Vendredi, 18 Avril 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
Home|  Sport | Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading

Carnet du Civisme : Assistons les personnes en danger

  [11/18/2012 6:02:24 PM]  | Kiosque |iciLome | Lu :2908 fois | Commenter
 

Togo  - Il est donné de constater depuis un certain temps que la société togolaise a perdu tout sentiment d’humanisme. Rien qu’à voir nos comportements entre voisins avec d’une même maison ou d’un quartier ou encore à analyser de près tout ce qui se passe dans la circulation, il n’est pas « méchant » de dire que certaines notions telles que la fraternité et la solidarité n’ont plus leur place dans nos relations mutuelles entre frère d’un même pays.






Les relations entre citoyens togolais commencent à prendre la logique de la jungle où c’est le sauve qui peut. Le comble c’est lorsqu’une personne est délaissée alors qu’elle se trouve dans une situation incertaine et qu’elle a besoin d’une assistance ou d’un secours.

Ces dernières années, il est plus fréquent de voir un blessé ou un accidenté laissé à sont triste sort pendant que les autres usagers de la route continuent leur bonhomme de chemin sans se soucier de ce qui est arrivé à l’autre. Les personnes en danger sont délaissées à leur sort sans aucune assistance. Par exemple lorsqu’un accident de la route se produit, on se contente juste d’appeler la police secours. Les situations d’infortune sur nos routes et dans nos quartiers sont devenues des occasions de spectacle pour une frange de la société. La solidarité qu’il y a dans le pays de par le passé et la spontanéité avec lesquelles des citoyens venaient au secours de leurs frères ont disparu pour laisser de la place à l’indifférence. Tous ces faits, bien qu’isolés, bouleversent totalement notre société car leurs conséquences ne sont que très néfastes : des pertes en vies humaines, des chocs émotionnels et surtout le retour à l’état de nature, situation tant redoutée par tous. La non assistance à personne en danger a des conséquences néfastes sur la société et il est urgent pour nous togolais de revenir aux valeurs du passé pour la bonne cohésion de notre société.

Il est vrai que la non assistance à personne en danger est pénalisée par la loi de dommages-intérêts et parfois de peines privatistes de liberté. Mais plus qu’une obligation légale, voler au secours d’une personne en situation inconfortable est un devoir moral, un acte d’humanisme envers ses prochains que ça soit à la maison, dans le quartier ou sur la route. La vie humaine n’a pas de prix. Et rien ne vaut aussi une vie, disait André Malraux. Si tel est donc le cas que tellement la vie est précieuse, pourquoi ne peut-on pas venir en aide ou sauver quelqu’un d’un danger ?. Notre sens de citoyen doit nous interpeller désormais à nous tourner vers nos frères et sœurs en danger.
Source :


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Des lois sur la propriété intellectuelle sont essentielles pour le développement économique de l’Afrique Franklin Cudjoe [ 4/14/2014 ]
Let’s talk learning difficulties. Dyslexia.  [ 4/1/2014 ]
Les troubles d'apprentissage; parlons-en. La dyslexie.  [ 4/1/2014 ]
Exploration du libéralisme : ses fondements Les chercheurs d’IMANI [ 3/11/2014 ]
4 astuces pour continuer la lutte malgré les difficultés C’est de plus en plus difficile de se battre contre un ennemi ou un adversaire qu’on ne voit pas et dans un monde plein d’incertitude, de crise, de faux semblant et de gens qui veulent vous voir échouer. Très souvent il arrive des moments ou nous sommes vraiment dépassés ou on a envie de tout laisser tomber. Je surprendrais beaucoup d’entre vous en disant que nous avons besoin de ces moments d’incertitudes et doutes. Nous avons besoins de nous poser des questions à la limite existentielles. IL semble que pratiquement chaque trois mois nous vivons des crises majeurs (émotionnelles, financières, matérielles, psychologiques, sentimentales…). IL a de fortes chances que si vous rencontrez une personne, qu’elle sorte d’une crise, qu’elle soit entrain de vivre une crise ou qu’elle s’apprête à vivre une crise. Et dans ces moments nous avons envie de jeter l’éponge peu importe ce qui se passera. Et comme vous le savez, que vous vous sentez bien ou pas, les choses qui vont bien dans votre vie continueront d’aller bien et les choses qui vont mal continuerons d’aller mal. Comment faire donc pour sortir de ce cercle ? [ 3/6/2014 ]
Les troubles d'apprentissage; parlons-en. Les génies ignorés de l'Afrique !!!  [ 3/3/2014 ]
Uriner sur les pavés, un scandale d’anticivisme  [ 2/20/2014 ]
Violences faites aux femmes au Togo : Les femmes togolaises de plus en plus victimes des violences sous ses formes, des chiffres qui révèlent tout.  [ 11/28/2013 ]
OTOCI, un véritable danger pour l’économie togolaise?  [ 8/17/2013 ]
Civisme : L'usage des biens de l'Etat, on en parle. L'image en elle parle déjà! Ce conducteur, qui selon toute vraisemblance est un fonctionnaire de l’Etat a du zèle et est allé trop loin avec son comportement incivique. Ce lundi en pleine journée dans le quartier Cacavéli dans la banlieue nord de Lomé que cet agent de l’Etat s’est royalement passé des services des taxes bagages pour se servir avec sa moto de service. [ 8/5/2013 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Publicité | Tchat | Emploi | Horoscope | Agenda
iciLome.com