2:33:36 PM Dimanche, 18 Août 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

La politique se taille la part du lion dans la presse sénégalaise

Sénégal - Societe
Apanews | | Commenter


L’actualité politique, dominée par le vote samedi dernier du projet de loi portant réforme constitutionnelle pour, entre autres, supprimer le poste de Premier ministre, domine la Une des quotidiens sénégalais de ce lundi, qui font également un clin d’œil au verdict attendu aujourd’hui du procès des Thiantacounes dans l’affaire du double meurtre de Médinatoul Salam.

« Assemblée nationale-Adoption de la loi portant suppression du poste de Pm : La majorité cautionne Macky Sall (124 voix pour et 7 contre)», titre Sud Quotidien.

Ce journal donne la parole à Seydou Diouf, président de la Commission des lois de l’Assemblée nationale, qui affirme que « cette loi ne renforce pas les prérogatives du président de la République ».

Mais pour Toussaint Manga, député du Parti démocratique sénégalais (Pds, opposition), « avec cette manière de gouverner, il ne peut pas y avoir de +fast-track », faisant ainsi référence au nouveau slogan de gouvernance de Macky Sall qui veut avec la réforme, mettre fin à beaucoup de goulots d’étranglements administratifs pour mener à bien sa politique.

Plongeant dans l’examen du projet de révision de la Constitution, L’Observateur souligne que « Macky Sall dicte sa loi » car, le texte est adopté par 124 députés (sur les 165 que compte l’Assemblée) après 9 heures de débats.

Toutes choses qui font écrire à Vox Populi que « la loi Macky passe fast-track…malgré des débats houleux à l’Assemblée ».

De son côté, Le Soleil informe qu’avec l’adoption de la loi supprimant le poste de Premier ministre, ce sont « 193 milliards de f cfa d’économie dans 4 ans ».

Réagissant aux critiques de ses collègues députés, Moustapha Niasse, président de l’institution parlementaire précise que « l’Assemblée nationale n’a rien perdu de ses prérogatives ».

A propos du dialogue politique, Le Quotidien affiche « le menu de Macky ». « Parrainage, date des locales, élection du maire, statut de l’opposition, suppression du poste de Pm,…Le président en conclave hier avec ses alliés », note le journal.

Pendant ce temps, L’As s’intéresse à l’audience des femmes parlementaires avec la Première dame et révèle que « Marième Faye Sall offre 500.000 (f cfa) à chaque députée ».

Dans Walf Quotidien, Mamadou Ndoye, ancien ministre et membre de la Ligue démocratique-Debout (Ld) critique la gestion de l’Etat.

« Construction de ponts et autoponts-137 milliards filés à une entreprise française sans appel d’offres », titre Walf Quotidien.

Revenant sur le procès de l’affaire Médinatoul Salam, ce journal parle de « jour de vérité pour Béthio et Cie ».

« Le verdict du procès de Médinatoul Salam attendu aujourd’hui-Le juge face à l’énigme Béthio Thioune (guide des Thiantacounes) », écrit L’Observateur.

Dans son dossier du jour, EnQuête s’intéresse à la vente et à la consommation de boissons alcoolisées, notant ainsi « un drame social ».

Le Soleil revient sur le début du ramadan 2019 au Sénégal et cite la Commission nationale qui recommande mardi 07 mai pour le démarrage du jeûne.

« Début du ramadan 2019 au Sénégal, lundi et mardi-Encore deux apparitions pour le même croissant », rapporte Sud Quotidien.

En sport, Stades traite de la 37ème journée de la premier league et note que « Liverpool (de Sadio Mané) met la pression sur City ».

« Angleterre : Liverpool passe en tête-Sadio s’accroche au rêve », titre Record.


La politique se taille la part du lion dans la presse sénégalaise
Senegal - La politique se taille la part du lion dans la presse senegalaise




Autres titres
Finale Afrobasket et l'affaire de la Pharmacie au menu de la presse sénégalaise
Sénégal - Finale Afrobasket et l'affaire de la Pharmacie au menu de la presse sénégalaise
Le navire-hôpital Mercy Ships séjourne à Dakar d’août à juin 2020
Sénégal - Le navire-hôpital Mercy Ships séjourne à Dakar d’août à juin 2020
L’abus de pouvoir d’un commissaire de police en vedette dans la presse sénégalaise
Sénégal - L’abus de pouvoir d’un commissaire de police en vedette dans la presse sénégalaise
Tabaski 2019 /Grâce présidentielle: 426 détenus libres
Sénégal - Tabaski 2019 /Grâce présidentielle: 426 détenus libres
Plus de nouvelles






RECOMMANDÉS
Finale Afrobasket et l'affaire de la Pharmacie au menu de la presse sénégalaise
1.  Sénégal - Finale Afrobasket et l'affaire de la Pharmacie au menu de la presse sénégalaise

2.  Sénégal - Le navire-hôpital Mercy Ships séjourne à Dakar d’août à juin 2020

3.  Sénégal - L’abus de pouvoir d’un commissaire de police en vedette dans la presse sénégalaise

4.  Sénégal - Tabaski 2019 /Grâce présidentielle: 426 détenus libres

5.  Sénégal - Remous au PDS et grâce avortée de Khalifa Sall en vedette dans la presse sénégalaise



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média