8:58:32 AM Mercredi, 20 Novembre 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Championnats D1 et D2 : En attendant l’argent de la FIFA

Togo - Sport
- | | Commenter


Le Comité exécutif (Comex) de la Fédération togolaise de football (FTF) a rendu public hier son chronogramme de la nouvelle saison 2016-2017 des clubs de première et de deuxième divisions de football. En attendant l’argent de la FIFA.

La nouvelle saison 2016-2017 à la FTF débute mi-juillet 2016. Le chronogramme ainsi concocté décline toutes les activités de l’instance. Les responsables des clubs de football de D1 et D2 savent désormais à quoi s’en tenir dans un avenir proche.

L’essentiel du chronogramme

Après l’amalgame dans les priorités, le Comex de la FTF a rendu public, en détail, son plan d’actions. Depuis mardi dernier, et ce jusqu’au 30 juin, est ouverte la période de révision des Règlements généraux, des règlements de compétition et du code de discipline en plus de la mise en place des commissions permanentes. Le 12 août, le calendrier des championnats sera publié. Le congrès ordinaire de la FTF aura lieu le 20 du même mois.

Guy Kossi Akpovy, président du Comex de la FTF apporte une touche. Elle est relative à une « Super-coupe » qui sonne comme des « actions promotionnelles des championnats 2016-2017 ».

La première rencontre de la saison sportive est prévue se dérouler le 11 septembre. Le 21 décembre, la phase aller de D1 Et la D2 va prendre fin et la seconde reprendra à partir du 8 janvier 2017. Les activités de la FTF prennent fin le 28 mai de l’année prochaine.

En Juillet 2017, un nouveau congrès ordinaire de l’instance faîtière de football est prévu. La saison 2017-2018 débute en août 2017.

En prélude à la nouvelle saison qui s’annonce, Sébastien Migné, adjoint de Claude Le Roy, sélectionneur national des Eperviers, a formé des entraîneurs locaux sur la préparation physique des joueurs le 7 juin dernier. En outre, il est également annoncé des séances de formation à l’intention des membres des 12 commissions de la FTF tout récemment installées, des entraîneurs locaux (sur d’autres thématiques), des secrétaires généraux des clubs et ligues de football, des arbitres, des commissaires, des journalistes sur les Règlements généraux, les Règlements des compétitions et le code de discipline.

Comme le rappelle le site de la FTF, « le planning de la saison 2016-2017 donne de son côté, un aperçu général du calendrier des compétitions nationales ainsi que les journées FIFA, dédiées aux rencontres des sélections nationales ».

Les présidents des clubs, les entraîneurs et les joueurs ont maintenant une idée claire de ce qui les attend dans les semaines à venir. Les vrais acteurs que sont les joueurs, longtemps oubliés, vont devoir, et dans les tout prochains jours, retrouver les chemins des stades. Sauf que les uns et les autres doivent tenir compte d’un paramètre primordial, les sous.

En attendant l’argent de la FIFA

Très attendu, en prélude au lancement de la saison 2016-2017, le chronogramme de la FTF a été rendu public (jeudi 16 juillet 2016) et est consultable sur le site internet de l’instance. Toutes les activités de la nouvelle saison sont déclinées avec des détails qui intéresseraient les acteurs des championnats nationaux, c’est-à-dire, les responsables des clubs, les entraîneurs, le corps arbitral, la Croix Rouge, les commissaires aux matches, les joueurs locaux…Mais un détail non moins important manque : le financement de toutes ces activités en projection.

La gestion hasardeuse opérée par les équipes dirigeantes successives de la FTF dans une impunité totale a amené la Fédération internationale de football association (FIFA) à geler les comptes de l’instance nationale. Et elle l’a mise sous tutelle du cabinet KPMG jusqu’à un passé récent.

La liste « Nouvel Elan », dirigée par Lt-Col Guy Kossi Akpovy, élue le 13 février 2016, au cours d’un congrès ordinaire de la FTF, hérite donc des finances au rouge.

