1:14:46 AM Mardi, 17 Septembre 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

La BAD dévoile sa stratégie pour le Togo

Togo - Economie et Finances
iciLome | | Commenter


La Bnaque africaine de développement (BAD) a tenu la réunion de dialogue sur la stratégie d'intervention du groupe de la banque au Togo, jeudi. Voici le communiqué ayant sanctionné les travaux.


La réunion de dialogue sur la Stratégie d’intervention du Groupe de la Banque au Togo pour la période 2016 – 2020 a eu lieu le jeudi 14 juin 2016 sous la présidence de M. Adji Otèth Ayassor, ministre d’Etat de l’Economie, des Finances et de la Planification du développement, Gouverneur de la Banque pour le Togo.

Organisée conjointement par le Gouvernement togolais et la Banque, cette réunion a connu la participation des membres du gouvernement et des représentants du corps diplomatique, des institutions internationales, de l’administration publique, de la société civile et du secteur privé.

Le ministre d’Etat de l’Economie, des Finances et de la Planification du développement a indiqué dans son discours d’ouverture que la nouvelle stratégie de la Banque au Togo est cohérente avec la politique de développement économique et social du gouvernement en lien avec le nouveau quinquennat du Chef de l’Etat.

Il a ajouté que durant les cinq prochaines années, les interventions de la Banque s’articuleront autour de deux axes à savoir : le développement des pôles de croissance inclusive et de compétitivité agro-industrielle notamment les agropoles ; et l’appui à la gouvernance financière, sectorielle et locale. Il a souligné qu’au cours des prochaines années, la mécanisation de l’agriculture sera une priorité avec un accent particulier mis sur la modernisation et la diversification agricole.

Pour sa part, le Représentant résident de la BAD, M. Serge N’guessan, a salué l’exemplarité des parties prenantes dans la préparation proactive et participative de la nouvelle stratégie d’intervention du Groupe de la BAD au Togo dont l’approbation par les Conseils d’administration est prévue le 8 juillet 2016.

Il a félicité le Togo d’avoir été parmi les premiers pays africains à imprimer dans sa nouvelle stratégie pays d’intervention de la BAD les Top 5 de la Banque qui sont : Eclairer l’Afrique et l’alimenter en Energie, Nourrir l’Afrique, Industrialiser l’Afrique, Intégrer l’Afrique et Améliorer la qualité de vie des populations en Afrique.

Une présentation portant sur le Document de Stratégie pays de la Banque au Togo a été faite par M. Carpophore Ntagungira, Economiste pays principal de la Banque au Togo. Les échanges enrichissants qui ont suivi ont été ponctués par les interventions de ministres, de représentants des bailleurs, du secteur privé, de la société civile et des experts.

Dans leurs commentaires, les participants ont salué le caractère inclusif et rural de la nouvelle stratégie engagée principalement à relever les défis liés à la faible compétitivité et productivité de l’agriculture et de l’agro-industrie, au faible taux d’accès à l’énergie et à l’absence de la décentralisation.

Les participants ont toutefois fait remarquer que le choix d’intervenir prioritairement en milieu rural, n’empêcherait pas de reconnaitre que le développement des milieux urbains est également affecté par l’absence d’un schéma national d’aménagement du territoire et d’une gestion efficiente du foncier. Les participants ont entre autres échangé sur le fait que les attentes de la population étaient grandes et que le chemin à parcourir était long pour parvenir à l’inclusion économique, sociale et spatiale, dans un contexte de nouveaux défis environnementaux.

En effet, la nouvelle Stratégie de la Banque au Togo en attente d’approbation met en exergue les risques liés à la persistance des disparités régionales, des inégalités et des effets du changement climatique.

Abordant le thème du financement de l’agriculture et de l’agro-industrie, les participants à la réunion de dialogue ont reconnu que les appuis de la Banque, du Gouvernement et des autres partenaires ne pourraient faire émerger les agropoles sans une forte implication des promoteurs privés et des banques commerciales.

Après l’adoption du DSP, les participants ont suggéré d’organiser des séances de travail entre le secteur privé et les autres partenaires afin de créer des synergies dans le financement des agropoles. A cet effet, la réunion s’est clôturée par un lancement à la mobilisation du secteur privé pour mieux réussir la transformation de l’agriculture africaine afin d’éradiquer la pauvreté A l’horizon 2030 tout en préservant l’environnement.






Autres titres
Le FMI attribue une nouvelle note à l’économie togolaise
Togo - Le FMI attribue une nouvelle note à l’économie togolaise
Les PME-PMI ouest-africaines expriment leurs besoins en amont du Forum Invest in West...
Togo - Les PME-PMI ouest-africaines expriment leurs besoins en amont du Forum Invest in West...
INFRASTRUCTURES DE BIEN-ÊTRE ET DE LIEN SOCIAL EN AFRIQUE : S’endetter à long-terme s...
Togo - INFRASTRUCTURES DE BIEN-ÊTRE ET DE LIEN SOCIAL EN AFRIQUE : S’endetter à long-terme s...
La session budgétaire s’ouvre demain à l’Assemblée nationale
Togo - La session budgétaire s’ouvre demain à l’Assemblée nationale
Plus de nouvelles






RECOMMANDÉS
Revue de presse du lundi 16 septembre 2019
1.  Togo - Revue de presse du lundi 16 septembre 2019

2.  Togo - Mey Gnassingbé, le député-maire

3.  Togo - Le nouveau port de pêche de Gbétsogbé boudé par les pêcheurs

4.  Togo - Retour aux sources des natifs d’Akoumapé

5.  Togo - EVAD 2è promotion : 17 élèves ont reçu leurs attestations




Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média