Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 11:15:04 AM Samedi, 16 Décembre 2017 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International
Emmanuel Macron: 'Mais elle(ndlr-la conservation du pouvoir)n’est pas une bonne chose'


  [12/1/2017 6:00:00 AM]  | Kiosque |iciLome | Lu :5247 fois | 35 Commentaires
 

Togo  - Sur la crise Togolaise, la France s'était contenté de timidement condamner les violentes répressions des manifestations et de recommander tout comme les USA, le Quai d'Orsay avait tout simplement recommandé un dialogue tout en exigeant que l'Etat garantisse la liberté de manifester. Pour sa tournée africaine, Emmanuel Macron est revenu sur la crise togolaise au micro de Rfi l'intégralité des propos d'Emmanuel Macron transits ci-dessous.




RFI : Vous parliez de ces alternances difficiles qui n’existent pas. Au Togo, il n’y en a jamais eue et c’est la même famille qui gouverne depuis 50 ans. Est-ce-que vous trouvez ça normal?

Emmanuel Macron :"Je souhaite surtout que le peuple togolais puisse s’exprimer librement. Et donc que le cadre du pluralisme soit là aussi respecté et que les oppositions puissent faire valoir leurs arguments.
C’est d’ailleurs dans ce sens que le Président de l’Union Africaine Alpha Condé a réuni la semaine dernière les oppositions togolaises à Paris et a pu porter un message très clair en ce sens. Je l’encourage. Et je pense qu’il est important en effet que dans ce pays comme dans quelques autres il puisse avoir un cadre électoral dans lequel les oppositions puissent s’exprimer, aller devant les urnes avec un processus électoral qui doit faire l’objet d’un contrôle, d’une vérification pour s’assurer de sa sincérité comme ça été d’ailleurs le cas au Burkina-Faso et permettre, soit une confirmation démocratique, soit une alternance.

Ce n’est pas à moi d'en préjuger. Je pense par contre que la conservation longue du pouvoir sans processus électoraux, sans cadre du pluralisme n’est pas une bonne chose. Mais elle n’est pas une bonne chose d’abord pour celles et ceux qui vivent dans ces pays parce qu'elle ne garantit pas, justement le respect des droits fondamentaux et des libertés individuelles et d’une bonne gouvernance pour le pays".
Source :


Publicité>
Commenter cet article
Répondre à intervenant :
Référence : http://
Nom / Pseudo *
Veuillez saisir le numéro de controle ci-dessous dans l'espace texte à droite  
Controle:
     
* : Champs obligatoires
(Cliquez une seule fois!)


Commentaires


 35   Togolais nouveau | 12/3/2017 11:54:01 PM
  Réponse à 34-BOSS
 
Vas y apprendre ce que c'est la noblesse. Le pr américain disait qu'il n'y a de raccourci vers la maturité, moi je dirais la noblesse. A ton rythme pour comprendre la politique, il te faut encore deux à trois générations de dur travail intellectuel. Ce n'est pas pour rien certaines classes togolaises sont encore au stade de la violence, des bastonnades, des violations massives des droits de l'homme, des exécutions, etc... C'est une question de civilisation, de culture, de noblesse et tu ne peux pas le comprendre. Tu as besoin d'un temps supplémentaire fait de travail (pas dans vos apparences) pour pouvoir faire un saut au XXI s. en vue de comprendre ses valeurs. Fais le bilan des 50 ans de pouvoir de ton côté: c'est la désolation. Le temps et la place manquent pour t'expliquer tout cela. J'ai le plaisir de t'annoncer, pour finir, que le Droit va triompher et non un homme fort!
 

 34   BOSS | 12/3/2017 3:05:15 PM
  Réponse à 24-Togolais nouveau
 
Pauvre idiot.

L'élection se deroulera bel et bien avec FAURE comme candidat UNIR
 

 33   CONTRE MANIFESTATION | 12/3/2017 3:02:08 PM
Nous appellons tous les partisans de Faure a descendre dans les rues pour lui témoigner votre soutien.Faure est le président démocratiquement élu et il est hors de question qu'il parte.Faure sera candidat en 2020 un point c'est tout.
 

 32   lkju | 12/3/2017 12:48:19 PM
  Réponse à 32-jjk
 
qu es ce qun homme de 49 ans qui a marier une sa maman peut dire de bon?
 

