Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 6:25:46 AM Dimanche, 17 Décembre 2017 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International
Le Nigéria redoute des conséquences régionales de la crise au Togo


  [12/1/2017 8:50:17 AM]  | Kiosque |iciLome | Lu :4981 fois | 18 Commentaires
 

Togo  - Réunis à Abidjan en Côte d’Ivoire pour le Sommet Union Africaines- Union Européenne, les grands leaders des deux blocs continentaux s’émeuvent à l’unanimité presque de la crispation socio-politique au Togo, y compris la première économie du continent, le Nigéria qui s’alarme.




Muhammadu Buhari estime que la crise politique togolaise présage de "sérieuses conséquences régionales".

Le président nigérian fait observer que c’est la sous-région ouest africaine qui paiera en premier le "prix du développement" et qu’il urge que les protagonistes au Togo prennent des "des mesures conjointes"

"Ils doivent regagner une confiance mutuelle", conseille le président Buhari. Depuis trois mois, la grogne populaire déstabilise en premier lieu l’économie togolaise, avec les activités économiques tournent au ralenti.

Alors que le dialogue entre l’opposition et le parti au pouvoir est annoncé dans une dizaine de jours, l’opposition réclame des mesures d’apaisement.

Mais selon le ministre de la sécurité le colonel Yark Damehame, cadre du parti au pouvoir, le pouvoir campera sur ses positions au dialogue si l’opposition continue à demander la remise en liberté des "prisonniers politiques.

A. Lemou
Source :


Publicité>
Commenter cet article
Répondre à intervenant :
Référence : http://
Nom / Pseudo *
Veuillez saisir le numéro de controle ci-dessous dans l'espace texte à droite  
Controle:
     
* : Champs obligatoires
(Cliquez une seule fois!)


Commentaires


 18   jjk | 12/3/2017 12:57:46 PM
que Dieu bénis les initiateurs de ce site icilome
 

 17   jjk | 12/3/2017 12:56:54 PM
  Réponse à 14-doudou
 
c est pas le Togo de Faure c est depuis au temps d Eyadema
 

 16   loku | 12/3/2017 12:54:56 PM
l esclavage au Togo
Demandez combien gagne les agents de sécurités ?
 

 15   jjk | 12/3/2017 12:53:49 PM
si le régime Togo est sur place jusqu a maintenant c est ce régime a signer des accord de mafia et d escroqueries avec les instituons internationales
en particulier la France et cette France a peur si le prochain régime Togo ne dévoilera pas ces secrets
l esclavage n est pas qu en Lybie
il y a ca aussi au Togo
exemple
allez voir comme on extraits du fer dans le nord du Togo
et combien ces villageois sont payés
au Togo nous avons des maitres d écoles qui touchent 25 000 frs cfa comme salaire
 

 14   doudou | 12/2/2017 12:42:56 AM
  Réponse à 10-Saaka
 
Comme le pouvoir arraché à Gbagbo et remis à l'hotelier en RCI ? Avec l'aide de tous les autres tout de vert vêtus venus du Togo, commandés par de pseudo cols blancs? Les meilleurs criminels-pilleurs-modernes ?
Toutes les armes de la rebellion sont passées par le Togo. Hééééééé Togo de Faure.
 

