7:24:01 PM Jeudi, 18 Avril 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Missive aux étudiants togolais

Togo - Societe
iciLome | | 2 Commentaires
missive-aux-etudiants-togolais

Nous savons maintenant que l’intelligence peut permettre de maîtriser les forces de la nature et de les plier au service de l’homme. C’est indispensable d’avoir cette foi, qui vous amènera à servir la gloire de Dieu et le bien-être de vos frères et sœurs. En chérissant cette croyance depuis ma jeunesse et après y avoir longtemps réfléchi, je peux me réjouir de vous recommander de bien diriger vos passions utiles, de vous efforcer d’enchaîner vos passions dangereuses et de travailler à donner à notre société une forme libre, heureuse, paisible et durable.

Il est une évidence que la majorité de notre peuple désire ardemment et incontestablement un grand changement politique, économique et social dans le pays. Cette majorité aspire à la réforme entière de la société et non pas à des élections frauduleuses, suivies de brutalités, qui permettent à une minorité pervertie et moralement corrompue de continuer de s’accaparer des ressources nationales, de poursuivre les arbitraires, d’affamer l’immense majorité de la population, d’endetter sans retenue le pays et de maintenir notre jeunesse dans l’ignorance, l’indignité, l’oisiveté et les privations de toutes sortes.

Après les violences d’avant 1967 et celles des années 90, les chapelles politiques qui existaient auparavant se sont réformées et éparpillées en plusieurs catégories mais ne changèrent pas de conduite malgré l’évolution de la société. Bien sûr les circonstances avaient changé mais pas leurs passions politiques et le tribalisme, qui les caractérisaient. Les nouveaux partisans ont voulu exploiter à leur profit la démocratie naissante et fragile. Ils sont entrés en opposition ouverte et frontale, non seulement avec les conservateurs de la tyrannie régnante mais également avec les ardents défenseurs d’une République paisible, harmonieuse et tolérante. Ainsi le mélange de tant d’éléments discordants a continué à produire des violences, à contraindre des centaines de milliers de togolais à l’exil, à faire reculer et abaisser le pays et surtout à faciliter l’accès au pouvoir des plus corrompus, des plus médiocres, des plus pervers et des grues nationales ou étrangères.

Je vous interpelle car vous êtes l’avenir de notre patrie. Vous avez l’obligation de ne pas être semblables à ceux de ma génération. Vous devez changer la gouvernance actuelle de manière à soustraire pour longtemps notre peuple à la domination des ennemis naturels de la liberté et de la dignité humaines. Vous devez donner aux populations le goût de la vérité et susciter chez eux la volonté nécessaire de résister à l’assujettissement et aux injustices. L’histoire et l’expérience nous apprennent que les effets certains des inégalités et des injustices sont les divisions et les violences. Sans l’adoption de justes lois et le bon fonctionnement d’institutions républicaines, ce sont les violences et la pauvreté qui règnent. Prière de ne pas créer des groupuscules de partisans, défendant des intérêts particuliers et opposés, fomentant des passions ennemies et soumettant la masse du peuple à l’ignorance et à l’emprise d’un petit nombre d’individus adroits, cyniques et véreux, qui abusent du pouvoir et des ressources nationales. Ces impénitents s’appliquent exclusivement à conserver le pouvoir par la fraude, les violences et les arbitraires. La masse du peuple est crétinisée, écartée de l’ordre naturel. Elle devient incapable de reconnaître ses vrais défenseurs et d’exercer avec plénitude sa souveraineté et même son libre arbitre.

Jeunes togolais, j’ai été étudiant comme vous à l’université de Lomé. Nous avions osé en étant dans ces années-là des jeunes hommes courageux et surtout des cocardiers. J’y étais pour rappeler les grands principes qui ont fondé la civilisation humaine et la démocratie. L’ancien Président, Feu Gnassingbé Eyadema, avait soutenu qu’il avait créé l’université pour que les jeunes du sud et du nord du pays puissent cohabiter, étudier ensemble afin de mieux se connaître et pouvoir travailler à l’unisson dans le respect mutuel. C’est dans le rassemblement et l’unité que le Togo peut se construire paisiblement et connaître le progrès. Vos conditions de vie, de logements et d’études actuelles sont trop indignes. Nous avons l’obligation de les changer fondamentalement et rapidement. C’est juste une question de dignité et de dessein. L’éducation nationale est la base pour construire le progrès et élever les hommes à la dignité humaine.

Je vous exhorte à dépasser l’esprit partisan qui nourrit le sectarisme dans le pays et à œuvrer courageusement pour l’avènement d’une société unie, libre et prospère. Nous pouvons et nous devons travailler avec ardeur, dans le dépassement de soi dans la liberté pour bâtir une nouvelle société. Comme moi, soyez les amis sincères de la vérité, de la justice et de l’audace. Manifestez de saintes colères contre les violences, les fraudes, le mensonge, la corruption et l’impudence.Les véritables hommes doivent se résoudre à résister contre l’oppression et contre les injustices. Faites donc à vous-même et à notre créateur, Dieu Tout-Puissant, le serment de vivre libre et de faire vivre libre chaque togolais..