 31   jjk | 12/3/2017 12:46:43 PM
regardez sur cette photos comment nos chefs d états regardent Macron comme leurs Dieu
 

 30   IvanLeTerrible | 12/2/2017 8:30:42 PM
L'image nous montre un Faure plutôt volubile et désireux de séduire puisque les Présidents Ali Bongo, Paul Biya et d'autres semblent charmés par le discours que le Togolais tient à Macron. On dirait qu'il oppose sa dialectique du pouvoir à celle de Macron. On peut la deviner! Cependant, on ne peut ignorer l'indifférence hautaine de Paul Kagamé, qui laissent ces francophones et leur maître français à leur triste débat! Il a autre préoccupation que le partage de leur cuisine d'un autre âge!
 

 29   cecile | 12/2/2017 12:10:23 AM
Témoignage :Je me nomme Cécile âgée de 33 ans.J’étais en relation avec mon homme il y a de cela 3ans et tout allait bien entre nous, à cause d'une autre femme il s'est séparé de moi depuis 5 mois. J’avais pris par tous les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas ! Je n'ai fais que gaspiller mes sous. Mais par la grâce de dieu l'une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction par le biais d'un ... nommé CHANGO AZE au premier abord lorsqu'elle m'avait parlé de ce puissant je croyais que c’était encore rien que des gaspillages et pour cela j'avais des doutes et ne savais m'engager ou pas. Mais au fur des jours vu ma situation, elle insiste a ce que j'aille faire au moins la connaissance de ce puissant en question et c'est comme cela que je suis heureuse aujourd'hui en vous parlant. C’est à dire mon homme en question était revenu en une durée de 7jours tout en s'excusant, aujourd’hui il me suggère à ce qu'on se marie le plus tôt possible, je me plains même pas et nous nous aimons plus d'avantages. La bonne nouvelle est qu'actuellement je suis même enceinte de 2 mois. Sincèrement je n'arrive pas à y Croire qu'il existe encore des personnes aussi terrible, sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c'est un miracle.Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s'est fait en moins d'une semaine, il est fort dans tous les domaines, Vous pouvez le contacter sur : Email: feticheurchango@gmail.com ,Appelez directement son numéro téléphone ou l'écrit sur whasapp : +229 66 54 77 77
 

 28   EB_Toutmosis3 | 12/1/2017 7:06:34 PM
Personnellement je trouve ce p’tit merdeux très arrogant et un maçonnait des calamités de la politique africaine de son pays la put@ine de France. Je n’ai aucunement confiance aux dires du sieur Macron qui pour moi puent un populisme creux. Les positions de la put@ine de France sont tordues et pas claires ; c’est justement pourquoi depuis que les opposants ont commencé par mordre a cette idée farfelue d’un nième dialogue je suis très tôt intervenu pour insinuer que s’il faut absolument aller à ce dialogue-là c’était surtout pour discuter des modalités du départ du criminel Faure Gnassingbé et qu’il faille aussi la présence de la put@ine de France a ce dialogue ; parce qu’en définitive l’énergumène bât@rd Faure Gnassingbé n’est qu’un préfet de la France. C’est un pouvoir néo-esclavagiste et néo-colonial qui régente le Togo. Notre indépendance a été confisquée par la put@ine de France depuis 1963 avec l’assassinat du president Sylvanus Olympio…ça c’est une réalité. La put@ine de France a parrainé plus d’une vingtaine de dialogues et accords politiques depuis le 5 octobre 1990 et AUCUN d’eux n’a vu son aboutissement ou donné un résultat concret. La put@ine de France se moque de nous car en réalité c’est elle que nos populations combattent aujourd’hui dans la rue. C’est elle qui a imposé au togolais le règne des médiocres depuis 1963 à ce jour.

Si le sieur Macron juge que la conservation longue du pouvoir sans alternance n’est pas une bonne chose, qu’elle enfreint aux libertés individuelles, au respect des droits fondamentaux et à la bonne gouvernance, il revient dès lors au sieur Macron de le marteler clairement au criminel Faure Gnassingbé et d’œuvrer activement pour ISOLER le régime sanguinaire de Lome au plan international…si non le reste n’est que duplicité, démagogie, populisme creux!!!

Ablode Gbadza!!!

Vie, Santé, Force et Unité !
 

 27   Togolais nouveau | 12/1/2017 6:32:30 PM

Ne lynchez pas le pr Macron. Vous n'avez pas compris ce qu'il a voulu dire en référence au modèle burkinabé. Les prochaines élections présidentielles au Togo devraient se passer sans le pr Faure Gnassingbé en parallèle avec Blaise Compaoré qui n'était pas candidat aux élections présidentielles du Burkina Faso de 2015. Alors le candidat de l'opposition togolaise affrontera un nouveau candidat du Rpt/unir soit pour une confirmation du pouvoir soit une alternance au Togo.

