8:59:04 AM Vendredi, 19 Juillet 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Fovi Katakou et ses collègues recouvrent la liberté

Togo - Politique
iciLome | | 28 Commentaires
fovi-katakou-et-ses-collegues-recouvrent-la-liberte


Enlevés ce dimanche 30 juin 2019, jour des élections des conseillers municipaux, Fovi Katakou et ses autres collègues viennent d’être libérés.

Enlevés puis gardés depuis hier aux Services de Recherches et d’Investigations (SRI), Fovi Katakou et ses collègues sont enfin libres de mouvement.

Il serait reproché à l’activiste et ses collègues de faire de la veille citoyenne dans le cadre des élections locales, pour le compte du Front Citoyen Togo Debout (FCTD).

Selon Tchambakou Ayassor, président de la Commission nationale électorale indépendante (CENI), le taux de participation provisoire pour ces élections « tournerait autour de 60 et 65% ».

Edem A.


Fovi Katakou et ses collègues recouvrent la liberté
Togo - Fovi Katakou et ses collegues recouvrent la liberte




Autres titres
Elections locales 2019 : La Cour suprême annule les scrutins dans 2 communes
Togo - Elections locales 2019 : La Cour suprême annule les scrutins dans 2 communes
Elections municipales 2019 : La Cour suprême donne les résultats définitifs
Togo - Elections municipales 2019 : La Cour suprême donne les résultats définitifs
« Les délais incompressibles fixés dans le code électoral sont inappropriés et inadéq...
Togo - « Les délais incompressibles fixés dans le code électoral sont inappropriés et inadéq...
Course au poste de maire : L’ANC obligée de coaliser avec la C14…
Togo - Course au poste de maire : L’ANC obligée de coaliser avec la C14…
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 28   AMAN | Mercredi, 3 Juillet 2019  - 13:48
  Réponse à 27-fantasmagoric
  Le problème du Togo n'est plus un problème nord/sud depuis que
Atchadam a dénoncé cette alliance dangereuse qui consistait à diaboliser les hommes politiques originaires du sud et leur refuser par la violence la gestion du pays.Un seul groupe ethnique est à l'origine de l'instabilité politique et économique que traverse ce pays . Les démocrates et patriotes appartenant à cette ethnie sont minoritaires et inaudibles contrairement aux extrémistes violents qui sont prêts à tuer des innocents pour conserver le pouvoir. Les faits sont têtus et le Togo plonge de jour en jour dans l'extrême pauvreté pendant que les pays voisins progressent. Jusqu'à quand allons nous supporter ces humiliations sur la terre de nos ancêtres ? Pour certains être Trop gentil c'est être trop con. Que l'on organise des elections transparentes et libres une fois dans ce pays pour savoir si la majorité de la population prefere être dirigée par les descendants d'Esclaves ou un métis Libanais. Vous connaissez comme ceux qui détiennent les armes la réponse et vous en avez peur . Basta de vivre comme des animaux à cause d'une minorité.

 27   fantasmagoric | Mercredi, 3 Juillet 2019  - 9:4
  Réponse à 15-mazama
  Votre analyse est presque parfaite par rapport au gémisseur AMAN qui répète à qui veut l'entendre l'Histoire inachevée et tronquée du Togo. Demandez leur que signifie l'Indépendance? Ils vous donneront une vacuité comme réponse, que chaque ethnie reste chez elle et que les descendants d'esclaves règnent sur tous. Le même phénomène se pose depuis les Antilles, l'Angola, le Mozambique. ..et chez nous en Afrique de l'Ouest avec le Liberia et la Sierra Leone qui ont connu ce que nous savons.
Certains opposants togolais sont foncièrement malhonnêtes et ne disent pas la VÉRITÉ. Au lieu de dire que le problème n'est pas Nord/Sud mais un système ils préfèrent mentir pour épargner "les traîtres".

Atchadam aurait été parfait s'il ne jouait un jeu trouble. Un révolutionnaire ne se trouve entre mille lieux. Et puis le discours de AMAN est symptomatique, identitaire; Tipki est simplement un argument de reconquête. ..pour certains.

