Vendredi, 9 Décembre 2016 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Zarifou Ayéva : Les raisons de la démission


  [10/7/2006]  | Kiosque |LE CHANGEMENT N° 043 du 05 octobre 2006 | Lu :8396 fois | Commenter
 

LE CHANGEMENT N° 043 du 05 octobre 2006




 La liste s’allonge au jour le jour

Certains hommes politiques, malgré leur niveau d’instruction et leur chance d’avoir fréquenté les grandes démocraties occidentales et américaines se sont toujours comportés comme des analphabètes du moyen âge qui ignorent des notions comme respect mutuel, droits de l’homme, libertés fondamentales et démocratie. Ils ont toujours choisi d’imposer leur point de vue à une majorité, oubliant ainsi qu’en démocratie, c’est le débat contradictoire.

Parmi cette catégorie de politiciens atypiques, figure M. Zarifou Ayéva, le Président du PDR (Parti Démocratique pour le Renouveau) actuel Ministre d’Etat.
L’homme, en réalité, n’est plus à présenter. Au sein de son parti, il est connu pour sa dictature, et son refus d’accepter le débat contradictoire. Mieux, c’est un homme qui a toujours du mépris pour les autres. Issu d’une famille royale, il a toujours confondu son parti le PDR à la chefferie traditionnelle avant le vent de l’Est en Afrique.

Malgré ses caprices, ses plus proches collaborateurs ont toujours supporté ses humeurs, privilégiant l’adage selon lequel " le linge sale se lave en famille ". Mais, l’homme refuse d’entendre raison. La suite, on la connaît.

En effet, dans un courrier daté du 26 septembre 2006 adressé à M. Zarifou Ayéva, les trois poids lourds du parti lui ont signifié leur démission.
Il s’agit de :
1- Me Tchassona-Traoré Mouhamed
2- Innoussa Nafiou
3- Adam Abdou Rahamane.
(Voir lettre ci-contre)

De sources bien informées, d’autres ténors du PDR à savoir le Trésorier M. Oukpédjo, le Premier Vice-Président M. Affo Issa, le Président de la Commission des Finances, M. Abdoulaye Souleymane, le 2e Vice-Président M. Akuéson etc avaient démissionné depuis belle lurette du parti.
Les trois nouveaux démissionnaires à savoir le Président de la Commission Politique Me Tchassona, le Secrétaire Général Adjoint chargé des Fédérations, M. Innousa Nafiou et M. Adam, membre fondateur du PDR, viennent prolonger la liste.

Contrairement aux dires de certains, ce n’est pas parce que ces démissionnaires n’ont pas fait leur entrée au gouvernement qu’ils ont pris leur distance vis-à-vis du parti. La raison fondamentale est le mépris que M. Ayéva a pour les autres membres et le diktat avec lequel il conduit le parti.

A preuve, il ressort de nos investigations que M. Kolani, le Secrétaire général n’a pas été élu à l’issue d’un Congrès. Il aurait été nommé, par Zarifou Ayéva, sans l’avis des autres membres. Ce n’est pas parce que les démissionnaires refusent de parler pour l’instant qu’ils nous démentiront. Le prince de Komah gère le PDR comme un patrimoine familial voire une propriété privée. Il aurait toujours refusé de se référer aux autres avant de prendre une décision. Bref, la gestion du PDR par son Président est calamiteuse. Surtout qu’il prend, seul, les décisions en violation des textes selon nos informations.

Ces démissions en cascade à quelques mois des élections législatives, sont un coup dur pour M. Ayéva et son parti. M. Ayéva qui s’est toujours appuyé sur ses hauts cadres pour mobiliser ses militants et sympathisants vient de subir un cinglant désaveu. Les prochaines élections risquent d’être fatales, très fatales pour M. Ayéva qui a toujours confondu vitesse et précipitation. Nous attendons de voir de quoi il est capable sans les autres.

On se rappelle les coups bas qu’il a faits au CAR et à son Président, Me AGBOYIBO au moment de leur cohabitation.
Le peuple togolais a encore en mémoire ses entourloupettes au moment de la signature des 22 engagements et au cours du dialogue intertogolais au temps de feu Président Eyadéma.
Si aujourd’hui ce sont ses proches collaborateurs qui claquent la porte parce qu’il y a un malaise au sein du parti, cela démontre à suffisance que l’homme n’est pas sérieux. La politique de sans moi rien, n’a jamais payé. A l’allure où vont les choses, M. Ayéva risque de se retrouver seul à cause de son appétit glouton du pouvoir.

