Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 11:28:00 PM Vendredi, 16 Novembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International
l'espoir revient à nouveau dans la filière coton (PAPIER D'ANGLE)


  [9/5/2010]  | Kiosque |xinhua | Lu :9637 fois | Commenter
 

Togo  - Le gouvernement togolais a inscrit, dans la relance globale du secteur agricole au Togo, une sortie de léthargie de la filière coton qui laisse entrevoir de bonnes perspectives pour les cotonculteurs et le tissu agro-industriel.




 La culture du coton au Togo, qui a pris le pas sur les autres cultures de rentes pendant des années, a enregistré des contretemps au cours des cinq dernières années. Les campagnes agricoles ont été soldées par de faibles rendements faits de chute continue des productions avec, en conséquence, le périclite des usines de traitement ou de transformation qui en dépendent.

Entre 1973 et 1974, la production nationale avait dépassé la barre de 10.000 tonnes et a incité le gouvernement à créer la Société Togolaise du Coton (Sotoco), une société d'égrenage, qui a pris en charge la promotion de la production.

En en 1985, la cotonculture togolaise, bien que strictement dépendante des aléas climatiques, a fourni près de 50.000 tonnes et 100.000 tonnes en 1993. En 1995, la production a atteint 130. 000 tonnes et a culminé à 187.000 tonnes en 1999, avant de glisser dans une longue période de baisse continue de la production estimée à environ 30.000 tonnes en 2010.

La situation a été pénible pour le tissu industriel et la Societé pour la Promotion Industrielle et de Coton (Sopic) a dû fermer.

Pendant ce temps, la Nouvelle Industrie des Oléagineux du Togo (NIOTO), filiale du groupe français Geocoton, est entrée dans un marasme avec seulement 33 jours d'activité de trituration de graine de coton en 2009. Cette usine de production d'huile alimentaire à base de graines de coton a dû recapitaliser à plusieurs reprises à plus de 9,95 milliards Cfa depuis 1995. L'instabilité de la production de coton qui n'offrait plus un volume raisonnable de graines a induit à la Nioto seulement huit exercices positif en 20 ans d'activités..

Aujourd'hui, dans leur nouvelle vision pour la filière coton dans la relance du secteur agricole, les autorités togolaises ont entrepris des réformes qui ont abouti à la création de la Nouvelle société cotonnière du Togo (NSCT). Il s'agit d'une société d'économie mixte, détenue à 60% par l'Etat et à 40% par les organisations de producteurs de coton, qui est venue remplacer la Sotoco engloutie par des dettes auprès des producteurs et des banques publiques du pays.

Le nouveau gouvernement entend, à présent, poursuivre les efforts de relance de la production cotonnière après avoir achevé la phase de réorientation de la filière. Dans la foulée, le payement des dettes de la SOTOCO de près de 23 milliards de FCFA aux cotonculteurs a été entamé, tout comme les dettes de la société chiffrées à des dizaines de milliards de FCFA pour les banques publiques.

Il reste à concrétiser la priorité affichée par le gouvernement de faire passer la production actuelle qui tourne au tour de 30. 000 tonnes de coton à 80.000 tonnes en 2011 et à 100.000 tonnes à partir de 2013. Cette ambition intervient alors qu'une période faste s'annonce pour le coton fibre sur les marchés internationaux où le prix de la fibre est en augmentation continue pour constituer un aiguillon à la culture du coton.

Du côté du tissu industriel, surtout à la NIOTO, la nouvelle donne est prise dans le sens de bons paramètres notamment de prix d'achat du coton fibre et d'incitation à la production, offrant des chances de redressement structurel. Le directeur général de Nioto, Olivier Kergall, fait état de "conditions réunies" pour que la culture cotonnière redémarre de manière importante et que cette filiale française tablera sur cette remontée de la production pour pouvoir stabiliser sa situation.