 13   cecile | 12/2/2017 12:11:09 AM
Témoignage :Je me nomme Cécile âgée de 33 ans.J’étais en relation avec mon homme il y a de cela 3ans et tout allait bien entre nous, à cause d'une autre femme il s'est séparé de moi depuis 5 mois. J’avais pris par tous les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas ! Je n'ai fais que gaspiller mes sous. Mais par la grâce de dieu l'une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction par le biais d'un ... nommé CHANGO AZE au premier abord lorsqu'elle m'avait parlé de ce puissant je croyais que c’était encore rien que des gaspillages et pour cela j'avais des doutes et ne savais m'engager ou pas. Mais au fur des jours vu ma situation, elle insiste a ce que j'aille faire au moins la connaissance de ce puissant en question et c'est comme cela que je suis heureuse aujourd'hui en vous parlant. C’est à dire mon homme en question était revenu en une durée de 7jours tout en s'excusant, aujourd’hui il me suggère à ce qu'on se marie le plus tôt possible, je me plains même pas et nous nous aimons plus d'avantages. La bonne nouvelle est qu'actuellement je suis même enceinte de 2 mois. Sincèrement je n'arrive pas à y Croire qu'il existe encore des personnes aussi terrible, sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c'est un miracle.Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s'est fait en moins d'une semaine, il est fort dans tous les domaines, Vous pouvez le contacter sur : Email: feticheurchango@gmail.com ,Appelez directement son numéro téléphone ou l'écrit sur whasapp : +229 66 54 77 77
 

 12   AMAH AYAYI DI SANCHO | 12/1/2017 7:54:10 PM
Le nigeria est la premiere puissance militaire de lafric.

cest lui qui donne tjrs le plus gros lot dans les maintien de la paix en afric.

Buhari particulierement ne tolere pas les presidents mal elu et nezitera pas a deterer notre igname gnassionale parce quil a les moyens

Il sappretait a deterrer une igname en gambie quad celle ci a vite retrouve raison de laisser le pouvoir o peuple.

Ce nest quand mm pas kadanga qui te protegera contre la tte pouissante armee nigerianne!

Si tu veux prendre tes valises avant de partir, surtout ne provok pas le nigerian!



 

 11   Abladjo | 12/1/2017 4:49:56 PM
  Réponse à 9-SOYE
 


La rue est la matrice de la loi. Vox populis vox deis
 

 10   Saaka | 12/1/2017 3:46:00 PM
L'inquiétude du président Buhari comme d'ailleurs les autres chef d'état de la sous région est liée à l'ensemble des indicateurs d'une naissance d'un nouveau front terroriste à l'instar de Boko Haram qu'il n'est toujours pas parvenu à éradiquer. Quand dans des manifestations supposées pacifiques, l'obsession d'attaquer les camps et de s'emparer des armes pour en faire un stock prime sur toutes autres considérations, il y a de quoi inquiéter.
Il faut qu'on arrête de penser qu'un président élu va arracher le pouvoir à un chef d'état aussi élu pour le laisser au malheureux perdant parce qu'il pleurniche dans la rue. Et puis, ce sera un dangereux précédent.Tour à tour, les perdants de tous les pays ayant retenu la leçon du Togo, se mettront dans la rue. Alors l'économie de la sous région dans tout ça? C'est tout cela qui inquiète les chefs d'Etat. Lisons bien et réfléchissons un peu.
 

 9   SOYE | 12/1/2017 3:15:45 PM
Pourquoi ne comprenons nous pas qu'il n'y a pas de vote qui puisse tenir dans la rue?
Pourquoi avons nous du mal à comprendre que les lois ne sont pas rétroactives ?
 

 8   SOROS | 12/1/2017 12:57:45 PM
Hahahahaha, mais ooo. Adjapomiito. Qu'avons nous fait pour mériter une diaspora aussi idiote, abrutie et aculturé. Bon heureusement pour le Togo, c'est une minorité parce que la grande partie de la diaspora de ce pays est une référence et l'a toujours été.
Maintenant il ya ceux qui veulent que le Nigeria envoie des troupes au Togo pour venir déloger leur Président, oooooh, togolais, non je n'ai jamais vu ça.

Et mème Buhari a fini de gérer Boko Haram qui lui même le dépasse et maintenant le biafra qui gronde. Vous êtes cons, et apparement vous allez le rester jusqu'à la fin de vos vies et pire le transmettre à vos progénitures. Mais bon comme vous êtes nationalisés la bas, il ne viendront pas pourrir le Togo.
Malades!!
 

