Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 11:30:11 PM Vendredi, 16 Novembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International
Zarifou Ayéva : Les raisons de la démission


  [10/7/2006]  | Kiosque |LE CHANGEMENT N° 043 du 05 octobre 2006 | Lu :9569 fois | Commenter
 

LE CHANGEMENT N° 043 du 05 octobre 2006




 La liste s’allonge au jour le jour

Certains hommes politiques, malgré leur niveau d’instruction et leur chance d’avoir fréquenté les grandes démocraties occidentales et américaines se sont toujours comportés comme des analphabètes du moyen âge qui ignorent des notions comme respect mutuel, droits de l’homme, libertés fondamentales et démocratie. Ils ont toujours choisi d’imposer leur point de vue à une majorité, oubliant ainsi qu’en démocratie, c’est le débat contradictoire.

Parmi cette catégorie de politiciens atypiques, figure M. Zarifou Ayéva, le Président du PDR (Parti Démocratique pour le Renouveau) actuel Ministre d’Etat.
L’homme, en réalité, n’est plus à présenter. Au sein de son parti, il est connu pour sa dictature, et son refus d’accepter le débat contradictoire. Mieux, c’est un homme qui a toujours du mépris pour les autres. Issu d’une famille royale, il a toujours confondu son parti le PDR à la chefferie traditionnelle avant le vent de l’Est en Afrique.

Malgré ses caprices, ses plus proches collaborateurs ont toujours supporté ses humeurs, privilégiant l’adage selon lequel " le linge sale se lave en famille ". Mais, l’homme refuse d’entendre raison. La suite, on la connaît.

En effet, dans un courrier daté du 26 septembre 2006 adressé à M. Zarifou Ayéva, les trois poids lourds du parti lui ont signifié leur démission.
Il s’agit de :
1- Me Tchassona-Traoré Mouhamed
2- Innoussa Nafiou
3- Adam Abdou Rahamane.
(Voir lettre ci-contre)

De sources bien informées, d’autres ténors du PDR à savoir le Trésorier M. Oukpédjo, le Premier Vice-Président M. Affo Issa, le Président de la Commission des Finances, M. Abdoulaye Souleymane, le 2e Vice-Président M. Akuéson etc avaient démissionné depuis belle lurette du parti.
Les trois nouveaux démissionnaires à savoir le Président de la Commission Politique Me Tchassona, le Secrétaire Général Adjoint chargé des Fédérations, M. Innousa Nafiou et M. Adam, membre fondateur du PDR, viennent prolonger la liste.

Contrairement aux dires de certains, ce n’est pas parce que ces démissionnaires n’ont pas fait leur entrée au gouvernement qu’ils ont pris leur distance vis-à-vis du parti. La raison fondamentale est le mépris que M. Ayéva a pour les autres membres et le diktat avec lequel il conduit le parti.

A preuve, il ressort de nos investigations que M. Kolani, le Secrétaire général n’a pas été élu à l’issue d’un Congrès. Il aurait été nommé, par Zarifou Ayéva, sans l’avis des autres membres. Ce n’est pas parce que les démissionnaires refusent de parler pour l’instant qu’ils nous démentiront. Le prince de Komah gère le PDR comme un patrimoine familial voire une propriété privée. Il aurait toujours refusé de se référer aux autres avant de prendre une décision. Bref, la gestion du PDR par son Président est calamiteuse. Surtout qu’il prend, seul, les décisions en violation des textes selon nos informations.

Ces démissions en cascade à quelques mois des élections législatives, sont un coup dur pour M. Ayéva et son parti. M. Ayéva qui s’est toujours appuyé sur ses hauts cadres pour mobiliser ses militants et sympathisants vient de subir un cinglant désaveu. Les prochaines élections risquent d’être fatales, très fatales pour M. Ayéva qui a toujours confondu vitesse et précipitation. Nous attendons de voir de quoi il est capable sans les autres.

On se rappelle les coups bas qu’il a faits au CAR et à son Président, Me AGBOYIBO au moment de leur cohabitation.
Le peuple togolais a encore en mémoire ses entourloupettes au moment de la signature des 22 engagements et au cours du dialogue intertogolais au temps de feu Président Eyadéma.
Si aujourd’hui ce sont ses proches collaborateurs qui claquent la porte parce qu’il y a un malaise au sein du parti, cela démontre à suffisance que l’homme n’est pas sérieux. La politique de sans moi rien, n’a jamais payé. A l’allure où vont les choses, M. Ayéva risque de se retrouver seul à cause de son appétit glouton du pouvoir.

Rappelons que la fédération locale du PDR en Allemagne et en Europe avait déjà enregistré une avalanche de démissions.
Nous y reviendrons.

AMOUZOUVI
Source : LE CHANGEMENT N° 043 du 05 octobre 2006


Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Changement climatique: les efforts de protection de l'environnement en RDC Des familles en République démocratique du Congo (RDC) bénéficient de l'appui de leur gouvernement et des Nations Unies pour protéger l'environnement et bâtir ce que le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) appelle des « vies résilientes au climat ». [ 11/16/2018 ]
L’ONU appelle à aider le Sahel à faire face au changement climatique Lors d’une réunion mardi à New York sur les liens entre le changement climatique et les défis de la consolidation de la paix au Sahel, des hauts responsables des Nations Unies ont appelé la communauté internationale à aider cette région à faire face au changement climatique avec des mesures efficaces d'atténuation et d'adaptation. [ 11/15/2018 ]
Assainissement du cadre de Vie: vers l’exécution d’un Plan d’urgence d’amélioration La question de salubrité dans certains quartiers de la capitale sénégalaise a été abordée au cours du dernier conseil des ministres. En vue d’y remédier, le président Macky Sall a ordonné l’exécution préventive d’un Plan d’urgence d’amélioration du cadre de vie des populations. [ 9/28/2018 ]
Salubrité /Anne OULOTO visitant les ouvrages de salubrité en construction: « Je peux dire aux ivoiriens que les choses avancent très bien » Le Ministre de l’Assainissement et de la Salubrité (MINASS) a visité les chantiers de construction du Centre de Transfert d’Anguédédou et du Centre de Valorisation et d’Enfouissement Technique (CVET) de Kossihouen, le Lundi 24 Septembre 2018. A quelques semaines du début effectif des activités, Anne Désirée OULOTO a voulu se donner une idée exacte de l’avancée des travaux. [ 9/26/2018 ]
Bientôt l’éducation environnementale au programme scolaire Le programme éducatif tunisien pourrait s’enrichir d’un nouveau module. L’éducation environnementale sera une matière enseignée. [ 9/25/2018 ]
Le PAM signe une nouvelle police d’assurance contre les risques climatiques Le Programme alimentaire mondial (PAM) a signé cette semaine avec ARC (African Risk Capacity), une agence spécialisée de l'Union africaine, sa première police d’assurance contre les risques climatiques. [ 9/24/2018 ]
90% des pesticides frauduleux entre en Côte d’Ivoire par la frontière de l’Est Abidjan, le 13 Septembre 2018 : la lutte contre la commercialisation et l’utilisation des pesticides frauduleux était au centre d’un atelier organisé à Abengourou conjointement par le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural et CropLife avec la participation du Projet de Gestion des pesticides Obsolètes en Côte d’Ivoire (PROGEP-CI). Cet atelier qui a réuni plus de 90 personnes, membres des Comités Départementaux de lutte contre les pesticides Illégaux (CDLPI) des départements d’Abengourou, de Béttié, Akoupé, Bongouanou, Arrah et de M’Batto a été présidé par Fady Ouattara, Préfet de la Région de l’Indénié Djuablin, Préfet du Département d’Abengourou. Il avant à ses côtés, les Préfets des autres Départements. [ 9/15/2018 ]
Une coalition de la société civile et du secteur privé pour la vulgarisation du nouveau code forestier ivoirien L’ONG IMPACTUM a organisé ce Jeudi 23 Août 2018 à Abidjan un atelier pour le lancement des activités d’une coalition de la société civile et du secteur privé, en vue de mener un plaidoyer auprès de l’administration forestière pour une bonne application du code forestier et ses textes d’application ainsi que leur promotion et vulgarisation notamment la notion de propriété de l’arbre. [ 8/28/2018 ]
18e édition de l’Opération Grand Ménage: la Commune et les Sous Préfectures du Département de TOULEPLEU dotées de tricycles et des kits de salubrité La cérémonie officielle de la 18e edition de l’opération Grand Ménage s’est déroulée à Toulepleu place Alassane Ouattara, le samedi 4 aout 2018. [ 8/7/2018 ]
58ème anniversaire de l’indépendance du Niger: le Président de la République a donné vendredi à Maradi le coup d’envoi de la plantation d’arbres Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou a donné vendredi, 3 août 2018, à Maradi, le coup d’envoi de la fête de l’arbre, la 2ème édition en région, coïncidant avec le 58ème anniversaire de l’indépendance du Niger. [ 8/6/2018 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .