Le portail togolais par excellence !   Boutique  |  Immobilier  |  Séduction  |  Annonces  |  Publicité   

Proposer un site
 Rechercher   dans
Web togolais   Nouvelles   Annuaire téléphonique  
Home Contributions
Forums
Rencontre
Annonces
Annuaire
Videos
Togo
IMMOBILIER
Trouver sur iciLome

La presse togolaise
  Agni l'Abeille
  Akéklé
  Carrefour
  Crocodile
  La Dépêche
  La Matinée
  La Nouvelle République
  La Lettre de la Jeunesse Togolaise
  Le Canard
  Le Changement
  Le Combat du peuple
  Le Regard
  Le Replublicain
  Liberte Hebdo
  Le Scorpion
  Le Togolais
  Motion
  Savoir News
  Tingo tingo
  Revue de presse



Presse togolaise
Ministère de la Justice: ouverture de la session disciplinaire pour 31 cas de plaintes contre des magistrats
  Le Secrétaire Exécutif du Conseil Supérieur de la Magistrature Monsieur Amadou Sylla, a procédé ce jour au lancement de la session disciplinaire; cette session, présidée par le premier président de la Cour Suprême, vise à échanger sur les cas de plaintes (pour des fautes), que reprochent les citoyens aux magistrats, pour statuer sur la discipline des magistrats.2/13/2019 3:02:53 PM
 

En effet, cette session qui est la première de l'année 2019, a recensé 31 cas de plaintes, formulées contre des magistrats.

Depuis 2014, ce sont 98 décisions sur plaintes de citoyens, qui ont été prises, ‘’contre’’ des magistrats.

Selon le Secrétaire exécutif du (...) Lire la suite

 


Indépendance sous contrôle: La Cour Suprême du Togo, les 500 dossiers et le financement de l’UE
  Des dossiers vieux de 25 ans pourraient être tranchés enfin par la Cour Suprême du Togo. C’est le Président de la Cour Suprême Akakpovi Gamatho qui a annoncé la nouvelle le mercredi 23 janvier dernier. C’est un projet financé par l’Union Européenne (UE) dans le cadre du Programme d’Appui au Secteur de la Justice-Volet Justice (PASJ-VJ) qui concerne cinq cents (500) dossiers non traités entre 1994 et 2010. Durant sept mois, soit du 23 janvier au 31 juillet 2019, la Cour Suprême accusée « d’insouciance abusive » dans une lenteur administrative inacceptable se chargera de donner suite aux pourvois qui n’ont que trop traîné dans les placards de la justice. 2/6/2019 8:39:48 AM
 

« Pour ce qui est des objectifs et résultats attendus, il s’agira de donner une suite aux pourvois dont la chambre est saisie au cours de la période de 1994 à 2010 pour ainsi fixer les justiciables sur leur sort à (...) Lire la suite

 

Me Célestin Agbogan : « Il y a des brigands en prison qui continuent par commettre des infractions »
  Me Célestin Agbogan de Ligue Togolaise des Droits de l'Homme (LTDH) a été l'invité dans l'émission "Audi-Actu" sur la radio Victoire FM hier lundi.2/5/2019 10:29:03 AM
 

Le défenseur des droits de l'homme et avocat au barreau de Lomé est revenu sur certaines notions juridiques dont la compréhension échappe au commun des citoyens. Il estime également que les prisons du Togo sont devenus un refuge pour les vrais (...) Lire la suite

 

Me Célestin Agbogan plaide une grâce présidentielle pour Foly Satchivi
  Ce n'est un secret pour personne. En Conseil des ministres mercredi, le chef de l’État, Faure Gnassingbé, a gracié 18 détenus politiques et accordé de liberté provisoire à 26 autres inculpés. Interrogé ce vendredi par les confrères de la radio Kanal FM, Me Célestin Agbogan, l'un des avocats des prisonniers politiques ne cache pas sa satisfaction.2/2/2019 3:05:20 AM
 

« Je crois que la chose la mieux souhaitée pour un avocat dont le client est en détention c'est la liberté. Je crois que c'est une bonne nouvelle. Nous nous en félicitons », se réjouit-il.

