10:02:43 AM Lundi, 13 Juillet 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Revue de presse du mercredi 29 mai 2019

Togo -
iciLome | | Commenter
revue-de-presse-du-mercredi-29-mai-2019


L’ancien ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et les collectivités locales, Pascal Akoussoulèlou Bodjona, est candidat aux élections locales du 30 juin prochain, dans la commune d’Agoè 1. L’Animal politique a, en effet, fait le dépôt de sa candidature le lundi 27 mai dernier. Une surprise…

A la Une : la candidature de Pascal Akoussoulèlou Bodjona pour les prochaines élections locales

« Il sonnait 19h GMT à Lomé lorsque l’ancien Ministre de l’Administration Territoriale et des collectivités locales, Pascal Bodjona en personne a fait auprès de la CELI (Commission électorale locale indépendante) d’Agoè 1, le dépôt de candidature de sa liste " ENSEMBLE POUR LE TOGO ", en abrégé "E-TOGO" pour les futures élections locales dont la date limite du dépôt des candidatures est fixée pour ce lundi 27 mai 2019 à minuit », rapporte l’hebdomadaire La Dépêche.

« Si l’homme l’a annoncé depuis des lustres qu’il refera forcément la politique, personne n’avait vu venir sa candidature à ces locales », indique pour sa part le quotidien Liberté. « Même dans la matinée de ce lundi », écrit le journal, « lorsque les premières annonces avaient commencé à circuler sur les réseaux sociaux, beaucoup avaient cru à du fake, comme c’est d’habitude depuis un moment, et n’y ont pas donné de l’importance ». « Pascal Bodjona », souligne le confrère, « est en effet en lice pour briguer un poste de conseiller municipal, et peut-être même de maire dans la commune d’Agoè1 ».

Une balustrade pour la magistrature suprême ?

L’hebdomadaire La Manchette affiche son optimisme : « Aujourd’hui, tout porte à croire que la participation à ces locales, n’est qu’une des étapes pour la montée à la magistrature suprême. Posture présidentielle, l’homme a, non seulement la carrure et l’étoffe nécessaire pour y arriver ».

« (…) Ainsi », souligne le journal, « jauger l’engouement autour de sa personne et l’espace politique qu’il peut encore occuper et exploiter pour se donner un nouveau souffle, les élections locales sont un bon tremplin pour ce fils de Kouméa qui sera, d’une part, face à ses anciens amis du parti UNIR qui redoute cette candidature dans la préfecture d’Agoè créée à dessein pour ces électeurs locales, d’autre part, ses amis de l’opposition qui ne cessent de se fourvoyer sur la scène politique ».

Et au journal de conclure : « La validation de son dossier par la Cour suprême, permettra de mieux cerner les enjeux ».

Edem A.











RECOMMANDÉS
Togo - TRIBUNE LIBRE : En attendant ‘’ la démocratie des bêtes sauvages… ‘’
1.  Togo - TRIBUNE LIBRE : En attendant ‘’ la démocratie des bêtes sauvages… ‘’

2.  Togo - Agbéyomé ne s’est pas déguisé en femme pour traverser la frontière, dixit Mme ...

3.  Togo - Une fille de 13 ans testée positive à la Covid-19 dimanche

4.  Togo - Golfe 7 : Un maire adjoint sème la panique dans l'orphelinat« Mother Charity »

5.  Togo - Assassinat du Colonel Madjoulba : La France participe à l'enquête en cours




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média