Mardi, 26 Mai 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
La situation se dégrade sur le campus de Lomé


  [12/16/2009]  | Kiosque |le CORRECTEUR | Lu :3082 fois | Commenter
 

Les conditions de travail n’ont jamais été autant désastreuses sur le campus universitaire de Lomé. En plus de l’introduction hasardeuse du système Licence Master Doctorat (LMD) qui bouche dangereusement l’avenir des étudiants, l’obtention des cartes d’étudiants après inscription n’est même pas à l’ordre du jour. Aucun étudiant à ce jour n’a sa carte pour faire ses recherches dans les bibliothèques et aller faire la confirmation à la Direction des Bourses et Stages (DBS) pour solliciter les aides.




 Entre temps, il a été demandé aux étudiants d’apporter des photos passeports différentes de celles utilisées les années précédentes afin que les cartes soient numérisées. A ce jour, rien n’a été fait. Mais curieusement, le ministre de l’Enseignements Supérieurs, le Professeur Messanvi Gbeassor a rendu public un communiqué dans lequel il informe les étudiants que la première tranche des aides scolaires et universitaires est disponible à partir d’hier 14 décembre. Mais avec quelle carte, les étudiants peuvent-ils remplir les formalités pour toucher leur aide ?

En clair , c’est la cacophonie et l’anarchie généralisée sur le campus universitaire de Lomé. Des étudiants soucieux et inquiets de leur sort ont tenu hier une assemblée générale pour expliquer et dénoncer les cafouillages qui ont cours dans l’enceinte de l’Université de Lomé. C’est inconcevable que l’Université, le panthéon du savoir, d’où sortent les cadres du pays puisse connaître un tel désordre. Ni le président Ahadji Nonou, ni le ministre de tutelle Messanvi Gbéassor ne sont en mesure de trouver une solution. Du système LMD à la non obtention des cartes en passant par l’insuffisance d’amphithéâtre et de bancs dans les agoras, l’université de Lomé fait la honte du pays. L’heure est grave et il faut que le ministre Gbéassor prenne ses responsabilités pour rectifier le tir. L’honneur et la dignité du pays s’en sortiront grandies.
Source : le CORRECTEUR


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Placé sur la liste noire de Riyad, Alger réagit Le royaume wahhabite, Arabie Saoudite, engagé dans une guerre dite saine au Yémen contre les Houthis, a annoncé avoir placé l’Algérie sur la liste noire du terrorisme. Une annonce qui n’est pas du goût des autorités algériennes qui n’ont pas hésité à réagir à double canon. [ 5/25/2015 ]
Ban Ki-Moon condamne l’assassinat de Zedi Feruzi Le Secrétaire Général de l’ONU s’est à nouveau, via un communiqué prononcé sur la crise au Burundi. Il a fermement condamné l’assassinat de l’opposant burundais Zedi Feruzi et invité les différentes parties à poursuivre le dialogue engagé sous l’égide de l’ONU. [ 5/25/2015 ]
Paul Biya accablé par un rapport français "Le régime politique est bloqué sans perspectives, ni soupapes (…) son président est au pouvoir depuis plus de trente ans, et il sera probablement à 85 ans candidat à sa succession en 2018, dans la mesure où aucune alternative n’a été préparée". Voilà un extrait du rapport de la mission mise en place par la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale française, et devant enquêter sur la stabilité et le développement de l’Afrique francophone. [ 5/23/2015 ]
L'ONU s'inquiète des attaques de Boko Haram dans des pays africains Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est dit vendredi "profondément préoccupé" par la poursuite des attaques perpétrées par Boko Haram contre les populations civiles au Cameroun, au Tchad, au Niger et au Nigeria. [ 5/23/2015 ]
l'ONU dénonce les souffrances des civils sur fond d'escalade du conflit Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, a mis en garde vendredi contre les violations graves des droits de l'homme et du droit international humanitaire commises dans le Soudan du Sud, où les combats entre le gouvernement et les forces d'opposition se sont intensifiés au cours des dernières semaines. [ 5/23/2015 ]
The Government of Ireland contributes US $1.6 million to the Sudan Common Humanitarian Fund2015  [ 5/20/2015 ]
La MINUSMA condamne fermement l'attaque armée sur son personnel à Bamako  [ 5/20/2015 ]
MALI / MISE AU POINT DE LA MINUSMA  [ 5/20/2015 ]
Statement attributable to the Spokesman for the Secretary-General on South Sudan  [ 5/20/2015 ]
Guinée : Le temps de la justice ? La candidature de Moussa Dadis Camara ne doit pas être un frein à la justice ni à la tenue d'une élection présidentielle apaisée.  [ 5/20/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com