Mais pour le président de la (...) Lire la suite

 

Opération célérité de la Cour Suprême : La vérité, rien que la vérité !
  Selon une annonce faite la semaine derniere par le Président de la Cour Suprême, Akakpovi Gamatho, la plus haute juridiction du pays va accélérer ses procédures pour rendre justice dans plusieurs dossiers dont certains sont sur la table depuis une vingtaine d’années. Selon la Cour la majorité des dossiers sont des litiges fonciers. Plus précisément, l’institution du Président Gamatho a pour ambition de rendre son verdict final dans plus de 500 dossiers sur une période de six mois.2/3/2019 6:05:45 AM
 

La cérémonie du lancement du l’opération a été faite le mercredi 23 janvier 2019 à Lomé par le Président de la Cour Suprême, Akakpovi Gamatho. 500 dossiers en souffrance devant la chambre judiciaire de la Cour Suprême depuis 1994 jusqu’en 2010 (...) Lire la suite

 

Le Mamadou Saliou Diallo reconnu coupable de diffamation
  Le directeur de publication du site Nouvellesdeguinee.com a été condamné à payer une amende d’un million cinq cent mille francs guinéens. C’est la décision prononcée par le tribunal correctionnel de Kaloum dans l’affaire de diffamation contre le ministre de la justice. 1/30/2019 11:01:03 AM
 

Le journaliste Mamadou Saliou Diallo, directeur de publication du site Nouvellesdeguinee.com a été fixé sur son sort lundi dernier. Un million cinq cent mille francs guinéens, c’est de cette amende qu’il devra s’acquitter, pour selon le tribunal, «diffamation et injures publiques» (...) Lire la suite

 

Injustice et condamnation tous azimuts : Les Togolais otages d’une justice aux bottes du RPT/UNIR
  Lorsque l’injustice trouve sa demeure à la justice, la République est alors en danger. C’est malheureusement ce à quoi on assiste au Togo depuis plusieurs décennies, sous le règne de Faure Gnassingbé. La folie meurtrière dérivée de la volonté de conserver par tous les moyens le pouvoir, amène l’engeance à s’emparer du pouvoir judiciaire qui, aujourd’hui, a perdu de son autonomie. La justice se retrouve donc aux bottes des politiques, notamment le clan au pouvoir. 1/29/2019 7:45:13 AM
 

Descentes musclées dans les domiciles des citoyens sans mandat de perquisition, arrestations arbitraires qui ressemblent parfois à des enlèvements par des bandes de hors-la-loi, procédures judiciaires alambiquées, parodies de procès avec en toile de fond des ordres reçus du sommet, voilà (...) Lire la suite

 

Me Célestin Agbogan: 'Il y a des magistrats spéciaux à qui l'on confie des dossiers politiques'
  C'est un secret de Polichinelle. Au Togo, la justice est toujours utilisée voire instrumentalisée pour clouer le bec aux acteurs politiques, de la société civile et aux leaders d'opinion qui ne voient pas dans la même direction que le régime RPT-UNIR.1/24/2019 11:14:19 AM
 

Selon Me Célestin Agbogan, président de la Ligue Togolaise des Droits de l'Homme (LTDH), la justice togolaise est une véritable plaie, un obstacle réel à l'avènement de l'Etat de droit et de la démocratie au Togo.

"La justice est en train (...) Lire la suite

 

Me Raphaël Kpandé-Adzaré démonte les chefs d'inculpations retenus contre Satchivi
  Devant la presse mercredi à Lomé, le collège des avocats du sieur Foly Satchivi a démonté, selon les dispositions du nouveau code pénal, les chefs d’inculpation retenus contre son client.1/24/2019 11:03:06 AM
 

Selon Me Raphael Kpandé-Adzaré, l’interprétation qu’a faite l’accusation des dispositions du nouveau code pénal dans le dossier Satchivi ne tenait pas la route. Surtout qu’elle n’arrivait pas à apporter les éléments de preuve de ce qu’elle avançait.

