9:03:45 AM Vendredi, 19 Juillet 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Les locales ont manqué de « pédagogies » en amont

Togo - Politique
iciLome | | 12 Commentaires
les-locales-ont-manque-de-pedagogies-en-amont


Empêché de participer aux élections communales de ce dimanche 30 juin avec sa liste « Ensemble pour le Togo », en abrégé « E-Togo », Pascal Bodjona, ancien ministre de l’Administration, de la Décentralisation et des Collectivités locales, a tout de même voté dans la circonscription d’Agoè-Nyivé 1 et déclaré, au sortir du bureau de vote que le scrutin a manqué en amont de « pédagogies ».

C’est dans un état d’esprit propre aux circonstances électorales que l’ex-bras de Faure Gnassingbé, le chef de l’Etat togolais, s’est rendu, accompagné de certains de ses lieutenants, dans le bureau de vote d’Agoè-Nyivé 1 pour faire son choix lors des élections locales tenues ce week-end.

Pascal Akoussoulèlou Bodjona qui a suivi de près les préparatifs de ce scrutin note qu’il lui manque un certain nombre de détails qui auraient pu permettre une meilleure participation des Togolais. Et donc, le « ministre gros format » a regretté « qu’il n’y ait pas eu assez de pédagogies en la matière… La décentralisation telle que nous l’avons conçue et implémentée devrait être actée par le vote de ce 30 juin. Cela devra permettre à tous les citoyens de participer d’abord au développement de leur cité au plan communal ».

Ce scrutin a enregistré plusieurs couacs : irrégularités et velléités de fraudes, procès-verbaux pré-signés, difficultés pour une partie des électeurs à retrouver leurs noms, agressions de délégués, entre autres. Ce qui n’empêche pas le pouvoir en place et ses caisses de résonance de conclure déjà que tout t’est passé dans la sérénité.

Après le vote, place maintenant à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de proclamer les résultats dans un premier temps avant que la Cour constitutionnelle ne leur donne son vernis définitif.

A.H.


Les locales ont manqué de « pédagogies » en amont
Togo - Les locales ont manque de  pedagogies  en amont




Autres titres
Elections locales 2019 : La Cour suprême annule les scrutins dans 2 communes
Togo - Elections locales 2019 : La Cour suprême annule les scrutins dans 2 communes
Elections municipales 2019 : La Cour suprême donne les résultats définitifs
Togo - Elections municipales 2019 : La Cour suprême donne les résultats définitifs
« Les délais incompressibles fixés dans le code électoral sont inappropriés et inadéq...
Togo - « Les délais incompressibles fixés dans le code électoral sont inappropriés et inadéq...
Course au poste de maire : L’ANC obligée de coaliser avec la C14…
Togo - Course au poste de maire : L’ANC obligée de coaliser avec la C14…
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 12   Laboratoire | Mardi, 2 Juillet 2019  - 14:23
  Je suis vraiment desole pour le togolais qui, apparemment ne voit jamais plus loin que son nez.
Analyse faite, le but essentiel de ces elections c est surtout et avant tout l enracinement de l ordre actuel, des structures actuelles, du systeme actuel et du gouvernement actuel.
Sinon on n aurait pas fait ces elections et rien ne changeait de la vie politique. L imperialiste noir, l imperialiste togolais a encore trouve des prejuges et occasions, de nouveaux boulons pour resserrer les choses et placer ses hommes pour s assurer non seulement de sa survie mais pour la victoire des elections presidentielles 2020.
Qui dit mieux?

 11   Atalolo | Lundi, 1 Juillet 2019  - 19:48
  Réponse à 9-Zangara
  On ne crache pas sur Bodjona parce qu' on a la foi aux élections pré-volées.

On crache sur lui parce qu' il est l' initiateur de ces bêtises au Togo.

Rappelle-toi de son rôle joué en 2005, et bien même avant 2005.

Il paye le pot-cassé parce qu' il est l' un des architectes des malheurs qui arrivent aux Togolais aujourd'hui.

Va revoir encore l' histoire politique du Togo et tu comprendras mieux. Merci 🙏

 10   Kadanga | Lundi, 1 Juillet 2019  - 19:34
  La POLITIQUE est un business pour JPF dans lequel seul le but lucratif compte.
JPF a nié trois fois n'avoir pas ete au courant des 30000000fcfa et pourtant.......
Dans la C14 il y avait une autre coalition: Fabre - Adjamagbo
C'est deux negociaientt pour eux memes et UNIR trouvait sa part aussi. Sinon comment expliquez vous qu'au moment oú UNIR refusait a certain de ses membres de deposer leur candidature aux legislatives, et bien ADJAMAGBO arraguait les deputés de la C14 de ne pas aller aux elections afin de donner la majorité absolue a UNIR.
POURQUOI cet enthousiasme de la part de JPF surtout d'aller a ces elections municipales? Oportunité pecuniaire, c'est tout.

