7:18:21 PM Jeudi, 18 Avril 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Tikpi Atchadam : « L’urgence, c’est comment se débarrasser de cette dictature… »

Togo - Politique
iciLome | | 22 Commentaires
tikpi-atchadam-l-urgence-c-est-comment-se-debarrasser-de-cette-dictature-


Les dissensions, la guerre de personne, les problèmes d’argent, bref, les difficultés au sein de la Coalition des 14 partis de l’opposition, aujourd’hui en lambeaux, ne semblent pas préoccuper le président du Parti national panafricain (PNP). Ce qui intéresse Tikpi Atchadam, c’est d'arriver à se débarrasser de la dictature cinquantenaire qui régente le Togo depuis plus d’un demi-siècle. C’est pourquoi à la veille des manifestations de ce samedi 13 avril qui seront organisées dans plusieurs villes du pays et dans la diaspora, il fait une sortie pour galvaniser les populations.

Dans un audio de 29 minutes qui circule déjà sur les réseaux sociaux, le leader du PNP appelle les Togolais à sortir massivement pour les manifestations de ce samedi 13 avril 2019. « Ditri Bonsafo », c’est le nom qu’il donne à cette opération qui doit être une grande réussite ce samedi.

« L’attitude de Faure, son rapport au pouvoir et son désir de s’éterniser au pouvoir, pendant qu’il prépare un petit-frère ou une petite-sœur, constitue une insulte grave et un affront à la mémoire de ceux qui se sont battus pour l’indépendance de notre pays, aux fonctionnaires, aux paysans, aux étudiants et aux élèves, aux professeurs et enseignants, aux magistrats, aux avocats, aux commerçants et aux transporteurs, aux femmes, aux jeunes, à la chefferie traditionnelle, à la police nationale, à la gendarmerie nationale, à l’armée, une insulte et un affront à notre moi collectif », a-t-il indiqué.

Pour lui, il faut sortir de l’expression « si cette situation perdure, c’est parce que le peuple togolais le veut ainsi ». Il revient aux Togolais, a-t-il ajouté, de ne pas baisser les bras devant le pouvoir de Faure Gnassingbé.

A l’en croire, tous les démocrates doivent continuer par se battre, sans arrière-pensée, car l’essentiel aujourd’hui, c’est de redonner au peuple togolais sa souveraineté. « L’urgence, c’est comment se débarrasser de cette dictature qui cherche à se décentraliser afin de pouvoir nous cerner de la base au sommet, des pieds à la tête. Sous une dictature, le devoir de tout démocrate est de lutter pour que le pouvoir revienne au peuple spolié. Il est vain à un démocrate de vouloir accéder au pouvoir tant que le peuple ne l’a pas encore. Il serait absurde de demander au peuple de donner ce qu’il n’a pas », a déclaré Tikpi Atchadam.

Il arrive des moments critiques, selon le président du PNP, où le pouvoir de Faure Gnassingbé se retrouve face au peuple togolais qui se transforme en un fleuve prêt à l’emporter. Mais malheureusement, au sein de l’opposition, le pouvoir trouve des gens qui lui offrent une barque pour traverser le fleuve. « Et le peuple déçu se démobilise jusqu’à la prochaine fois, souvent plusieurs années après », a-t-il déploré. C’est pourquoi il invite chacun à rester vigilant.

Tikpi Atchadam a également indiqué dans son message que personne ne peut retenir la main d’un peuple qui se libérer. Il donne l’exemple de l’Algérie où le peuple est resté déterminé jusqu’alors. Il a aussi invité l’armée et les forces de l’ordre à plus de professionnalisme.

« Le peuple en lutte attend de vous la neutralité et le professionnalisme qui caractérise toute armée républicaine. Si l’armée algérienne a cédé, ce n’est pas faute de moyen de répression, elle a tout simplement compris que pour le bonheur du peuple algérien, ça ne pouvait plus continuer », a-t-il fait remarquer.

Dans son message, Tikpi Atchadam n’a pas évoqué la lettre-réponse du ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, Payadowa Boukpessi qui a interdit les manifestations dans d’autres localités.


