Mercredi, 27 Août 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
LE TOGOLAIS - N°21 - L'actualité du 02 au 08/12/02


  [1/29/2003]  | Kiosque | | Lu :5323 fois | 15 Commentaires
 








Le Togolais vous propose le journal de la semaine au Togo!

Dans 116 jours, Eyadéma ne devrait plus être le Président de la République(art.59 de la Constitution). C’est le 71éme jour de censure du site letogolais.com au Togo.
Bonne lecture...




SOMMAIRE
1- Alexis Looky sort de prison
2- Six mois fermes pour Claude Améganvi
3- Meeting de la CFD : la ferveur retrouvée
4- Démarche de l'UE auprès du Togo
5- Les hommes de confiance d’Eyadéma au placard !
6- L’ambassadeur des USA écourte sa mission au Togo
7- Les pharmacies par terre
8- La journée mondiale du Sida au Togo
9- Wildaf-Togo dénonce le viol


DEPECHES

1- Alexis Looky sort de prison

06/12/2002--L’ex-Président de la chambre de commerce et d’industrie du Togo et ex- PDG de l’Union Togolaise de Banque, Alexis Lamsey Loooky, a recouvré sa liberté depuis le 29 novembre 2002. Ce célèbre banquier togolais a bénéficié d’une grâce présidentielle ; il était incarcéré depuis octobre 2000. Sa culpabilité dans une affaire d’escroquerie envers le chef de l’Etat et de complicité d’évasion de l’escroc Tambary n’a jamais été clairement établie Au cours de sa détention, M. Looky a eu de sérieux problèmes de santé et a passé ses derniers jours de détention au Centre Hospitalier Universitaire de Tokoin. Cet homme, fidèle du président d'Eyadema pendant plusieurs années, sort de prison totalement affaibli.

LTG061202


2- Six mois fermes pour Claude Améganvi

02/12/2002--Le lundi 2 décembre 2002, Claude Améganvi a écopéé de six (6) mois de prison ferme et 100.000 francs CFA d'amende. La Cour d'Appel de Lomé a aggravé la peine initialement prononcée en Première Instance par le Tribunal de Lomé. Soit deux mois supplémentaires de peine à purger pour le responsable du Parti des Travailleurs , un irréductible opposant du Général Eyadéma, dans une affaire qui ne le concerne pas.

La rédaction



POLITIQUE

3- Meeting de la CFD : la ferveur retrouvée

08/12/2002--Le samedi 7 décembre 2002, les togolais ont assisté, nombreux, au premier meeting de la Coalition des Forces de Changement ((CFD qui a eu lieu dans l’emblématique terrain d’Ablogamé à Lomé.

A 14 heures, une représentation de la pièce de théâtre « Chemin de Croix » du dramaturge togolais, Kangni Alemdzrodo a retracé la situation politique togolaise à travers les aventures de Amouro et de Lucette, les célèbres personnages de la vie quotidienne. C’est vers 15h30 que les dirigeants (Bob Akitani, Léopold Gnininvi, Dahuku Péré et Maître Apévon), des partis affiliés à la coalition sont montés à tour de rôle sur la tribune. Des artistes togolais les ont accompagnés en chantant des airs patriotiques, repris par le public.

En introduction, Bob Akitani a présenté au public les bien-fondés de la coalition qui, a-t-il dit, œuvre pour changer le système de parti Etat, préserver et faire respecter la Constitution togolaise et le départ du président Eyadéma en 2003. Il a invité tous les togolais à ne pas perdre de vue cet objectif.

Le Professeur Léopold Gnininvi a rappelé au public tous les hold-up électoraux et les différents blocages du pouvoir d’Eyadéma afin de freiner l’élan du peuple à se pourvoir d’ institutions réellement démocratiques. Des acclamations ont ponctué cette rétrospective marquant la volonté du public de ne plus céder à la stratégie de la terreur et sa détermination à braver le pouvoir dans les jours à venir.

L’intervention de Dahuku Péré, le président en exercice de la coalition, a été longuement ovationnée. Il a dénoncé l’exploitation que fait Eyadéma de la diversité ethnique, sociale et régionaliste du Togo ; « nos actions individuelles ne doivent pas briser les actions des partis politiques. Mettons toutes les chances de notre côté pour cueillir le pouvoir dans quelques mois. Recommandons-nous absolument des attitudes positives malgré nos différences ethniques, religieuses et régionalistes ».

Par ce premier contact, les forces vives en lutte pour la démocratie sont rassurantes pour la suite du combat. Après la marche populaire et ce meeting, d’autres manifestations de sensibilisation seront entreprises les prochains jours, « le peuple est partout et il faut aller le chercher ; l’intérieur du pays n’est pas à redouter « selon Maurice Dahuku Péré.

Lors de ce meeting, les leaders de la coalition ont demandé au peuple l’autorisation d’agir en son nom pour la conquête de son indépendance, car seul le peuple est souverain. Il a exhorté les leaders à tenir bon et à maintenir la cohésion et le cap qu’ils se sont fixés pour l’avènement de la démocratie au Togo.

C’est dans une ambiance oecuménique et le silence que le public a quitté le stade pour mieux s’imprégner de cette ferveur retrouvée.

La rédaction




4- Démarche de l'UE auprès du Togo

04/12/2002--PRESIDENCE DE L'UNION EUROPEENNE

COMMUNIQUE du 03/12/2002

En marge de la réunion ministérielle UE-Afrique organisée à Ouagadougou, la Troïka de l'UE a effectué, ce jour, une démarche auprès du ministre togolais des Affaires étrangères, M. Koffi Panou. La délégation de la Troïka de l'UE, qui était menée par M. Carsten Staur, secrétaire d'État, représentant la présidence danoise, et dont faisaient partie M. Ioannis Mangriotis, Vice-ministre grec des Affaires étrangères et M. Nielson, membre de la Commission, a transmis le message suivant:

La délégation de l'UE s'est déclarée vivement préoccupée par le déroulement des élections législatives du 27 octobre 2002. À son avis, la manière dont les élections ont été organisées ne favorise pas un processus démocratique national et ne prépare pas des perspectives d'avenir meilleures.

S'adressant au ministre des Affaires étrangères, la délégation de l'UE a lancé un appel aux autorités togolaises pour qu'elles reprennent le dialogue avec les partis d'opposition traditionnels et respectent l'accord-cadre de Lomé.

Dans la perspective de l'élection présidentielle de 2003, la délégation de l'UE a souligné qu'il était nécessaire d'entreprendre des réformes bien avant ce scrutin afin que les candidats à la présidence, les partis d'opposition et la société civile puissent exercer pleinement leurs droits. La délégation de l'UE a déclaré que tous les électeurs et les candidats togolais devaient avoir la possibilité de participer à l'élection présidentielle de l'année prochaine. Elle a manifesté sa préoccupation au sujet des amendements apportés en septembre à la loi sur les médias et a instamment invité les autorités togolaises à lever les restrictions à la liberté de la presse. Elle a également demandé l'instauration d'une commission électorale indépendante, qui serait chargée de superviser tous les aspects de la préparation et du déroulement de cette élection.

Enfin, l'UE a indiqué qu'elle était disposée à apporter son soutien aux travaux de préparation électorale, à la condition que le gouvernement togolais prenne l'engagement sincère de créer les conditions permettant la tenue d'élections libres et équitables.

Brussels 3/12/2002 - Press:381 Nr: 15132/1/02 REV1




5- Les hommes de confiance d’Eyadéma au placard !

04/12/2002--Avec la composition du nouveau gouvernement et la confirmation de M. Natchaba à la tête de l’Assemblée Nationale ce 3 décembbre 2002, Eyadéma met en réserve ses hommes de confiance.

Ainsi, cinq barons du régime, Koffi Panou (Affaires étrangères), Séyi Memene(Garde des Sceaux), Sizing Walla (Intérieur et Sécurité), Kokou Koffigoh (intégration) et Mèmène (justice), perdent leur portefeuille ; serait-ce pour mieux les déployer dans sa stratégie du coup d’Etat permanent? Ce nouveau cabinet dirigé par le Premier Ministre Koffi Sama compte 21 membres contre 20 précédemment. L’entrée au gouvernement de M.Harry Octavianus Olympio n’est une surprise pour aucun Togolais, sa cooptation en tant que député RSDD, un parti satellite du RPT, avait déjà indiqué son rôle dans le dispositif d’Eyadéma.

