5:53:46 PM Mardi, 19 Mars 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

PLUS DE DETAILS...

La C14 pas unanime sur la candidature unique en 2020

Togo - Politique
iciLome | | 11 Commentaires
la-c14-pas-unanime-sur-la-candidature-unique-en-2020


Bien que les partis participants au conclave de la Coalition des 14 les 20 et 21 février derniers aient reconnu que la désignation d’un candidat unique face au candidat du pouvoir serait l’option idéale, cela ne fait pas l’unanimité au sein du groupe.

« Sur les neuf (9) participants, six (6) se sont prononcés en faveur de la désignation d’un candidat unique de la Coalition à la prochaine élection présidentielle, deux (2) en faveur de candidatures multiples sous un parapluie commun et un (1) n’a pas encore de position clairement affichée sur le sujet ».

C’est ce qu'indique le relevé de conclusion des journées de réflexion de la coalition des 14 partis de l’opposition sur la question de la candidature unique à la présidentielle de 2020.

Le document porte en lui, les grandes lignes abordées lors de ces journées de réflexion, notamment le bilan des 18 mois de lutte commune pour la démocratie au Togo, les fondements d’une nouvelle dynamique unitaire des forces démocratiques et les actions urgentes à mener.

Les neuf (9) participants qui ont pris part au conclave initié par la Coalition des 14 ont jugé bon d’accentuer la mobilisation pour obtenir les réformes et aller ensemble à la prochaine élection présidentielle de 2020 en mutualisant leurs ressources.

Et tous sont néanmoins d’accord pour faire du prochain mandat, un mandat de transition impliquant tous les acteurs autour d’une plateforme politique commune.

Nicolas


La C14 pas unanime sur la candidature unique en 2020
Togo - La C14 pas unanime sur la candidature unique en 2020



Autres titres
Kohan Binafam et Eric Dupuy défendent l'intégrité des leaders de la C14
Togo - Kohan Binafam et Eric Dupuy défendent l'intégrité des leaders de la C14
Fulbert Attisso : « Nous voulons rompre avec le culte de la coalition messie »
Togo - Fulbert Attisso : « Nous voulons rompre avec le culte de la coalition messie »
Coalition des 14 : Fabre regrette le comportement des déserteurs
Togo - Coalition des 14 : Fabre regrette le comportement des déserteurs
François Boko: 'Mon retour est acté'
Togo - François Boko: 'Mon retour est acté'
Gabriel Dosseh-Anyron: « La Coalition fera sa remontada en 2020»
Togo - Gabriel Dosseh-Anyron: « La Coalition fera sa remontada en 2020»
Me APEVON : « Je suis vraiment triste… »
Togo - Me APEVON : « Je suis vraiment triste… »
Appel de Nicolas Lawson aux forces de défense et de sécurité
Togo - Appel de Nicolas Lawson aux forces de défense et de sécurité
Ekué Pierre Kpodar : « Je crois que la pression est la seule arme dont dispose le peu...
Togo - Ekué Pierre Kpodar : « Je crois que la pression est la seule arme dont dispose le peu...
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 11   Bolingo | Mardi, 12 Mars 2019  - 16:49
  Reconnaissez , à partir de cet instant, que vous représentez la minorité au Togo.
Le peuple a tranché en Algérie. 
Si vous représentiez vraiment le peuple comme vous l'avancez souvent dans vos gesticulations, vous auriez eu gain de cause depuis août 2017.
De surcroît, vous voulez approcher les autorités. Quelles autorités?? Les " nommés" les " élues" ou les " illégitimes ".

En tout cas, si vous avez tournez en rond pour revenir au point de départ, ce n'est pas de votre faute. C'est la terre qui est ronde. C'est donc la faute a la terre.

 10   100 Mil-lions | Mardi, 12 Mars 2019  - 16:19
  "seul un candidat naturel peut devenir candidat de la C14 "


à la C14-n comment définit-on un candidat naturel ?

 9   EXTRA COALITION | Mardi, 12 Mars 2019  - 16:17
  seul un candidat naturel peut devenir candidat de la C14 ce sera une des décisions du prochain Conclave- interconfessionel de la C14-n

