4:27:48 AM Dimanche, 26 Mai 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 
Elections Législatives du 27 Octobre: Les Etats-Unis regrettent


  [11/2/2002]  | Kiosque | | Lu :3600 fois | Commenter
 






Suite à l’organisation cavalière des élections législatives anticipées du 27 octobre dernier, l’opposition traditionnelle étant contrainte au boycott, la réaction des Etats-Unis ne s’est pas faite attendre.

Dans un communiqué spécial en date du, 29 octobre 2002, les Etats-Unis disent « regretter que malgré l’objectif que les dirigeants togolais se sont eux-mêmes fixés dans l’Accord Cadre de Lomé, les législatives du 27 octobre n’avaient pas permis une large participation par tous les principaux partis politiques.»
Selon le communiqué « c’est une occasion manquée pour le développement politique et économique du Togo. » Finalement, les Etats-Unis exhortent « tous les Togolais à redoubler d’efforts en vue d’un dialogue national sans exclusive, un dialogue que eux-mêmes sont reconnus comme nécessaire, afin de positionner le pays pour une transition présidentielle réussie en 2003. »

Les Etats-Unis d’Amérique ont toujours souhaité voir le Togo sortir de la crise. C’est d’ailleurs pourquoi ils ont vivement réagi à la modification unilatérale du code électoral par la mouvance présidentielle, l’une des parties au dialogue inter-togolais.
Aujourd’hui malgré les élections législatives tenues dimanche dernier les Etats-Unis continuent à exhorter les togolais à un dialogue national sans exclusive.

Des togolais et des observateurs de la scène politique continuent de penser que des élections ne règlent pas la crise togolaise.

Valentin Komlan
Source :


Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Le Comité contre la torture veut la libération des prisonniers politiques et la liste des « cachots secrets » Le Comité contre la torture a dénoncé, vendredi à Genève, les violences politiques en République démocratique du Congo (RDC), qui se manifestent généralement par des arrestations et détentions arbitraires, et usage excessif de la force. [ 5/20/2019 ]
Recrutement au titre de l’année 2019 de Greffiers en Chef et Greffiers Le conseil des ministres s’est réuni le mercredi 8 mai. Pour le compte du ministère de la Justice, un rapport relatif au bilan de l’organisation des concours du personnel du corps des greffiers de la session de 2018 et à la demande d’autorisation de recrutement sur concours professionnel et direct au titre de l’année 2019 a été établit. [ 5/9/2019 ]
L’attaque d’Ogossagou pourrait être qualifiée de crime contre l’humanité (ONU) La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a publié jeudi les conclusions préliminaires de la mission d’enquête spéciale sur les graves atteintes aux droits de l’homme commises à Ogossagou, dans la région de Mopti le 23 mars dernier. [ 5/3/2019 ]
L’amélioration du travail de la justice au centre d’un atelier à Lomé Les magistrats togolais prennent part depuis lundi 25 mars 2019 à Lomé, à un séminaire national de renforcement des capacités organisé par le gouvernement à travers le Ministère de la Justice dans le cadre du Programme National d’Appui aux Secteurs de la Justice (PASJ).  [ 3/27/2019 ]
Le premier tribunal guinéen de commerce inauguré Dans le but d’organiser ses institutions judiciaires, la République de Guinée, à travers la loi L/2015/019 AN du 13 août 2015 portant organisation judiciaire, a institué le tribunal de commerce. Quatre ans après l’institutionnalisation de ce tribunal, le Président Alpha Condé a procédé ce jour, à l'inauguration du siège du premier tribunal de Commerce de Guinée. [ 3/21/2019 ]
Un opposant torturé en prison craint pour sa vie Les conditions de détention d’un opposant gabonais qui a été torturé mettent sa vie en danger, a déclaré Amnesty International aujourd’hui. [ 3/21/2019 ]
Les USA appellent à des sanctions transparentes des militaires poursuivis pour exactions Dans la crise du Cameroun Anglophone, le gouvernement camerounais n’aurait pas été à la hauteur de ses responsabilités vis à vis de l’armée, la police et la gendarmerie camerounaises y comprises. [ 3/15/2019 ]
Mauvais traitements infligés à un paraplégique : De nombreuses plaintes au Procureur de la République demeurées sans suite Est-il possible qu’un Procureur de la République fasse de la rétention d’information et refuse obstinément de donner suite à des plaintes portant sur une même affaire ? Après nos recoupements, il est apparu qu’Essolissam Poyodi, Procureur de la République près le Tribunal de Première instance de Lomé, a délibérément choisi de ne pas donner suite aux multiples plaintes pour mauvais traitements sur la personne d’Amegee Joseph, tombé de l’étage de la maison familiale et qui est devenu paraplégique depuis 2009. Sa mère et sa petite sœur seraient les artisanes des mauvais traitements, tout comme ce fut le cas sur leur père. Pour quel but le Procureur de la République prend-il parti ?  [ 3/5/2019 ]
Peine de mort: l’ONU appelle l’Egypte à mettre un terme à toutes les exécutions Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) s’est dit préoccupé par les exécutions en Egypte et a appelé vendredi les autorités à y mettre un terme. [ 2/25/2019 ]
Ministère de la Justice: ouverture de la session disciplinaire pour 31 cas de plaintes contre des magistrats Le Secrétaire Exécutif du Conseil Supérieur de la Magistrature Monsieur Amadou Sylla, a procédé ce jour au lancement de la session disciplinaire; cette session, présidée par le premier président de la Cour Suprême, vise à échanger sur les cas de plaintes (pour des fautes), que reprochent les citoyens aux magistrats, pour statuer sur la discipline des magistrats. [ 2/13/2019 ]
Autres titres de cette Rubrique
Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média