 26   AMAN | Mardi, 2 Juillet 2019  - 21:50
  Réponse à 15-mazama
  Tant qu'un seul groupe ethnique ultra majoritaire dans l'armée continue à user de la force et la corruption pour confisquer le pouvoir, il aura des ressentiments des autres groupes écartés injustement de la gestion du pays. Ce ne sont pas les Ewés Guin watchi Mina qui utilisent la force et la violence pour s'accaparer du pouvoir ,ils sont malheureusement les plus nombreux à tomber quand l'armée censée les protoger tire sur la population (2005) . Les européens se sont partagés l'Afrique sans prendre en compte les affinités entre les différentes ethnies. Nous ne sommes pas condamner à vivre ensemble si certains utilisent la violence comme leur seul langage. Soit nous vivons ensemble dans le respect réciproque soit nous nous separons pacifiquement pour que ainsi chaque groupe soit maître de son destin . Nous ne sommes pas des animaux sauvages qui se battent jusqu'à la mort parcequ' ils ont été mis dans une cage. Les Belges ont certes introduit les cartes d'identité ethnique au Rwanda mais ils n'ont jamais dit aux Hutus de tuer les Tutsis avec des machettes. L'intelligence est un don de dieu et je me demande ce que les Africains ont fait à dieu pour toujours souffrir de la sorte.

 25   Clement GAVI | Mardi, 2 Juillet 2019  - 21:8
  'Enlevés puis gardés depuis hier aux Services de Recherches et d'Investigations (SRI), Fovi Katakou et ses collègues sont enfin libres de mouvement.'

Ce régime relève du terrorisme. Ce sont des terroristes qui se servent du terrorisme pour mieux se soumettre les peuples.
Ils s'organisent pour se réaliser par la destruction, l'assassinat, le pillage, la misère et la souffrance dont ils se nourrissent. Ils sont pires que Boko Haram.
Des centaines de Togolais ont été également enlevés et ne sont jamais réapparus. Ce régime est l'oeuvre de ces pires ennemis de l'humanité.
Ils sont souffrir la terre et ils font souffrir les hommes.

Oui, ce régime est la manifestation d'un certain terrorisme. Un terrorisme institutionnel.

 24   Fernando garcia | Mardi, 2 Juillet 2019  - 12:43
  Réponse à 20-citoyen libre
  Je te retourne le malheure et le vrai fils de Kparatao sera la dans 5 mois et 35 jours. Ton Chalevi ne lutte pas pour la bonne cause. Je devais personnellement le soutenir et le financer s'il lutter pour l'amelioration de la vie des handicapes au Togo. Les handicapes en Afrique son abondonnes a eux memes. Au lieu que ton Chalevi lutte pour cette cause, il s'est lance dans la politique partisane.

 23   1 | Mardi, 2 Juillet 2019  - 12:35
  Réponse à 21-le fou
  Toi aussi tu aimes l'opposition togolaise où pas ? Si oui pourquoi tu empêche l'autre d'aimer , l'unir ? Ne soit pas hypocrite.mon ami.

 22   Demi-mot | Mardi, 2 Juillet 2019  - 11:7
  Réponse à 1-GNAROU
  La poliomyélite peut frapper n importe qui qui n est pas dans certaines condition et ce type n a pas demandé d être né comme cela .je regrette que des donneurs de leçons sur cette plate forme se moquent de lui .Comme eux ils touchent les miettes du régime en place ils se croient protégés mais sachez qu rien est caché à Dieu nous vous remettons dans les mains de Dieu tout tout-puissant.

 21   le fou | Mardi, 2 Juillet 2019  - 9:57
  Réponse à 19-Abladjo
  "A force de se retenir d'aimer on peut en perdre la capacité."
Voila le vrai visage du gourou gnarou de la secte RPT/UNIR

 20   citoyen libre | Mardi, 2 Juillet 2019  - 9:17
  Réponse à 7-Fernando garcia
  Retiens bien cette date du 02/07/2019 et observe bien que dans 5 mois et 35 jours tu ne riras plus de cet homme ! On en parlera avec tristesse peut être mais toi seras dans les pleurs et gémissements.

" SINON A MA PAROLE "

 19   Abladjo | Mardi, 2 Juillet 2019  - 8:37
  Réponse à 1-GNAROU
 

Et tu es content de toi meme. Pauvre Gnarou. A force de trainer sur icilomé il a perdu le Nord.

Les cons osent tout et c'est a cela qu'on les reconnait.



RECOMMANDÉS
Taxe d’habitation au Togo, illustration de la problématique de « l’allergie citoyenne...
1.  Togo - Taxe d’habitation au Togo, illustration de la problématique de « l’allergie citoyenne...

2.  Togo - BEPC 2019 : Un élève (exceptionnel) se fait parler de lui

3.  Togo - Elections locales 2019 : La Cour suprême annule les scrutins dans 2 communes

4.  Togo - Elections municipales 2019 : La Cour suprême donne les résultats définitifs

5.  Togo - « Les délais incompressibles fixés dans le code électoral sont inappropriés et inadéq...



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média