Dimanche, 21 Décembre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
La situation se dégrade sur le campus de Lomé


  [12/16/2009]  | Kiosque |le CORRECTEUR | Lu :3024 fois | Commenter
 

Les conditions de travail n’ont jamais été autant désastreuses sur le campus universitaire de Lomé. En plus de l’introduction hasardeuse du système Licence Master Doctorat (LMD) qui bouche dangereusement l’avenir des étudiants, l’obtention des cartes d’étudiants après inscription n’est même pas à l’ordre du jour. Aucun étudiant à ce jour n’a sa carte pour faire ses recherches dans les bibliothèques et aller faire la confirmation à la Direction des Bourses et Stages (DBS) pour solliciter les aides.




 Entre temps, il a été demandé aux étudiants d’apporter des photos passeports différentes de celles utilisées les années précédentes afin que les cartes soient numérisées. A ce jour, rien n’a été fait. Mais curieusement, le ministre de l’Enseignements Supérieurs, le Professeur Messanvi Gbeassor a rendu public un communiqué dans lequel il informe les étudiants que la première tranche des aides scolaires et universitaires est disponible à partir d’hier 14 décembre. Mais avec quelle carte, les étudiants peuvent-ils remplir les formalités pour toucher leur aide ?

En clair , c’est la cacophonie et l’anarchie généralisée sur le campus universitaire de Lomé. Des étudiants soucieux et inquiets de leur sort ont tenu hier une assemblée générale pour expliquer et dénoncer les cafouillages qui ont cours dans l’enceinte de l’Université de Lomé. C’est inconcevable que l’Université, le panthéon du savoir, d’où sortent les cadres du pays puisse connaître un tel désordre. Ni le président Ahadji Nonou, ni le ministre de tutelle Messanvi Gbéassor ne sont en mesure de trouver une solution. Du système LMD à la non obtention des cartes en passant par l’insuffisance d’amphithéâtre et de bancs dans les agoras, l’université de Lomé fait la honte du pays. L’heure est grave et il faut que le ministre Gbéassor prenne ses responsabilités pour rectifier le tir. L’honneur et la dignité du pays s’en sortiront grandies.
Source : le CORRECTEUR


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Le ministre Baird se dit répugné par les enlèvements au Nigéria  [ 12/19/2014 ]
M. Mohamed Ibn Chambas condamne fermement les vagues de violence dans le Nord-Est du Nigeria  [ 12/19/2014 ]
Readout of the Secretary-General's meeting with H.E. Mr. John Dramani Mahama, President of the Republic of Ghana  [ 12/19/2014 ]
Baird Sickened by Nigerian Abductions  [ 12/19/2014 ]
Mr. Mohamed Ibn Chambas strongly condemns the renewed waves of attacks in North Eastern Nigeria  [ 12/19/2014 ]
IMF Executive Board Completes Fourth and Fifth ECF Reviews, Approves US$16.52 Million Disbursement and Concludes 2014 Article IV Consultation with Niger  [ 12/19/2014 ]
Statement at the end of an IMF Article IV Mission to Zambia  [ 12/19/2014 ]
IMF Staff Completes Review Mission to Malawi  [ 12/19/2014 ]
United States Congratulates Mauritius on Successful Elections  [ 12/19/2014 ]
Mozambique Targets Miners Returning from South Africa for HIV, TB Tests  [ 12/19/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! | Offre bancaire sur rachat de credit banque à taux fixe.
EX-IN Consult
iciLome.com