I.K


Tikpi Atchadam : « L’urgence, c’est comment se débarrasser de cette dictature… »
Togo - Tikpi Atchadam -  Lurgence, cest comment se debarrasser de cette dictature…



Autres titres
Jean Kissi : « L’unicité d’action est nécessaire pour réaliser l’alternance en 2020 »
Togo - Jean Kissi : « L’unicité d’action est nécessaire pour réaliser l’alternance en 2020 »
Arrestation de deux leaders du PNP : La C14 très remontée contre le pouvoir
Togo - Arrestation de deux leaders du PNP : La C14 très remontée contre le pouvoir
Nador Awuku : « Le CAR est à la CENI en son propre nom »
Togo - Nador Awuku : « Le CAR est à la CENI en son propre nom »
Mme Adjamagbo-Johnson : « Oui, l'alternance pacifique est encore possible 2020 »
Togo - Mme Adjamagbo-Johnson : « Oui, l'alternance pacifique est encore possible 2020 »
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 22   XZIBIT | Jeudi, 11 Avril 2019  - 8:6
  Réponse à 15-Avouantheboss
  Comme l'a dit Sankara, il vaut mieux vivre un seul jour comme un lion que cent ans comme un mouton. Beaucoup de togolais ont deja compris ca mais malheureusement des moutons comme toi sont bien loin de comprendre ca. Tu n'es pas a plaindre. J'ai vraiment reflechi pour pouvoir te repondre car pour moi, tu appartient a Zebevi. Tu comprends maintenant l'incompetence de ceux que tu soutiens be.tement: s'ils faisaient bien leur travail, tu ne devrais pas etre a l'air libre a raconter des an.eries de la sorte mais plutot en traitements a Zebevi. Ils ne te font aucun bien ces gens la car reflechir n'est pas le propre d'un malade mental. Yakoooo mon frere!!!

 21   Kodjo Epou | Mercredi, 10 Avril 2019  - 22:7
  J'apprecie le discours de Tikpi tchadam. Il a ete pragmatique, pedagogique et rassembleur. En aucun moment, pendant les 20 minutes, on n'a nulle hate de voir venir la fin de son appel, un appel interpellateur destine a toutes les forces vives. J'ai eu a rencontrer, a Lome, le leader du PNP le 11 Janvier de l'annee derniere,. Je me souviens lui avoir dit que notre desir (nous le peuple de la diaspora engagee), c'est de ne pas le voir devenir, lui aussi, un opposant de plus, c'est-dire cet autre opposant qui rase les murs; mais d'etre un opposant qui fait impact, qui fait changer de camp a la peur. Depuis, beaucoup d'eau a coule sous le pont. Le regime militraire etant reste egal a lui-meme, toujours capable d'abattre un citoyen pour l'exemple, en plein jour et in live devant les smart phone, l'homme de Kparatao a du se mettre a l'abri. Avec rasion parce que a un moment donne, il est apparu comme le seul en mesure d'ouvrir une breche dans le systeme pour faire basculer l'ordre des choses. On entend trop souvent quelques arlequins de l'ANC braire des propos fanfarons et pretencieux, corollaires d'une haine a peine voile contre le parti du cheval rouge et son leadership. "Il n'a qu'a venir prendre le devant des manifestations comme le font les autres leaders." Tel est le langage. Des propos abberrants denues de toute compassion, qui se distillent en boucle dans le but de faire de Tikpi le peureux qui a pris la cle des champs. L'attitude des diffamateurs mal intentionnes cache mal une guerre de leadership. Le long combat democratique pour lequel bon nombre de compatriotes ont donne tant leurs biens que leurs vies a t-il besoin de ces viles campagnes de denigrement? Pourquoi feindre de ne pas reconnaitre que Tikpi avait besoin de s'effacer pour vivre? Dans une lutte, tout le monde n'est pas forcement tenu d'etre au front; la partition est diverse et se joue a divers niveaux. Aussi est-il malsain et absolument degueulasse d'utiliser l'absence strategique des autres pour les discrediter aux yeux de l'opinion. C'est de l'enfantillage! Neanmoins, a ce jour, une question reste sans reponse: Jusqu'a quand Tikpi va-t-il se cacher? Va -t-il un jour s'offrir les moyens de son retour? La question, a ce point, vaut le coup car, trop de personnalites - civiles comme militaires - opposees au regime et constraintes de quitter le pays, font de leur exile une retraite definitive. Beaucoup de Chemins menent a Lome, n'est-ce pas? Quoi qu'on dise, "le Tikpi Atchadam" avec qui je m'etais entretenu il y a un peu plus d'un an a Lome, chez lui, est un homme extraordinaire, methodique, franc et tres intelligent. Reste qu'il ne doit pas laisser toutes ces qualities dont il est gorge s'avanouir dans des discours qui, au bout des comptes, ne se traduisent pas dans des actions fastes menees par les siens sur le terrain. La moralite de ma Remarque est simple: que ceux qui pretendent etre les seuls vaillants au front cherchent plutot a rebondir de leur echecs au lieu de passer le plus clair de leur temps a faire du "nyadoe" ou du "kpakpato" inutiles.