Les membres du nouveau gouvernement sont :
- Premier ministre, chef du gouvernement Koffi Sama
- Ministre Défense et Anciens combattants général Assani Tidjani (inchangé)
- Ministre Equipement, Mines, Energie et PT Tchamdja Andjo (inchangé)
- Ministre Enseignement technique, Formation pro. Edo Agbobli (inchangé)
- Ministre Affaires étrangères et Coopération Yao Roland Kpotsra (nouveau)
- Ministre Tourisme, Artisanat et des Loisirs Tankpadja Lalle (inchangé)
- Ministre Fonction publique, Travail et de l'Emploi Kokou Tozoun (inchangé)
- Ministre Commerce, Industrie,Transports,Zone franche Dama Dramani (inchangé)
- Ministre Education nationale et Recherche Charles Kondi Agba (inchangé)
- Ministre Agriculture, Elevage et Pêche Komikpime Bamnante (inchangé)
- Ministre Culture, Jeunesse et des Sports Komi Klassou (inchangé)
- Ministre Environnement et Ressources forestières Rodolphe Osseyi (inchangé)
- Ministre Santé,sociales,Femme et Enfance Mme Suzanne Aho (inchangée)
- Ministre Communication et Formation civique Pitang Tchalla (inchangé)
- Ministre Intérieur, Sécurité et Décentralisation Akila Esso Boco (nouveau)
- Garde des sceaux, ministre de la Justice Katari Foli-Bazi (nouveau)
- Ministre Economie,Finance,Privatisation Mme Ayaovi Demba Tignonkpa(nouvelle)
- Ministre chargé des Relations avec le Parlement Harry Olympio (nouveau)
- Ministre de l'Urbanisme et du Logement Dovi Kavégué (nouveau)
- Ministre déléguée chargée du secteur privé Mme Angèle Aguigah (inchangée)
- Secrétaire d'Etat chargé du budget M'ba Lekezim (inchangé

Le dernier remaniement ministériel remonte à juillet 2002 après la démission de l’ex Premier Ministre Agbéyomé Kodjo. La seule préoccupation majeure de ce nouveau gouvernement est la mise en place des conditions pour la reconduite d’Eyadéma en 2003. Pour accompagner cette stratégie, l'Assemblée nationale Togolaise vient de reconduire son Président Fambaré Ouattara Natchaba. Il est élu avec 73 voix pour, 3 ont voté contre, un bulletin nul et une abstention. Son rôle sera déterminant en cas de vacance du pouvoir en mars 2003.

L’opposition ne se préoccupe guère de ces gesticulations du régime à l’approche de la date fatidique de fin de mandat du général Eyadéma en mars 2003. Elle se concentre sur la mobilisation de ses troupes et l’organisation de sa réunion d’information du 7 décembre 2003.

La rédaction



6- L’ambassadeur des USA écourte sa mission au Togo

02/12/2002--S.E.M. Karl Hofmann, ambassadeur d’Amérique du Togo, quittera son poste à la mi-décembre pour son pays. Selon des sources bien informées, ce départ intervient à la suite de pressions des autorités togolaises. L’annonce de ce départ prochain a été faite le 1er décembre 2002, lors de l’inauguration d’un centre d’accueil des PVVIH/SIDA à Lomé appuyé financièrement par l’ambassade des USA par l’intermédiaire d’une ONG, Espoir-Vie.

Ce départ intervient beaucoup plus tôt que prévu; le mobile officiel invoqué est une promotion et l’affectation de M. Hofmann au cabinet du Secrétaire d’Etat américain, Collin Powell, dit-on au service de l’ambassade. Mais personne ne veut croire à cette version car les prises de position du plénipotentiaire américain sont directes et sans équivoques au sujet des responsabilités d’Eyadéma sur l’enlisement de la situation politique et économique du Togo.

