Samedi, 1 Novembre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Quand le réseau électrique devient un réseau informatique


  [10/1/2006]  | Kiosque |01net.com | Lu :12480 fois | Commenter
 






 Les données numériques peuvent transiter par le réseau électrique : tel est le fondement du courant porteur en ligne qui se développe de plus en plus.

Jean-Pierre Soulès et Annabelle Bouard , 01 Informatique, le 27/09/2006 à 09h00

Entre Ethernet, Wi-Fi, DSL et WiMAX, le courant porteur en ligne (CPL) joue des coudes pour trouver sa place. Il s'agit d'une technologie de transport d'informations numériques (données, voix et vidéo sur IP) par le biais d'un réseau non destiné à cet usage. Le plus commun d'entre eux étant le réseau électrique - bien que le CPL fonctionne également sur le câble coaxial utilisé pour la distribution vidéo, ou encore sur la paire téléphonique.

Le CPL date du milieu du XX e siècle, mais il n'a décollé que tardivement. Les progrès réalisés ces dernières années dans les composants électroniques et les algorithmes de codage ont fait décoller la bande passante de quelques dizaines de Kbit/s à 200 Mbit/s. Le concepteur français de composants Spidcom annonce même 400 Mbit/s d'ici deux ans. Et dans les laboratoires, on s'active déjà autour du gigabit par seconde. En outre, le CPL se montre aujourd'hui plus robuste. Ses performances dépendent de moins en moins de la qualité du réseau électrique. Fiabilité et performances autorisent désormais les constructeurs d'équipements de CPL à voir grand. Ils visent le marché de la distribution de télévision sur IP et des jeux en réseau dans les foyers, ainsi que celui du petit réseau local dans les entreprises.

Les progrès du CPL ne se limitent pas à l'augmentation de débit. La richesse des applications figure de même au rendez-vous. C'est ainsi que l'alliance Homeplug annonce Homeplug Command and Control, un jeu de commandes pour les modems pilotant les équipements domestiques (volets, portail, chauffage, etc.). Les constructeurs rivalisent d'imagination pour fournir une gamme d'appareils identiques à ceux que l'on trouve sur Ethernet. Ils proposent, entre autres, des caméras CPL de vidéosurveillance, ou des concentrateurs qui autorisent le raccordement de plusieurs PC sur une seule prise.

Le constructeur allemand Devolo projette d'ailleurs de lancer une ligne de produits pour le grand public et une autre destinée aux entreprises. Et le français LEA, racheté en 2005 par HF Company, pense à la Homebox, une espèce de Livebox qui ajoute une interface CPL à la panoplie classique (Ethernet, USB et Wi-Fi).

Un marché en attente d'une normalisation

Malheureusement, à la différence d'Ethernet, de Wi-Fi ou de WiMAX, le CPL n'est toujours pas normalisé. Les constructeurs se répartissent entre deux grandes familles, dont les produits demeurent incompatibles. D'un côté, l'alliance Homeplug, la plus ancienne et la plus nombreuse. Et de l'autre, le clan qui entoure l'espagnol DS2 (Design of Systems on Silicon). La première famille accuse un retard technologique sur sa rivale : les produits Homeplug plafonnent à 85 Mbit/s, alors que ceux de DS2 atteignent 200 Mbit/s et sont aussi dotés de fonctions de qualité de service et de gestion SNMP. Mais avec la sortie prochaine du 200 AV, Homeplug reviendra à la hauteur de DS2.

Les deux filières technologiques pourraient se réconcilier autour d'une norme commune. Le P1901, un groupe de travail de l'IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers), travaille sur la couche MAC/PHY. Tandis qu'un deuxième groupe, le P1675, oeuvre sur la sécurité, et un troisième, le P1775, sur la compatibilité électromagnétique.

On oppose souvent le CPL et Wi-Fi. Pourtant, selon l'intégrateur Alterlane, ils se révèlent complémentaires. Par exemple, un modem CPL peut dans le même temps constituer un point d'accès Wi-Fi et un pont Wi-Fi raccordant deux bâtiments équipés de réseaux en CPL et non connectés par la même infrastructure électrique.
Source : 01net.com


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Un ado de 15 ans invente un moyen de recharger son smartphone... en marchant Dans le cadre d'un concours organisé par Google, un adolescent philippin a mis au point un système qui permet de produire de l'électricité en marchant. Le dispositif, encore perfectible, permet déjà de recharger des appareils basse consommation. [ 8/16/2014 ]
Automates synthétiques, robotoides et clonage   [ 3/25/2012 ]
Cessez de vous faire arnaquer sur les cartes téléphoniques prépayées.   [ 4/12/2010 ]
Nexus One de Google face à l'iPhone d'Apple  Télécom. Google a lancé hier son nouveau téléphone Nexus One. Objectif : détrôner l'iPhone et profiter de l'Eldorado de l'internet mobile.  [ 1/6/2010 ]
HD DVD : Toshiba ne lâche pas l'affaire et lance une première offensive   [ 1/15/2008 ]
Le « Google chinois » enflamme la bourse américaine    [ 8/9/2005 ]
Comment choisir sa clé USB ?    [ 6/5/2005 ]
Internet Explorer vulnérable 98% du temps    [ 3/27/2005 ]
Lenovo rachète les activités PC d'IBM    [ 12/13/2004 ]
La guerre sainte des systèmes d'exploitation    [ 12/1/2004 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Faites un devis sur cecomparateur mutuelle santé | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne | => Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com