Partez du modèle burkinabé comme point crucial de l'intervention du pr Macron et vous allez tout déduire. En effet, aux élections présidentielles de 2015 au BF, le départ du dictateur BC, a permis l'assainissement du cadre électoral général pour des élections démocratiques indiscutables ayant permis l'élection de Roch Marc Christian Kaboré comme nouveau pr du BF. Pensez-vous que RMCK l'aurait remporté ces élections si le dictateur BC était candidat? Évidemment non!

Le pr Macron sait implicitement que sans départ du dictateur, il n'y aura pas d'élections crédibles dans notre pays. Tout commence par 'amélioration du processus électoral à commencer par sa loi et ses organes. Sinon le départ simple du dictateur en 2020 au plus tard ne garantit rien à l'attente d'une alternance.
 

 26   Général Okonko# | 12/1/2017 5:20:28 PM
Le leader de l’opposition togolaise, Jean-Pierre Fabre, a estimé vendredi que le président français Emmanuel Macron ‘est loin de nos réalités’.

Il commentait les propos du chef de l’Etat français le 29 novembre dernier sur France 24 qu’il n’a manifestement pas apprécié.

Ce dernier avait déclaré : ‘Il est importants dans ce pays comme dans quelques autres qu’il puisse y avoir un cadre électoral dans lequel les oppositions aient la possibilité de s’exprimer, d’aller devant les urnes avec un processus électoral qui doit faire l’objet d’un contrôle pour s’assurer de sa sincérité et permettre soit une confirmation démocratique, soit une alternance’.

Pour le chef de l’ANC, 'ce que le peuple réclame maintenant, c’est le départ du Faure Gnassingbé, c’est le départ. Notre volonté, c’est que le pouvoir incarné par Faure Gnassingbé s’en aille’.

Et Jean-Pierre Fabre d’ajouter que 'le président des français doit régler les problèmes des Français, pas ceux des Togolais’.
Et pourtant Atchadam avait demandé l'intervention de la France. Notre opposition est spéciale.
 

 25   Abladjo | 12/1/2017 2:40:24 PM
  Réponse à 13-Pagaille
 


Dans ta phrase ou celle plutot de Macron il est dit "Comme au Burkina Faso" et non "Comme au Togo"

C'est fini depuis 3 mois mais vous tenez a l'entendre de la bouche du Yovovia et bien vous l'avez entendu. Macron est rentré en France et l'ordre va tomber que votre idiot se plie au désidérata de l'opposition et du peuple pour rester finir son mandat encadré par un gouvernement de salubrité publique ou bien il dégage de force maintenant.

Le Yovovi a parlé, que des negres imbéciles écoutent.

 

 24   Togolais nouveau | 12/1/2017 2:36:28 PM
Vous n'avez pas compris ce que le pr Emmanuel Macron a voulu dire en référence au modèle burkinabé. Les prochaines élections présidentielles au Togo devraient se passer sans le pr Faure Gnassingbé en parallèle avec Blaise Compaoré qui n'était pas candidat aux élections présidentielles du Burkina Faso de 2015. Alors le candidat de l'opposition togolaise affrontera un nouveau candidat de Rpt/unir soit pour une confirmation soit une alternance au Togo.
 

 23   jjk | 12/1/2017 11:02:06 AM
le régime U N I R a servi trop de coups ba pour ces Européens
le Togo a servi de basse arrière pour les base besogne de cette communauté internationale
et la communauté internationale n est pas prête a lâcher le régime Togolais
Yaya Djamey n a pas fait tout ca avant que la C E D A O l a chasser du pouvoir
ainsi que Blaise au Burkina
l orsqu il s agit de parler du Togo Macron pense que ceux qui l écoute sont tarés comme lui
 

 22   CHEF 2 FILE DIASPORA | 12/1/2017 9:31:36 AM
  Réponse à 15-Pagaille
 
le morveux que tu nommes est mieux que CEUX que tu présentes. Eux on les appelle alors comment?

CEUX, SE SONT 7 MILLIONS DE TOGOLAIS.

ET ON LES APPELLE TOGOVI.

TOI, ES TU TOGOVI ????

LE TOGO QUE TU CONNAIS DEPUIS TON ARRIVÉE DU NIGER EN SUIVANT TES VACHES SUR LA ROUTE NIGER- LOMÉ N'EST PAS LE TOGO DE SYLVANUS.

OUÏ, PARDON, SYLVANUS, TU CONNAIS PAS NON PLUS.

PAS GRAVE

ALADJI, VAS MANGER LES PLATS DESCENDUS DU CIEL QUE PRÉPARENT NOS MAMANS, PLATS QUE TA LANGUE, DANS SES RÊVES LES PLUS FOUS N'A IMAGINÉ.

FAIS COMME CHEZ TOI.