 8   lolo1 | Mardi, 12 Mars 2019  - 16:16
  Ce n'est pas mal de penser élection présidentielle, mais avec ou sans réformes? Les participants au conclave ont-ils abordé ce sujet? On ne le sait pas. Ont-ils abordé les raisons de leur échec d'empêcher les législatives?
Si les réformes ne s'oppéraient pas avant l'élection présidentielle, vont-ils y participer? Si oui, pourquoi n'avoir pas participé aux législatives?
Je crois qu'il faut sincèrement arrêter d'être des marchands d'illusions. Il faut apprendre à dire la vérité au peuple.
Vous voyez, l'Algérie aussi vient de réussir son pari comme tous les autres pays avant elle. Vous savez pourquoi? La réponse est simple: Ce sont des citoyens, la société civile et non les partis politiques qui ont fait plier le dictateur algérien.
Il est difficile et voir impossible à un parti politique de mener une révolution pour prendre le pouvoir. C'est cette vérité que les partis politiques doivent expliquer au peuple, au contraire on est en train de tourner en rond et faire croire au peuple qu'une mobilisation ASSEZ FORTE ou FAURETE va faire fléchir le pouvoir.
Une telle mobilisation n'aura les résultats escomptés que si elle est dirigé par la société civile. Or chez nus, la société civile n'existe pratiquement pas.
J'aimerais aussi que le prof. Apedo-Amah Ayayi puisse expliquer cela au peuple au lieu de leur faire croire qu'il pourrait y avoir des responsables de partis politiques pour mener à bien la lutte. JE DIS ICI HAUT ET FORT QU'IL N'Y EN A PAS.
Merci.

 7   Komprène Kipoura | Mardi, 12 Mars 2019  - 16:14
  Réponse à 3-Amegan
  ".....alors pour la clarté du message il fallait nommer les partis pour ou contre la candidature unique"


les contre sont plus nombreux donc il vaut mieux ne pas donner de détails pour le moment. On va les convaincre d'abord et quand il y aura plus de pour les détails seront diffusés.
Il ne faut pas laisser la chance á l' adversaire de pénétrer nos secrets

 6   1 | Mardi, 12 Mars 2019  - 16:12
  avec quel fichier ? vous cherchez un candidat pour un fichier électoral vérolé? foutez la paix

 5   lolo1 | Mardi, 12 Mars 2019  - 16:1
  Ce n'est pas mal de penser élection présidentielle, mais avec sous sans réforme? Les participants au conclave ont-ils abordé ce sujet? On ne le sait pas. Ont-ils abordé les raisons de leur échec d'empêcher les législatives?
Si les réformes ne s'oppéraient pas avant l'élection présidentielle, vont-ils y participer? Si oui, pourquoi n'avoir pas participé aux législatives?
Je crois qu'il faut sincèrement arrêter d'être des marchands d'illusions. Il faut apprendre à dire la vérité au peuple.
Vous voyez, l'Algérie aussi vient de réussir son pari comme tous les autres pays avant elle. Vous savez pourquoi? La réponse est simple: Ce sont des citoyens, la société civile et non les partis politiques qui ont fait plier le dictateur algérien.
Il est difficile et voir impossible à un parti politique de mener une révolution pour prendre le pouvoir. C'est cette vérité que les partis politiques doivent expliquer au peuple, au contraire on est en train de tourner en rond et faire croire au peuple qu'une mobilisation ASSEZ FORTE ou FAURETE va faire fléchir le pouvoir.
Une telle mobilisation n'aura les résultats escomptés que si elle est dirigé par la société civile. Or chez nus, la société civile n'existe pratiquement pas.
J'aimerais aussi que le prof. Apedo-Amah Ayayi puisse expliquer cela au peuple au lieu de leur faire croire qu'il pourrait y avoir des responsables de partis politiques pour mener à bien la lutte. JE DIS ICI HAUT ET FORT QU'IL N'Y EN A PAS.
Merci.

 4   Bulletin secret | Mardi, 12 Mars 2019  - 15:40
  Réponse à 3-Amegan
  Bulletin secret


 3   Amegan | Mardi, 12 Mars 2019  - 15:21
  Mais nous somme en démocratie , alors pour la clarté du message il fallait nommer les partis pour ou contre la candidature unique.
Mais comme le pense la pluspart des togolais, l'ANC serait en pole position de ceux qui sont contre la candidature unique. Puisque c'est un parti de " soit c'est moi ou personne".
Alors soyez honetes en mentionnant clairement les partis pour ou contre.

 2   akakpo | Mardi, 12 Mars 2019  - 15:11
  <<Et tous sont néanmoins d'accord pour faire du prochain mandat, un mandat de transition impliquant tous les acteurs autour d'une plateforme politique commune. >>

???

RECOMMANDÉS
Chronique de Kodjo Epou : Le temps des questions douloureuses
1.  Togo - Chronique de Kodjo Epou : Le temps des questions douloureuses

2.  Togo - Menace sur la radio Taxi FM : L’émission « Taxi Presse » mise sous éteignoir

3.  Togo - Kohan Binafam et Eric Dupuy défendent l'intégrité des leaders de la C14

4.  Togo - Fulbert Attisso : « Nous voulons rompre avec le culte de la coalition messie »

5.  Togo - Économie : La Banque Mondiale s’engage à aligner son Cadre de Partenariat Pays sur le...



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média