Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 5:59:05 PM Mercredi, 12 Décembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International
Elections Législatives du 27 Octobre: Les Etats-Unis regrettent


  [11/2/2002]  | Kiosque | | Lu :3495 fois | Commenter
 






Suite à l’organisation cavalière des élections législatives anticipées du 27 octobre dernier, l’opposition traditionnelle étant contrainte au boycott, la réaction des Etats-Unis ne s’est pas faite attendre.

Dans un communiqué spécial en date du, 29 octobre 2002, les Etats-Unis disent « regretter que malgré l’objectif que les dirigeants togolais se sont eux-mêmes fixés dans l’Accord Cadre de Lomé, les législatives du 27 octobre n’avaient pas permis une large participation par tous les principaux partis politiques.»
Selon le communiqué « c’est une occasion manquée pour le développement politique et économique du Togo. » Finalement, les Etats-Unis exhortent « tous les Togolais à redoubler d’efforts en vue d’un dialogue national sans exclusive, un dialogue que eux-mêmes sont reconnus comme nécessaire, afin de positionner le pays pour une transition présidentielle réussie en 2003. »

Les Etats-Unis d’Amérique ont toujours souhaité voir le Togo sortir de la crise. C’est d’ailleurs pourquoi ils ont vivement réagi à la modification unilatérale du code électoral par la mouvance présidentielle, l’une des parties au dialogue inter-togolais.
Aujourd’hui malgré les élections législatives tenues dimanche dernier les Etats-Unis continuent à exhorter les togolais à un dialogue national sans exclusive.

Des togolais et des observateurs de la scène politique continuent de penser que des élections ne règlent pas la crise togolaise.

Valentin Komlan
Source :


Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

La Déclaration universelle des droits de l’homme a 70 ans Aujourd’hui, plus que jamais, les droits de l’homme doivent être défendus, « clairement et collectivement », a dit le chef de l’ONU à l’occasion du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme. [ 12/10/2018 ]
Affaire d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat : Une amnistie est-elle possible pour les détenus ? Ils boucleront bientôt une dizaine d’années de détention après leur condamnation dans la rocambolesque affaire d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat suite à une parodie de procès en 2009.  [ 12/5/2018 ]
Discours du Président de la République à l’occasion de la Rentrée judiciaire 2018-2019 THEME: «LA JUSTICE, FACTEUR DE CROISSANCE ET DE PROGRES» [ 11/23/2018 ]
Amélioration du climat des affaires : Les magistrats à l’école des textes de l'OHADA Lomé accueille depuis lundi 19 novembre 2018, une session de formation de cinq (5) jours dédiée aux réformes de l'acte uniforme sur les sûretés et recouvrements des créances. La rencontre regroupe les magistrats togolais et le personnel du Centre de Formation des Entreprises (CFE). [ 11/20/2018 ]
Deuxième session criminelle 2018: 34 dossiers enrôlés à juger La Cour d’Appel de Bangui statuera les 19 et 20 novembre prochain, sur 34 dossiers, dans le cadre de la deuxième session criminelle de l’année 2018. [ 11/17/2018 ]
La justice togolaise à pas de tortue : La modernisation victime des mauvaises volontés ! Enclenchée depuis 2005, la modernisation de la justice togolaise peine à devenir une réalité. Aujourd’hui, l’un des symboles des difficultés que trainent cette justice est la lenteur des procédures. Descente dans les réalités.  [ 11/10/2018 ]
Ecureuils Cadets : le mea culpa de l’ex directeur de la FBF à la nation Après la découverte de la tricherie sur les âges des Ecureuils cadets, Quentin Didavi(photo), ex directeur de la Fédération Béninoise de Football (FBG), a été écouté et gardé à vue à la brigade. Après s’être présenté au juge, il a été relaxé pour infraction non constitué. Dans un communiqué de presse, celui-ci demande pardon au peuple béninois et remercie le président Patrice Talon. Voici le communiqué! [ 11/5/2018 ]
Condamnation de Sébatsien Ajavon : l’homme d’affaire demande asile en France On l’écrivait la semaine dernière. Le richissime homme d’affaire béninois, Sébatsien Ajavon a été condamné à 20 ans de prison ferme et 5 millions de Fcfa d’amende pour trafic de drogue. Même si la justice béninoise déclare que ce verdict ne relève pas d’un acharnement politique, ce n’est pas le cas pour le roi de la volaille. [ 10/23/2018 ]
Bataille judiciaire Kokoroko-Topanou : La capitulation? Dans son différend avec l’universitaire béninois Victor Topanou, le président de l’Université de Lomé Prof Dodzi Kokoroko avait porté plainte contre ce dernier devant le tribunal de Cotonou pour diffamation. Dans sa plainte, le « jeune professeur agrégé » de l’Université de Lomé a exigé de son collègue de la Faculté de Droit et de Science politique (FADESP) de l’Université d’Abomey-Calavi, le payement de cinquante millions (50.000.000) F CFA comme dommages-intérêts pour, dit-il, « le préjudice moral subi ».  [ 10/20/2018 ]
Bénin : le PLP a une dent contre la justice sous Patrice Talon Le président du Parti pour la Libération du Peuple (PLP), Léonce HOUNGBADJI, dans un communiqué démontre son soutien sans faille à ses « camarades prisonniers politiques » et juge la justice béninoise « d’injuste et d’inique ». Lecture du communiqué!  [ 10/15/2018 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .