Vendredi, 4 Septembre 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Les perspectives économiques du Burkina sont favorables


  [5/28/2013 10:44:57 PM]  | Kiosque | Apanews | Lu :424 fois | Commenter
 

Burkina-Faso  - Les perspectives économiques du Burkina Faso sont favorables en 2013, selon le Rapport sur les perspectives africaines 2013 (PEA) publié chaque année par la Banque africaine de développement (BAD), le Centre de développement de l’OCDE, la Commission économique pour l’Afrique (CEA) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).




La croissance du PIB en termes réels du Burkina Faso en 2012, selon les estimations provisoires, devrait s'afficher à 8 %, sous l'effet d'une campagne agricole satisfaisante et d'un environnement international favorable. Les perspectives de croissance économique en 2013 devraient suivre la même tendance qu'en 2012 entre 7 et 8 %, bénéficiant du dynamisme des secteurs primaire et tertiaire.

Toutefois, l'éventualité de chocs climatiques, voire la volatilité des cours des matières premières (or, pétrole) et l'insécurité régionale, susceptibles de résulter de la crise au Mali, constituent des risques.

L'économie reste fortement tributaire des activités agro-sylvo-pastorales et de l'exploitation des ressources minières. Outre l'exploitation minière qui ne cesse de prendre de l'importance au fil des années, la pression qu'exerce le croît démographique de 3.1 %, l'un des plus élevés de la sous-région, sur une agriculture extensive, est un risque majeur pour la dégradation accélérée de l'environnement dans un contexte d'aléas climatiques récurrents.

Les perspectives économiques en 2013 sont favorables et le taux de croissance prévisionnelle devrait se situer à 6,7 % voire au-delà contre 8 % en 2012.

Le maintien de la croissance serait imputable au dynamisme des secteurs primaire et tertiaire, qui constituent les secteurs moteurs de l'économie. Le secteur primaire, tiré par les sous-secteurs agriculture vivrière (11 % du PIB) et de rente (3,5 % du PIB) ainsi que l'élevage (11,3 % du PIB), constitue le socle de l'économie.

La production d'or, principal pilier du secteur secondaire, a connu une forte décélération en 2012 (0,7 %) contre une forte croissance de 39,4 % en 2011.

Cette situation est due au retard enregistré dans la mise en exploitation de la mine d'or de Bissa Gold, à une centaine de km de la capitale.

Cette tendance à la stabilisation de la production devrait se corriger à partir de 2013, avec la hausse attendue de la production d'au moins 10,4 %. Les pressions inflationnistes seront contenues en 2013 à 2,2 %, en dessous du seuil de convergence de l'Union économique et monétaire de l'Afrique de l'Ouest (UEMOA), contre 3,6 % en 2012.

Aussi, pour les années 2013 et 2014, l'économie burkinabé devrait demeurer dynamique sous l'impulsion des investissements dans les infrastructures prévues dans le cadre de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD) et la consommation privée.

Les projets d'investissements importants qui seront poursuivis sont l'Aéroport de Donsin, le pôle de croissance de Bagré, les constructions de routes au titre du Millenium Challenge Account et le programme d'électrification.
Source : | Apanews


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Frappé par la baisse des cours de pétrole, Alger veut rationaliser ses dépenses publiques Cette décision ne devrait pas avoir lieu s’il n’y avait pas sur le marché mondial, cette chute du cours de pétrole. Mais c’est désormais chose indispensable. Le pays étant frappé par la baisse du cours du pétrole, les autorités algériennes ont décidé de réduire les dépenses publiques de près de 9% en 2016.  [ 9/4/2015 ]
Rapport de la LCT : 75% des clients insatisfaits des prestations des services financiers au Togo Dans le cadre de la promotion de la bancarisation et de l’inclusion financière, la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) a rendu public une note selon laquelle les banques devront rendre certains services gratuits aux consommateurs, depuis le 1er octobre 2014. [ 9/4/2015 ]
L’État veut lutter contre la surcharge des véhicules Le Bénin s’est engagé à appliquer le règlement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) sur la lutte contre la surcharge des véhicules de transport de marchandises.  [ 9/4/2015 ]
Le complexe hôtelier, la Mamounia, élu ‘‘Meilleur hôtel au monde’’ Quel est le meilleur complexe hôtelier au monde ou encore où se trouve le meilleur complexe hôtelier au monde ? A ces deux question combinées, aujourd’hui, tout le monde d’indiquera sans hésitation que c’est bien La Mamounia du Maroc. [ 9/4/2015 ]
Lionel Zinsou a participé au Caucus africain 2015 Le Premier ministre béninois, Lionel Zinsou a participé au Sommet du Groupe africain des ministres des finances et des directeurs des Banques Centrales auprès du Fonds monétaire international et de la Banque Mondiale (Caucus africain) à Lunda en Angola. [ 9/4/2015 ]
Lancement de la commercialisation des amandes de karité La ville de Natitingou a abrité, le 1er septembre 2015, la cérémonie officielle de lancement de la campagne de commercialisation des amandes de karité. [ 9/4/2015 ]
Le Caire et Casablanca dans le top 10 africain des villes à fort taux de millionnaires en dollars Compter les villes africaines regorgeant plus de millionnaires en dollars. C’est la tâche à laquelle le cabinet de recherche britannique, New World Wealth, s’est attelé. Il a au terme de son travail livré son verdict mercredi en publiant les résultats de son étude sur le nombre de millionnaires en Afrique.  [ 9/4/2015 ]
Le cadre institutionnel et réglementaire du financement privé des infrastructures dans les pays de l’UEMOA en cours de validation La Banque ouest africaine pour le développement (BOAD) s’est engagée depuis quelque temps à devenir un instrument stratégique des Etats dans les infrastructures de base pour la réduction de la pauvreté et le développement durable. [ 9/4/2015 ]
La baisse des entrées touristiques chiffrée à 38,1%, jusqu'au 20 août Enfin des chiffres significatifs sur la chute des entrées touristiques de la Tunisie. D’après des chiffres publiés par le ministère du tourisme et de l'artisanat, les entrées touristiques du 1er janvier au 20 août dernier, entre 2010 et 2015, ont baissé de 38,1%. Ceci est la conséquence directe de la chute vertigineuse des entrées des touristes européens qui s’est établie à 59% soit 1 023 533 visiteurs. [ 9/3/2015 ]
Transparence dans l’industrie minière : Enfin le rapport 2013 de ITIE Un trou de plus de 5 milliards 700 millions, les exportations d’or augmentent sensiblement, aucun contrôle des quantités de minerais exportés. L’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) a rendu public son rapport 2013 sur les flux financiers dans le secteur minier. Attendu depuis le début du mois, ce rapport qui avait été élaboré par le cabinet Moore Stephens depuis la fin de l’année dernière est enfin disponible sur le site d’ITIE Togo. Sans, surprise, les anomalies plus ou moins graves sont toujours signalées. [ 9/3/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
Banque de rachat de credit contre le surendettement | demande esta | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net | Florian Silnicki expert en stratégie d'information