 20   Abawe (anc & pnp) 💔 | Mercredi, 10 Avril 2019  - 20:56
  Réponse à 18-TOGOLAIS
  pourquoi mes amis uni-roi interviennent-ils sur ces marches stériles de ces fous de sokode incarnés par " le petit frère de Fabre"??? ...vraiment..mr togolais vous me décevez....⛄

 19   Antares de Passadena | Mercredi, 10 Avril 2019  - 16:23
  Togolais aux armes pour le bonheur futur de tes descendants. Le 13 à l"assaut de les lieux de pouvoir.
Vainquons ou mourrons mais la dignité.

 18   TOGOLAIS | Mercredi, 10 Avril 2019  - 15:42
  Donc comme ça Atchadam qui a fait égorger 2 militaires à Sokodé demande à ces derniers de se ranger de son côté! Si non il va s'en prendre à toutes les garnisons du pays.
Ce crapaud qui se prend pour un bœuf en plus d'être un gonflé est un provocateur impénitent

 17   Atalolo | Mercredi, 10 Avril 2019  - 15:27
  Pour envisager du succès, la manifestation ne doit pas arrêter.

Elle doit se poursuivre successivement comme cela ce fait au Soudan et en Algérie.

Elle doit se poursuivre sans tenir compte des interventions diplomatiques ni régionales.

Elle doit prendre progressivement les rues et ruelles du Togo et au fur et à mesure qu' elle avance, le Togo tout entier prendra conscience de sa faiblesse et le rang des manifestants grossira.

Courage peuple togolais.


 16   El Niño | Mercredi, 10 Avril 2019  - 15:10
  Réponse à 15-Avouantheboss
  El Niño n'est l'esclave de personne. Je suis libre politiquement, ma pensée aussi. Par contre AvounTheSlave ne vit et ne respire que par les Gnassingbé. C'est un fait. D'ailleurs tous les IciLoméens savent que tu es payé par Faure et Ingrid.

AvounTheSlave, tu aimes trop te contredire Mr Bacc+15.

Quand tu dis: " Nous n'avons pas suffisamment pour tirer tous les Togolais de la difficulté de la vie" en en même temps tu prônes l'éradication de la 2eme plus grande ville du Togo...Trouves-tu une adéquation entre ces 2 phrases?

Votre bateau sectaire Rpt_Nuire prend de l'eau. Libérez-vous!


 15   Avouantheboss | Mercredi, 10 Avril 2019  - 14:22
  Réponse à 14-El Niño
 
El Niño,

"Est-ce que c'est comme ça qu'on dirige un pays?" dixit El_The_Slave_Niño.