ET APRÈS

VAS À LA PLAGE ADMIRER L'ATLANTIQUE.

TU SAIS, IL Y A UN FEU EN DESSOUS.

C'EST POUR ÇA QU'IL BOUILLONNE et FAIT DES VAGUES.

LA VIE EST BELLE AU TOGO.

MA PAROLE

J'AI UNE VRAIE NAUSÉE CE MATIN.

COMMENT GIL A PU COLLABORER AVEC UN NULLARD, TARÉ, BLÉDARD, MINABLE ET CON DÉGÉNÉRATIONNEL PAREIL ???

JE SUIS SANS VOIX
 

 21   KASSANDA | 12/1/2017 9:26:16 AM
  Réponse à 6-Agossi
 
Hihihi agossi on sent des proclamations plus que que de réels arguments.
Le règne de Faure Gnassingbé s'achève.
Ni celui de son père ni le sien n'a été bon pour le TOGO. Dixit Macron.
C'est la fin de la récréation. Le sommet UE Afrique est terminée on va maintenant s'attaquer à ton petit homme qu'est Faure Gnassingbé. Incapable d'être à la hauteur des évènements.
 

 20   Ablode Sodja | 12/1/2017 9:18:44 AM
  Réponse à 5-Diaz Tokoin
 
Qui es Sylvanus Olympio? L’ablode Sodja, le premier dictateur de l’afriQue de l’ouest, le
 

 19   CHEF 2 FILE DIASPORA | 12/1/2017 9:12:25 AM
  Réponse à 13-Pagaille
 
le morveux que tu nommes est mieux que CEUX que tu présentes. Eux on les appelle alors comment?

CEUX SE SONT 7 MILLIONS DE TOGOLAIS.

ET ON LES APPELLE TOGOVI.

TOI, ES TU TOGOVI ????

LE TOGO QUE TU CONNAIS DEPUIS TON ARRIVÉE DU NIGER EN SUIVANT TES VACHES SUR LA ROUTE NIGER- LOMÉ N'EST PAS LE TOGO DE SYLVANUS.

OUÏ, PARDON, SYLVANUS, TU CONNAIS PAS 'ON PLUS.

PAS GRAVE


VAS MANGER LES PLATS DESCENDUS DU CIEL QUE PRÉPARENT NOS MAMANS, PLATS QUE TA LANGUE, DANS SES RÊVES LES PLUS FOUS N'A IMAGINÉ.

FAIS COMME CHEZ TOI.

ET APRÈS

VAS À LA PLAGE ADMIRER L'ATLANTIQUE.

LA VIE EST BELLE AU TOGO.

TU SAIS, IL Y A UN FEU EN DESSOUS.

C'EST POUR ÇA QU'IL BOUILLONNE.

LA PAROLE

J'AI UNE VRAIE NAUSÉE CE MATIN.

COMMENT GIL A PU COLLABORER AVEC UN NULLARD, BLÉDARD, MINABLE ET CON DÉGÉNÉRATIONNEL PAREIL ???

JE SUIS SANS VOIX

 

 18   KASSANDA | 12/1/2017 8:59:43 AM
Traduction Faure Gnassingbé doit passer la main !
Le règne long des Gnassingbe au Togo n'est pas une bonne chose pour les Togolais.
En plus Buhari déclare clairement que Faure Gnassingbé retarde le développement de la CEDEAO.
Hihihi
 

 17   Djindjinkoudjin | 12/1/2017 8:58:39 AM
  Réponse à 12-Agossi
 

lire " ...en monnaie de singe franco-béninoise..."!!!
 

 16   Djindjinkoudjin | 12/1/2017 8:56:26 AM
  Réponse à 6-Agossi
 
On se rassure comme on peut, hein? Mieux on essaye de remplir sa mission à 5000F CFA. Comme je te comprends, et comme on peut vous plaindre...Hum, la tâche n'est pas aisée, mais à force d'aligner des arguties contradictoires on s'y rapproche pour justifier de ces prébendes en monnaie de singe franco-bénoise...
Bon courage en tout cas!
 

 15   Pagaille | 12/1/2017 8:52:32 AM
Qu'est ce que Macron a voulu signifier par cette phrase: << Et je pense qu’il est important en effet que dans ce pays comme dans quelques autres il puisse avoir un cadre électoral dans lequel les oppositions puissent s’exprimer, aller devant les urnes avec un processus électoral qui doit faire l’objet d’un contrôle, d’une vérification pour s’assurer de sa sincérité comme ça été d’ailleurs le cas au Burkina-Faso et permettre, soit une confirmation démocratique, soit une alternance.>>?? Et surtout la dernière partie de la phrase <<une vérification pour s’assurer de sa sincérité comme ça été d’ailleurs le cas au Burkina-Faso et permettre, soit une confirmation démocratique, soit une alternance>>? Les mots "vérification", "sincérité", "confirmation démocratique" ou "alternance". On comprend par ces mots ce qui va resortir du dialogue. Alors que les masturbations cessent.
 

