8:06:34 AM Mercredi, 18 Septembre 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Pascal Bodjona: 'Je ne me reprochais rien, c’est pourquoi vous me voyez dans la sérénité'

Togo - Justice
- | | Commenter


Après plus de dix-sept (17) mois passés à la prison civile de Tsévié pour une affaire d’escroquerie internationale qui l’opposait à l’Emirati Abass El Youssef, l’ex-ministre togolais en charge de l’Administration territoriale, Pascal Akoussoulélou Bodjona a recouvré sa liberté samedi. Accueilli par un bain de foule, l’ex Ministre d’Etat n’a pas manqué l’occasion d’aménager la presse. Lire l’intégralité de l’interview de circonstance qu’il nous a accordée.

Togo Breaking News : Quelles sont vos premières impressions ?

Bodjona : Naturellement, les premières impressions sont formulées à l’endroit de Dieu, notre créateur, qui m’a fait cette grâce infinie de passer cette épreuve injuste avec sérénité et avec courage ; avant tout je lui rends grâce. Je dis ensuite à l’endroit de mon épouse toute mon admiration, une femme d’exception dotée d’un courage qui ne pas être de base commune. Egalement merci à mes enfants qui, au quotidien pendant ces 525 jours, ont vécu cette injustice avec moi mais dans la confiance, dans la dignité et dans la sérénité. Je ne saurais aller sans avoir des mots aimables à l’endroit de vous tous, journalistes des médias, écrits et parlés parce que vous avez été d’une contribution inestimable. Vos alertes et vos cris ont fini par donner la vraie dimension et les contours de ce que j’appelle ou qui convient d’appeler une procédure incongrue et absurde qui a été infligée à tort à Pascal Bodjona.

Mes remerciements vont aussi à tous les leaders politiques, à toutes les confessions religieuses, à tous les Togolais illustres et inconnus. Bref à nos concitoyens du nord au sud, de l’ouest à l’est qui m’ont porté dans leur prière, à vous tous qui avez bravé les peurs et les menaces pour faire le déplacement sur Tsévié pour me soutenir. Si j’avais des mots plus appropriés que « Merci », je les aurais utilisés à l’endroit de tous. Contentez vous seulement du mot « Merci », et rendons grâce à Dieu parce que Bodjona est parmi vous sain et sauf, je sens d’une solide santé.

Togo Breaking News : C’est vrai que quand on est en prison on a toujours l’espoir de sortir un jour, mais est-ce qu’en ce moment précis de l’année, vous vous attendez à votre libération ?

Bodjona : Vous me demandez si j’avais espoir de sortir ? Je voudrais vous dire que la tradition judéo chrétienne a placé l’année 2016 sous le sceau de la miséricorde. Permettez que je dise qu’en un point douté, cette année 2016 sera celle au cours de laquelle la providence va achever ce qu’elle a commencé pour toutes les victimes d’injustice, de passe droit et les victimes de trafic divers. Je ne me reprochais rien, c’est pourquoi vous me voyez dans la sérénité. Il a plu à un juge contre toute attente, guidé certainement par la volonté du législateur de convoquer un 21 août 2014 et me déposer à Tsévié. Il a plu de prononcer aujourd’hui une ordonnance portant libération d’office, j’en prendre acte.

Togo Breaking News : Quels sont les éléments dont vous disposez qui attestent vraiment que c’est injustement que vous avez été inculpé ?

Bodjona : Vous l’avez toujours dit. Est-ce que quelqu’un parmi vous a un élément ? Je mets tout le monde à défi de m’apporter un élément quelconque qui puisse me convaincre que cette affaire demeure une affaire judicaire. Et je suis là et je suis serein , je ne porte aucune accusation contre qui que ce soi, mais j’estime et c’est l’occasion de dire bravo à certains de nos magistrats qui sont décidés à dire le droit avec courage en allant vers la reconnaissance de leur serment.

Togo Breaking News : Quel avenir politique pour Bodjona ?

Bodjona : Vous me voyez sans avenir ? Je viens d’arriver, je suis chez moi ; je vous donne clairement la conviction et le sentiment que le débat est ouvert. Mais l’avenir d’un homme est dicté par son créateur.

Togobreakingnews.com



Pascal Bodjona: 'Je ne me reprochais rien, c’est pourquoi vous me voyez dans la sérénité'
Togo - Pascal Bodjona: 'Je ne me reprochais rien, c'est pourquoi vous me voyez dans la sérénité'




Autres titres
La Cour d'Appel renvoie le délibéré du procès Satchivi au 10 octobre sans informer le...
Togo - La Cour d'Appel renvoie le délibéré du procès Satchivi au 10 octobre sans informer le...
Vers l’imposition du nouveau certificat de nationalité aux citoyens togolais ?
Togo - Vers l’imposition du nouveau certificat de nationalité aux citoyens togolais ?
Procès Satchivi : Le délibéré renvoyé au 12 septembre 2019
Togo - Procès Satchivi : Le délibéré renvoyé au 12 septembre 2019
Cri de cœur de la mère de Satchivi : « Ils veulent tuer mon fils, mais ils n’y arrive...
Togo - Cri de cœur de la mère de Satchivi : « Ils veulent tuer mon fils, mais ils n’y arrive...
Plus de nouvelles






RECOMMANDÉS
La croisade identitaire : l’interdiction illégale du voile musulman par l’Institution...
1.  Togo - La croisade identitaire : l’interdiction illégale du voile musulman par l’Institution...

2.  Togo - Yaovi Djagbli exclu du PDR pour « comportement désobligeant »

3.  Togo - Taekwondo : Pari réussi pour les organisateurs de « Djossoudo Challenge Kicking »

4.  Togo - Le Burundi veut copier l’exemple du FNFI

5.  Togo - Rentrée scolaire : Des "élèves sans pièces" renvoyés à la maison





Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média