La rédaction



SANTE

7- Les pharmacies par terre

06/12/2002--La crise économique aidant, les « pharmacies par terre » connaissent une grande affluence au Togo. Les gens s’approvisionnennt souvent en médicaments d’origines douteuses, pour la plupart dangereux et périmés chez les revendeuses installées à même le sol.

Les médicaments à terre sont vendus par des « docteurs de rues », comme on les appelle à Lomé. Il n’est pas nécessaire aux acheteurs qu’ils donnent beaucoup d’explications sur leurs souffrances pour que ces médecins improvisés fassent immédiatement leur diagnostic. Ils prescrivent des produits dont eux seuls ont le secret des origines. Des médicaments, sans notice, dans des boîtes quelconques, parfois sans emballage, illicites, contrefaits, sans date de péremption, manipulés par des individus qui n’ont pas les compétences requises.

On trouve ces médicaments sur les étals des marchés et aux coins de rue. Ils « guérissent » toutes sortes de maladies. « C’est tout près, c’est moins cher, c’est en détail, les chances de guérison sont élevées, c’est sans ordonnance...», les raisons invoquées pour le recours à cette médication de fortune sont multiples. On ne tarit pas d’éloges pour ces produits achetés sans la prescription d’un médecin assermenté.

UNE AFFAIRE NIGERIANE

Les grossistes revendant ces produits étant nigérians, tout le monde s’accorde pour dire que ces médicaments proviendraient d’une filière nigériane. Dans tous les cas, l’origine de ces médicaments reste douteuse. Les forces de l’ordre ont récemment appréhendé des trafiquants nigérians avec des produits contenant de la farine de maïs et d’autres poudres inconnues, mais les contrôles ne sont pas réguliers. Et les populations continuent à consommer ces médicaments à terre. « Curieusement ces produits ont le don de soulager des patients, on ne sait pas par quelle magie mais c’est le cas », s’étonne un médecin biologiste. Les spécialistes y voient un simple effet placebo.

L’Association togolaise des consommateurs s’est élevée depuis longtemps contre l’importation et la vente de ces produits dangereux pour la santé. ¨Plusieurs autres associations ont , à plusieurs reprises, dénoncé et révélé à la presse des cas d’intoxications dues à la consommation de ces médicaments. Malgré les efforts réalisés, les médecins et associations n’arrivent pas à freiner le phénomène. La population est consciente du danger, mais elle n’a pas les moyens d’acheter les médicaments en pharmacie.

INTERDIRE AUX NON-PROFESSINNELS

Les pharmaciens, les délégués médicaux et les législateurs essayent de trouver une solution pour endiguer ce fait de société. Mais ces corporations ont des intérêts divergents. « Maintenant qu’elles sont organisées en centrales associatives, nous examinerons leur dossier plus sérieusement », a reconnu un député, membre de la commission des lois à l’Assemblée nationale togolaise. Tous les protagonistes s’accordent pour interdire ce commerce aux non-professionnels. « Nos prix sont élevés, certes, mais nous garantissons la qualité du conditionnement : les médicaments sont en sécurité chez nous. Les gens nous accusent de ne pas accepter de jouer le jeu de la concurrence. C’est vrai, mais c’est leur vie qui est en danger », explique un pharmacien.

Le commerce des emballages et des boîtes usées fait vivre des familles entières. Beaucoup de femmes font du porte à porte pour acheter ces marchandises (boîtes, bouteilles, emballages) qu’elles revendent aux fabricants des produits prohibés. Les associations de défense des droits des consommateurs accusent l’Etat de manquer de fermeté face au problème.

La rédaction




8- La journée mondiale du Sida au Togo

02/12/2002--Le 1er décembre 2002, les manifestations marquant la quinzième journée mondiale de la lutte contre le Sida ont eu lieu dans toutes les villes du Togo, notamment à Lomé. Toutes les associations nationales et tous les organismes internationaux ont organisé des rencontres publiques diverses : meetings de sensibilisation, marathons, carnavals, messages publicitaires, etc.

L’Association Togolaise pour le Bien-être Familial (ATBEF) a, dans un carnaval à travers la ville, rassemblé beaucoup de jeunes et de femmes au centre des jeunes où des messages ont été apportés à cette population la plus atteinte. L’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique et l’ONG Espoir-Vie ont inauguré un centre national d’écoute et de prise en charge des personnes vivant avec le virus (PVVIH/SIDA). Nombreuses ont été les manifestations qui concouraient à aborder le thème en cet anniversaire. Certaines PVVIH/SIDA ont décidé de témoigner ouvertement. La mobilisation a été à son comble. A juste titre.

La situation du Sida au Togo est alarmante, elle ne cesse de croître. En matière de séroprévalence, le pays occupe le second rang dans la sous-région. L’année dernière (2001) les services médicaux ont enregistré 13700 cas déclarés de Sida dont 12.000 ont perdu la vie. Il faut ajouter à ces chiffres ceux qui meurent en cachette ou ceux qui ignorent leur état sérologique. 200.000 personnes sont séropositives soit environ 6% de séroprévalence au sein de la population togolaise. 80% des cas atteints se situent dans la tranche d’âge de 19 à 49 ans..

Le Sida est une maladie, mais c’est également un problème de développement. Les statistiques, à ce jour, montrent que 90% de la population est pourtant informée de l’existence du Sida par rapport à toutes les campagnes de sensibilisation menées dans le pays. Néanmoins on estime qu’au Togo il manque l’information et la volonté politique afin que les actions entreprises puissent aboutir. Un silence a été organisé tacitement autour de la maladie mais de plus en plus d’ONGs, organismes internationaux et associations tentent de crever l’abcès en promettant de dire la vérité, d’où le thème de cette année : « la vérité sur le Sida. Faites passer… »

La rédaction


SOCIETE

9- Wildaf-Togo dénonce le viol

04/12/2002--Pour la troisième année consécutive, Wildaf-Togo, une ONG oeuvrant pour la promotion et les droits des femmes, lance une cammpagne de sensibilisation contre les violences subies par les femmes. Cette année le thème évoqué est le viol.

Pendant 16 jours, des émissions radiophoniques et des rencontres publiques seront organisées. Cette campagne abordera le thème du viol et ses conséquences sur les femmes ; on parlera également des stratégies de lutte dans les communautés. Pour les responsables du Wildaf, cette action contribuera à réduire l’ampleur du phénomène dans le pays.

Le viol est l’une des nombreuses formes de violences que subit le sexe féminin, une violence dont on parle peu. Or, les effets sont dommageables pour la victime, à savoir la frigidité, troubles de la personnalité, etc…. Au Togo, les seules possibilités de recours qui s’offrent aux victimes sont les associations, les ONGs et les textes législatifs.

L’objectif du Wildaf-Togo est de faire prendre conscience à la population que le viol est un crime puni par la loi et que les victimes seront en mesure de dénoncer leurs agresseurs.

La rédaction


WILDAF-TOGO
125 Rue de France - Adobooukome
P O Box 7755
Lome, Togo
Tel: 228-22-2679/212947
Fax: 228-22-7390
Email:wildaf-togo@cr.tg


WWW.LETOGOLAIS.COM : L'ACTUALITE TOGOLAISE EN LIGNE
Source :


.
Publicité>


Commentaires


 15   buy xanax | 5/20/2012 4:18:34 AM
I looked on the internet for the difficulty and located most individuals will associate with.
 

 14   xenical | 5/19/2012 2:46:57 PM
You made some respectable points there. I appeared on the internet for the issue and found most people will associate with with your website.
 

 13   hydrocodone | 5/17/2012 4:15:22 PM
Hey!
 

 12   hydrocodone | 5/17/2012 3:29:21 AM
Good day!
 

 11   xanax online | 5/16/2012 4:24:57 AM
Howdy! I simply want to give a huge thumbs up for the great data you have here on this post. I will probably be coming again to your blog for extra soon.
 

 10   buy xanax | 5/15/2012 4:50:33 AM
You ought off of some advertisements. I'd explore following recent matters and elevating the amount of write ups you put up and I guarantee you’d begin seeing some amazing targeted site visitors in the you do!
 