Sachez jeunes gens, que le but de ma vie est de servir la gloire de Dieu, le bien-être de mes concitoyens et le prestige de ma patrie. La véritable République du Togo attend son salut de vous. Sachez donc qu’on ne bâtit un édifice solide que sur une fondation solide. Ma génération vous a trahis. Ne nous ressemblez point. Soyez unis et tolérants mais fermes contre les corrompus et les criminels. Aimez-vous les uns et les autres. Chérissez la vérité, la fraternité, la solidarité mais ayez en aversion les injustices sociales et la perversion. Vous pouvez faire du Togo l’or de l’humanité. Je veux vous assister pour réaliser ce rêve de nos devanciers. Prenez le flambeau et allez éclairer vos parents dans nos villes et villages. Dites-leur que nous pouvons vaincre la misère et faire cesser les injustices sociales. Dites à nos chefs traditionnels que nous avons le devoir de les élever à la dignité humaine et de leur donner chacun 20 millions de FCFA de subvention pour créer de la richesse dans nos villages et dans les quartiers. Dites-leur qu’il n’y a de richesses que qu’hommes. Dites à vos parents que nous pouvons relever rapidement le niveau de vie dans le pays grâce à une véritable politique sociale et d’urgence humanitaire.

Nous devons nous atteler au travail avec des idées novatrices et en mobilisant, non seulement nos abondantes ressources humaines mais également en rendant fongibles nos capitaux morts, estimés à plus de 16.000 Milliards de FCFA. Il est temps de relancer résolument et ingénieusement l’économie nationale et ne plus dépendre de l’aide étrangère. Nous pouvons et nous devons utiliser les transferts de notre diaspora comme des investissements étrangers et un puissant levier pour la relance économique du pays. Sachez ! Jeunes gens, que le monde est à la fois subjectif et objectif. Vous devez toujours vous rappeler que c’est le sans forme qui prend forme et que l’invisible devient visible. Dieu est en nous. Votre devoir est d’apprendre à se servir de vos talents innés pour achever brillamment vos études pour vous mettre au service de Dieu en élevant ses enfants du Togo à la dignité humaine. Apprenez à prier scientifiquement, en disciplinant vos pensées, en irradiant l’amour, la bonne volonté et le patriotisme autour de vous.

Jeunes étudiants togolais, partout dans le monde, écartez de vos esprits les peurs, les superstitions et renoncez même à vos justes colères. Ne séparez jamais vos esprits de la matière. Pensez toujours de façon positive. Alors nous aurons la rédemption et notre pays connaîtra le renouveau. Sachez que l’impossible est toujours possible. Je veux que vous gardez toujours l’espoir dans l’avenir du Togo. Ayez la foi et la confiance. Alors nous étonnerons le monde. Que Dieu, le Tout-Puissant et le miséricordieux, vous inspire, nous protège et bénisse le Togo.

Fait : le 31 Mars 2019

Nicolas LAWSON

L'AUTEUR
Nicolas LAWSON
Président du PRR




Autres titres
Des jihadistes sur le sol togolais, selon les renseignements burkinabé
Togo - Des jihadistes sur le sol togolais, selon les renseignements burkinabé
Opération «Togo Propre»: 5 ans après, constat d’échec !
Togo - Opération «Togo Propre»: 5 ans après, constat d’échec !
La Conference des forces vives de la diaspora Togolaise à Minneapolis 4 Mai 2019
Togo - La Conference des forces vives de la diaspora Togolaise à Minneapolis 4 Mai 2019
Elèves et étudiants commémorent les 6 ans de l'assassinat de Anselme Sinandare et Dou...
Togo - Elèves et étudiants commémorent les 6 ans de l'assassinat de Anselme Sinandare et Dou...
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 2   Le vrai fpu | Mardi, 2 Avril 2019  - 16:2
  Réponse à 1-Bolin
  Bolin. Voilà un animal au physique d'homme. As-tu une cervelle?

 1   Bolin | Mardi, 2 Avril 2019  - 8:30
  Vraiment fou ce monsieur. Il nya plus rien à faire pou lui.

RECOMMANDÉS
Et le doyen de la FASEG est… Kako Nubukpo
1.  Togo - Et le doyen de la FASEG est… Kako Nubukpo

2.  Togo - Jean Kissi : « L’unicité d’action est nécessaire pour réaliser l’alternance en 2020 »

3.  Togo - Arrestation de deux leaders du PNP : La C14 très remontée contre le pouvoir

4.  Togo - Nador Awuku : « Le CAR est à la CENI en son propre nom »

5.  Togo - Média : La HAAC plaide pour le financement de la presse publique et privée en période...



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média