9:13:20 AM Mardi, 25 Juin 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Jean-Pierre Fabre : « Les gens ne veulent plus réfléchir au Togo »

Togo - Politique
iciLome | | 17 Commentaires


En conférence de presse mardi au siège de son parti à Lomé, Jean-Pierre Fabre a réagi par rapport au rejet de sa requête introduite à la Cour Constitutionnelle portant annulation des 26 articles de la Constitution charcutés le 8 mai dernier par les « nommés » de l'Assemblée nationale.

L'ex-chef de file de l'opposition ne comprend toujours pas pourquoi la Cour Constitutionnelle qui, normalement, devrait s'autosaisir dans cette affaire, se contente seulement de juger leur requête irrecevable. Pourtant, le problème de fond est toujours là.

Pour le président de l'Alliance National pour le Changement (ANC), les réformes opérées nuitamment le 8 ami dernier par les députés issus des législatives controversées du 20 décembre 2018, est une violation fragrante de la Constitution. Et l'institution garante de cette loi fondamentale doit normalement taper du poing sur la table pour recadrer ces députés.

Ce qui fait encore mal à Jean-Pierre Fabre, c'est le fait que ses collègues de l'opposition, qui sont de surcroît des grands juristes et avocats, se murent dans un silence complice portant à croire qu'ils cautionnent cette forfaiture commise par les "nommées" de la nouvelle législature.

« Les gens ne veulent plus réfléchir dans ce pays. Devant un tel arbitraire, on se tait, on ne dit rien. Mais, est-ce que nous allons un jour sortir de cette situation ? Nous, nous sommes des combattants. A la limite, ceux qui luttent, on les regarde bizarrement », a-t-il lancé.

Le candidat malheureux à la présidentielle d'avril 2015 et son parti ne comptent lâcher du lest dans cette affaire. « Nous n'avons pas dit notre dernier mot. Soyez patient ! Vous allez voir. Il s'agit de nous. Et nous, nous ne lâchons jamais le morceau », a-t-il déclaré devant les journalistes.

Pour rappel, la requête que l’ANC a introduite à la Cour Constitutionnelle vise une vingtaine d'articles votés par le parlement en « violations du droit parlementaire, du règlement intérieur de l’Assemblée nationale ainsi que des règles de droit et des principes démocratiques universels ». Il s'agit des articles 13, 52, 54, 55, 65, 75, 94, 101, 104, 106, 107, 108, 109, 110, 111, 115, 116, 117, 120, 125, 127, 128, 141, 145, 155 et 158.

Ces articles qui sont en fait des « cavaliers législatifs » ne figurent pas dans le projet de loi du gouvernement et n'ont même pas fait objet de proposition de loi soumise à l'étude à la Commission des lois. Mais les députés les ont quand même modifiés.

Suivez un extrait de l'intervention de Jean-Pierre Fabre sur le sujet!

Godfrey Akpa


Jean-Pierre Fabre : « Les gens ne veulent plus réfléchir au Togo »
Togo - Jean-Pierre Fabre -  Les gens ne veulent plus reflechir au Togo




Autres titres
Nicolas Lawson : « Au Togo, nous ne voulons plus de malheureux, ni de pauvre et ni d’...
Togo - Nicolas Lawson : « Au Togo, nous ne voulons plus de malheureux, ni de pauvre et ni d’...
Campagne électorale 2019 : Adjamagbo-Johnson promet une gestion transparente des comm...
Togo - Campagne électorale 2019 : Adjamagbo-Johnson promet une gestion transparente des comm...
Locales 2019 : Jean Kissi est maintenant dans la course
Togo - Locales 2019 : Jean Kissi est maintenant dans la course
Elections locales : Les spécimens des bulletins de vote sont disponibles
Togo - Elections locales : Les spécimens des bulletins de vote sont disponibles
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 17   MIMALON4181 | Vendredi, 14 Juin 2019  - 8:7
  FABRE et son ANC ne veulent plus réfléchir.

 16   ABIDJAN | Jeudi, 13 Juin 2019  - 21:58
  C'est quelle conference a la con là ?
Un homme politique parle et les journaliste presents se mettent en erection et applaudissent. Quelqu'un peut-il m'expliquer cette situation.

 15   Kozah Nostra | Jeudi, 13 Juin 2019  - 18:34
  Comment on peut réfléchir dans ce Togo sous la gouvernance des illettrés GNASSINGBE qui sont ta.rés comme de la bouse de vache??? 2020, TERMINUS!!!

 14   Folklor ou Politik | Jeudi, 13 Juin 2019  - 17:58
  « Les gens ne veulent plus réfléchir au Togo »


oui il n' a que raison ! Il est l' exception qui confirme la règle !
Un exemple : il avait déclaré qu' il n' avait pas vu les valises contenant les billets de banque.
Sans réfléchir et mettre la différence entre billets de banque et valises les gens ont commencé à dire qu' il a dit qu' il n' a pas vu le contenu des valises !


