7:55:56 AM Lundi, 23 Septembre 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Sur le PND TOGO

Togo - Opinions
iciLome | | Commenter

CE QUE JE CONSTATE :

Bien que c'est un outil de référence en la matière, je suis d'abord sidéré à l'égard de tout le bruit que le gouvernement fait autour de ce plan national. Certes, c'est la matrice de développement pour 4 ans, mais comment peut-on se permettre le luxe de faire un programme si sérieux, quinquennal et qui engage tout un pays et sa vie structurelle qu'organisationnelle en mettant une fixation rien que sur sa propagande ?. As -t-on idée de l'engagement d'adversité que déclenche une action officielle nationale pareille d'un pays, par rapport aux prédateurs de l'économie monde ? Donc le Togo est devenu une ONG qui a un Plan - programme qui tient lieu de référentiel et c'est tout ?

Drôle de façon de diriger un pays qui est à plus 70% d'endettement de son PIB, et une agriculture toujours à la traîne et dont le PND ne donne pas de traçabilité de Réforme Agraire. Malgré une agriculture non mécanisée, où les pesticides sont les meilleurs intrants agricoles soutenus.

1)- je n'ai pas vu l'approche qui doit permettre aux PME /PMI de répondre à la compétitivité, et j'ai vu aucune disposition programmative sur un déroulé ou un cursus pour une attractivité de l'économie togolaise. Un rapide coup d'oeil sur la balance commerciale du Togo, fait peur et donne la chaire de poule . Depuis plus de 30 ans, la balance commerciale du Togo est et reste toujours déficitaire par rapport à tous pays et à toutes zones économiques. Le constat est clair : Aucune exploitation efficientes des partenariats économiques pour le compte de l'économie togolaise. Cette économie est presque transformée en économie tertiaire, et que l'économie informelle est devenue le moteur à plus de 60%. Que projecte le PND pour cela ?

2)- dans le même ordre d'idée, la zone franche qui est une Zone hors territoire Douanier, n'est pas tenue pour appui à la base pour transfert de compétences industrielles à l'économie nationale. Tout simplement parce-que n'est pas imaginé une stratégie ""Adéquation PME /PMI et entreprises du territoire Douanier avec les entreprises de la zone franche (hors territoire Douanier ).

Si la relecture de la loi sur le statut de la zone franche donne par le système 70/30 (70% de production pour exportation et 30% pour déverser sur le territoire national ) un avantage qui a détruit sur le territoire Douanier, les unités de production de petites et moyennes tailles; il va s'en dire que le 80/20 appliqué avant n'était pas non plus controlé par les services compétentes du gouvernement. Pire, une nouvelle dimension apparaît désormais, les opérations bancaires et financières qui au lieu de passer par le territoire national dans le canal de bancarisation. Donc les entreprises et les opérateurs étrangers de part le silence du PND sur le fait, peuvent aisément venir prendre de l'argent sur la place bancaire togolaise, s'installer ensuite dans la zone franche, opérer en toute tranquillité et envoyer via la nouvelle dimension offerte, les bénéfices et ressources voulus à l'extérieur du Togo en toute légalité et protection des services financiers.

Pire, ces entreprises de la zone franche déversent presque la totalité de leurs productions sur le territoire malgré que c'est seulement 30% qui leur sont accordées. C'est à partir de ce moment là que la compétition destructive se joue au détriment des marchandises et biens, produits par des entreprises Togolaises qui s'acquittent de leurs impôts. Résultat : la faillite des entreprises Togolaises et des opérateurs économiques nationaux. Le PND autorise la poursuite de ça, puisqu'il ne parle pas de l'accompagnement des entreprises et la création d'une nouvelle dynamique de l'entreprise Togolaise. C'est pourquoi le PND ne parle pas du "" label TOGO ""pour aller chercher même la croissance là où elle se trouve.

En résultante cette politique Zone franche est un choix politique et non une choix économique. Ce qui est totalement contraire aux déterminants du concept.

3)- pour le financement du PND, le Togo apportera 35% des ressources et le reste, les 65% seront l'oeuvre des partenaires au Développement. C'est une projection trop optimiste et plombe le crédit du Plan -programmes.

Je constate que C'est un leurre de miroiter aux Togolais l'Asie de Sud - Est comme modèle, et qu'on ne construit pas les infrastructures adéquates à cette dimension. Surtout que les pays de l'Asie du Sud - Est n'ont pas fonctionné de la sorte et ont fait preuve d'une discipline économique et budgétaire sans égale. Si la richesse est créé par le secteur privé et non l'état, au Togo l'état est de surcroît défini comme pourvoyeur d'emploi. L'état doit créer le cadre législatif, organisationnel et opérationnel dans une logique stratégique d'attractivité de l'économie, pour une compétitivité de l'entreprise. Je n'ai pas idée de cette manifestation de projection.

