7:16:03 AM Jeudi, 19 Septembre 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Le COSYNTRASOFT exige l’ouverture des portes des entreprises de la zone franche aux inspecteurs du travail

Togo - Societe
AfreePress | | Commenter


Le Collectif des syndicats des travailleurs de la zone franche du Togo (COSYNTRASOFT) et ses partenaires dont l’OBG Solidarité et action pour le développement durable (SADD) la CCFD et Solidarité mondiale exigent l’accès aux inspecteurs du travail dans les entreprises de la zone franche au Togo pour y effectuer des contrôles pour un travail décent des employés de ce secteur industriel.

C’est en substance ce qu’a exigé en conférence de presse ce mardi à Lomé, ce collectif qui a profité de l’occasion pour appeler au respect effectif des dispositions de la convention collective sectorielle de la zone franche.

« Dans la zone franche, il n’y a pas d’inspecteurs du travail. En lieu et place d’une administration du travail, existe une direction de l’emploi et des lois sociales. Les inspecteurs du travail qui veulent accéder aux entreprises sont refusés d’accès au prétexte que c’est la zone franche », constate le COSYNTRASOFT dans sa déclaration de circonstance.

C’est depuis 2011 que le cadre juridique de l’emploi a été amélioré au Togo avec pour conséquence, l’application intégrale du code du travail. La convention collective sectorielle entre les parties prenantes est intervenue en octobre 2012 et entrée en vigueur en janvier 2013.

Mais aujourd’hui, force est de constater que les conditions de travail dans les entreprises de la zone franche demeurent « préoccupantes ».

Absences de contrats de travail, non respect du SMIG, absence de déclaration des travailleurs à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), absence de visite médicale, de comité santé et sécurité au travail, non protection des délégués syndicaux, licenciement abusif et absence de contrôles des inspecteurs du travail.

« Trop c’est trop ! Il faut arrêter la violation des droits des travailleurs de la zone franche. Il faut assurer un travail décent dans la zone franche », ont plaidé les syndicalistes.

Le COSYNTRASOFT projette à travers les prochaines sorties médiatiques, de sensibiliser et d’éclairer l’opinion nationale sur les conditions de travail dans la zone franche.

DBD


Le COSYNTRASOFT exige l’ouverture des portes des entreprises de la zone franche aux inspecteurs du travail
Togo - Le COSYNTRASOFT exige l'ouverture des portes des entreprises de la zone franche aux inspecteurs du travail




Autres titres
« L’Afrique d’abord » : L’ouvrage qui retrace le parcours de Gervais Koffi Djondo
Togo - « L’Afrique d’abord » : L’ouvrage qui retrace le parcours de Gervais Koffi Djondo
Gilbert Bawara : « L’école doit demeurer un lieu d’éducation et d’apprentissage des v...
Togo - Gilbert Bawara : « L’école doit demeurer un lieu d’éducation et d’apprentissage des v...
« Bring Back Our Freedom » : La société civile se lève contre la modification de la
Togo - « Bring Back Our Freedom » : La société civile se lève contre la modification de la "...
Le Projet EJV mobilise 5000 jeunes vulnérables
Togo - Le Projet EJV mobilise 5000 jeunes vulnérables
Plus de nouvelles






RECOMMANDÉS
L'ANC a 6 maires et 5 adjoints...
1.  Togo - L'ANC a 6 maires et 5 adjoints...

2.  Togo - « L’Afrique d’abord » : L’ouvrage qui retrace le parcours de Gervais Koffi Djondo

3.  Togo - Fabre : « Je suis en permanence l’objet de calomnie… »

4.  Togo - Revue de presse du mercredi 18 septembre 2019

5.  Togo - L’ANC remet en cause le processus ayant conduit aux élections locales





Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média