12:27:13 AM Mercredi, 26 Février 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

La prise en charge des enfants en conflit avec la loi au menu d’un atelier entre magistrats

République Centrafricaine - Justice
AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter
la-prise-en-charge-des-enfants-en-conflit-avec-la-loi-au-menu-d-un-atelier-entre-magistrats


Un atelier de formation sur la prise en charge judiciaire des enfants en conflit avec la loi s’est ouvert le jeudi 13 juin 2019 au Stade ‘’20000 Places’’ de Bangui au profit des magistrats du siège et des parquets, notamment les juges d’instructions et les procureurs de la République.

L’atelier de trois jours vient en réponse au constat de graves violations de droits humains et de l’effondrement du système judiciaire qui ont suivi les crises politiques et sécuritaires vécues par la République centrafricaine. C’est à juste titre que ces assises visent le renforcement de l’Etat de droit et la consolidation de la paix à travers l’amélioration des performances des institutions judiciaires.

Il s’est agi donc de renforcer les capacités des acteurs judiciaires en matière de justice pour mineurs afin d’assurer un respect accru des droits de ces derniers, de rappeler les garanties légales applicables au traitement judiciaire des mineurs et la spécificité de la justice pour mineurs, d’évaluer les faiblesses de la justice pour mineurs en République centrafricaine et les défis structurels et pratiques auxquels les acteurs judiciaires font face afin d’identifier les solutions à y apporter, afin de permettre aux acteurs judiciaires de se conformer aux dispositions légales applicables au traitement judiciaire des mineurs en conflit avec la loi.

Plusieurs communications ont meublé les trois jours d’échanges fructueux entre acteurs du pouvoir judiciaire, accompagnées de cas concrets souvent expérimentés sur le terrain par les représentants de la loi. Elles portent sur le cadre juridique international et national applicable à la justice pour mineurs, les irrégularités constatées dans le traitement des dossiers impliquant des mineurs, la gestion de la garde à vue des mineurs à travers rôle du procureur de la République et le respect des droits de la défense, l’instruction préparatoire des dossiers des mineurs, le jugement des crimes et délits commis par les mineurs et la réinsertion des enfants en conflit avec la loi.

Pour rappel, le Code de procédure pénale prévoit des dispositions spécifiques relatives aux procédures légales contre les mineurs, et la République centrafricaine a ratifié des conventions relatives aux instruments internationaux protecteurs des droits de l’enfant, en particulier la Convention relative aux droits de l’enfant de 1989. Cependant, la méconnaissance des principes et règles applicables en matière de justice pour mineurs, le manque de spécialisation des acteurs judiciaires, le peu de moyens octroyés à la revitalisation de la justice pour mineurs et le fait que le Tribunal pour enfants de Bangui soit la seule juridiction de ce type fonctionnelle dans le pays, sont autant de freins au respect des droits, notamment des droits de la défense et du traitement adéquat des mineurs en conflit avec la loi.

Cette session de formation a donc travaillé à corriger autant que faire se peut les dissensions existantes, pour permettre une bonne mise en œuvre des accords et conventions relatifs à la protection des enfants centrafricains.

La session de Bouar, prévue du 18 au 20 juin 2019 sur la même thématique au profit magistrats des provinces, a pour but d’aider à l’uniformisation des procédures et de la mise en application des textes concernant les enfants en conflit avec la loi sur toute l’étendue du territoire centrafricain.


La prise en charge des enfants en conflit avec la loi au menu d’un atelier entre magistrats
RepubliqueCentrafricaine - La prise en charge des enfants en conflit avec la loi au menu d'un atelier entre magistrats





Autres titres
La Cour d’appel de Bangui prépare sa première session criminelle
République Centrafricaine - La Cour d’appel de Bangui prépare sa première session criminelle
Une experte de l’ONU en mission pour évaluer les récentes violences à Batangafo et Al...
République Centrafricaine - Une experte de l’ONU en mission pour évaluer les récentes violences à Batangafo et Al...
Cri de détresse des membres de la commission nationale des droits de l’homme et des l...
République Centrafricaine - Cri de détresse des membres de la commission nationale des droits de l’homme et des l...
Deuxième session criminelle 2018: 34 dossiers enrôlés à juger
République Centrafricaine - Deuxième session criminelle 2018: 34 dossiers enrôlés à juger
Plus de nouvelles






RECOMMANDÉS
114 Lauréats obtiennent le prix d'excellence scolaire de la Fondation Denise Nyakeru ...
1.  République Centrafricaine - 114 Lauréats obtiennent le prix d'excellence scolaire de la Fondation Denise Nyakeru ...

2.  République Centrafricaine - Radio Centrafrique et Guira FM: un partenariat au profit du peuple

3.  République Centrafricaine - Le gouvernement exige le départ du pays de quatre cadres de la mission onusienne

4.  République Centrafricaine - Le ministre Dondra instruit la direction générale des impôts a préparer une campagne ...

5.  République Centrafricaine - Fin de formation de 150 éléments du GSPR et de la gendarmerie nationale formés en Ang...




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média