Exemple, dans l’article 495 du (...) Lire la suite

 

Me Celestin Agbogan : 'Ceux qui poursuivaient ont eu du mal à apporter la preuve'
  Les avocats du sieur Foly Satchivi, porte-parole du mouvement "En Aucun Cas", ont animé une conférence de presse hier mercredi à Lomé. Ils dénoncent l'injustice dont est victime leur client.1/24/2019 9:43:32 AM
 

Selon Me Célestin Agbogan, l'un des avocats du jeune activiste accusé de « rébellion, trouble à l’ordre public et apologie de crimes et délits », Folly Satchivi est seulement victime de l'instrumentalisation de la justice togolaise par le pouvoir public. Il (...) Lire la suite

 


La Cour suprême ressuscite 500 dossiers à travers un projet financé par l’UE
  Durant 7 mois, la Cour suprême du Togo fera ressortir 500 dossiers non traités. Ceci est un projet financé par l’Union Européenne (UE), dans le cadre du Programme d’Appui au Secteur de la Justice-Volet Justice (PASJ-VJ). L’institution pourra enfin rendre des décisions sur les 500 dossiers non traités entre 1994 et 2010. 1/24/2019 9:56:51 AM
 

Des voix s’élèvent souvent contre « l’insouciance abusive » dans la prise en charge des dossiers au niveau de cette institution qui représente la plus haute juridiction de l’Etat, ceci donne une image sombre à cette institution et n’inspire guère (...) Lire la suite

 

Un collège d'avocats dénonce une "justice à double vitesse"
  Devant la presse hier, le conseil de Folly Satchivi a, une fois encore dénoncé la condamnation de son client, à la suite d'une parodie de procès. Voici la déclaration des avocats.1/24/2019 8:45:43 AM
 

CONFERENCE DE PRESSE DU COLLEGE D’AVOCATS DE MONSIEUR FOLY SATCHIVI

« LA JUSTICE PENALE TOGOLAISE, UN FREIN MAJEUR ET UN OBSTACLE REEL A L’AVENEMENT DE L’ETAT DE DROIT ET DE LA DEMOCRATIE AU TOGO »
DECLARATION LIMINAIRE

Le 16 janvier 2019, (...) Lire la suite

 

Les avocats de Foly Stachivi dénoncent l’instrumentalisation de la justice togolaise
  L’affaire Satchivi qui s’est soldée par la condamnation à 36 mois de prison ferme dont 12 mois de sursis contre l’activiste, suscite encore de l’indignation, surtout chez les avocats. Le collège d’avocats était devant la presse ce mercredi 23 janvier pour dénoncer l’instrumentalisation de la justice togolaise par le pouvoir public à travers le thème. « La justice pénale togolaise, un frein et un obstacle réel à l’avènement de l’Etat de droit et de la démocratie au Togo », ont déclaré ces avocats. 1/24/2019 8:07:40 AM
 

L’objectif de cette conférence selon le collège d’avocats, est d’attirer l’attention de l’opinion nationale et internationale sur le sujet et aussi appeler la justice togolaise à affirmer son indépendance vis-à-vis du pouvoir en place.

Cela fait un moment que beaucoup d’acteurs s’interrogent (...) Lire la suite

 

Me Kpandé-Adzaré : « Satchivi est une bouche qui dérange et les autorités se sont servies de la justice pour le faire taire »
  Ce n’est un mystère pour personne. Hier mercredi au Tribunal de 1ere Instance de Lomé, le juge a suivi la réquisition du Ministère public en condamnant Foly Satchivi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis.1/17/2019 9:39:31 AM
 

Selon Me Raphael Kpandé-Adzaré, l'un des avocats du jeune activiste, cette décision du juge pose problème, puisque lors du procès, le Procureur de la République n’a jamais prouvé « les éléments matériels de l’infraction ».

« Nous nous demandons sur quelle (...) Lire la suite

 

La colère de la mère de Foly Satchivi
  Ce mercredi matin devant le Tribunal de 1ere instance de Lomé, la mère de Foly Satchivi n'a pas pu diriger "l'injustice" dont est victime son fils.1/17/2019 2:05:07 AM
 

Elle était en larmes. Elle lançait des injures. Elle criait. Elle ne savait plus à quel saint se vouer. Pour la mère du jeune activiste, ce procès empeste l'injustice. Puisque, clame-t-elle, son fils n'a rien fait.

