9:01:17 AM Vendredi, 19 Juillet 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Tueries au Togo : Quid du silence de l'église des Assemblées de Dieu

Togo - Politique
LaManchette | | Commenter
tueries-au-togo-quid-du-silence-de-l-eglise-des-assemblees-de-dieu
Djakouti Mitré, Président de l'Eglise des Assemblées de Dieu au Togo


Le Togo est en crise, c’est une évidence. Partout sur le continent africain et dans le monde, des voix diplomatiques s’élèvent pour inviter les acteurs politiques togolais à s’entendre et à trouver une solution satisfaisante et durable à cette crise qui n’a que trop duré. Des acteurs de société civile nationale et internationale aussi bien que des responsables religieux du pays, des catholiques, des méthodistes et presbytériens, des cadres musulmans du Togo etc., ont joint leurs voix à celles des diplomates pour prier les politiques à éviter le pire pour ce pays. Mais la grande surprise est que l’une des églises les plus prisées au Togo, l’Eglise des Assemblées de Dieu a gardé jusqu’alors le silence malgré les multiples décès qui jonchent la rue depuis le 19 aout 2017. Que comprendre ?

« Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire », avait déclaré le physicien américain d’origine allemande Albert Einstein. Pour renchérir, l’archevêque anglican sud-africain Desmond Tutu, Ancien Prix Nobel de la Paix et compagnon de route de Nelson Mandela dans la lutte contre l’Apartheid disait : « Si tu es neutre en situation d'injustice, alors tu as choisi d'être du côté de l'oppresseur ». Et pour beaucoup, l’on ne peut jamais être neutre. Le silence en soi est déjà une opinion.

L’invite en réalité n’est pas de contraindre certains hommes d’église ou de forcer des pasteurs togolais à parler, à communiquer leurs opinions sur la crise qui secoue le pays depuis des mois et libérer leur envie de voir l’alternance se réaliser au Togo. L’exercice auquel la rédaction du journal La Manchette convie l’opinion est avant tout de faire découvrir ceux qui parlent, communiquent spontanément depuis le début de la nouvelle crise politique sans qu’ils ne soient priés, c’est-à-dire ceux qui ont véritablement de l’amour pour la patrie et prennent bien des soins des brebis à eux confiés par le Ciel.

Des catholiques, des méthodistes et presbytériens n’ont cessé de tirer la sonnette d’alarme sur le risque énorme que court le peuple togolais en allant à ces législatives le 20 décembre 2018. Bien que fatigué, l’Archevêque émérite de Lomé Mgr Philippe Fanoko Kpodzro a, au cours d’une conférence de presse tenue ce mardi 12 décembre 2018 à Brother Home, dénoncé l’organisation unilatérale des élections du 20 décembre et demande aussi son report, car les conditions d'organisation de ces élections ne sont pas crédibles et équitables pour garantir la tenue d'un scrutin acceptable par tous.

Outre les confessions de foi chrétienne précitées, l’Association des Cadres Musulmans au Togo (ACMT) a, dans un communiqué rendu public le vendredi 7 décembre dernier, demandé également le report de ces législatives pour éviter le pire aux Togolais. Même s’ils n’ont pas été écoutés par le régime togolais, eu égard aux douloureux évènements du samedi dernier, ces cadres musulmans du Togo ont quand-même eu l’audace de clairement démontrer qu’ils ne veulent plus se taire et être complices du bain de sang, des innocents qui tombent sous le sifflement des balles et leur sang criant inaudible : justice.

Cette sortie de l’ACMT constitue aussi un véritable camouflet ou un pied de nez à l’UMT, Union Musulmane du Togo qui est toujours considérée par le leader du PNP, Tikpi Atchadam comme une aile marchande du régime UNIR. L’on n’en voudrait pour preuve le fait que le système RPT-UNIR tue plusieurs jeunes de confession musulmane mais les responsables de l’UMT sont muets comme une carpe. Il n’y a pas eu un seul communiqué de l’UMT pour au moins condamner les violences et demander à éviter l’escalade.

Au-delà de l’Union Musulmane du Togo, l’on découvre dans la même posture, l’Eglise des Assemblées de Dieu (AD) qui s’est également murée dans un silence assourdissant, honteux et triste devant tant d’horreurs et de terreurs que le pays ne cesse d’enregistrer. Le premier responsable de l’église des AD au Togo, M. Mitré Djakouti dont la proximité avec le Chef de l’Etat togolais est souvent évoquée par la plupart des togolais, le Pasteur Mitré n’a jamais prononcé un seul mot sur cette crise depuis son déclenchement. Doit-on comprendre que des gens protègent encore leurs intérêts devant tant de tueries, du samedi 8 au lundi 10 décembre 2018, au moins quatre personnes ont tuées par les préposés du régime Faure Gnassingbé ? Combien de temps faut-il encore pour les AD de rester silencieuses devant les monstruosités que vivent les Togolais au quotidien ?

La Bible fait cette exhortation : « Venez, vous qui êtes bénis de mon Père; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde. Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli; j'étais nu, et vous m'avez vêtu; j'étais malade, et vous m'avez visité; j'étais en prison, et vous êtes venus vers moi. Les justes lui répondront: Seigneur, quand t'avons-nous vu avoir faim, et t'avons-nous donné à manger; ou avoir soif, et t'avons-nous donné à boire? Quand t'avons-nous vu étranger, et t'avons-nous recueilli; ou nu, et t'avons-nous vêtu? Quand t'avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi? Et le roi leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites ».

À cette exhortation de Matthieu, succède celle de Isaïe : Pour l’amour de Sion, je ne me tairai point, pour l’amour de Jérusalem, je ne prendrai point de repos, jusqu’à ce que son salut paraisse comme l’aurore et sa délivrance comme un flambeau qui s’allume. Que la providence veille sur le Togo.

Xavier AGBEVE


Tueries au Togo : Quid du silence de l'église des Assemblées de Dieu
Togo - Tueries au Togo - Quid du silence de l-eglise des Assemblees de Dieu




Autres titres
Elections locales 2019 : La Cour suprême annule les scrutins dans 2 communes
Togo - Elections locales 2019 : La Cour suprême annule les scrutins dans 2 communes
Elections municipales 2019 : La Cour suprême donne les résultats définitifs
Togo - Elections municipales 2019 : La Cour suprême donne les résultats définitifs
« Les délais incompressibles fixés dans le code électoral sont inappropriés et inadéq...
Togo - « Les délais incompressibles fixés dans le code électoral sont inappropriés et inadéq...
Course au poste de maire : L’ANC obligée de coaliser avec la C14…
Togo - Course au poste de maire : L’ANC obligée de coaliser avec la C14…
Plus de nouvelles






RECOMMANDÉS
Taxe d’habitation au Togo, illustration de la problématique de « l’allergie citoyenne...
1.  Togo - Taxe d’habitation au Togo, illustration de la problématique de « l’allergie citoyenne...

2.  Togo - BEPC 2019 : Un élève (exceptionnel) se fait parler de lui

3.  Togo - Elections locales 2019 : La Cour suprême annule les scrutins dans 2 communes

4.  Togo - Elections municipales 2019 : La Cour suprême donne les résultats définitifs

5.  Togo - « Les délais incompressibles fixés dans le code électoral sont inappropriés et inadéq...



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média