10:09:24 PM Vendredi, 5 Juin 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

La TNT, une réalité depuis ce 17 juin

Congo RDC -
AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter
la-tnt-une-realite-depuis-ce-17-juin


Chose promise, chose due. Il y a quelques semaines, le Ministre de la Communication et des Médias rassurait l’opinion que la RDC migrera vers le numérique à la date du 17 juin, comme convenu avec l’Union Internationale des Télécommunications (UIT). Et bien, chose faite depuis hier ; le lancement a été fait par le ministre Mende.

Cette mutation concerne dans le premier temps les bandes de fréquences UHF. Mais pour les bandes de fréquences VHF, elle se fera le 17 juin 2020. Les télévisions analogiques continueront concomitamment à émettre.

"Le processus d'extinction de la télévision en mode analogique et le passage subséquent à la télévision numérique démarre ce jour, 17 juin", a-t-il déclaré. Sauf que pour le moment, seule la ville de Kinshasa et concernée par cette migration, l’extension sera faite avec le temps et elle constitue le défi que s’est lancé le gouvernement. Autrement dit, un défi qui consistera à "l’extension, le déploiement et l’installation des infrastructures et équipements numériques dans tous les centres stratégiques du réseau des réémetteurs terrestres du pays", a-t-il poursuivi.

Kin 24, Digital Congo, Télé 50, Antenne A, B-One, Tropicana TV, RTNC 1, RTNC 2 sont les huit (08) premières chaines avec lesquelles cette mutation a démarré hier. Ces chaines, ainsi que celles qui rentreront dans la danse après, ont un rôle, selon le Ministre Lambert Mende. "Dans le nouveau paysage médiatique qui s’installe avec cette nouvelle technologie, les chaines de télévision actives à l’heure actuelle deviennent des éditeurs des programmes, qui vont avoir plus à se concentrer sur les taches de production des contenus", a-t-il précisé.

Pour le gouvernement congolais, ce passage vers le numérique offre des avantages au pays, notamment l'économie des ressources en fréquences grâce à l'exploitation des techniques de numérisation et de compression, avec la possibilité qu'elle offre de diffuser plusieurs programmes sur une seule fréquence, contrairement à l'analogique qui ne permet que la diffusion d'un seul programme par fréquence.

Toutefois, ce n’est pas le cas, du côté des ménages qui s’inquiètent déjà des dépenses à engranger avant de bénéficier de ces services. En effet, il faudra débourser environ 10 dollars pour avoir accès aux chaines publiques, d’après des sources proches du comité national de migration vers la télévision numérique terrestre.

Mais pour les privés, il faut s’abonner à un distributeur de téléviseurs par satellite. Ou encore, il faudra dépenser 190.000 francs congolais (207 dollars américains) avant d’acheter téléviseur analogique de 32 pouces ou 290.000 francs (315 USD) pour un téléviseur numérique.







Autres titres
Kinshasa abrite le
Congo RDC - Kinshasa abrite le "E-DRC 2020 Investir dans le Numérique en RDC"
Un réseau de télécom interbancaire à travers la fibre optique
Congo RDC - Un réseau de télécom interbancaire à travers la fibre optique
Une kinoise fabrique des robots 'agents de circulation'
Congo RDC - Une kinoise fabrique des robots 'agents de circulation'
Plus de nouvelles






RECOMMANDÉS
Congo RDC - Marcel Tisserand rêve d’un mondial avec son pays
1.  Congo RDC - Congo RDC - Marcel Tisserand rêve d’un mondial avec son pays

2.  Congo RDC - Congo RDC - Dieumerci Mbokani, Soulier d’ébène 2020 en Belgique

3.  Congo RDC - Congo RDC - Le virus Ebola de retour au nord-ouest du pays

4.  Congo RDC - Congo RDC - Anderlecht : Moïse Katumbi, le nouvel actionnaire ?

5.  Congo RDC - Le dernier hommage de Félix TSHISEKEDI à Charles Pierrot Kilosho




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média