Samedi, 18 Avril 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
La situation se dégrade sur le campus de Lomé


  [12/16/2009]  | Kiosque |le CORRECTEUR | Lu :3054 fois | Commenter
 

Les conditions de travail n’ont jamais été autant désastreuses sur le campus universitaire de Lomé. En plus de l’introduction hasardeuse du système Licence Master Doctorat (LMD) qui bouche dangereusement l’avenir des étudiants, l’obtention des cartes d’étudiants après inscription n’est même pas à l’ordre du jour. Aucun étudiant à ce jour n’a sa carte pour faire ses recherches dans les bibliothèques et aller faire la confirmation à la Direction des Bourses et Stages (DBS) pour solliciter les aides.




 Entre temps, il a été demandé aux étudiants d’apporter des photos passeports différentes de celles utilisées les années précédentes afin que les cartes soient numérisées. A ce jour, rien n’a été fait. Mais curieusement, le ministre de l’Enseignements Supérieurs, le Professeur Messanvi Gbeassor a rendu public un communiqué dans lequel il informe les étudiants que la première tranche des aides scolaires et universitaires est disponible à partir d’hier 14 décembre. Mais avec quelle carte, les étudiants peuvent-ils remplir les formalités pour toucher leur aide ?

En clair , c’est la cacophonie et l’anarchie généralisée sur le campus universitaire de Lomé. Des étudiants soucieux et inquiets de leur sort ont tenu hier une assemblée générale pour expliquer et dénoncer les cafouillages qui ont cours dans l’enceinte de l’Université de Lomé. C’est inconcevable que l’Université, le panthéon du savoir, d’où sortent les cadres du pays puisse connaître un tel désordre. Ni le président Ahadji Nonou, ni le ministre de tutelle Messanvi Gbéassor ne sont en mesure de trouver une solution. Du système LMD à la non obtention des cartes en passant par l’insuffisance d’amphithéâtre et de bancs dans les agoras, l’université de Lomé fait la honte du pays. L’heure est grave et il faut que le ministre Gbéassor prenne ses responsabilités pour rectifier le tir. L’honneur et la dignité du pays s’en sortiront grandies.
Source : le CORRECTEUR


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Le Comité de l'ONU contre la torture examine la République du Congo  [ 4/16/2015 ]
UN Committee against Torture to review the Republic of the Congo  [ 4/16/2015 ]
Readout of the Secretary-General's meeting with the Minister of Interior of Burundi, H.E. Mr. Edouard Nduwimana  [ 4/16/2015 ]
UN Committee on the Elimination of Racial Discrimination to review France, Guatemala, Bosnia and Herzegovina, Sudan, Germany, Denmark  [ 4/16/2015 ]
Readout of the U.S. Vice President's Call with Nigerian President-Elect Buhari  [ 4/16/2015 ]
Serge Masliah est nommé EVP - Directeur Général de Sage France  [ 4/16/2015 ]
Un nouveau produit pour combattre la malnutrition aigüe chez les enfants dans le sud de Madagascar  [ 4/16/2015 ]
Les régions et les secteurs d'Afrique inexplorés offrent des opportunités de croissance aux PME locales  [ 4/16/2015 ]
Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur l'attentat terroriste perpétré à Mogadiscio  [ 4/16/2015 ]
Mali - Attaque contre le camp de la MINUSMA à Ansongo (15 avril 2015)  [ 4/16/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! | Séjour Linguistique Londres - AILS.fr
EX-IN Consult
iciLome.com