 9   Zangara | Lundi, 1 Juillet 2019  - 19:12
  Vous qui crachez sur Bodjona, pensez vous que les populations sont bien instruites sur le role et l'importance des conseillers municipaux?
Pensez vous vraiment que ces elections sont faites dans le soucis de resoudre les problemes des communes? Si ta response est "oui" alors comment expliques tu toutes ces mauvaises preparations? (manque de pedagogie, de materiel et d'infra structures)
Pourquoi courir aux elections alors que rien de cela n'est pret?
La realité est que L'UNIR et la C14 se sont entendus pour se partager les 2 elections (UNIR prend les legislatives et la C14 les municipales)
N'oubliez pas que les conseillers municipaux seront des salariés. En plus des salaries ils auront a gerer les fonds de la communes. Vous voyez là oú je en venir.
Si mon analyse est bonne, JEAN PIERRE FABRE s'en foue des 1300000fcfa par mois de L'ASSEMBLÉE NATIONALE.
C'est pour etre maître absolue de la gestion de ces fonds que JPF se separe des autres de la COALITION.
Voyez vous un peu l'image?

 8   El Niño | Lundi, 1 Juillet 2019  - 15:29
  Réponse à 7-Fernando garcia
  Quelqu'un te dira les mêmes choses très bientôt! Sois patient!

 7   Fernando garcia | Lundi, 1 Juillet 2019  - 14:50
  Ce gros cochon nuillards doit se cacher avec les milliards qu'il a piller des caisses de l'Etat sous Eyadema. Qui veut l'entendre?????. Yakame.

 6   Quel Cretin | Lundi, 1 Juillet 2019  - 14:49
  Réponse à 3-Gusto
  Dans un pays normal, ce monsieur passerait le reste de sa vie en prison pour crime de sang. C'est depuis ses jours sur le campus que ce monsieur s'est mis au service, et faisait parti des tortionnaires du people togolais. Le crimes de sang sont imprescriptibles. S'il veut la redemption, qu'il demande d'abord pardon au people togolais qui je suis sur saura lui accorder son pardon. Mais dans l'intervalle, qu'il ferme sa gueule car son avis n'interesse personne.
Le grand probleme du Togo, c'est que nous avons une opposition inerte et incapable d'offrir une alternative au people togolais.

 5   El Niño | Lundi, 1 Juillet 2019  - 14:0
  Qui veut connaitre l'avis de ce Pascal Bodjona? Personne. Bodjona allait peut-être faire pire avec arrogance s'il était encore aux affaires.

Circulez, Rien à signaler

 4   Abladjo | Lundi, 1 Juillet 2019  - 13:32
  Réponse à 3-Gusto
 

Quelqu'un peut dire au ministre grand format de se taire? Il crache aujourd'hui dans la soupe qu'il a cuisiné lui meme. Meme si le pardon existe, il n'est pas créé pour pour que les assassins du peuple en abusent.

 3   Gusto | Lundi, 1 Juillet 2019  - 13:27
  Réponse à 2-Quel cretin
  Je ne suis pas d'accord. On peut valablement considérer que ce monsieur, quel que soit ce que l'on peut lui reprocher, a payé sa dette à la société. 2019, ce n'est plus 2005, et beaucoup d'eau a coulé sous les ponts. Ce monsieur a maintenant le droit de s'exprimer, libre aux Togolais de lui prêter une oreille attentive ou de l'ignorer ! C'est maintenant aux Togolais, et surtout à l'opposition togolaise, de déconstruire ce que lui a érigé il y a presque deux décennies. Et cette opposition semble naviguer à vue : aucune stratégie, aucun programme, aucune feuille de route, juste des marches à travers quelques rues de Lomé. Est-ce ainsi qu'elle compte vraiment influencer la marche des choses et changer quoi que ce soit ? Vous y voyez clair, vous, dans la stratégie de l'opposition ? Pour une fois, oublions le porteur du message pour nous intéresser au contenu de ce message : ce que M. Bodjona a dit, n'y a-t-il vraiment rien à en tirer ? Faites un tour dans les rues du pays, même dans Lomé la capitale, et demandez au Togolais moyen ce que ces élections locales vont apporter dans la gouvernance de ce pays: vous serez surpris de leur ignorance et de la confusion qui émanerait de leurs réponses !


RECOMMANDÉS
Elim CAN2021 : Du lourd pour les Eperviers
1.  Togo - Elim CAN2021 : Du lourd pour les Eperviers

2.  Togo - Taxe d’habitation au Togo, illustration de la problématique de « l’allergie citoyenne...

3.  Togo - BEPC 2019 : Un élève (exceptionnel) se fait parler de lui

4.  Togo - Elections locales 2019 : La Cour suprême annule les scrutins dans 2 communes

5.  Togo - Elections municipales 2019 : La Cour suprême donne les résultats définitifs



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média