8:57:13 AM Vendredi, 19 Juillet 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Le NET répond à la C14

Togo - Politique
iciLome | | 27 Commentaires
le-net-repond-a-la-c14


Accusé de faire des fraudes électorales dans la commune d'Ogou 1, le Nouvel engagement togolais (NET) monte au créneau et répond à la Coalition C14. Lire le communiqué !

Communiqué de presse du NET

Contestation électorale dans la commune d’Ogou 1

Ce mercredi 03 juillet 2019, alors que tous les acteurs ayant pris part aux élections municipales du 30 juin 2019 attendent patiemment la proclamation des résultats provisoires par la CENI, un communiqué de presse, signé par la coordinatrice du groupement de six partis dénommé c14, et aussi tête de liste dudit regroupement dans la commune d’Ogou 1, remet en cause le processus électoral dans ladite commune. Au mépris de toutes les règles de courtoisie et de bienséance, la coordinatrice de la c14 se permet de citer nommément notre parti, le Nouvel Engagement Togolais (NET), comme étant associé à des manipulations des résultats dans la commune Ogou 1.

Le NET est particulièrement surpris qu’une personne ayant exercé de si hautes fonctions dans notre pays ne prenne pas en compte les dispositions du code électoral traitant du contentieux électoral. C’est par pure pédagogie que nous demandons ainsi à la coordinatrice du regroupement de six partis appelés C14 de consulter le chapitre 10 du code électoral, traitant du contentieux des élections locales. Les articles 144 à 148 expliquent en abondance des mécanismes de recours, notamment l’article 144 qui stipule, je cite : tout candidat ou liste de candidats peut contester la régularité des opérations électorales sous la forme d'une requête adressée au président de la chambre administrative de la cour suprême dans les 48heures suivant la proclamation des résultats provisoires du scrutin.

Il faut juste se montrer patient et disposer des résultats provisoires de la CENI afin de déclencher les recours.

Le NET comprends aisément l’inconfort dans lequel se retrouve la tête de liste de la C14 dans l’Ogou 1 à l’idée qu’un jeune parti comme le nôtre fasse, au pire des cas (selon leurs propres compilations) jeu égal avec un regroupement de partis politique dont la coordinatrice conduit la liste, ou au mieux des cas (selon les chiffres de nos compilations, qui sont d’ailleurs minorées par la CELI et dont nous aussi nous étudions l’éventualité de recours) de bien meilleurs résultats. Le bon sens voudrait plutôt que la coordinatrice de la C14 aille rechercher les raisons de cet échec qui se profile, dans la défection des militants traditionnels de leur regroupement. La liste Akpaki Ogouwa du NET a su séduire, durant une campagne pragmatique et réaliste, un nouvel électorat avide d’actions et d’efficacité. Cependant, notre parti reste encore loin de ses objectifs de campagne, qui étaient d’avoir la majorité des conseillers municipaux de la commune. La bataille des derniers de la classe n’a rien de respectable.

Tout en se réservant le droit de porter cette opprobre devant les autorités judiciaires de notre pays, le NET conseille instamment à la coordinatrice de la C14 de rester digne dans la défaite, et de considérer plutôt les résultats provisoires tels que tous les états-majors des partis politiques en disposent, et qui sont tous défavorables aux partis politiques se réclamant de l’opposition, comme une réponse cinglante de nos populations sur la nécessité de changer d’approche politique. Essayer de trouver des boucs émissaires ne rendra que plus pathétique la débâcle. Pour preuve, même les résultats que prétend disposer la coordinatrice placent UNIR très largement en tête dans la commune. L’adversaire politique est le parti au pouvoir. Il ne faut pas se tromper de cible.

Politique Autrement.

Lomé, le 3 juillet 2019.

Le Président
TAAMA Komandéga






Autres titres
Elections locales 2019 : La Cour suprême annule les scrutins dans 2 communes
Togo - Elections locales 2019 : La Cour suprême annule les scrutins dans 2 communes
Elections municipales 2019 : La Cour suprême donne les résultats définitifs
Togo - Elections municipales 2019 : La Cour suprême donne les résultats définitifs
« Les délais incompressibles fixés dans le code électoral sont inappropriés et inadéq...
Togo - « Les délais incompressibles fixés dans le code électoral sont inappropriés et inadéq...
Course au poste de maire : L’ANC obligée de coaliser avec la C14…
Togo - Course au poste de maire : L’ANC obligée de coaliser avec la C14…
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 27   Tanga | Vendredi, 5 Juillet 2019  - 11:12
  Ce garde corp de Mr Faure est capable a tout. Le peuple n' a aucune confiance en lui en tant qu' opposant.
Son parti rpt-unir/net.