 7   Atalolo | 12/1/2017 11:31:11 AM
IL a bien raison de s’ inquièter et le Togolais a bien raison de s’ inquiéter pour la gouvernance négative de son pays aussi. Alors la main dans la main, travaillons ensemble pour que stabilité politique au Togo et stabilité régionale soit conservée. L’ espoir d’ un Togolais c’est de voir son pays aussi s’ aligner fièrement auprès des autres du continent. C’est de retrouver son rang d’ un État et Nation parmi tant d’autres dans le monde. Bonjour mon Togo et Vive le Togo.
 

 6   Clement Gavi | 12/1/2017 11:19:26 AM

'Muhammadu Buhari estime que la crise politique togolaise présage de "sérieuses conséquences régionales".

Le Présient Buhari a raison. Les conséquences étant les effets, c'est à dire, elles sont nécessairement determinées, ce qui présage de néfastes conséquences régionales, est à aller chercher dans la nature du régime. Un régime dictatorial vieux de plus de cinquante ans. Du Nigéria, il faut traverser le Benin pour arriver au Togo et il faut traverser le Togo vers l'ouest pour arriver au Ghana et vers le nord pour arriver au Burkina Faso. Le Nigéria, le Benin, le Ghana et le Burkina Faso ont tous connu une alternance, le Togo est le seul qui a le même régime tyrannique depuis 1967. Ainsi, les 'sérieuses conséquences régionales' se trouvent dans la culture psychologique régionale néfaste que constitue la dictature togolaise. Elle inspire le mal en Afrique en général et en Afrique de l'ouest en particulier. C'est pourquoi, le Président Buhari devrait dire à Faure Gnassingbé que personne au Togo n'a élu de partir à la fin de ce 'mandat', c'est à dire en 2020. Car, c'est bien ce régime qui pourrit la marche vers la démocratie qu'on observe au Nigéria, au Ghana, au Benin et au Burkina Faso.

Faure Gnassingbé doit partir et nous Togolais devons pardonner les nombreux crime de ce régime.
 

 5   nija | 12/1/2017 10:43:38 AM
dans l´entourage de Muhammadu Buhari on envisage l´envoi de troupe terrestre pour contreind faure á ceder au cas echeant.

wait and see
 

 4   jjk | 12/1/2017 10:40:18 AM
le Togo cache beau coups de choses pour les occidentaux
c est pourquoi bon nombre d institutions ne veulent pas le départ de ce régime
ce régime cache trop de mafiosi e
 

 3   KASSANDA | 12/1/2017 9:35:01 AM
Comment on peut avoir confiance en quelqu'un qui a réussi à rouler même Gilchrist Olympio dans la farine. Il ment comme il respire ce Faure Gnassingbé.
Un petit homme sans envergure.
Depuis le coup d'éclat de Gilchrist Olympio les présidents de la CEDEAO se rendent compte qu'on peut pas faire confiance à individu pareil. Il faut des actes forts et d'exécution immédiate.
À cette condition on pourra de nouveau accepter de travailler ensemble pour le TOGO.
 

 2   ooooooooooooooooo | 12/1/2017 9:34:17 AM
Bonjour Ici Lome !
Vous enlevez mes postings dans le systeme ! vous êtes des voyous !
 

 1   icilome | 12/1/2017 9:33:46 AM
Bonjour Ici Lome !
Vous enlevez mes postings dans le systeme ! vous êtes des voyous !
 
Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Abuja : Ouverture de la 52e session ordinaire de la CEDEAO sous l’égide de Faure Gnassingbé Le Président de la République et président en exercice de la CEDEAO, Faure GNASSINGBE séjourne depuis vendredi 15 décembre 2017 à Abuja au Nigeria où il préside ce samedi, les travaux de la 52e session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Économique des Etats de l’Afrique de l'ouest, a appris l’Agence de presse Afreepress d’un communiqué de la Direction de la communication et de l’information de la présidence togolaise.  [ 12/16/2017 ]
CEDEAO : Faure Gnassingbé rattrape son sommet à Abuja Parti pour héberger à Lomé les 15 autres pays de l’espace économique communautaire qu’il dirige depuis juin 2017, la rue en colère a gâché le projet de Faure Gnassingbé d'accueillir le sommet de la CEDEAO à Lomé. L'homme simple séjourne déjà à Abuja au Nigéria où se tiendra finalement le sommet. [ 12/15/2017 ]
Le Président Issoufou Mahamadou présidera mercredi à Paris la Table Ronde du Niger sur le PDES 2017-2021 et prendra part à la réunion du G5 Sahel Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, poursuivant sa visite de travail et d’amitié à Paris, présidera mercredi matin, 13 décembre 2017, dans cette ville, la Table Ronde du Niger sur le financement du Plan de Développement Economique et Social (PDES) 2017-2021. [ 12/13/2017 ]
Monsieur Trump a t'il perdu la tête à vouloir changer le statut d'Al Qods Al-Charif ? Au moment où toutes les lignes rouges ont été franchies par le Président américain Trump sur la question de la Ville Sainte d'Al Qods Al-Charif avec une probable reconnaissance de Jérusalem comme Capitale d’Israël et le transfert de l’Ambassade américaine vers la Ville Sainte, le Roi Mohammed VI lui a transmis, le 05 décembre 2017, un message en sa qualité de Président du Comité Al Qods.  [ 12/7/2017 ]
Le Président américain veut-il mettre le feu aux poudres au Proche Orient ? Comme prévu, le Président américain Donald Trump a annoncé, le 06 décembre 2017, la reconnaissance officielle par les Etats-Unis de la ville d'Al Qods comme capitale d'Israël, rompant avec la politique suivie depuis plus de sept décennies par ses prédécesseurs républicains et démocrates sur la question du statut de la Ville Sainte. [ 12/8/2017 ]
Le Roi Mohammed VI, un défenseur incontestable du dossier d'Al Qods auprès du Secrétaire Général de l’ONU Le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods avait adressé, le 6 décembre 2017, un message au Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies, Monsieur Antonio Guterres, qui se déclinait comme suit: [ 12/9/2017 ]
Imposante mobilisation dans les rues de Rabat sur le statut de Jérusalem Suite à la reconnaissance américaine illégale de la ville d'Al Qods occupée en tant que capitale illégitime d'Israël, de nombreuses manifestations ont secoué le monde, qu'il soit musulman ou chrétien, à l'instar de la France, de la Grande Bretagne, de l'Espagne, de l'Allemagne, de la Belgique, de l'Italie et même des Etats Unis d'Amérique mais aussi au Liban, en Tunisie, en Turquie, en Malaisie, au Pakistan, en Afghanistan, en Indonésie et tant d'autres pays pour dénoncer vivement la décision du Président américain tant sur le plan populaire qu'officiel. Le peuple marocain, pour sa part, a organisé une imposante marche nationale, le 10 décembre 2017 à Rabat, dans laquelle toutes les composantes politiques, associatives et des Droits de l'Homme ont participé. [ 12/11/2017 ]
Le Conseil de l’Entente adopte son budget de l’exercice 2018 Ce 10 décembre à Lomé, s’est tenue la 12è réunion ordinaire du Conseil des ministres du Conseil de l’Entente. Les travaux ont été présidés par le ministre des Affaires étrangères du Togo, Robert Dussey. [ 12/11/2017 ]
La France peut-elle biaiser avec la sincérité sur son soutien au combat pour la démocratie et l’alternance au Togo ? « La France est dans la responsabilité et non le déni…Il y a certains qui veulent garder le pouvoir longtemps et cela n’est plus possible…La France est aux côtés de ceux qui travaillent pour la promotion de la démocratie ».  [ 12/9/2017 ]
OIF : Kako Nubukpo éjecté L'ancien ministre togolais de la Prospective et de l'Evaluation des Politiques publiques, Directeur de la Francophonie économique et numérique, Kako Nubukpo est viré de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF). [ 12/8/2017 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | www.voirbonfilm.com |Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle ! | credit consommation avec moncredit.org .