« Pourquoi vous condamnez mon (...) Lire la suite

 

Procès de Satchivi: La déception de Me Célestin Agbogan
  Le porte-parole du Mouvement "En Aucun Cas" a été jugé et condamné ce mercredi matin par le juge du Tribunal de 1ere Instance de Lomé. Foly Satchivi écope 36 mois de prison dont 12 mois de sursis.1/16/2019 1:19:48 PM
 

Me Célestin Agbogan, l'un des avocats du jeune activiste, regrette ce procès hautement politique. « Je suis déçu par la justice togolaise. Lorsque le juge dit que le délit de rébellion n’est pas constitué, on est d’accord avec lui. Mais tout (...) Lire la suite

 

La mère de Satchivi dénonce l'injustice dont son fils est victime
  "Mon fils n’a rien fait. Libérez-le !" C'est le cri de détresse qu'a lancé la Mère de Folly Satchivi, porte-parole du Mouvement "En Aucun Cas" ce mercredi matin devant le Tribunal de 1ère instance de Lomé.1/16/2019 12:41:30 PM
 

C'est un secret de Polichinelle. Le procès de Satchivi Foly, porte-parole du Mouvement "En Aucun Cas", est hautement "politique". Et ses avocats ne disent pas le contraire.

Après sa première comparution le 9 janvier dernier où le Procureur de la République (...) Lire la suite

 

Situation tendue au Tribunal de Lomé : Satchivi condamné à 36 mois de prison
  C’est aujourd’hui qu’a lieu le délibéré dans le procès de Folly Satchivi devant le Tribunal de Première Instance de Lomé. Défenseurs des droits de l’Homme, avocats, famille et proches se préparaient pour un procès annoncé pour commencer à 8 heures ce matin. Mais déjà à 7 heures, journalistes, famille et autres ont été surpris par une situation qui continue de laisser tout le monde pantois. 1/16/2019 10:59:05 AM
 

En fait, Folly Satchivi a été emmené très tôt le matin devant le juge. Le procès qui devrait commencer à 8 heures, s’est déroulé presque à huis clos. Le porte-parole du mouvement « En Aucun Cas » a été condamné à (...) Lire la suite

 

Laurent Gbagbo et Blé Goudé acquittés par la CPI
  Laurent Gbagbo (Chef d’Etat ivoirien de 2000 à 2010) et l’ex-leader des Jeunes Patriotes, Charles Blé Goudé, ont été acquittés ce mardi 15 janvier 2019, des charges que la Cour pénale internationale (CPI) retenaient à leur encontre. A la demande du procureur leur libération a été suspendue dans l’attente d’un probable appel. Une autre audience est prévue pour ce matin.1/16/2019 9:04:41 AM
 

Déclaration du Procureur de la CPI, Fatou Bensouda, suite à la décision rendue ce jour par les juges de la Chambre de première instance I, dans l’affaire contre Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé

Dans une décision rendue oralement ce matin, deux (...) Lire la suite

 

Une experte de l’ONU en mission pour évaluer les récentes violences à Batangafo et Alindao
  L’Experte indépendante de la situation des droits de l’homme en République centrafricaine (RCA) se rendra dans ce pays du 15 au 25 janvier prochain. Cette visite de Marie-Thérèse Keita Bocoum fait suite aux violences dans les villes de Batangafo (Nord-Ouest) et d’Alindao observées en novembre. Des groupes armés avaient attaqué des camps de personnes déplacées, tuant des civils, détruisant et pillant des maisons.1/13/2019 8:21:06 AM
 

Au cours de sa mission d’une dizaine de jours à Bangui et à l’intérieur du pays, Mme Keita Bocoum rencontrera le gouvernement, les autorités législatives et judiciaires, la société civile et les associations de victimes, les organisations non gouvernementales, le corps (...) Lire la suite

 

Les audiences de la Commission vérité sont un grand pas vers la justice et les réparations
  Alors que les audiences de la Commission vérité, réconciliation et réparation (TRRC) de Gambie s’ouvrent le 7 janvier 2019, Marie-Evelyne Petrus Barry, directrice régionale pour l’Afrique de l’Ouest et centrale à Amnesty International, a déclaré :1/11/2019 8:24:38 AM
 

« L’ouverture des audiences de la TRRC est un grand pas vers la justice, la vérité et les réparations en Gambie et démontre le réel engagement du gouvernement à rompre avec un passé de violations systématiques des droits humains.

