9:15:17 AM Mardi, 16 Juillet 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Aéroport international de Lomé : Le racket exaspère les passagers

Togo - Societe
Lalternative-togo.com | | 26 Commentaires
aeroport-international-de-lome-le-racket-exaspere-les-passagers


Au Togo, dans tous les secteurs, la corruption gangrène et connaît des niveaux plus élevés dans le gouvernement, chez les parlementaires, dans le corps judiciaire et dans la fonction publique, mais aussi dans l’armée. Malgré les discours et la mise sur pied de la Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA), la racine du mal est loin d’être coupée. Il suffit de faire un passage en revue de nombreux scandales qui ont été révélés et restés sans aucune poursuite judiciaire.

Les faussaires identifiés ou mis en cause, sous le couvert de l’impunité, courent les rues. Mieux, ils sont promus ou maintenus à leurs postes.

Parmi les corps touchés par le phénomène de la corruption, plusieurs rapports pointent du doigt les corps habillés. Dans les rues, les policiers qui contrôlent la circulation rackettent.

A l’aéroport international de Lomé, le phénomène n’est pas certes nouveau, mais prend un envol inquiétant. Et les passagers se plaignent du racket que pratiquent les employés et surtout les policiers. « Malgré des campagnes de sensibilisation et des mesures de prévention, rien ne semble décourager ces agents indélicats dont certains ont été surpris en flagrant délit ou filmés par les caméras de surveillance dont ils ont essayé de détourner les objectifs », précisait en juin 2012 un communiqué officiel du Conseil des ministres. A l’époque 39 agents ont sanctionnés. Mais cela n’a pas suffi à arrêter l’hémorragie qui continue de plus belle. Et on se pose la question : a qui profite le crime ?

Voyageant dans un pays de la sous-région avec un colis contenaient des condiments, un passager a fait l’amère expérience mercredi dernier. « A l’entrée de l’aéroport, après avoir fait passer mes bagages, l’agent en treillis qui était derrière l’écran m’a interpellé et me disait ceci : « Puisque ce sont des choses de nourritures, tu nous fais à manger nous aussi ». Et il me mettait la pression tellement que je lui ai remis une somme », confie-t-elle. Mais dans le Hall de l’aéroport, il dit avoir été soumis à un racket organisé. « Dans le hall, c’est le même scénario. Puisque je n’ai plus assez de reliquat, j’ai dû leur remettre quelques pièces que j’ai sur moi. Mais je étais surpris lorsqu’un agent a refusé et exigé la confiscation de mes bagages. Pour ne pas rater le vol, surtout que j’ai pris du retard, j’étais obligé de lui remettre un billet de 1000 F que j’avais sur moi », s’est-il désolé.

En plus de la surtaxe billet d’avion qui revient cher, le phénomène de corruption et le racket engagent de lourds frais aux passagers. Pendant ce temps, l’aéroport international de Lomé construit par les Chinois, il y a seulement cinq (05) ans, a du mal à résister aux intempéries.


Aéroport international de Lomé : Le racket exaspère les passagers
Togo - Aeroport international de Lome - Le racket exaspere les passagers




Autres titres
Voici les tarifs des taxes d’habitation selon l'OTR
Togo - Voici les tarifs des taxes d’habitation selon l'OTR
La LCT interpelle les banques, les députés et les autorités face à la recrudescence d...
Togo - La LCT interpelle les banques, les députés et les autorités face à la recrudescence d...
Les recettes de Christian Trimua contre la corruption au Togo
Togo - Les recettes de Christian Trimua contre la corruption au Togo
Une jeunesse formée, une valeur sûre, une force potentielle, une relève de demain
Togo - Une jeunesse formée, une valeur sûre, une force potentielle, une relève de demain
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 26   IvanLeTerrible | Mardi, 9 Juillet 2019  - 18:13
  A moins de fusiller sur place les criminels pris la main dans le sac, on n'en finira jamais!

 25   Le Flair du beau | Mardi, 9 Juillet 2019  - 17:28
  Chers compatriotes togolais je vous salue tous.

Je suis ancien corps habillé togolais qui ai vraiment honte du comportement de mes collègues non seulement dans tout poste de service mais surtout à l'aéroport. J'ai vite plié bagage en raison de la nature de ce boulot qui dans d'autres pays est considéré comme un métier noble dont la mission première est de protéger son peuple. Et chez moi au Togo, c'est le contraire. Je remercie mon Dieu de m'avoir protégé pendant ces années de service.

Nombreux sont ces passagers tant togolais qu'étrangers qui ont plein la gorge de ce phénomène de racket à l'aéroport de Lome-Tokoin. J'ai entendu plusieurs passagers surtout étrangers juré de ne plus jamais et jamais mettre pieds ou faire un transit par cet aéroport en raison de la fouille excessive parfois non nécessaire à laquelle ils sont soumis. Certains sont parfois conduits au CHU pour examen radiographique, histoire de voir s'ils ont administré des pilules de drogue( examens très souvent négatifs). Posez vous la question de savoir qui sont les grands dealers de drogue au Togo maaaaan ? Allez-y comprendre :-)

Aujourd'hui, nous n'avons que 3-4 compagnies aériennes qui opèrent dans cet aéroport. Et comme mon ami Marclove l'a dit plus haut, plus le nombre de passagers augmente, plus de compagnies aériennes = diminution du prix des billets.

N'oublions pas, quiconque parle de passagers en transit, parle de découverte de la ville de Lome et de ses environs = développement du pays car ceci ne peut que stimuler l'activité des petits business ( restaurants, cafés, boite de nuit, magasins, hotels et que sais-je encore ?) = donner du boulot aux jeunes.