 13   Diable | Jeudi, 13 Juin 2019  - 17:51
  Réponse à 10-commercants politiques
  Pour moi, les zouaves sont plutôt ceux qui refusent de changer. Et ceux-là ne sont pas dans le camp du métis que tu cites ou fais allusion ici. Ils sont plutôt dans le camp de nos barbares sanguinaires de Lomé2. Ils sont dans le camp de ceux qui refusent de réfléchir.
Au moins, lui (le métis), a posé les actes. Aidons lui!

 12   SACRÉES VALISES | Jeudi, 13 Juin 2019  - 17:49
  "Soyez patient ! Vous allez voir. Il s'agit de nous. Et nous, nous ne lâchons jamais le morceau », a-t-il déclaré devant les journalistes."


morceau rime bien avec gâteau. Le morceau de gâteau est trop gros pour le lâcher, surtout en ces moments où les sources de "soutiens discrets" ont tari !

 11   tedlesaint1 | Jeudi, 13 Juin 2019  - 17:42
  On dit de lui qu'il est sectaire, impulsif arrogant, méprisant. On dirait que depuis la perte de sa couronne de chef de file de l'opposition Jean-Pierre Fabre est devenu parano, il s'en prend à tout le monde même à ses amis de l'opposition. A bien voir c'est lui qui ne réfléchit pas très bien avant de prend ses décisions. Sinon comme aurait-il pu accepter, lui qui à l'époque était le chef de file de l'opposition togolaise, parce qu'au parlement au sein de l'opposition parlementaire, il avait plus de député; de boycotter les législatives du 20 décembre passé? Le Pnp était dans une autre logique et tout le monde le savait, pour la coordinatrice Brigitte "Dame ouragan" il fallait faire pression pour avoir un poste coute que coute pour se faire des sous. Le grand perdant de ce bras de fer entre le gouvernement et la C14 ; sans nul doute c'est le parti de Jean-Pierre Fabre. Aujourd'hui, Jean-Pierre Fabre n'a plus que ses yeux pour pleurer, et à force de jouer la comédie, ses propres militants ont fini par comprendre son jeu. Evidemment, pas question de faire son mea-culpa, parce que pour lui tout ceci constitue un fonds de commerce. Il préféré s'en prendre aux institutions, qui ne font que leurs boulots.

 10   commercants politiques | Jeudi, 13 Juin 2019  - 17:22
  Réponse à 7-Diable
  ce temps ou Fabre et les parents Olympio font reflechir les Togolais comme des zouaves est revolu.

Ce temps ou Fabre marchande tous les blocages mis en place par les metisses est revolu.

On s'en fout comme lui et Dupuis. Circulez a la plage.

 9   GNAROU | Jeudi, 13 Juin 2019  - 16:15
  Il traite les togolais de CONS !!
Ce libanais ne payera rien pour attendre ....

C'est lui seul qui sait reflechir en prenant les valises d'argent !

Apres APEVON , c'est FABRE qui s'en prend aux togolais qui refusent de suivre leur logique sucidaire .

Le peuple est mûr et sait où se trouve ses interets !

GNAROU le fils de SOTOUBOUA.

 8   ogun | Jeudi, 13 Juin 2019  - 15:59
 
Mais ecoutons nous!
Arretons de toujours blamer les autres....
faisons notre propre "mea culpa"
Donc dans le Togo d'aujourd'hui il n'y a plus de jeunes loups temeraires qui aimeraient aussi avoir une place au soleil quoi?????? c'est pkoi les Agbo... sont encore la....
Ah oui! j'oubliais ils/elles sont tous partis les temeraires!!!!
Ils sont partis braver le desert, la mer Mediterrannee, le rascisme... oui c'est vrai il n'y a en plus....c'est eux qui envoient les Moneygram et WU...au poltrons, veillard et quelques femmes qui sont restes au pays......

Hummmmmmmm!!!!
O.


RECOMMANDÉS
Faux et usage de faux à la brigade motorisée : Le Commandant mis aux arrêts
1.  Togo - Faux et usage de faux à la brigade motorisée : Le Commandant mis aux arrêts

2.  Togo - Nicolas Lawson : « Au Togo, nous ne voulons plus de malheureux, ni de pauvre et ni d’...

3.  Togo - L’ambassadeur du Togo au Nigéria saisi sur l’affaire des Ibos lynchés dans le quartie...

4.  Togo - Gal Yark Damehame : « Dans la sous-région, le Togo est le pays où les gens manifesten...

5.  Togo - Campagne électorale 2019 : Adjamagbo-Johnson promet une gestion transparente des comm...



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média