(...) Lire la suite

 

Affaire Gbagbo et Blé Goudé: la Chambre de première instance I de la CPI rendra ses décisions sur les demandes de mise en liberté provisoire et les demandes d’acquittement le 15 janvier 2019
  Aujourd'hui, le 9 janvier 2019, la Chambre de première instance I de la Cour pénale internationale (« CPI » ou « la Cour ») a programmé une audience publique le mardi 15 janvier 2019 à 11 heures (heure locale de La Haye) afin de se prononcer sur la « Requête de la Défense de Laurent Gbagbo afin qu'un jugement d'acquittement portant sur toutes les charges soit prononcé en faveur de Laurent Gbagbo et que sa mise en liberté immédiate soit ordonnée », sur la requête de la Défense de M. Blé Goudé intitulée « Blé Goudé Defence No Case to Answer Motion », ainsi que sur les demandes de mise en liberté.1/10/2019 8:38:18 AM
 

Scheduling order for the decision on the Defence requests for acquittal and for provisional release of the accused

Contexte : Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sont accusés de quatre charges de crimes contre l'humanité que constituent le meurtre, le viol, les (...) Lire la suite

 

Le Procureur a requis 48 mois de prison ferme contre Folly Stchivi
  L’audience de Foly Satchivi s’est tenue dans la journée d’hier mercredi. Bien que l’activiste ne reconnaisse pas les faits qui lui sont reprochés, le Procureur requiert 4 ans de prison ferme contre cet acteur de la société civile. Le verdict est attendu dans 8 jours. 1/10/2019 9:57:32 AM
 

Le président du mouvement « En aucun cas » n’a pas trouvé grâce aux yeux du chef de l’Etat qui a fait libérer 454 détenus le mardi dernier.

Il est reproché à Folly Satchivi d’avoir commis des actes de rébellion, d’apologie des (...) Lire la suite

 

Me Célestin Agbogan: 'On a seulement voulu créer un problème à Satchivi'
  Me Célestin Agbogan, l'un des avocats de l’activiste Foly Satchivi jugé hier au Tribunal de 1ère instance de Lomé, estime qu’il n’y a pas de doute que son client fait l’objet d’un procès politique.1/10/2019 9:32:19 AM
 

Selon lui, le dossier du président du Mouvement En Aucun Cas est complètement "vide". « Celui qui est censé être offensé, n’a pas comparu ni devant le juge d’instruction, ni à la barre. Tout démontre qu’on a voulu créer un problème (...) Lire la suite

 

Akibou Idrissou envoie message à l’endroit des prisonniers graciés
  Ce mardi 08 janvier, 454 détenus sur toute l’étendue du territoire togolais ont trouvé grâce aux yeux du chef de l’Etat. Le Directeur de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion s’est empressé d’adresser un message aux graciés en raison d’un retour possible de ces détenus pour d’autres délits. 1/10/2019 8:23:07 AM
 

« Généralement, le principe, c’est que quand ils sont libérés en masse comme ça, en une semaine, un grand nombre revient. Donc, nous leur avons fait comprendre que le chef de l’Etat veut leur bien en ce début d’année. C’est pourquoi (...) Lire la suite

 

