5:53:29 AM Vendredi, 23 Août 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Revue de presse du 23 mars 2016

Togo -
iciLome | | Commenter


Quatre parutions parvenues ce mercredi à la rédaction d’iciLome abordent des sujets liés à la société, l’économie, l’élection au Bénin, la chefferie traditionnelle à Akoumapé, les démissions au sein de l’ASVITTO etc.

Où sera inhumé le Président de la HAAC ? : Trois localités disputent la dernière demeure de Biossey Tozoun, écrit à sa Une, le satirique, LE MAGNAN LIBERE, Hebdo.

Décédé le 29 février dernier à Lomé, Kokou Biossey Tozoun président de la Haute Autorité de l’audiovisuelle et de la communication (Haac) sera, selon le Magnan Libéré, inhumé en avril prochain. Mais où ? A en croire le journal, "trois localités, notamment Sokodé, Lomé et Tado que l’illustre disparu puisse être inhumé sur leur sol".

"Les natifs de Sokodé veulent que ce soit à Sokodé que le Président de la HAAC trouve sa dernière demeure, car selon eux, c’est à Sokodé que le défunt a passé toute son enfance. Certains n’hésitent pas à déclarer qu’il est né là-bas. (…). D’autres informations font également état de ce que le peuple Adja d’où il est originaire réclame le corps de leur fils. D’autres encore soutiennent que pour faire court, il faudrait qu’il soit enterré à Lomé, parce que la capitale constitue un carrefour. Puisqu’il y aura beaucoup d’étrangers qui seront là pour honorer de leur présence la mémoire de l’illustre disparu", écrit Mgnan Libéré.

Vers le blocage de la rentrée de Pâques : Les Chefs d’établissements publics du préscolaire et primaire du Togo menacent de ne pas reprendre les cours, informe dans ses colonnes, Le Magnan Libéré.

Les élèves du Togo sont en congés de Pâques depuis quelques jours. Et la reprise des classes est prévue pour le 29 mars prochain. Mais, le satirique Le Magnan Libéré informe que, "sauf que cette reprise s’annonce incertaine".

"Dans un courrier en date du 17 mars 2016, adressé au Ministre des enseignements primaire, secondaire et de la formation professionnelles, l’Association nationale des chefs d’établissements publics du préscolaire et primaire du Togo, en abrégé (ANACE/3TPO) indique qu’aucune école du préscolaire et primaire du Togo n’est prête à reprendre les cours le 29 mars 2016 sur toute l’étendue du territoire nationale, si le gouvernement ne leur verse pas l’intégralité de la subvention de l’Etat pour le compte de l’année scolaire 2015-2016. Cette situation résulte du fait que le gouvernement n’a versé aucun fonds aux chefs d’établissements préscolaire et primaire du Togo depuis la déclaration par l’Etat de la gratuité aux cours primaires", note le journal.

LE TRIANGLE DES ENJEUX, Hebdo paru ce jour affiche à sa Une/ Rapport sur le flux illicite au PIB et aux activités commerciales au monde : Le Togo toujours au premier rang.

Selon le Triangle des Enjeux, un nouveau rapport publié en juin 2015 par Global Financial Integrity (Intégrité fiscale mondiale), un organisme basé aux Etats Unis, a montré que le Togo a le niveau le plus élevé de Flux financiers illicites (Ffi) au monde par rapport à son PIB durant la période de 2008 à 2012.

Le journal précise que "les Ffi du Togo ont atteint 1,526 milliards de dollars américains soit 763 milliards fcfa), en comparaison de son Pib d’environ 2 milliards de dollars US, selon la Bceao".

"Cela signifie que les Ffi du Togo ont représenté 76,3 % de son Pib, le taux le plus élevé que n’importe quel autre pays".

L’alternance et la démocratie : Le Bénin confirme sa maturité démocratique, le Burkina Faso a pris l’envol, le Togo stagne dans un conservatisme primaire outrageant.

"La présidentielle béninoise est désormais rentrée dans l’histoire avec la brillante victoire de Patrice Talon au 2e tour sur son challenger Lionel Zinsou dont l’exemplarité de sa sagesse politique, de sa culture démocratique inestimable et de sa grandeur d’esprit, doivent faire cas d’école dans nombre de pays africains", fait savoir le journal.

L’auteur de l’article pense que, "l’organisation de cette présidentielle qui a suscité admiration et convoitise, a comblé les attentes du peuple béninois et honoré ce pays et le place désormais au sein du concert des nations civilisées, démocratique et modernes. Et au-delà de tout, la maturité démocratique dont a fait preuve le peuple béninois dans toutes ses composantes, le processus même étant très riche d’enseignements, le Togo doit s’en inspirer pour sortir des sentiers battus et amorcer le véritable pas démocratique pour marquer la rupture".

Droits de l’Homme au Togo/Rapports de la CNDH sur les évènements survenus à Mango en novembre 2015 : "Si les initiateurs du projet avaient opté pour une démarche scientifique requise, l’on aurait enregistré la moindre violence", lit-on à la Une de LIBERTE, quotidien privé.