La nouvelle équipe dirigeante a entrepris des actions envers l’instance mondiale et reçu des émissaires de cette dernière à Lomé, mais les lignes ne semblent guère bouger. Certes en marge du 66ième de la FIFA tenu à Mexico en mai dernier, selon des sources, une enveloppe jugée conséquente aurait été promise pour permettre à la FTF de mener à bien ses activités et de renforcer son administration. Tout ce détour pour montrer qu’en réalité, la FTF n’a pas les moyens de ses ambitions quoiqu’elle ait décliné son chronogramme et incité les clubs à commencer les préparatifs pour la nouvelle saison.

L’Etat qui doit mettre la main à la poche rechigne et s’arc-boute sur un éventuel envoi de fonds par la FIFA. Devant les députés le jeudi 9 juin dernier à l’Assemblée nationale, le ministre en charge des Sports, Guy Madjé Lorenzo, a clairement conditionné la reprise des championnats par les fonds de l’institution patronne du football mondial. Une fuite en avant ?

Par rapport aux gestions chaotiques du passé, le pouvoir public a des raisons valables de ne plus vouloir injecter de l’argent dans une cagnotte trouée à dessein. Soit. Mais à partir du moment où c’est son candidat (sic) qui a gagné, dans des conditions que l’on sait, et qu’il a pu convaincre le très expérimenté Claude Le Roy d’accepter coacher les Eperviers, il est incompréhensible qu’il ne mette pas les moyens pour au moins relancer les championnats.

Comme le Breton lui-même le dit, il a accepté le challenge togolais parce que convaincu que le pays regorge de beaucoup de talents qu’il s’emploiera à polir. Ce qu’il ne peut faire sans un championnat.

A quoi sert-il de recruter un sélectionneur, au bas mot, à vingt-cinq (25) millions FCFA le mois, si l’Etat n’est pas en mesure de financer ne serait-ce qu’un début de championnat de première division ? Cela veut-il dire que tant que la FIFA n’avancera pas les fonds, il n’y aurait pas de championnat ? Ce sont là au moins deux interrogations qui doivent pousser l’Etat à trouver le plus rapidement possible les moyens pour permettre à Guy Kossi Akpovy et son groupe de relancer les championnats en attendant les fonds de la FIFA. Sinon on aura jeté l’argent par les fenêtres.

La FTF a-t-elle finalement obtenu le dégel de ses comptes, d’où la publication de son chronogramme pour annoncer la nouvelle saison sportive?

Fabrice KA (L’ALTERNATIVE)



Championnats D1 et D2 : En attendant l’argent de la FIFA
Togo - Championnats D1 et D2 : En attendant l'argent de la FIFA





Autres titres
Élim CAN 2021 (J2) : Le Togo et le Kenya font match nul
Togo - Élim CAN 2021 (J2) : Le Togo et le Kenya font match nul
Élim CAN 2021 (J2) : Floyd Ayité apporte tout son soutien à ses coéquipiers
Togo - Élim CAN 2021 (J2) : Floyd Ayité apporte tout son soutien à ses coéquipiers
Le Roy dans le déni de la réalité
Togo - Le Roy dans le déni de la réalité
Le Roy accumule les défaites mais s’accroche à son poste
Togo - Le Roy accumule les défaites mais s’accroche à son poste
Plus de nouvelles






RECOMMANDÉS
Un nouveau forum germano-togolais s’ouvre aujourd’hui à Berlin
1.  Togo - Un nouveau forum germano-togolais s’ouvre aujourd’hui à Berlin

2.  Togo - Faure Gnassingbé: négation de la République sur toute la ligne

3.  Togo - Les Eglises Evangélique Presbytérienne et Méthodiste appellent les populations à alle...

4.  Togo - Le mouvement "En Aucun Cas" ne croit pas en une élection...

5.  Togo - Rencontre pouvoir-opposition : Une duperie dénoncée par le CAR, l’ANC et la C14




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média