 9   valium | 5/13/2012 3:25:41 PM
You ought to actually think about engaged on developing this weblog into a serious authority on this market. You evidently have a grasp handle of the matters everyone seems to be searching for on this website anyways and you may actually even earn a buck or two off of some advertisements. I might discover following latest topics and raising the quantity of write ups you set up and I assure you’d start seeing some amazing focused visitors within the near future. Only a thought, good luck in no matter you do!
 

 8   valium | 5/3/2012 9:46:33 AM
Can I just say what a reduction to seek out somebody who really is aware of what theyre speaking about on the internet. You positively know learn how to bring a problem to mild and make it important. More people have to learn this and understand this aspect of the story. I cant believe youre not more in style since you definitely have the gift.
very nice submit, i definitely love this
 

 7   valium | 5/3/2012 9:29:55 AM
Can I just say what a relief to find somebody who truly is aware of what theyre talking about on the internet. You definitely know learn how to bring an issue to gentle and make it important. Extra individuals must learn this and perceive this side of the story. I cant believe youre no more popular since you undoubtedly have the gift.
very good publish, i actually love this
 

 6   valium | 5/3/2012 8:50:35 AM
Can I simply say what a reduction to search out someone who actually is aware of what theyre speaking about on the internet. You definitely know how you can carry an issue to light and make it important. More people must read this and understand this side of the story. I cant believe youre not more standard because you undoubtedly have the gift.
very nice put up, i definitely love this
 

 5   valium | 5/3/2012 8:43:51 AM
Can I just say what a relief to search out someone who truly is aware of what theyre speaking about on the internet. You definitely know easy methods to carry a problem to mild and make it important. Extra individuals have to learn this and perceive this aspect of the story. I cant imagine youre not more widespread since you positively have the gift.
very good submit, i actually love this
 

 4   valium | 5/3/2012 8:18:57 AM
Can I just say what a reduction to find somebody who truly knows what theyre speaking about on the internet. You positively know the best way to deliver a problem to gentle and make it important. More folks have to learn this and perceive this aspect of the story. I cant believe youre not more widespread since you definitely have the gift.
very good post, i certainly love this
 

 3   valium | 5/3/2012 8:10:54 AM
Can I simply say what a reduction to search out somebody who truly knows what theyre talking about on the internet. You positively know how you can carry a difficulty to mild and make it important. More individuals must read this and perceive this aspect of the story. I cant imagine youre not more common because you undoubtedly have the gift.
very nice submit, i actually love this
 

 2   valium | 5/3/2012 5:06:25 AM
Can I just say what a relief to search out someone who truly knows what theyre speaking about on the internet. You definitely know how one can convey a difficulty to gentle and make it important. More individuals have to read this and perceive this aspect of the story. I cant consider youre not more in style because you undoubtedly have the gift.
very nice publish, i certainly love this
 

 1   valium | 5/3/2012 4:51:06 AM
Can I just say what a relief to find someone who actually knows what theyre talking about on the internet. You definitely know the way to deliver a problem to gentle and make it important. Extra individuals need to learn this and understand this facet of the story. I cant consider youre not more fashionable because you definitely have the gift.
very good put up, i certainly love this
 

Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

les enjeux des résultats de la Commune de Lomé   [ 10/25/2007 ]
La mort de l’assassin Narcisse DJOUA   [ 8/27/2007 ]
Examens de fin d’année au Togo : une grève des enseignants-correcteurs   [ 6/4/2007 ]
Dimas Dzikodo: " Il est impératif d'en finir avec l'impunité au Togo"    [ 2/21/2007 ]
Sommet France-Afrique à Cannes : Apologie de la continuité...    [ 2/15/2007 ]
Deux ans de post-Eyadémaïsme: " Les morts sont-ils vraiment morts?"    [ 2/6/2007 ]
Synthèse des participants au dialogue national    [ 5/22/2006 ]
Le diplomate algérien Lakhdar Brahimi , le facilitateur du dialogue intertogolais    [ 1/20/2006 ]
L’opposition rattrapée par son spleen post-électoral…    [ 7/27/2005 ]
La profession de foi d’Edem Kodjo à Faure Gnassingbé    [ 7/8/2005 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Offre de voyance gratuite immédiate en direct | Hotelsavecvue.com : Hôtel Lyon | Demandez une voyance en ligne
EX-IN Consult
iciLome.com