Dans le nouveau contexte de relance de la filière, une association de jeunes a lancé au mois de juillet à Dapaong, extrême nord du pays, un projet de culture de 500 ha de coton à travers le Togo avec la perspective d'atteindre 18.000 ha la campagne agricole prochaine.
Source : xinhua


Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Déclaration du comité de veille sur le phénomène de l’Agro-business et assimilés Face à la prolifération des sociétés dites d’agrobusiness et assimilés, une étude a été menée par les services compétents de l’Etat et des acteurs du système financier, en vue de faire la lumière sur la nature des activités desdites sociétés et de cerner les risques encourus par les populations.  [ 2/6/2017 ]
Déclaration officielle de la candidature de la côte d’ivoire pour l’organisation du 18ème forum AGOA en 2019 Mesdames et Messieurs les Ministres; Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs ; Mesdames et Messieurs en vos rangs et qualités ; [ 8/10/2017 ]
Examen d’une nouvelle feuille de route pour accélérer la création de la monnaie unique de la CEDEAO à Accra Le président ivoirien, Alassane Ouattara, et ses pairs du Ghana, Nana Akufo-Addo, du Niger, Mahamadou Issoufou, et du Nigeria, Muhammadu Buhari, se réuniront le 21 février 2018, à Accra, au Ghana, pour examiner la mise en œuvre du Programme de la monnaie unique de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao). [ 2/17/2018 ]
2017 entre survie social et réduction de la dette : bilan C’est l’heure du bilan socio-économique de l’année 2017. D’une façon générale, le forum de l’AGOA en août, ouverture des frontière 24/24 entre le Togo et le Ghana, inauguration d’une usine de cimenterie à Kara, aménagement de quelques espaces agropoles et la construction de quelques marchés à l’intérieur du pays… ont essentiellement marqué la vie économique du pays.  [ 11/9/2016 ]
L'étiquetage en langue arabe officiellement permis en Algérie En Algérie, les autorités passent à une vitesse supérieure pour faciliter les choses. Désormais, c'est possible d'étiqueter en langue arabe les produits d'importation. Seulement, il n'est pas possible pour les denrées alimentaires périssables et préemballés. [ 1/4/2017 ]
Accusation de détournement: Didier Drogba l’a toujours en travers de la gorge Le footballeur ivoirien ne décolère pas depuis la publication d’un article dans un tabloïd anglais l’accusant d’avoir via sa Fondation, détourné des fonds destinés à la cause humanitaire. Didier Drogba après avoir sorti un communiqué pour démentir l’information, s’est à nouveau exprimé dans un journal britannique. [ 4/16/2016 ]
AFRICA CEO Forum: Sébastien Kadio-Morokro nominé meilleur jeune Chef d’entreprise La nomination du meilleur jeune Chef d’entreprise a eu lieu en marge du Forum Africa Ceo qui s’est ouvert hier dans la capitale ivoirienne. Le titre du meilleur jeune chef d’entreprise est revenu à l’ivoirien Sébastien Kadio-Morokro. [ 3/22/2016 ]
Kamel Nabli craint pour l’avenir économique de la Tunisie Il n’y a pas de personne mieux indiquée qu’un connaisseur de l’économie et des finances d’un pays pour parler des sujets d’ordre économique concernant ce pays. Grand économiste et ancien patron de la Banque centrale de la Tunisie, dans une intervention ce mardi 1er décembre 2015, sur les ondes de la radio Shems fm, Mustapha Kamel Nabli, a laissé éclater sa crainte pour l’avenir de l’économie de la Tunisie, mise à mal par les trois attentats meurtriers essuyés par le pays durant cette année. [ 12/1/2015 ]
Amélioration du climat des affaires : Les PMI/PME togolaises toujours dans un fauteuil inconfortable L’Union des petites et moyennes entreprises et industries du Togo (U 35) un regroupement de plus de 2 000 entreprises demande une amélioration du climat des affaires. [ 5/15/2015 ]
La prévision pour la croissance : Réflexion stratégique Pour être efficace en tant que leader, vous devez développer des compétences dans la réflexion stratégique. La réflexion stratégique est un processus par lequel vous apprendrez à développer votre entreprise selon votre vision des choses, à résoudre des problèmes et avoir une pensée critique. Vous planifierez et ferez des transitions ; vous envisagerez de nouvelles possibilités et opportunités. Encore faut-il néanmoins de bien connaître et son secteur d’activités et les réalités du milieu des affaires dans la ville ou le pays où l’on s’implante. [ 11/19/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .