4:26:01 AM Dimanche, 26 Mai 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 
Ces zémidjan migrants de Lomé


  [3/22/2010]  | Kiosque |Le correcteur | Lu :11995 fois | Commenter
 






 Tous les lundis matins, M. Dodonou quitte son village Ahépé à moto avec pour bagage un baluchon contenant une chemise et un pantalon .Il vient à Lomé pour faire du taxi-moto pendant les jours ouvrables avant de repartir au village .M. Dodonou fait partie de ces centaines de conducteurs de taxi-motos qui migrent vers Lomé, la capitale du Togo pour faire leur travail pendant toute une semaine.

En fait, ils viennent des préfectures des lacs, Yoto, Vo ,Zio,Avé et sont dans leur grande majorité des agriculteurs et artisans . Ces zémidjan migrants évoquent diverses raisons pour expliquer le choix de la capitale. Pour M. Yété , un conducteur qui vient de Koutimé dans la préfecture de Vo, dans la capitale on peut faire plus de recettes : « J’ai une moto « work and pay » ( système de bail mis en place par les propriétaires de motos) d’une commerçante dans notre localité. Le marché de Vogan ne s’anime que le vendredi et c’est ce jour-là qu’on a un peu de clients et le reste de la semaine est morose. Je dois remettre à la fin de chaque semaine 10.000Fcfa à ma patronne. Si je reste dans notre localité, je ne peux pas avoir une somme pareille .Je suis donc obligé de venir travailler à Lomé. », a-t-il déclaré. Le régime des saisons des pluies est aussi évoqué comme facteur par ces zémidjan migrants. Pendant la saison des pluies, ils restent au village pour les travaux champêtres. C’est pendant la saison sèche qu’ils viennent faire du zémidjan à Lomé. M. Biosse, un homme d’une trentaine d’années s’explique : « J’ai une femme et quatre enfants à nourrir au village de Zogbépimé (Localité située dans la préfecture de l’Avé). Nous avons un terrain où je cultive du maïs et du manioc en saison pluvieuse. En période de soudure, si je reste au village, je ne fais pratiquement rien. En compagnie des hommes de mon âge, nous passons nos journées à faire des palabres inutiles et à boire du sodabi (la boisson locale alcoolisée) alors que nos familles ont faim. Il y a cinq ans, je me suis fait acheter une moto par un proche parent pour faire du taxi-moto à Lomé et je lui ai tout remboursé avec les intérêts. »

La plupart de ces zémidjan n’ont pas de logement à Lomé et sont obligés de dormir à la belle étoile .Il suffit d’un tour au centre-ville la nuit pour les découvrir. Ils sont nombreux à garer leurs motos sur les trottoirs du boulevard du 13 Janvier, dans les gares routières, les stations d’essence et à dormir la tête sur le guidon. « Je dors chaque nuit ici à Déckon parce que je n’ai pas de chambre à Lomé. J’ai un frère ici mais il a une famille et je ne vais pas le déranger », a affirmé M. Ayi, un Zémidjan qui vient d’Anfoin, ville située à environ 15 Km d’Aného dans la préfecture des lacs. Pour les toilettes, certains se contentent de se débarbouiller et d’un cure-dent chaque matin, d’autres vont prendre leurs bains dans les toilettes publiques. Des enquêtes ont révélé que nombre d’entre eux ont des problèmes de santé. Exposés aux infections à cause du manque d’hygiène, ces zémidjan ont des maux de dos , des courbatures etc. Des cas de décès ont même été signalés suites aux infections mal soignées. « Nous avions un ami nommé Kokouvi, originaire de Batomé, qui souffrait de fièvre jaune. Il ne se contentait que des médicaments achetés au bord de la route .Il en est mort. » s’est plaint M.Ayi.