Selon Liberté, la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH) vient de publier son rapport sur les évènements survenus à Mango en novembre 2015. Ce rapport de 17 pages fait dans la règle de l’art, amène les enquêteurs à conclure que, "Si les initiateurs du projet avaient opté pour une démarche scientifique requise, l’on aurait enregistré la moindre violence".

Projet de décentralisation et des élections locales au Togo: Une feuille de route et une répartition qui risquent de poser des problèmes, soulève le journal qui demande à savoir pourquoi Golfe, avec plus de 1,5 million d’âmes, a 6 communes comme Tône qui compte 186 mille habitants.

"Le gouvernement togolais semble mesurer l’urgence de la réalisation de la décentralisation et de l’organisation des élections locales. Depuis juin 2015, le rapport du comité technique a été finalisé. Sans entrer dans les détails, il importe que ceux qui se sont chargés de ce travail soient connus, histoire de déterminer si vraiment c’est une équipe technique qui a été mise à contribution, ou si c’est sur des bases identiques à celles qui ont conduit à la mise sur pied de la dernière commission électorale nationale indépendante (Ceni), que les membres ont été choisis", cherche à savoir Liberté.


Problème de chefferie dans le canton d’Akoumapé: Un trône, deux Chefs !;-Un second décret de nomination de Chef canton sème la pagaille, écrit FORUM DE LA SEMAINE, quotidien privé.

A en croire le journal, « le canton d’Akoumapé dans la préfecture de Vo est confronté depuis le 26 novembre 2015, à un problème de chefferie, suite à un second décret de nomination pris en conseil des Ministres la même date reconnaissant Gbogan Toudeka Koffi comme chef canton d’Akoumapé, actuellement chef du quartier Assiko à Akoumapé alors que le conseil des ministres tenu le 03 juin 2011 a pris le décret nommant Milavagan Honoré Agbossoumondé, comme chef canton de la même localité. Mais contre toute attente, selon les informations, depuis 2011 jusqu’à ce jour, le décret reconnaissant Milavagan Honoré Agbossoumondé comme chef canton ne lui a pas été remis, quand bien même ce dernier remplis les charges de sa mission partout où besoin l’appelle, même auprès des autorités, et perçoit les indemnités annuelles liées à sa fonction. Toujours selon les mêmes informations, le décret de nomination sera remis « au nouveau (second) chef canton d’Akoumapé » Gbogan Toudéka Koffi, le samedi 26 mars 2016. Frustrées par cette situation, les populations de la localité étaient hier mardi 22 mars à la place publique de la localité pour manifester leur ras le bol et dénoncer la nomination « du nouveau chef », rapporte dans ses colonnes, Forum de la Semaine.

Pour le journal dans sa conclusion, « en validant deux dossiers, ceux qui l’ont fait ont induit le chef de l’Etat en erreur et au même moment, salissent sa politique d’apaisement de réconciliation nationale.

"Valider deux décrets de nomination de deux chefs pour un seul et même canton, c’est attribuer deux titres fonciers à la même et seule parcelle de terrain", fustige le journal qui invite pour la paix sociale, les autorités à mener une enquête pour tirer au clair les choses.

Vie associative: Olivier Amah et ses collabos de l'ASVITTO accusés de gestion opaque, titre le journal.

"En tout cas, pour les accusateurs qui sont au nombre de sept et qui ont fait acte de démission de l'association dirigée par l'ancien commandant des FAT, Olivier Poko AMAH, en exil, est gérée de façon opaque surtout quant à ce qui concerne les fonds alloués à l'association", écrit l'auteur de l'article.

Selon Forum de la Semaine, au grief contre l'ASVITTO, l'absence de compte rendu visant à trouver des solutions à cette affaire d'atteinte à la sûreté de l'Etat d'avril 2009.

L AT






Autres titres
Revue de presse du mercredi 21 août 2019
Togo - Revue de presse du mercredi 21 août 2019
Les populations togolaises toujours privées de leur quotidien national, Togo Presse
Togo - Les populations togolaises toujours privées de leur quotidien national, Togo Presse
Revue de presse du lundi 19 août 2019
Togo - Revue de presse du lundi 19 août 2019
Le SYNJIT invite les journalistes employés à organiser leur retraite
Togo - Le SYNJIT invite les journalistes employés à organiser leur retraite
Plus de nouvelles






RECOMMANDÉS
Une femme de New York a pêché un poisson ayant deux bouches
1.  Togo - Une femme de New York a pêché un poisson ayant deux bouches

2.  Togo - ASVITTO : lettre ouverte au PR relative à un arrêté ministériel illéga

3.  Togo - PIRATERIE MARITIME EN AFRIQUE : Prise de conscience et budget affecté permettent une ...

4.  Togo - Lettre ouverte au Président de la Commission Électorale Independante du HCTE

5.  Togo - L’Association des usagers du service public monte au créneau



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média