12:41:58 AM Vendredi, 26 Avril 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Prof. Kuakuvi Magloire : « Le jour où tous les Togolais sortiront dans les rues, nous verrons combien de personnes l’armée pourra tuer »

Togo - Societe
iciLome | | 7 Commentaires
prof-kuakuvi-magloire-le-jour-ou-tous-les-togolais-sortiront-dans-les-rues-nous-verrons-combien-de-personnes-l-armee-pourra-tuer-


Le Professeur Kuakuvi Magloire n'est plus à présenter. Le Coordonnateur du Conseil épiscopal Justice et Paix a été l'invité dans l'émission 'Le Débat' sur la radio Nana FM ce lundi matin.

Faisant une lecture de la situation sociopolitique, l'Universitaire estime que le régime, depuis les législatives controversées du 20 décembre 2018, a repris le contrôle de la situation.

"Après le hold-up électoral du 20 décembre, la Coalition des 14 qui mettait la pression sur le régime a été écartée magistralement. Maintenant que le régime sait qu'il a le contrôle de la situation, il fait maintenant tout ce qu'il veut. On peut de temps en temps gazer les gens, tirer sur les manifestants. Mais tout cela, c'est pour intimider la population", a-t-il indiqué.

Pour le président de la Commission Épiscopale Justice et Paix, il revient maintenant aux Togolais, eux-mêmes, comme cela se fait actuellement en Algérie, au Soudan... de se mobiliser et de rester déterminer pour obtenir l'alternance qu'ils appellent de tous leurs vœux.

"Le régime a l'habitude de dire que les hommes politiques mènent le peuple à l'abattoir. Or un pays n'est pas un abattoir. Lorsqu'on est dans une république démocratique avec les instruments du monde ratifié par ce pays-là, on n'est pas à l'abattoir. Ceux qui disaient qu'on ne peut pas marcher pour renverser un régime doivent réviser leur thèse. Parce qu'au Soudan et en Algérie leur thèse a été infirmée magistralement", a souligné Prof. Magloire Kuakuvi

Et d'ajouter : "Le jour où tout le peuple décidera de sortir dans les rues, partout au Togo, comme en Algérie et au Soudan, nous verrons combien de personnes l'armée togolaise pourra tuer dans ce pays".

A en croire le Philosophe, le régime ne compte pas lâcher le pouvoir en 2020. D'ailleurs, il se prépare activement pour frauder ce scrutin. "2020 c'est maintenant, il ne faut pas prendre ce slogan du parti présidentielle à la légère", a-t-il conseillé.

Prof Kuakuvi Magloire invite par ailleurs les leaders politiques de l'opposition à peaufiner de nouvelles stratégies pour combattre ce régime qui gagne en expérience à chaque fois que la lutte fait flop.



Prof. Kuakuvi Magloire : « Le jour où tous les Togolais sortiront dans les rues, nous verrons combien de personnes l’armée pourra tuer »
Togo - Prof. Kuakuvi Magloire -  Le jour ou tous les Togolais sortiront dans les rues, nous verrons combien de personnes larmee pourra tuer



Autres titres
Conflit autour de la chefferie à Dzolo : Le MMLK craint le pire
Togo - Conflit autour de la chefferie à Dzolo : Le MMLK craint le pire
Trafic d’êtres humains : Des Togolais libérés lors d’une opération d’Interpol
Togo - Trafic d’êtres humains : Des Togolais libérés lors d’une opération d’Interpol
Vers l'adoption d'un nouveau Code de la nationalité
Togo - Vers l'adoption d'un nouveau Code de la nationalité
Un nouveau centre administratif qui abrite trois ministères
Togo - Un nouveau centre administratif qui abrite trois ministères
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 7   K. Kofi FOLIKPO | Mardi, 16 Avril 2019  - 12:45
  Réponse à 2-@
  La recommandation du Professeur Kwakuvi concernant la nécessité pour tous les Togolais de DESCENDRE massivement et spontanément dans la rue pour exiger la FIN du régime de Faure Gnassingbé rejoint parfaitement ce que nous avons toujours recommandé et préconisé depuis des années comme l'une des stratégies efficaces pouvant permettre au Peuple de se libérer.
Mais le constat amer est que cette Mobilisation populaire a du plomb dans l'air et certains l'attribuent (à tort ou à raison) aux querelles récurrentes entre les partis politiques qui se sont accaparés de la LUTTE POPULAIRE DE LIBÉRATION pour la transformation en une COURSE VERS LA CONQUÊTE DU POUVOIR POLITIQUE.

Mais les Questions de fond demeurent:

1) Pourquoi les Togolais que nous sommes ne sommes pas/plus capables de faire des revendications populaires et énergiques pour réclamer la FIN du régime comme dans les années 1990, alors que la misère des populations et la cruauté du régime sont devenues plus terribles et insoutenables ?

2) Pourquoi de nombreux Togolais s'attendent aujourd'hui que ce soient les partis politiques qui les appellent à manifester sous leur bannière alors que les Citoyens ont suffisamment des motifs très graves pour descendre massivement dans la rue? Qu'est-ce qui explique l'apathie générale et le désintéressement chez de nombreux Togolais?

3) Pourquoi les Militaires togolais broyés aussi en très grande majorité par le système de spoliation et d'humiliation collectives ne donnent aucun signe de mécontentement vis-à-vis du régime?

Autant de Questions qui doivent nous permettre de mieux comprendre la mentalité de résignation des Togolais ...

K. Kofi FOLIKPO
PYRAMID OF YEWE


 6   biabia | Mardi, 16 Avril 2019  - 12:15
  Réponse à 4-EGLO
  donc jusque là ils ne sortaient pas ,donc la C14 et l'opposition en générale nous ont menti pendant tout ce temps
et ou ce peuple qu'on attends? qu'est ce qu'il attends depuis 1990?et ceux qui sont sortie jusque là ne font t'il pas parti du peuple?
parce que lui espère que des togolais vont encore aller se faire battre ou tuer gratuitement

les vrais tueurs ce sont ce genre de personne qui sont irréalistes ,qui font une lecture du terrain qui frisent la démagogie

"Même au prix de milliers de morts." tu sors d'ou?TU NE SAIS pas qu'on a largement dépasser le smilles morts dans cette histoire



 5   145 | Mardi, 16 Avril 2019  - 11:14
  Ce jour n'arrivera jamais façons togolais est peureux

 4   EGLO | Mardi, 16 Avril 2019  - 9:9
  Réponse à 3-marclove
  Il y une minorité dans l'armée qui se mettra le moment venu au coté du peuple et cette alliance suffira pour faire tomber le régime. Même au prix de milliers de morts.

 3   marclove | Mardi, 16 Avril 2019  - 8:58
  Vous voulez combien de morts au Togo avant votre victoire Monsieur????
Mettez vos enfants aussi dans les rues de Lomé et n'on pas toujours les enfants des pauvres ignorants.

 2   @ | Mardi, 16 Avril 2019  - 7:31
  @"Le régime a l'haitude de dire que les hommes politiques mènent le peuple à l'abattoir. Or un pays n'est pas un abattoir." Le regime a raison. Car le regime sait que les hommes politiques au togo sont tout juste á la recherche des Valises d'argent et butins et non pour mener une lutte politique. Il faut un nettoyage complet au sein de l'opposition du togo, surtout l'opposition traditionelle pour redonner confiances aux "hommes politiques" Sinon vous allez attendre des siécles pour voir le cas du Soudan et de Algérie...

 1   @" | Mardi, 16 Avril 2019  - 6:16
  @"Le régime a l'haitude de dire que les hommes politiques mènent le peuple à l'abattoir. Or un pays n'est pas un abattoir." Le regime a raison. Car le regime sait que les hommes politiques au togo sont tout juste á la recherche des Valises d'argent et butins et non pour mener une lutte politique. Il faut un nettoyage compléte au sein de l'opposition du togo, surtout l'opposition pour redonner confiances aux "hommes politiques"...

RECOMMANDÉS
1.  Togo - "Les Démocrates" : Nicodème Habia remercie ses soutiens

2.  Togo - La marche du 27 avril interdite par Payadowa Boukpessi

3.  Togo - Conflit autour de la chefferie à Dzolo : Le MMLK craint le pire

4.  Togo - Trafic d’êtres humains : Des Togolais libérés lors d’une opération d’Interpol

5.  Togo - Contesté, le sélectionneur de l’équipe de foot du Togo s’en remet à l’arbitrage du pr...



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média