Nous n'avons pas suffisamment pour tirer tous les Togolais de la difficulté de la vie. D'ailleurs, aucun pays au monde n'a cette ressource. Dans ces conditions, nous sommes tenus de "prioritariser" les localités de développement. C'est peut-être choquant de le dire tou dru comme ça, mais c'est la réalité. Donc, nous allons servir d'abord les zones qui nous sont favorables, s'il en reste, chose dont je ne suis pas sûr, nous allons donner le reste aux zones rebelles!

Quand le Grand Kloto sera rassasié, nous allons penser aux rebelles de Sokodé. Ou, les rebelles de Sokodé rentrent dans le moule, et gardent la deuxième place de leur localité. Ou encore, les rebelles de Sokodé restent dans la rébellion, et ils seront généreusement servis quand JP FABRE sera au pouvoir. JPF va laisser Aného et Kodjoviakopé, pour servir abondamment Sokodé. Restez dans votre utopie!!! Tikpi ATCHADAM vous trompe, peuple Tem!!! Depuis le 19 août 2017, qu'avez-vous obtenu de bien dans cette révolte? que de misères!!! Peuple Tem, réconcilies-toi avec le régime, pour sauver ta place!!!

 14   El Niño | Mercredi, 10 Avril 2019  - 13:33
  Réponse à 13-Avouantheboss
  AvounTheSlave, Es-tu obligé de dire des bêtises à chacune de tes sorties?

Tu écrits: " Avant le 19 août 2017, Sokodé était la deuxième ville du Togo" , puis apres tu ajoutes: " À Sokodé, l'administration tourne au ralenti... Sans mentir, à cette allure, Sokodé ne sera plus qu'une ruine dans quelques mois"

Est-ce que c'est comme ça qu'on dirige un pays? Es-tu fiers de voir la 2eme ville togolaise devenir une ruine?

Avec tes sorties votre PND est mort-né.

 13   Avouantheboss | Mercredi, 10 Avril 2019  - 12:10
  Réponse à 11-XZIBIT
 
Avant le 19 août 2017, Sokodé était la deuxième ville du Togo. Après les événements, Sokodé est en perte de vitesse. L'activité économique est en berne. La ville est militarisée à l'extrême. Sans couvre feu décrété, les habitants n'osent pas sortir à partir d'une certaine heure. Tous les habitants sont surveillé, pour débusquer d'éventuels voyous. L'administration tourne au ralenti... Sans mentir, à cette allure, Sokodé ne sera plus qu'une ruine dans quelques mois. Tout ça, à cause de la folie d'un seul homme, Tikpi ATCHADAM.

Non content de faire reculer son seul Sokodé de naissance, Tikpi veut étendre la ruine aux autres localité. Et il choisi le Kloto. Pourquoi Kloto? Ce choix n'est pas anodin! Tikpi sait que la famille maternelle de Faure vient de Kloto. Alors, Tikpi chercher à frapper Faure, en envoyant des voyou casser Kloto. Oui, s'il y a des persécutions des militaires à Kloto, persécutions perpétrées par les Kotokoli envoyés sur place par Tikpi, Faure n'aura pas de choix. Faure imposera le même traitement que Sokodé, à ses propres oncles et tantes.

C'est clair, les Ablafo doivent sortir, pour protéger leur localité de ces voyous en mission commandée, pour détruire le Grand et Rayonnant Kloto!!! Merci aux Chefs Traditionnels, d'avoir eu la lucidité, et la perspicacité des manœuvres malsaines du PNP dans le Kloto. Il n'y aura pas de marche à Kloto!!! Les Kloto se sentent très bien avec leur fils Faure Essozimna GNASSINGBE!!! Point!

RECOMMANDÉS
Et le doyen de la FASEG est… Kako Nubukpo
1.  Togo - Et le doyen de la FASEG est… Kako Nubukpo

2.  Togo - Jean Kissi : « L’unicité d’action est nécessaire pour réaliser l’alternance en 2020 »

3.  Togo - Arrestation de deux leaders du PNP : La C14 très remontée contre le pouvoir

4.  Togo - Nador Awuku : « Le CAR est à la CENI en son propre nom »

5.  Togo - Média : La HAAC plaide pour le financement de la presse publique et privée en période...



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média