué du Réseau des organisations paysannes et de producteurs agricoles de l'Afrique de l'Ouest (ROPPA) dénonce les Accords de partenariat économique (APE). Signés entre la CEDEAO et l'Union Européenne le 10 juillet 2014, ces accords ont vocation à accroitre la vulnérabilité alimentaire des pays africains réduits à la consommation. [ 12/16/2014 ]
Le tarif extérieur commun (TEC) entrera en vigueur le 1er janvier 2015 La conférence des chefs d'Etat et gouvernement de la CEDEAO s'est tenu à Abuja au Nigeria hier lundi. A part la reconduction du président ghanéen à la tête de la Conférence, d'autres prises de décisions ont meublé la conférence à savoir l'entrée en vigueur du TEC.  [ 12/16/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! | Offre bancaire sur rachat de credit banque à taux fixe.
EX-IN Consult
iciLome.com