 26   marclove | Jeudi, 4 Juillet 2019  - 23:56
  Réponse à 25-John
  Si tout le monde est membre du RPT=UNIR donc c'est grand parti pas comme les autres
Donc UNIR est trop trop fort... hahahahahaha

 25   John | Jeudi, 4 Juillet 2019  - 21:43
  Laisser de egg
Il est unir car rpt est un serpent à plusieurs têtes

 24   podoooo | Jeudi, 4 Juillet 2019  - 20:6
  Réponse à 21-Diable
  Humm, alors plutôt à la dictature de la démocratie que nos opposants détestent

 23   agbe | Jeudi, 4 Juillet 2019  - 19:47
  Gerry Taama, une personne vide et sans conviction.
L'ancien President RPT/unir de l'Assemblee Nationale qui a denonce la NOMINATION DE GERRY TAAMA au Parlement peut nous en dire davantage.

 22   Diable | Jeudi, 4 Juillet 2019  - 17:37
  Réponse à 17-Lucrece
  Qu' est-ce que tu appelles « once de fulgurance »?
Un leader ne peut-être un leader de renommé que lorsque des gens avec qui il travaille, sont animés de volonté de donner le meilleur d' eux-mêmes.
Lorsqu' un leader est entouré des ventripotents qui ont leurs regards dans le budget de l' adversaire machiavélique, tout dévouement pour donner le meilleur de toi-même est voué à l' échec. Par conséquent, épargnons cette dame de toute critique.
Notre opposition est malhonnête et toute personne qui tentera de la conduire a 95% des chances d' échouer.
Eyadema dans son vivant, bien que médiocre, a réussi dans son leadership parce que tout venait de lui seul (c' est ce que j' appelle une dictature organisée pour diriger des bêtes).
Peut-être, il faudra encore nécessairement ce système pour le Togo.

 21   Diable | Jeudi, 4 Juillet 2019  - 17:35
  Réponse à 17-Lucrece
  Qu' est-ce que tu appelles « once de fulgurance »?
Un leader ne peut-être un leader de renommé que lorsque des gens avec qui il travaille, sont animés de volonté de donner le meilleur d' eux-mêmes.
Lorsqu' un leader est entouré des ventripotents qui ont leurs regards dans le budget de l' adversaire machiavélique, tout dévouement pour donner le meilleur de toi-même est voué à l' échec. Par conséquent, épargnons cette dame de toute critique.
Notre opposition est malhonnête et toute personne qui tentera de la conduire a 95% des chances d' échouer.
Eyadema dans son vivant, bien que médiocre, a réussi dans son leadership parce que tout venait de lui seul (c' est ce que j' appelle une dictature organisée pour diriger des bêtes).
Peut-être, il faudra encore nécessairement se système pour le Togo.

 20   El Niño | Jeudi, 4 Juillet 2019  - 14:45
  Réponse à 17-Lucrece
  Brigitte Adjamagbo est née en 1958 à Bassar. Son père Dr. Paul Adjamagbo était déja médécin, donc ce père avait un doctorat en poche en 1958.

Brigitte Adjamagbo a aussi eu son doctorat à Paris Sorbonne1 en 1986(Vérifiable). J'insiste et je confirme.

L'un des frères de Brigitte s'appelle Pascal Adjamagbo, docteur en mathématique et bien connu à l'université de Lomé.

Que veux-tu d'autre?

 19   tedlesaint1 | Jeudi, 4 Juillet 2019  - 9:36
  C'est triste le comportement de celle qui se dire Coordinatrice du reliquat de la C14, Dame Brigitte Adjamagbo-Johnson qui crie déjà au voleur avant même que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) n'ai proclamé les résultats provisoires de l'élection des conseillers municipaux du 30 juin passé. C'est bizarre qu'une personne qui a été candidate à l'élection présidentielle passé puisse avoir des problèmes pour se faire élire dans sa zone d'origine. En plus de cela, il ne faut surtout pas oublié que Dame Brigitte Adjamagbo a été la coordinatrice de la C14 qui pendant plus de 18 mois à mobiliser des foules de togolais dans la rue pour soi-disant faire partir un président régulièrement élu. Les populations il faut que les gens le sachent ne sont pas du tout dupes, ils comprennent bien le jeu politique et voilà les sanctions qui tombent sur la pauvre Da Brigitte! comme on le dit si bien on récolte toujours ce qu'on a semé.

 18   Fernando garcia | Jeudi, 4 Juillet 2019  - 3:17
  Réponse à 16-Kakla
  Ok google.
Tu crois que Fernando Garcia va perdre son temps a etaler son bon francais sur icilome. Je prefere reserver mon francais pour des gens qui savent lire et ecrire. Je vais continuer avec mon francais de rues sur icilome.


RECOMMANDÉS
Taxe d’habitation au Togo, illustration de la problématique de « l’allergie citoyenne...
1.  Togo - Taxe d’habitation au Togo, illustration de la problématique de « l’allergie citoyenne...

2.  Togo - BEPC 2019 : Un élève (exceptionnel) se fait parler de lui

3.  Togo - Elections locales 2019 : La Cour suprême annule les scrutins dans 2 communes

4.  Togo - Elections municipales 2019 : La Cour suprême donne les résultats définitifs

5.  Togo - « Les délais incompressibles fixés dans le code électoral sont inappropriés et inadéq...



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média