Par ailleurs, la structure sociale du togo a une forme de pyramide sans tronc. C'est a dire nous n'avons pas de classe moyenne. Le top est constitué de la minorité pilleuse, le milieu est représenté par une poignée de ceux qui sont moyens, et enfin la grande base (la majorité) qui ne fait que survivre. Ceci étant, dites-moi mes chers, combien de togolais pourront voyager par avion dans une période d'un mois ?

Bref, nous avons encore un long chemin à faire sur tous les plans. Et je ne sais pas par quelle alchimie allons nous un jour sortir un jour du joug de ce regime qui ne fait que retarder le développement de notre chère patrie. Il suffit tout simplement de jeter un coup d'oeil sur ce qui se passe autour de nous (nos voisins) pour savoir que la nuit en encore très longue.

C'est triste !!!

 24   Hmmmm | Mardi, 9 Juillet 2019  - 12:37
  J'ai honte de mon pays le Togo et de ses dirigeants. Mes amis, ma famille et moi même avons régulièrement été victime de ce phénomène à l'aéroport de Lomé qui porte le nom d'ÉYADEMA. Je me demande si le gouvernement togolais est vraiment conscient de l'opprobre jeté. Mes amis confirment que le phénomène est à l'image du nom donné à l'aéroport et de nos dirigeants actuels. Le Togo en sort perdant puisque beaucoup de voyageurs préfèrent arrivés à Lomé en passant par les aéroport de Cotonou et d'Accra.

 23   moi | Mardi, 9 Juillet 2019  - 5:39
  Réponse à 22-moi
  tu comprendras toujours tard mon frere le gars ne dit
lit son commentaire pour mieux comprendre
prends meme dictionnaire pour decortiquer ses mots
c les vous comme ca ki passiez milles fois le bac
pfuiiiiiiiiiii

 22   moi | Lundi, 8 Juillet 2019  - 7:45
  Réponse à 5-marclove
  laeroport est vide ne veut pas dire racket mon frere.

aeroport vide signifie pas de voyageurs ni rien dautres.
on ne vas pas incriminer le pays parce que les gens voyages pas.

 21   marclove | Lundi, 8 Juillet 2019  - 2:21
  Moi particulièrement je voyage deux fois par an (Allemagne-Togo) je vois actuellement que les prix des billets ne sont plus surtaxés. Ce qui augmente les prix c'est les aeroports de départ comme Francfurt, Stuttgart, Berlin etc..........
Tous les aeroports sont privatisés et autonomes, donc c'est par là qu'il y a une différence entre les prix. Ce n'est pas l'aeroport de Lomé qui augmente les prix. Ca dépend aussi le nombre des passagers.... Lorsque le nombre augmente, le prix diminue..
Je pense que le journaliste auteur de cet article n'a jamais voyagé...hahahahaha

 20   Ekam | Dimanche, 7 Juillet 2019  - 20:32
  Réponse à 19-JOHN
  Well, c'est le TOUT que tu as mentionne dans tes regles qui me mets mal a l aise. Je prends domestic flight au moins 2 fois par mois et les regles sont claires concernant ce qui ne passe pas. Si tu dis TOUT denrhee alimentaire et tu laisse passer le gari et tapioca et tu refuse d autres alors la regle est a revoir. Dans un pays normal ou les gens essaient regulierement faire passer certains products prohibited, on fait un campagne pour leur signifier clairement de ne pas le faire ou les conditions pour le faire passer. Cela ne donne aucune legitimite aux agents de racketer.

 19   JOHN | Dimanche, 7 Juillet 2019  - 14:7
  Réponse à 18-Ekam
  Le Gari ou le TAPI sur le plan sanitaire n'est pas aussi vecteur de microbes comme une sauce d'adémè préparé ou la sauce de gboma gnagna qu'on transporterait dans une glacière. Vas dans un pays comme le NIGER, prend la viande de KILICHI et vas aux USA et quand les douanes te mettront la main dessus, tu nous dira ce que ça donne.
Les règles sanitaires dans certains cas exigent des certificats sanitaires pour transporter de la nourriture. Certes les SCANNER dans les aéroports recherchent que les armes et drogues mais on peut lors du scanning chercher à savoir ce qu'il y a et tomber sur ta viande de fraiche de poulet bicyclette que tu ramène de Lomé.

 18   Ekam | Dimanche, 7 Juillet 2019  - 12:56
  Réponse à 17-JOHN
  Gari et tapioca sont pas des denrhee alimentaires? Si la regle dit "TOUT denrhee perissable ou alimentaire", comment tu exclus le gari et tapioca?

 17   JOHN | Dimanche, 7 Juillet 2019  - 9:4
  Réponse à 4-Ekam
  Toi tu voyage ou? Dans ce cas, prend sur toi la sauce d'ademe ou la viande préparée ou encore tchinthinga en quantite pour voyager avec et on verra. Par contre, ton tapioca sec ou gari passera sans souci. A te voir parler, on sent que tu ne voyages que très rarement pour revenir au pays.



RECOMMANDÉS
Voici les tarifs des taxes d’habitation selon l'OTR
1.  Togo - Voici les tarifs des taxes d’habitation selon l'OTR

2.  Togo - La Cour d’assises de Lomé ouvre ses audiences publiques

3.  Togo - Déclaration relative au lancement du Haut Conseil des Togolais de l’éxtérieur (HCTE) ...

4.  Togo - Cancer du col de l’utérus : dépistage gratuit à Lomé et ses environs

5.  Togo - Miss Togo USA 2019 : Aminata Cissokho décroche la couronne



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média