8:55:31 AM Vendredi, 19 Juillet 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Pasteur Bavon aux leaders de la C14

Togo - Politique
iciLome | | 5 Commentaires
pasteur-bavon-aux-leaders-de-la-c14


« Les élections locales sont une étape importante vers l’alternance politique 2020 ». C’est cet alibi que les acteurs politiques de l’opposition togolaise, notamment ceux de la C14, brandissent pour justifier leur participation aux prochaines élections municipales. Et ce, après avoir boycotté les législatives du 20 décembre dernier. Intervenant lundi sur la radio Zéphyr, Pasteur Johannes Bavon du Front des Architectes de la République (FAR) trouve que l’opposition togolaise n’est pas conséquente avec elle-même.

Selon l’homme de Dieu, les leaders de l’opposition togolaise, surtout ceux de la C14, doivent éviter de bercer d’illusions les Togolais en lutte pour l’alternance politique, en leur faisant croire qu’avec les locales, ils peuvent renverser ce régime cinquantenaire.

« Il ne faudra pas qu’on vienne nous tromper que nous allons aux élections locales, parce que par les élections locales, nous allons renverser ce pouvoir. Nous ne sommes pas d’accord avec ces discours. Parce que c’est des discours de fourberie. Si je vais aux locales, c’est parce que je trouve que c’est important. Mais, il ne faut pas que je vienne dire aux gens que les locales constituent la lutte révolutionnaire pour en finir avec ce régime. Non, il faut arrêter de tromper le peuple », a lâché Pasteur Bavon.

Revenant sur l’éclatement de la C14, le Secrétaire général du FAR ne comprend pas pourquoi Jean-Pierre Fabre et ses collègues de l’opposition n’arrivent pas à s’entendre. « Il y a des gens qui tiennent des propos qui me blessent personnellement. On peut être ensemble pour un objectif. Mais le jour où cet objectif est atteint, on peut se séparer. Mais aujourd’hui, l’objectif est toujours là. Mais les gens n’arrivent pas à s’entendre. Tout ceci démontre que les gens ne sont jamais ensemble pour l’intérêt du pays, mais pour leur propre intérêt », a-t-il regretté.

A en croire Johannes Bavon, « l’opposition togolaise fait figure de lâche à l'extérieur ». « Les gens se moquent de nous. C’est comme si l’opposition togolaise ne sait pas ce qu’il veut. Vous faites appel aux gens à sortir dans la rue. Les gens ont fait des manifestations. En fin de compte, les gens ont perdu la vie. L’opposition a une obligation de résultats à l’égard de ces familles. Aujourd’hui, personne ne parle de ceux qui sont en prison. Les petits enfants qui sont morts, on les a oubliés. Maintenant vous allez passer devant ces familles éplorées et leur dire que vous voulez être maire dans une commune ? Non mais, quand même », a-t-il lancé.

Notons qu’à part le PNP, le Parti des Togolais, Les Démocrates, tous les autres partis ayant composé la C14 prennent part aux prochaines élections locales. Et ce, après avoir boycotté les législatives du 20 décembre 2018.

Godfrey Akpa






Autres titres
Elections locales 2019 : La Cour suprême annule les scrutins dans 2 communes
Togo - Elections locales 2019 : La Cour suprême annule les scrutins dans 2 communes
Elections municipales 2019 : La Cour suprême donne les résultats définitifs
Togo - Elections municipales 2019 : La Cour suprême donne les résultats définitifs
« Les délais incompressibles fixés dans le code électoral sont inappropriés et inadéq...
Togo - « Les délais incompressibles fixés dans le code électoral sont inappropriés et inadéq...
Course au poste de maire : L’ANC obligée de coaliser avec la C14…
Togo - Course au poste de maire : L’ANC obligée de coaliser avec la C14…
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 5   Mentalist | Vendredi, 21 Juin 2019  - 8:24
  Réponse à 4-marclove
  et "Fernando garcia" Les Pauvres Types....on ne vs demande pas de ns decrire sa bibliographie mais au contraire juste de lire son text et de ns donner votre avis! Donc pr vs comme c est un Pasteur il n a le droit de parler que ds la paroisse? C est plutot a cause des gens comme vs que L afrique ne changera jamais.

 4   marclove | Vendredi, 21 Juin 2019  - 1:40
  Nous avons déja 2 millions de pasteurs et 1 million Prophetes hahahahahahah
les pasteurs hihihihihihih vraiment l'afrique n'ira jamais loin avec ses faux pasteurs qui ont appris du vol chez les Ibos

 3   Ogbonè | Jeudi, 20 Juin 2019  - 17:57
  J'admire les interventions du pasteur sur les média bien que je ne dois pas un adepte de sa paroisse. Toutefois ici je me porte à faux pour dire que la c14 n'avait pas boycotté les élections du 20 décembre 2018. Le pasteur a oublié de rappeler le rôle très nuisible et nauséabond de la CEDEAO, c'est cette trahison de l'institution à l'égard du peuple togolais qui a poussé à la non participation de la c14. Aujourd'hui elle fait profil bas car la population togolaise lui a infligé un désaveu cinglant ce 20 décembre. Tout le monde sait que les résultats proclamés sont faux et que ceux qui sont nommés à l'AN ne représentent que l'ombre d'eux même. Rpt/Unir a peur de ces locales, il ne croyait pas que l'opposition y participerait, d'où cette révision des listes malsaines. Il n'est même pas sûr que ses propres militants ne le sanctionne si l'on tient compte du sondage d'Afro- baromètre, des conditions de vie au Togo qui n'épargnent personne Unir ou pas, ce sont les mêmes routes, les mêmes hôpitaux, écoles, mêmes eaux non potables...Cerains peuvent donc se dire dans ce cas pourquoi ne pas tester autre chose! En tout cas le système Rpt/Unir est suranné, révolu, plus personne n'en veut au Togo. L'opposition a toute ses chances dans ces élections. D'aucuns diront les conditions de transparence ne sont pas requises, mais le fait que ces élections n'ont jamais eu lieu au Togo, donc personne ne sait comment cela va se dérouler, même le Rpt/Unir ne le sait d'où ce méli-mélo, ce bricolage dans la validation des listes, ils sont surpris, ils veulent tricher comme à l'accoutumée mais la tricherie peut s'avérer plus difficile.

 2   Fernando garcia | Jeudi, 20 Juin 2019  - 12:44
  Le Nombre des pasteurs va bientot depasser le nombre de la population togolaise. C'est le BUSINESS le plus facil a gerer. Argent facil et tout le monde veut en profiter.

 1   Hermas | Jeudi, 20 Juin 2019  - 11:16
  Journaleux écrit avec moins de fautes. Quel pasteur. Koiiii


RECOMMANDÉS
Taxe d’habitation au Togo, illustration de la problématique de « l’allergie citoyenne...
1.  Togo - Taxe d’habitation au Togo, illustration de la problématique de « l’allergie citoyenne...

2.  Togo - BEPC 2019 : Un élève (exceptionnel) se fait parler de lui

3.  Togo - Elections locales 2019 : La Cour suprême annule les scrutins dans 2 communes

4.  Togo - Elections municipales 2019 : La Cour suprême donne les résultats définitifs

5.  Togo - « Les délais incompressibles fixés dans le code électoral sont inappropriés et inadéq...



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média