1:29:24 PM Jeudi, 19 Septembre 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

SOS/ Risque d’épidémie de tuberculose pédiatrique au Togo : le BCG, vaccin contre la tuberculose indisponible au Togo depuis deux mois

Togo - Sante
Le Correcteur | | Commenter


Le gouvernement de Faure Gnassingbé est vraiment atypique sur tous les plans. L’insouciance dont il fait preuve vis-à-vis du désarroi du peuple est plus que révoltant. Pendant que ce régime gaspille des milliards du contribuable pour polir son image répugnante, le minimum vital dont le peuple a besoin se trouve être un luxe.

Tout est mis en œuvre pour masquer la réalité que vivent les populations togolaises et présenter un semblant de bien-être aux yeux de l’extérieur. Le ministre togolais de la santé et de la protection sociale Moustafa Mijiyawa était à Ottawa lundi dernier. Ce voyage s’inscrit dans le cadre de la cérémonie officielle du lancement de la cinquième reconstitution des ressources du Fond Mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme. Il se raconte que le Togo et le Ghana ont été invités à cette cérémonie en raison des efforts que ces deux pays déploient en faveur de la lutte contre ces maladies. Ce que personne n’a compris dans cette histoire à dormir debout, c’est que la population togolaise est en danger.

Depuis près de deux mois, le stock de vaccin contre la tuberculose et celui de sa seringue seraient épuisés sur toute l’étendue du territoire national. Les nouveau-nés sont libérés de la maternité sans une administration de la dose préventive. Les femmes sont juste informées de l’indisponibilité du fameux BCG destiné à immuniser les nouveau-nés contre la tuberculose. Le Togo devra donc s’attendre à une épidémie de tuberculose pédiatrique dans les mois à venir, notamment au niveau des nourrissons nés sous PTME. Même si le traitement de la tuberculose est gratuit, il faut rappeler les handicaps que cette maladie cause sur l’harmonie familiale.

C’est une maladie hautement contagieuse dont les victimes nécessitent un isolement systématique pendant toute la durée du traitement qui peut varier de 6 à 8 mois selon le schéma thérapeutique choisi. Du côté du Programme National de Lutte contre la Tuberculose, c’est le silence radio. Selon les renseignements recueillis au niveau du Service des Maladies Infectieuses, le gouvernement serait en train de s’activer pour un ravitaillement à temps. Pour des prévisions d’éradication de cette maladie d’ici à 2030, le rendez-vous est déjà raté. Ces réponses aux inquiétudes du peuple confirment plutôt le fait que les bésoins prioritaires de la population sont relégués au dernier plan dans le système de gouvernance mode Faure Gnassingbé.

On se souvient qu’il y a quelques mois, une épidémie de méningite avait agité le Nord-Togo plus précisément la préfecture de Dankpen et ses environs. Le gouvernement avait laissé le mal s’enraciner avant de se résoudre à réagir au moment où plusieurs personnes ont déjà perdu la vie. La santé qui est un besoin prioritaire pour le peuple est laissée pour compte puisque les barons du régime et leurs familles peuvent se permettre le luxe d’aller se soigner dans les hopitaux occidentaux sur le dos du contribuable togolais. Pendant ce temps, Faure Gnassingbé se transforme en un véritable globe trotter et sillonne le monde pour des raisons que lui seul connaît. Comment peut-on expliquer une situation pareille ?

Il apparaît au regard de ces agissements que le minimum de bien-être du peuple n’est en rien une préoccupation pour ceux qui claironnent sur tous les toits qu’ils sont au service du peuple. Pour un mandat dit social, le rubicond est tout simplement franchi.

LE CORRECTEUR


SOS/ Risque d’épidémie de tuberculose pédiatrique au Togo : le BCG, vaccin contre la tuberculose indisponible au Togo depuis deux mois
Togo - SOS/ Risque d'épidémie de tuberculose pédiatrique au Togo : le BCG, vaccin contre la tuberculose indisponible au Togo depuis deux mois




Autres titres
Les maladies non transmissibles souffrent de subventions publiques
Togo - Les maladies non transmissibles souffrent de subventions publiques
L’INAM actualise sa liste de médicaments
Togo - L’INAM actualise sa liste de médicaments
Lutte contre la pénurie de sang : Le SYNPHOT sur les traces de l’UPF-Togo
Togo - Lutte contre la pénurie de sang : Le SYNPHOT sur les traces de l’UPF-Togo
Les cliniques augmentent les tarifs de leurs prestations
Togo - Les cliniques augmentent les tarifs de leurs prestations
Plus de nouvelles






RECOMMANDÉS
Permis de conduire obligatoire : La plaidoirie d’Éric Dupuy en faveur des Zémidjan
1.  Togo - Permis de conduire obligatoire : La plaidoirie d’Éric Dupuy en faveur des Zémidjan

2.  Togo - Escale à Lomé du patrouilleur de haute mer "Enseigne de vaisseau Jacoubet"

3.  Togo - Agoè-Fiovi : De la rivière à la place du boulevard

4.  Togo - Ras-Ly en veut aux promoteurs culturels

5.  Togo - ‘‘Denyigba’’, le nouvel album de King Mensah





Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média