La situation préoccupante de ces zémidjan migrants peut-elle s’améliorer ? Pourquoi ne s’installent –ils pas à Lomé ? Ils avouent dans leur majorité vouloir s’installer avec leur famille à Lomé mais leurs revenus sont insuffisants. « Je veux moi aussi louer une chambre et faire venir ma famille à Lomé mais je ne gagne pas assez avec ce métier pour me le permettre. Ma femme s’occupe des enfants au village avec les fruits de nos travaux champêtres. S’ils viennent à Lomé, je serai éttouffé par les dépenses », a confié M.Kuigan, « mais, avec le temps », a-t-il ajouté (un sourire plein d’espoir) « je vais épargner pour qu’ils viennent aussi à Lomé. Ic,i ils auront une bonne éducation et pourront progresser à l’école. »

Sam Gagnon
Source : Le correcteur


Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

106e session du CPF : vers un renouveau de l’OIF La Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Louise Mushikiwabo, a présidé, pour la première fois, le Conseil Permanent de la Francophonie (CPF), qui s’est réuni en sa 106e session ce mardi 26 mars 2019 à Paris. Devant les Représentants personnels des chefs d’Etat et de gouvernement, elle a sensibilisé les membres du Conseil à l’urgence, pour l’OIF, de procéder à un ajustement tant sur les objectifs visés que sur les moyens mis en œuvre pour les réaliser. [ 3/27/2019 ]
Panafricanisme, quelle méthode de lutte pour aboutir ? La théorie de l'esclave de la maison contre celui du champ: L'histoire nous rappelle de récit sur nos grands-parents emportés de forces sur une nouvelle terre. Bien à l'idée qu'ils étaient perdus, ils rêvaient de revenir sur la terre de leurs aïeux, là où leurs placentas furent enterrés sous un arbre qui déterminait l’âge, la génération et le mystère. Au fur les années passent, à mesure les idées se diversifiaient. De même que les traitements réservés à chacun d’eux. Mais ils n'ont jamais oublié le retour à la terre mère. [ 2/17/2018 ]
Le Groupe de la Banque mondiale finance la lutte contre Ebola Le don de 105 millions de dollars permettra d’endiguer plus rapidement l’épidémie en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone [ 9/17/2014 ]
Assamoah Gyan, associé du Diable dans la disparition de l’artiste Castro et sa copine Le joueur d'Al Ain Asamoah Gyan est actuellement au centre de la polémique sur la disparition de l’artiste Castro et sa copine après une sortie en mer sur jet ski. La thèse de la police sur une probable noyade a été mise en cause par les révélations présumées prophétiques d’un révérend ghanéen à la presse, indiquant que Gyan accompagné de ses frères aurait fait un sacrifice humain sur fond de magie noire avec pour victimes l’artiste Castro et sa copine. [ 9/11/2014 ]
Lutte contre le Virus Ebola La Fondation Bill & Melinda Gates au secours La Fondation Bill & Melinda Gates annonce un soutien de taille à l'Afrique de l'Ouest touchée par le dangereux et mortel virus Ebola. mener une lutte farouche contre le virus Ebola, la Fondation Bill & Melinda Gates annonce 50 millions de dollars pour soutenir les interventions d'urgence à l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest. [ 9/11/2014 ]
La Justice de Nanterre juge une compagne du président de l’Assemble ivoirienne, Guillaume Soro Le Président de l’Assemblée nationale serait dans la tourmente dans une affaire qui accable l’une de ses compagnes à Paris. [ 9/8/2014 ]
Virus Ebola Le nombre de décès augmente en flèche Le nombre de personnes tuées par le virus Ebola en Afrique de l’Ouest augmente en flèche. A ce jour, l’organisation Mondiale de la Santé (OMS) parle de 1900 sur 3500 cas confirmés. [ 9/4/2014 ]
Élite africaine : l'École des riches, euh... des roches ! Cet établissement français, où une année d'internat coûte plus de 25 000 euros, accueille depuis toujours les fils et les filles de personnalités africaines. À ce tarif, à l'École des roches, le bac est quasi assuré.  [ 9/2/2014 ]
A lire dans JEUNE AFRIQUE N° 2799 en kiosque le 31 août 2014  [ 8/29/2014 ]
Après le Nigéria, le Sénégal enrégistre un 1er cas de fièvre Ebola Le Sénégal de Macky Sall enrégistre un 1er cas de fièvre du virus Ebola. L’information a été confirmée ce vendredi par le la ministre de la Santé, Awa Marie Coll-Seck. [ 8/29/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique
Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média