4)- je constate aussi que les pôles de développement, ne sont pas axés sur l'histoire et le cursus économique. La redéfinition de nouveaux pôles d'excellence doivent en principe figurer autour du linéaire central de Lomé à CINKASSE. Et toute chose étant égale par ailleurs, ces pôles d'excellence doivent être, des pôles économiques à caractères régionaux et à dimensions spécifiques variables. C'est pourquoi il m'est difficile de comprendre l'absence défaillante dans le PND, de l'adéquation Formation / Emploi basée sur la réforme de l'éducation, de la recherche et de la formation professionnelle comme nouvelle dimension innovante du Développement de l'entreprise. Ceci risque indubitablement d'être la marque que le PND, est un programme qui a repris des axes successifs depuis le Programme d'ajustement et de Relance Économique PARE ,en passant par les différents documents stratégiques de te réduction de pauvreté le DSRP, DSRP - intérimaire et le DSRP -Complet qui ont aboutit à cette fameuse SCAPE avec ses troix axes principaux, qui à son tour avec les autres programmes nationaux nont pas atteint les OMD.

Ce PND apparaît comme la reformulation en d'autres termes et moutures, de ces intentions de projections sans tenir compte des faiblesses et manquements antérieurs. Il ressort que la cause fondamentale est et demeure"" l'insincérité des comptes publiques "".
L'économie verte est une touche opportuniste factuelle qu'apporte le PND, pour avoir véritablement accès aux ressources et financements intelligents et spécifiques accessibles à cet effet. Et la question de l'engagement réel et entier se pose face. En dehors du coup politique - programme pour avoir accès à ces ressources, la volonté politique peut-elle aller jusqu'à déclencher un nouveau savoir-faire togolais dans le domaine de l'économie verte ?

Maintenant la grande et majeure interrogation est de savoir, comment le gouvernement peut croire que le développement du Togo se fera par la volonté financière exterieure, et la mobilisation tous azimuts des ressources à conditions honéreuses.

Pourquoi cette liberté d'engager le pays, du moment où le Togo est obligé de passer aux taux de 6 voire 7 % sur le marché obligataire de L'UEMOA avant d'en bénéficier. Ce qui signifie que le Togo passe par un d'agent supplémentaire d'intermemédiation pour les émissions d'obligations sur le marché monétaire de l'espace UEMOA. Pourquoi le Plan ne prend pas en compte les dispositions de financement des privés togolais ?

Avec l'endettement prononcé contracté auprès des fonds SUKUK (fonds souverains arabes),
les banques chinoises , etc... le Togo a t-il au demeurant, la capacité de mobilisation de ressources pour répondre au financement du PND ? Pourquoi une orientation n'est pas faite sur les HETCH FUND(les fonds de Pension Américains) pour les objectifs Secteur Privé / État / Croissance ? Une piste contraignante mais rigoureuse à la tâche exécutoire.

Puisqu'avec ce taux d'endettement, le Togo est rentré en récession et continue par le maquiller. Alors le Togo a perdu la confiance, sur les places financières. Le Togo n'est même pas anoté par les agences MOODYS, FITCH et STANDARD and POORS pour avoir l'opportunité de créer la confiance et garantir l'espoir de progresser.

Malheureusement, e Togo ne respecte même pas les critères de convergence de L'UEMOA. Cet irrespect des regles communautaires se traduit même dans le cadre budgétaire par le non respect de la Loi Organique sur Lois des Finances de L'UEMOA (la L.O.L.F.).
Et puis, le matraquage fiscale des entreprises nationales et des opérations économiques, la problématique des TVA, et la "" situation aggravante de Tassement du Port de Lomé "" sont les conséquences des politiques mal conçues et mal orientées.

Je constate que le PND n'a pas opté pour l'ambition de changer les paradigmes économiques, gage de la nouvelle dynamique de développement.

Jean Jacques TEKO

L'AUTEUR
Jean Jacques TEKO
Économiste






Autres titres
La croisade identitaire : l’interdiction illégale du voile musulman par l’Institution...
Togo - La croisade identitaire : l’interdiction illégale du voile musulman par l’Institution...
Tout processus électoral au Togo vise au maintient de la dictature
Togo - Tout processus électoral au Togo vise au maintient de la dictature
L'armée togolaise après l’alternance : et si on mettait fin à l’omerta ?  
Togo - L'armée togolaise après l’alternance : et si on mettait fin à l’omerta ?  
Lettre ouverte au Président de la Commission Électorale Independante du HCTE
Togo - Lettre ouverte au Président de la Commission Électorale Independante du HCTE
Plus de nouvelles






RECOMMANDÉS
CHAN 2020 : Une sérieuse option pour les Eperviers
1.  Togo - CHAN 2020 : Une sérieuse option pour les Eperviers

2.  Togo - Réduction de la pauvreté : Des cadres de l'administration togolaise en Chine pour app...

3.  Togo - Les Togolais de New York disent « NON » au 4e mandat de Faure Gnassingbé

4.  Togo - La CDPA exige la libération de Folly Satchivi et les autres prisonniers politiques

5.  Togo - Dossier/Championnat de D1 : Combien gagnent nos joueurs ?




Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média