 14   KOROMSA | 12/1/2017 8:46:47 AM

Quelle belle brochette autour du président Français : Paul Biya, Kagamé, Gnassingbé II, BongoII...sûrement pas loin, Sassou et kabila II. Cela se passe de tout commentaire, c'est le miroir de la françafrique qui est ainsi projeté devant Emmanuel Macron. Sans jeu de mots, là il a touché du doigts la douleur des peuples africains. Il doit se rendre à l'évidence que nonobstant ses beaux discours volontaristes, la tâche de mise mise hors service de la françafrique de ses prédécesseurs est éléphantesque...

Bon courage!
 

 13   Pagaille | 12/1/2017 8:42:46 AM
  Réponse à 11-CHEF 2 FILE DIASPORA
 
Le problème est ceci, le morveux que tu nommes est mieux que ceux que tu présentes. Eux on les appelle alors comment?
 

 12   Agossi | 12/1/2017 8:35:22 AM
  Réponse à 8-Gbokumi
 
Non, je te fais pitié à toi et si ce n'est que cela sincèrement cela n'a aucune importance tellement tes états d'âmes sont insignifiants. Quand à la race noire et à la jeunesse africaine, Dieu merci pour la plupart on est beaucoup plus mûres et plus ambitieux que la pauvreté de ton raisonnement.
 

 11   CHEF 2 FILE DIASPORA | 12/1/2017 8:25:05 AM
ET C'EST CE NÉGRO ULTRA COMPLEXÉ QUI REPRÉSENTE LES 7 MILLIONS DE TOGOLAIS QUE SOMMES NOUS ???

MA PAROLE, J'AI LA NAUSÉE.

MESSIEURS LES RPT-UNIR, C'EST CE MORVEUX QUE VOUS VOULEZ GARDEZ AU POUVOIR ???

VOUS N'AVEZ QUE LUI SUR TOUT LE TOGO ????

J'AI ENVIE DE VOMIR

MESSIEURS LES MILITAIRES, C'EST CELUI LA VOTRE CHEF SUPRÊME ???

PARLONS FRANCO, JE REGRETTE D'ÊTRE NÉ TOGOLAIS.


LA NUIT EST LONGUE MAIS LE JOUR VIENT.

VIVA LA REVOLUCIÓN

 

 10   La Flèche Noire | 12/1/2017 8:18:28 AM
MERCI Président Macron: il faut un jeu transparent sans aucune exclusion. Telle est ma conviction et ma compréhension de la démocratie et personne ne peut être accusé d'être préféré par les siens. <<Tout chat est chat pourvu qu'il attrape les souris>>
 

 9   ENAUCUNCAS... | 12/1/2017 8:10:02 AM
  Réponse à 2-Le Vrai Jay Bon Jeu
 

DES RAPPELS PLUS CLAIRES DE MACRON.

Les spécialistes de déformation de vérité, les adeptes de la diversion et de fausses interprétations qui sévissent sur ce site sont désormais coincés. Les propos d'Emmanuel MACRON sont beaucoup plus CLAIRES aujourd'hui.

On a l'impression que MACRON vient visiter ce site et qu'il a trouver le besoin de mieux reformuler SON MESSAGE à l'endroit des kakarakas et des émigos du RPT/UNIR en mission d'intox sur ICILOME.COM.

 

 8   Gbokumi | 12/1/2017 8:09:47 AM
  Réponse à 6-Agossi
 
Voilà quelqu’un sans rien dans la tête, tu fais pitié à l’ Afrique et à la race noir.
 

 7   ENAUCUNCAS... | 12/1/2017 8:06:44 AM
  Réponse à 2-Le Vrai Jay Bon Jeu
 

Sur les vidéos, MACRON n'a à aucun moment serré la main de Faure et il n'a eut aucun mot à son endroit.

Pour ce qui est de la position pour la photo il a du se battre comme son papa le faisait pour être au milieu. Seulement lui n'a trouvé sa place qu'au 2ème rang. Pour un Président de la CEDEAO, doyen des Chefs d'État il devrait être positionné au 1er rang.