Autres titres

  Folly Satchivi sera jugé demain mercredi  Le président du mouvement « En aucun cas », Foly Satchivi sera jugé ce mercredi au tribunal de Lomé. L’activiste, détenu de façon arbitraire à la prison civile de Lomé est connu comme l’un des meneurs de la lutte contre la dictature cinquantenaire. ..  [1/8/2019 10:27:24 AM]
  Le tribunal de première instance de Lomé crée une chambre spéciale dite de « Petite créance »  Le Tribunal de Première Instance s’est équipé d’une chambre spéciale dite Chambre de « Petite créance ». Ce nouveau prétoire se chargera des affaires moins complexes dont l’intérêt en jeu n’excède pas 1 million de francs CFA. ..  [1/4/2019 10:02:10 AM]
  Remise de peine totale ou partielle pour près de 900 prisonniers  Un décret portant remise de peines à l’occasion du 1er janvier 2019 a été adopté au dernier conseil des ministres au Burkina Faso. Ce décret accorde une remise du reliquat de peine à 219 condamnés et une remise de peine partielle allant de 03 à 08 mois à 653 autres. Deux (02) condamnés à vie ont vu également leurs peines commuées à 20 ans. ..  [1/3/2019 7:58:36 AM]
  La Commission vérité, justice et réconciliation ouvre son antenne à Kidal  Après Bamako, Gao, Tombouctou, Mopti et Ségou, l’ouverture d’une antenne de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (VJR) à Kidal le 20 décembre dernier, représente un moment clé dans le processus de recherche de la vérité et de la paix au Mali. ..  [12/29/2018 10:41:46 AM]
  Cri de détresse des membres de la commission nationale des droits de l’homme et des libertés fondamentales au président de l’assemblée nationale  Le Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Laurent NGON-BABA a accordé ce jour une audience à une délégation des membres de la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés Fondamentales (CNDHLF). Cette délégation est conduite par Madame Françoise DONINGUIN, Vice-présidente de ladite Commission. ..  [12/30/2018 6:15:53 AM]
  Libération conditionnelle pour 1200 détenus  A l’orée de cette fin d’année, liberté conditionnelle a été accordée à plus de 1200 détenus sur toute l’étendue du territoire national. Cette liberté a coûté 10 millions de francs CFA à certains des détenus comme les grossistes répartiteurs dans l’affaire de « faux médicament». ..  [12/25/2018 7:08:16 AM]
  CPI: liberté provisoire pour Laurent Gbagbo sept ans après  La nouvelle fait le tour des réseaux sociaux cet après-midi du vendredi 14 décembre. Liberté provisoire vient d’être accordée à l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et à son ministre des jeunes Charles Blé Goudé. ..  [12/14/2018 3:38:05 PM]
  Vingt ans après l’assassinat de Norbert Zongo, les autorités françaises et burkinabè doivent faire de la résolution de cette affaire une priorité  Alors qu’un avis favorable vient d’être rendu par la justice française pour extrader le principal suspect dans l’assassinat du journaliste burkinabè, Reporters sans frontières (RSF) salue un pas important et les progrès de l’instruction en cours. Mais l’ONG demande aux autorités françaises et burkinabè d’accélérer les procédures pour que se tienne enfin un procès. ..  [12/13/2018 8:55:05 AM]
  La Déclaration universelle des droits de l’homme a 70 ans  Aujourd’hui, plus que jamais, les droits de l’homme doivent être défendus, « clairement et collectivement », a dit le chef de l’ONU à l’occasion du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme. ..  [12/10/2018 7:23:28 AM]
  Affaire d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat : Une amnistie est-elle possible pour les détenus ?  Ils boucleront bientôt une dizaine d’années de détention après leur condamnation dans la rocambolesque affaire d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat suite à une parodie de procès en 2009. ..  [12/5/2018 7:41:54 AM]
  Discours du Président de la République à l’occasion de la Rentrée judiciaire 2018-2019  THEME: «LA JUSTICE, FACTEUR DE CROISSANCE ET DE PROGRES» ..  [11/23/2018 7:53:37 AM]
  Amélioration du climat des affaires : Les magistrats à l’école des textes de l'OHADA  Lomé accueille depuis lundi 19 novembre 2018, une session de formation de cinq (5) jours dédiée aux réformes de l'acte uniforme sur les sûretés et recouvrements des créances. La rencontre regroupe les magistrats togolais et le personnel du Centre de Formation des Entreprises (CFE). ..  [11/20/2018 10:15:23 AM]
  Deuxième session criminelle 2018: 34 dossiers enrôlés à juger  La Cour d’Appel de Bangui statuera les 19 et 20 novembre prochain, sur 34 dossiers, dans le cadre de la deuxième session criminelle de l’année 2018. ..  [11/17/2018 6:33:07 AM]
  La justice togolaise à pas de tortue : La modernisation victime des mauvaises volontés !  Enclenchée depuis 2005, la modernisation de la justice togolaise peine à devenir une réalité. Aujourd’hui, l’un des symboles des difficultés que trainent cette justice est la lenteur des procédures. Descente dans les réalités. ..  [11/10/2018 6:05:38 AM]
  Ecureuils Cadets : le mea culpa de l’ex directeur de la FBF à la nation  Après la découverte de la tricherie sur les âges des Ecureuils cadets, Quentin Didavi(photo), ex directeur de la Fédération Béninoise de Football (FBG), a été écouté et gardé à vue à la brigade. Après s’être présenté au juge, il a été relaxé pour infraction non constitué. Dans un communiqué de presse, celui-ci demande pardon au peuple béninois et remercie le président Patrice Talon. Voici le communiqué! ..  [11/5/2018 9:34:21 AM]


   
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .