Vendredi, 24 Octobre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Le PNUD déplore le niveau de développement dans la région riche en pétrole du Ghana


  [10/4/2013 10:28:45 PM]  | Kiosque |Xinhuanet | Lu :391 fois | Commenter
 

Ghana  - Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a affirmé que beaucouped d'habitants de la région occidentale riche en pétrole du Ghana ont fui la région en raison d'un manque de développement.




Selon le rapport 2013 sur le développement humain du PNUD sur la région occidentale du Ghana, malgré le fait qu'elle est dotée de nombreuses ressources naturelles telles que le pétrole, l'or, le manganèse, la bauxite, le caoutchouc et le bois, son niveau de développement laissait beaucoup à désirer.

« Le niveau de développement dans la région n'est pas proportionnelle à sa contribution au produit intérieur brut (PIB) du pays », a commenté vendredi la représentante résidente du PNUD au Ghana Ruby Sandhu-Rojon.

Elle a dit que le gouvernement du Ghana devrait donc investir massivement dans la région afin d'améliorer le niveau de vie de sa population.

En 2010, les chefs de la région ont présenté une pétition à la législature du pays, demandant 10% des revenus du pétrole pour le développement de la région.

La législature a toutefois rejeté la demande. Le gouvernement a ensuite promis de promouvoir le développement massif des infrastructures dans la région, ce qui n'a toujours pas été réalisé.

La région, avec une très riche base de ressources humaines, représente 55% du PIB du pays. Fin
Source :


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Malgré l’OTR, le budget n’augmentera qu’à peine 3,87% contre 19% prévu  La célérité dans le vote de la loi des finances 2014 avait fait craindre des inexactitudes dans son étude. Aujourd’hui, les faits donnent raison aux septiques. Le gouvernement a fait le constat jeudi dernier que « les recettes douanières ne seront pas réalisées à la hauteur des prévisions contenues dans la loi de finances du 8 janvier 2014 » parce que « ces recettes ont connu une réduction de 104,5 milliards de FCFA, ce qui équivaut à 31,6% de la prévision initiale ». Et l’Etat se préparerait à introduire une loi de finance rectificative à l’Assemblée nationale. De quoi donner du grain à moudre à ceux qui avaient émis des réserves lors du vote le 30 décembre 2013 et dont les autorités n’avaient pas tenu compte. [ 10/24/2014 ]
Production pétrolière:L’Angola ne dépassera pas le Nigeria Alors que les autorités angolaises se réjouissaient des prévisions l'Agence internationale de l'énergie qui prédit que le pays pourrait devenir le premier producteur de pétrole du continent devant le Nigeria en 2016, des experts pétroliers viennent les tirer de leur rêve qui ne se réalisera presque jamais. [ 10/23/2014 ]
Dak'or gagne le marché de communication du Sommet de la Francophonie de 198 millions FCfa La commission communication et médias de la Délégation générale pour l'organisation du 15ème Sommet de la Francophonie prévu à Dakar les 29 et 30 novembre 2014, a révélé que le marché de communication dont le budget s'élève à 198 millions FCfa, a été gagné par l'agence de communication Dak'or. [ 10/23/2014 ]
Plusieurs mines d’or clandestines fermées Suite à la mort de cinq personnes, dans une exploitation de mine d’or il y a quelques semaines, 150 mines d’or clandestines ont été fermées par les autorités ivoiriennes. [ 10/23/2014 ]
Contrats publics: ouverture d'une enquête judiciaire au Mali Le procureur général de la cour d'appel de Bamako soupçonne des détournements de fonds autour de certains marchés publics. Daniel Tessougué a par conséquent demandé l'ouverture d'une enquête préliminaire. [ 10/23/2014 ]
CGI se retire de la Bourse de Casablanca Une semaine après sa suspension, par l'autorité marocaine des marchés, le CDVM, au lendemain de la convocation pour escroquerie, dilapidation de deniers publics et constitution de bande organisée de Ali Ghannam, directeur du promoteur immobilier marocain, et d'Anass Alami, le patron de sa maison mère (la Caisse de dépôts et de gestion), devant le parquet de Fès, le promoteur immobilier marocain CGI veut radier ses titres de la côte à la Bourse de Casablanca. Ainsi en a décidé le conseil d'administration à la demande du ministre de l'Économie et des Finances. [ 10/23/2014 ]
Comment maîtriser la hausse des loyers ? Les déguerpis du vaste programme de démolition des quartiers précaires lancé par le gouvernement ivoirien, ont dit avoir occupé ces espaces à cause de la faiblesse de leurs revenus et des loyers trop élevés à Abidjan. Pour diminuer les loyers, certains Ivoiriens réclament une loi similaire à la loi n°2014-03 du 22 janvier 2014 portant baisse des loyers au Sénégal. Une telle mesure permettra-t-elle de sauvegarder le pouvoir d’achat des Ivoiriens ? [ 10/22/2014 ]
Le Mali choisit la Chine dans l’organisation de ses exploitations minières Le ministre malien des Mines, Dr Boubou Cissé est l’hôte de la Chine depuis lundi. Il dans ce pays pour une visite de travail d’une semaine. L’objectif visé est de nouer un partenariat avec cette grande puissance de l’Asie pour la mise en valeur des ressources minières du Mali. [ 10/22/2014 ]
L’expansion du Canal de Suez confié à un consortium de six sociétés internationales Depuis le 18 octobre dernier, un contrat lie l’Etat égyptien et six sociétés internationales. Par ces contrats, l’Egypte mandate ces sociétés pour les travaux de creusement d'un nouveau canal et d'expansion du canal existant. [ 10/22/2014 ]
Le Groupe Bolloré injecte deux milliards de FCFA dans la modernisation des installations du Port de Douala Cette enveloppe qui servira à la modernisation des installations et à l’acquisition des nouveaux équipements de manutention devant permettre de décongestionner définitivement l’espace portuaire camerounais, est une œuvre de la Société d’exploitation des parcs à bois du Cameroun (SEPBC), une entité du groupe Bolloré Africa Logistics (BAL). [ 10/22/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Faites un devis sur cecomparateur mutuelle santé | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne |
EX-IN Consult
iciLome.com