 

 6   Agossi | 12/1/2017 8:03:36 AM
Vous êtes pathétiques, vous faites pitiés, vous agonisez....
Faure Gnassingbé ne vous méprise pas, il ne vous ignore pas, je veux parler de tous ceux là qui marchent parce qu'ils sont togolais et revendiquent des choses légitimes des frustrations légitimes. Mais ces revendications sont manipulées par des leaders politiques sans vision, même sans considération pour cette partie de la population qui revendique puisqu'ils ont leur plan caché. Leur seul but est de renverser le pouvoir en place qui lui a été élu démocratiquement, et ensuite dans un cafouillage, organiser une élection qui Dieu seul sait dans quelle condition elle se déroulerait si la situation se présentait.
Faure ne dira rien parce qu'il nya rien à dire tellement ce qui se passe est incivique, malhonnête et avide de bon sens.
Faure est Président et il le restera jusqu'à la fin de son mandat. Et si le parti UNIR le choisis comme son candidat pour les prochaines élections il se présentera et il va battre le pavé pour les remporter.
 

 5   Diaz Tokoin | 12/1/2017 7:59:05 AM
  Réponse à 1-Diza
 
Le syndicat des négriers dans leurs petits souliers qui reçoivent leur maître "blanc" avec tous les honneurs, tout le respect etc...ces vieux cons, tarés et incultes pour la plupart n'ont aucun mérite...d'autres ont croisé les doigts quand au même moment certains se plient en quatre avec le sourire hilare etc... traduit si bien leur position malsain de receveur d'ordres "du faiseur de roi" qu'est la france qui les prendra toujours d'en haut.

On a tous vu l'humiliation à l'égard de Kabouaré Roch du BURKINA quand Macron lançait "ah votre président s'en va réparer la clim" et Oui ça a fait rire, on voit combien ces pauvres pantins de présidents africains sont considérés "moins que des préfets de département" personne au Burkina n'a relevé ça, pour l'instant ils sont encore dans l'euphérie d'avoir accueilli un blanc "toujours ce putain de complexe"...quand ils se repasseront le film ils comprendront qu'ils n'ont pas été à la hauteur...Thomas Sankara qui humiliait Mitterrand se serait retourné dans sa tombe, Franchement Macron serait passé à lomé il aurait senti que le togolais d'aujourd'hui n'est plus le mouton du capitaine...

C'est aussi simple que ça quand on sait dans quelle conditions les contrats se signe et surtout avec des analphabètes comme "chef d'état major, président du style éyadémon, où avec des criminels qu'on ménace avec leur passé comme Faure avec plus de 1000 vies fauchées...qu'on prend le soin de saouler avant de leur présenter accompagner du banquier qui fera le prêt avec un TEAG qui vous filerait un AVC, sans oublier le chargé de mission qui doit s'assurer de tout faire pour que vous n'ayez le temps de lire quoi que ce soit avant mais juste vous indiquer l'emplacement où doit se figurer signature et titre accompagner du "lu et approuvé", pourquoi tuer la poule aux oeufs d'or tant qu'on aura pas trouver un plus mouton pour la remplacer...le temps de calmer les esprits, on se contantera des déclarations sensasionnelles mais en faite, on en pense pas mot...hihihihi

Le peuple doit aller par palier, dégager un à un tous cette bande de nègiers pour le compte de la france puis renégocier tous ces prêts toxiques ou demander carrement leur annulation dans la plupart des cas...car la france doit savoir qu'elle prête à un régime RPT/UNIR et non à un état car la preuve, le togo ne fonctionne qu'avec "une constitution rédigée dans le coin d'aune table par les seules membres du RPT/UNIR" et cette constitution illégale régisse toute une nation qu'on tient au respect avec la dictature, la violence et des meurtres, la france est complice et cocoupable quand elle commerce, copule et collabore avec un tel régime.

Togolais et par là, j'entends africains de toute horizon, levons nous comme un seul homme et foutons les dehors et recouvrons notre vraie indépendance, n'attendons rien de la France si les coopérations ne se font pas dans "une vraie démocratie où toutes les décisions d'achats, contrats et autres ne se font pas au parlement issu d'une élections incontestée etc...

Faites passez le message, Diaz Tokoin
 

 4   Clement Gavi | 12/1/2017 7:53:56 AM
Emmanuel Macron: 'Mais elle(ndlr-la conservation du pouvoir)n’est pas une bonne chose'

Le Président Macron a raison de dire que la conservation du pouvoir n'est pas une bonne chose, car, pour pouvoir conserver le pouvoir, il faut et comme il a toujours fallu, l'assassinat, la destruction, la souffrance de la multitude. Les générations au Togo ne cessent de payer le prix sanglant qu'exige cette conservation de pouvoir.

S'il est juste de dire que la conservation de pouvoir est une mauvaise chose, elle est tout aussi vraie la vérité que le soutien à une dictature, n'est pas une bonne chose. Car, un tel soutien devient en quelques manières condition de possibilité de cette conservation sanglante de pouvoir au Togo.

