10:00:48 AM Lundi, 23 Septembre 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

L’attentat de Ain Defla serait du à la gestion de Bouteflika, selon Soufiane Djilali

Algérie - Politique
AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter
l-attentat-de-ain-defla-serait-du-a-la-gestion-de-bouteflika-selon-soufiane-djilali


L’opinion nationale algérienne n’a pas fait de cadeau à l’armée à a suite de l’attentat de Ain Defla la semaine dernière. Abordant le sujet dans une interview accordée à nos confrères de El Watan, le président du parti politique Jil Djadid (Nouvelle Génération), Soufiane Djilali, tout en reconnaissant qu’il n’est pas expert en matière d’armement ou des équipements des soldats, a une appréciation particulière de la situation.

‘‘Je pense que le problème ne réside pas au niveau des équipements. Il me semble que le problème se situe au niveau de la volonté politique. Le 4ème mandat a crée une situation de délitement et de désordre palpables. Après les élections présidentielles, M. Bouteflika est rentré pour s’occuper de lui-même. L’armée ne peut pas échapper au chaos crée par M. Bouteflika’’, a-il indiqué.

Il s’agit pour le politicien d’ ‘‘un chaos qui a touché l’ensemble des institutions, après 16 ans de prédation. Mais il ne faut pas endosser toute la responsabilité à une seule personne’’, nuance-t-il.

M. Djilali, va d’ailleurs plus loin en accusant d’autres personnalités du pays. ‘‘Sellal, Ouyahia, Belkhadem, les ministres et les soutiens de Bouteflika sont tous complices. Nous n’avons ni institutions, ni État de droit. Tout le monde est occupé à 'bouffer', à négocier des pourcentages dans les contrats et à s’acheter des appartements dans les capitales européennes’’, accuse-t-il.

Dans la même dynamique, le responsable du Jil Djadid, se prononçant sur les dernières déclarations de Nicolas Sarkozy sur l’Algérie, estime que c’est son pays même "qui prête le flanc". "Certains viennent prendre l’argent et d’autres pour collecter des voix. C’est nous les fautifs. Le monde ne fonctionne pas sur la base de sentiments mais sur la base des intérêts. C’est la règle du jeu. Malheureusement, l’Algérie ne sait pas disposer de ses richesses", a-t-il enfin analysé.

Jil Djadid de Soufiane Djilali est membre de la CLTD (Coordination pour les libertés et la transition démocratique).


L’attentat de Ain Defla serait du à la gestion de Bouteflika, selon Soufiane Djilali
Algerie - L'attentat de Ain Defla serait du à la gestion de Bouteflika, selon Soufiane Djilali





Autres titres
Après la démission du Président Bouteflika, l’ONU souhaite une transition pacifique e...
Algérie - Après la démission du Président Bouteflika, l’ONU souhaite une transition pacifique e...
Le président Boutéflika capitule devant le projet de 5ème mandat
Algérie - Le président Boutéflika capitule devant le projet de 5ème mandat
L’armée et la justice prennent le parti du peuple
Algérie - L’armée et la justice prennent le parti du peuple
Le corps électoral convoqué pour le 4 février prochain
Algérie - Le corps électoral convoqué pour le 4 février prochain
Plus de nouvelles






RECOMMANDÉS
Après la démission du Président Bouteflika, l’ONU souhaite une transition pacifique e...
1.  Algérie - Après la démission du Président Bouteflika, l’ONU souhaite une transition pacifique e...

2.  Algérie - Le président Boutéflika capitule devant le projet de 5ème mandat

3.  Algérie - L’armée et la justice prennent le parti du peuple

4.  Algérie - Le journaliste Adlène Mellah de nouveau sous mandat de dépôt

5.  Algérie - Des comptes rendus de l’ONU qui fâchent le gouvernement algérien




Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média