Rappelons que la fédération locale du PDR en Allemagne et en Europe avait déjà enregistré une avalanche de démissions.
Nous y reviendrons.

AMOUZOUVI
Source : LE CHANGEMENT N° 043 du 05 octobre 2006


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

COP 22 : un réseau de journaliste africain voit le jour à Marrakech En marge de la 22ème Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP22), qui s’est tenue du 7 au 18 novembre à Marrakech, est né le Réseau Africain des Journalistes Climato Avant-gardistes (RAJCA).  [ 11/22/2016 ]
Saisie de 1.550 kg de sacs en plastique D’importantes quantités de sachets plastiques, interdits au Maroc ont été saisies dans un camion qui le transportait. Le propriétaire ainsi que le chauffeur sont aux arrêts [ 11/19/2016 ]
La COP22 certifiée premier évènement ISO 20121 en Afrique La Cop22 est rentrée dans l’histoire, depuis ce vendredi 18 novembre. Si son " franc succès" fait l’unanimité, sa certification aux normes ISO 20121, se veut une confirmation. Le certificat de conformité de l’événement Cop22 aux normes ISO 20121 a été officiellement remis au Pavillon Maroc, au dernier jour de la conférence sur le climat au Commissaire de la COP22, M. Abdelâdim Lhafi. [ 11/19/2016 ]
Le Royaume s’honore du franc succès qu’a connu la Cop22 La Cop22 a connue ''un franc succès qui honore le Maroc et consolide la confiance et la crédibilité dont jouit le Royaume au niveau international''. C’est ce qu’a indique dans un communque royale à la veille de la clotûre de la 22ème Conférence des parties à la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP22). [ 11/18/2016 ]
Cop 22 : Luc ATrokpo fait valider un projet à Marrakech Le maire de la commune de Bohicon, Luc Atrokpo a réussi à faire sélectionner et valider par l’Union Européenne, à la COP22 à Marrakech, le Projet d’appui à l’élaboration et la mise en cohérence des outils de planification énergétique durables avec les plans de développement des neuf communes du Zou. [ 11/18/2016 ]
Marrakech a sa Proclamation pour l’Action en vue du climat et le Développement Durable Au cours d'une reunion de parties en marge de la Cop22, tenue ce jeudi 16 novembre, M. Aziz Mekouar, Ambassadeur pour la négociation multilatérale, a rendu public la declaration de Marrakech pour l’Action en faveur de notre climat et le Développement Durable. Lire l integralite de la Proclamation. [ 11/18/2016 ]
Le 1er Sommet Africain de l’Action a accouché d’une déclaration Déclaration du 1er Sommet Africain de l’Action en faveur d’une Co-Emergence Continentale. [ 11/16/2016 ]
“Africa Action Summit”: la promesse de l’unité des actions pour lutter contre le changement climatique Un sommet des chefs d'État et de gouvernements africains s’est tenu ce mercredi 16 novembre en marge de la COP 22, à Marrakech. Ce 1er Sommet Africain de l’Action, initié par Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc a été une occasion pour les pays africains d’exposer plusieurs projets en vue de la lutte contre le changement climatique. [ 11/16/2016 ]
Changements climatiques: Un Centre international de recherche agricole sera construit au Bénin Le chef de l’Etat béninois, Patrice Talon, a, lors de son intervention mardi 15 novembre 2016, au Segment de haut niveau de la COP 22 à Marrakech, proposé la création et la promotion d’un Centre international de recherche agricole, que le Bénin serait prêt à abriter, pour répondre concrètement et efficacement aux effets néfastes des changements climatiques. [ 11/16/2016 ]
COP22: Sa Majesté le Roi Mohammed VI a prononcé un discours ce mardi Dans un discours dont nous vous proposons la teneur, le Roi Mohammed VI a affirmé tout l’intérêt que le Maroc qui abrite la COP22 porte aux questions de l’environnement et du climat. Selon lui, la Conférence de Marrakech se veut un tournant décisif dans le processus de mise en œuvre de l’Accord historique de Paris. [ 11/15/2016 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | credit en ligne | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net |Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle credit consommation avec moncredit.org Serrurier Paris 6| Rachat de credit Trouver le meilleur taux immobilier du moment.