C'est pourquoi, nous peuple Togolais demandons que la sagesse prévale et ceux et celles qui, en France se comportent en vrais propriétaires de ce régime dictatorial au Togo, changent leurs cœurs. Qu'ils ouvrent leurs cœurs pour sentir l'odeur de la misère que leurs soutiens condamnable représente pour des êtres qui sont aussi des créatures divines.

Quoiqu'il en soit, nous peuple Togolais sommes décidés, Faure Gnassingbé doit partir. Tout en pardonnant leurs crimes, nous sommes condamnés à résister jusqu'au bout.

Faure Gnassingbé, c'est à dire cette sanglante dictature vieille de plus de cinquante ans dans ce monde supposé être celui des hommes, est soutenu par une certaine France. Une France qui a comme devise 'Liberté Égalité, Fraternité' et qui ailleurs soutien cela qui empêche la liberté d'un peuple.

Faure Gnassingbé doit partir, le peuple Togolais doit pardonner et cette France, c'est à dire non pas la France dans ce qu'elle a comme noble, mais dans ce qu'elle présente comme méchanceté doit également arrêter son soutien à ce qui est absolument diabolique sur la terre, c'est à dire, la dictature.

La France est considérée comme la fille aînée de l’Église, et l’Église pour nous Chrétiens signifie, le Corps du Christ. Un Christ qui a délivré et qui a donné la lumière. Des millions ne peuvent pas venir au monde pour souffrir des dictatures. Faure Gnassingbé doit partir.
 

 3   Clement Gavi | 12/1/2017 6:48:47 AM
'Ce n’est pas à moi d'en préjuger.'

Le Président Macron est le Président de la France où la dictature qui ruine, tue, brutalise, etc les générations de Togolais depuis plus de cinquante ans est soutenue par certains Français qui, en France ruinent la vie des Togolais qui ne se montrent pas favorables à cette tyrannie. Cette sanglante tyrannie est tellement influente en France que la naturalisation ne suffit plus à protéger contre ses crimes. Elle ruine au Togo de même qu'elle ruine à Paris. Ces assassins Yacoubou Boukari et son beau fils Razak inclinent les agissements coupables en France.

Alors, le drame que vit le peuple Togolais depuis 1967 a une dimension française. Ainsi, la France doit avoir le courage de ses convictions et dire clairement qu'un peuple sous une tyrannie depuis plus de cinquante ans, une tyrannie qui ruine des générations est inacceptable et que Faure Gnassingbé que le peuple Togolais n'a jamais élu, ni lui, ni son père avant lui, doit partir et que le peuple Togolais doit pardonner.

Ce que nous avons vécu à Paris par le fait de cette dictature et à travers ses soutiens les mots ne suffiront pas à le décrire. Le drame qu'ils représentent à nos vies est inimaginable. Il faut l'avoir vécu et le vivre pour comprendre.

Cette tyrannie est assise sur une base depuis la France.

Faure Gnassingbé doit partir et le peuple Togolais doit pardonner les crimes de cette tyrannie et ceux et celles qui en France soutiennent ce mal doivent cesser cette méchanceté et ce mépris.
 

 2   Le Vrai Jay Bon Jeu | 12/1/2017 6:30:26 AM
le fraudeur ve' saluer jusqu'aaaaa ' !!!!!! Aie...
Observez ..Paul biya sur la photo ou du moins celui qui est devant Ali Bongo le tam -tam !!
il en revient pas !!! un scandale !! et Observez bien Macron ... salue le frodeur faure sur le cote' et "non faisant face au frodeur..

traduction:
Allasane Ouattara et Ali Bongo ont fait un bloc autour de Macron pour le forcer sans le dire a' serrer a contre coeur la main du Sanguinaire faure !!

ce n'est pas un bon signe !! mais le fraudeur faure croyant etre en Enfer ... pense que le patron Macron va le delivrer de la'...

Not a chance ...
il est bien reste' en ENFER .. et sera bien grille'..

"La conservation longue du povoir sans cadre sans processus electoraux , sans cadre du pluralisme n'est pas une bonne chose .. "

voila .. Justement... C'EST...

Depuis 2005 que le frodeur faure avait promis faire les reformes !!!!..

Mensonge ou Verite' ?? Gnarou et Emefa ... !!

Cen'est pas une bonne chose...
voila pourquoi le peuple te demande de partir en 2020 cest a- dire 2 - 0 !! comme au foot pour l'opposition
et encore au Match retour parTikpi seul te bat aussi 2- 0 !! donc 2020 !!!tu degages parce que battu partout le monde ..
Meme Adegbayor est parti jouer en Turquie apres avoir perdu 2- 0 au togo !! et toi ?? Hiiiiiiii..

 

 1   Diza | 12/1/2017 6:15:46 AM
Banded de clochats
 
Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

CEDEAO : Faure Gnassingbé rattrape son sommet à Abuja Parti pour héberger à Lomé les 15 autres pays de l’espace économique communautaire qu’il dirige depuis juin 2017, la rue en colère a gâché le projet de Faure Gnassingbé d'accueillir le sommet de la CEDEAO à Lomé. L'homme simple séjourne déjà à Abuja au Nigéria où se tiendra finalement le sommet. [ 12/15/2017 ]
Le Président Issoufou Mahamadou présidera mercredi à Paris la Table Ronde du Niger sur le PDES 2017-2021 et prendra part à la réunion du G5 Sahel Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, poursuivant sa visite de travail et d’amitié à Paris, présidera mercredi matin, 13 décembre 2017, dans cette ville, la Table Ronde du Niger sur le financement du Plan de Développement Economique et Social (PDES) 2017-2021. [ 12/13/2017 ]
Monsieur Trump a t'il perdu la tête à vouloir changer le statut d'Al Qods Al-Charif ? Au moment où toutes les lignes rouges ont été franchies par le Président américain Trump sur la question de la Ville Sainte d'Al Qods Al-Charif avec une probable reconnaissance de Jérusalem comme Capitale d’Israël et le transfert de l’Ambassade américaine vers la Ville Sainte, le Roi Mohammed VI lui a transmis, le 05 décembre 2017, un message en sa qualité de Président du Comité Al Qods.  [ 12/7/2017 ]
Le Président américain veut-il mettre le feu aux poudres au Proche Orient ? Comme prévu, le Président américain Donald Trump a annoncé, le 06 décembre 2017, la reconnaissance officielle par les Etats-Unis de la ville d'Al Qods comme capitale d'Israël, rompant avec la politique suivie depuis plus de sept décennies par ses prédécesseurs républicains et démocrates sur la question du statut de la Ville Sainte. [ 12/8/2017 ]
Le Roi Mohammed VI, un défenseur incontestable du dossier d'Al Qods auprès du Secrétaire Général de l’ONU Le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods avait adressé, le 6 décembre 2017, un message au Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies, Monsieur Antonio Guterres, qui se déclinait comme suit: [ 12/9/2017 ]
Imposante mobilisation dans les rues de Rabat sur le statut de Jérusalem Suite à la reconnaissance américaine illégale de la ville d'Al Qods occupée en tant que capitale illégitime d'Israël, de nombreuses manifestations ont secoué le monde, qu'il soit musulman ou chrétien, à l'instar de la France, de la Grande Bretagne, de l'Espagne, de l'Allemagne, de la Belgique, de l'Italie et même des Etats Unis d'Amérique mais aussi au Liban, en Tunisie, en Turquie, en Malaisie, au Pakistan, en Afghanistan, en Indonésie et tant d'autres pays pour dénoncer vivement la décision du Président américain tant sur le plan populaire qu'officiel. Le peuple marocain, pour sa part, a organisé une imposante marche nationale, le 10 décembre 2017 à Rabat, dans laquelle toutes les composantes politiques, associatives et des Droits de l'Homme ont participé. [ 12/11/2017 ]
Le Conseil de l’Entente adopte son budget de l’exercice 2018 Ce 10 décembre à Lomé, s’est tenue la 12è réunion ordinaire du Conseil des ministres du Conseil de l’Entente. Les travaux ont été présidés par le ministre des Affaires étrangères du Togo, Robert Dussey. [ 12/11/2017 ]
La France peut-elle biaiser avec la sincérité sur son soutien au combat pour la démocratie et l’alternance au Togo ? « La France est dans la responsabilité et non le déni…Il y a certains qui veulent garder le pouvoir longtemps et cela n’est plus possible…La France est aux côtés de ceux qui travaillent pour la promotion de la démocratie ».  [ 12/9/2017 ]
OIF : Kako Nubukpo éjecté L'ancien ministre togolais de la Prospective et de l'Evaluation des Politiques publiques, Directeur de la Francophonie économique et numérique, Kako Nubukpo est viré de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF). [ 12/8/2017 ]
Les experts discutent du budget 2018 du Conseil de l’Entente Hier mercredi à Lomé a débuté la 13ième réunion des experts du Conseil de l’Entente. Et ce, pour trois jours. Cette rencontre a pour but principal de plancher sur les échanges relatifs au budget 2018 de l’organisation. [ 12/7/2017 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | www.voirbonfilm.com |Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle ! | credit consommation avec moncredit.org .