1:27:58 PM Lundi, 18 Février 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 
L’Union Européenne réagit contre les élections


  [11/11/2002]  | Kiosque | | Lu :3089 fois | Commenter
 







« Les élections ne favorisent pas le dialogue togolais »


La présidence danoise a fait une déclaration au nom de l’Union Européenne (UE) sur les élections législatives du 27 octobre dernier au Togo. Selon cette déclaration datée du 5 novembre 2002, « l’Union européenne le déroulement des élections législatives au Togo ».

Par rapport aux conditions fixés avant l’accord cadre danoise de l’UE fait observer que « bien que ces élections se soient déroulées sans incidents, la préparation des élection n’a pas respecté les conditions fixées dans l’accord cadre de Lomé et les partis de l’opposition signataires de cet accord cadre n’ont pas participé aux élections.

Dans ces conditions l’UE estime que les élections ne favorisent pas le dialogue togolais. Elle poursuit en disant que « le manque de crédibilité des conditions de ce scrutin n’est pas de nature a faire progresser la résolution de la crise politique au Togo.
Finalement, l’UE n’a fait qu’engager «les autorités togolaises et l’ensemble des partis de l’opposition à faire en sorte que les prochaines échéances électorales permettent à toutes les sensibilités politiques de s’exprimer et de participer dans les meilleures conditions de transparence et d’indépendance.
La déclaration précise que les pays d’Europe centrale et orientale associés à l’UE, chypre également associes et les pays de l’AELE, membres de l’Espace économique européen se rallient à la déclaration.

Si cette déclaration présage la position future de l’UE sur la reprise de sa coopération avec le Togo elle se garde pour le moment de se prononcer sur cette reprise très attendue du Togo.

Valentin Komlan
Source :


Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Ministère de la Justice: ouverture de la session disciplinaire pour 31 cas de plaintes contre des magistrats Le Secrétaire Exécutif du Conseil Supérieur de la Magistrature Monsieur Amadou Sylla, a procédé ce jour au lancement de la session disciplinaire; cette session, présidée par le premier président de la Cour Suprême, vise à échanger sur les cas de plaintes (pour des fautes), que reprochent les citoyens aux magistrats, pour statuer sur la discipline des magistrats. [ 2/13/2019 ]
Indépendance sous contrôle: La Cour Suprême du Togo, les 500 dossiers et le financement de l’UE Des dossiers vieux de 25 ans pourraient être tranchés enfin par la Cour Suprême du Togo. C’est le Président de la Cour Suprême Akakpovi Gamatho qui a annoncé la nouvelle le mercredi 23 janvier dernier. C’est un projet financé par l’Union Européenne (UE) dans le cadre du Programme d’Appui au Secteur de la Justice-Volet Justice (PASJ-VJ) qui concerne cinq cents (500) dossiers non traités entre 1994 et 2010. Durant sept mois, soit du 23 janvier au 31 juillet 2019, la Cour Suprême accusée « d’insouciance abusive » dans une lenteur administrative inacceptable se chargera de donner suite aux pourvois qui n’ont que trop traîné dans les placards de la justice.  [ 2/6/2019 ]
Me Célestin Agbogan : « Il y a des brigands en prison qui continuent par commettre des infractions » Me Célestin Agbogan de Ligue Togolaise des Droits de l'Homme (LTDH) a été l'invité dans l'émission "Audi-Actu" sur la radio Victoire FM hier lundi. [ 2/5/2019 ]
Me Célestin Agbogan plaide une grâce présidentielle pour Foly Satchivi Ce n'est un secret pour personne. En Conseil des ministres mercredi, le chef de l’État, Faure Gnassingbé, a gracié 18 détenus politiques et accordé de liberté provisoire à 26 autres inculpés. Interrogé ce vendredi par les confrères de la radio Kanal FM, Me Célestin Agbogan, l'un des avocats des prisonniers politiques ne cache pas sa satisfaction. [ 2/2/2019 ]
Opération célérité de la Cour Suprême : La vérité, rien que la vérité ! Selon une annonce faite la semaine derniere par le Président de la Cour Suprême, Akakpovi Gamatho, la plus haute juridiction du pays va accélérer ses procédures pour rendre justice dans plusieurs dossiers dont certains sont sur la table depuis une vingtaine d’années. Selon la Cour la majorité des dossiers sont des litiges fonciers. Plus précisément, l’institution du Président Gamatho a pour ambition de rendre son verdict final dans plus de 500 dossiers sur une période de six mois. [ 2/3/2019 ]
Le Mamadou Saliou Diallo reconnu coupable de diffamation Le directeur de publication du site Nouvellesdeguinee.com a été condamné à payer une amende d’un million cinq cent mille francs guinéens. C’est la décision prononcée par le tribunal correctionnel de Kaloum dans l’affaire de diffamation contre le ministre de la justice.  [ 1/30/2019 ]
Injustice et condamnation tous azimuts : Les Togolais otages d’une justice aux bottes du RPT/UNIR Lorsque l’injustice trouve sa demeure à la justice, la République est alors en danger. C’est malheureusement ce à quoi on assiste au Togo depuis plusieurs décennies, sous le règne de Faure Gnassingbé. La folie meurtrière dérivée de la volonté de conserver par tous les moyens le pouvoir, amène l’engeance à s’emparer du pouvoir judiciaire qui, aujourd’hui, a perdu de son autonomie. La justice se retrouve donc aux bottes des politiques, notamment le clan au pouvoir.  [ 1/29/2019 ]
Me Célestin Agbogan: 'Il y a des magistrats spéciaux à qui l'on confie des dossiers politiques' C'est un secret de Polichinelle. Au Togo, la justice est toujours utilisée voire instrumentalisée pour clouer le bec aux acteurs politiques, de la société civile et aux leaders d'opinion qui ne voient pas dans la même direction que le régime RPT-UNIR. [ 1/24/2019 ]
Me Raphaël Kpandé-Adzaré démonte les chefs d'inculpations retenus contre Satchivi Devant la presse mercredi à Lomé, le collège des avocats du sieur Foly Satchivi a démonté, selon les dispositions du nouveau code pénal, les chefs d’inculpation retenus contre son client. [ 1/24/2019 ]
Me Celestin Agbogan : 'Ceux qui poursuivaient ont eu du mal à apporter la preuve' Les avocats du sieur Foly Satchivi, porte-parole du mouvement "En Aucun Cas", ont animé une conférence de presse hier mercredi à Lomé. Ils dénoncent l'injustice dont est victime leur client. [ 1/24/2019 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .