8:54:47 AM Vendredi, 19 Juillet 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Mohamed Madi Djabakaté : « Progressivement, les Togolais commencent à ne plus s’intéresser aux élections »

Togo - Politique
iciLome | | 8 Commentaires


Le processus dévant conduire à l'élection des conseils municipaux est presque à terme. L'on connait, depuis vendredi dernier, les résultats provisoires du scrutin tenu le 30 juin 2019. Selon la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), le parti UNIR remporte 895 sièges. Il est suivi de l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC) qui totalise 134 sièges et de la Coalition des 14 qui rafle 131 sièges....

Dans une interview accordée à nos confrères de la radio Pyramide FM hier lundi, le politologue Mohamed Madi Djabakaté se prononce sur ces résultats provisoires de la CENI.

"Au-delà du taux de participations qui est sujet à des débats, l'analyse aujourd'hui, c'est que ces entités décentralisées ne seront plus contrôlées à 100% par le parti au pouvoir. Il y a désormais de nouvelles entrées, même si le parti au pouvoir prend la majorité des communes du fait du nombre qu'il a, on a au moins au sein de ces conseils municipaux, des gens de l'opposition qui peuvent toujours continuer par porter les revendications des localités pour lesquelles ils sont élus", a-t-il indiqué d'entrée de jeu.

Selon l'essayiste togolais, si le parti au pouvoir, malgré la crise politique, est sorti vainqueur de ces municipales, c'est parce qu'il s'est bien préparé pour l'occasion. Ce qui n'a pas été le cas pour les autres partis politiques de l'opposition.

"La participation de l'opposition à ce scrutin s'est fait dans une certaine cacophonie. Il est évident que UNIR était prêt pour aller à ces élections locales, mais les autres partis de l'opposition ont été contraints par des circonstances hasardeuses ou bien voulues pour aller à ces élections. Et le résultat ne doit pas surprendre, parce qu'une élection, ça se prépare, elle ne se décide pas sur un coup de tête à trois (3) mois avant la tenue dudit scrutin", a-t-il ajouté.

Pour lui, le taux de participation pour les municipales du 30 juin dernier montre à suffisance que, progressivement, les Togolais ne s'intéressent plus aux élections. Une démobilisation qui s'explique : soit parce que certains n'ont plus confiance au système en place pour organiser les élections, soit parce que d'autres se disent que leurs voix ne comptent plus, puisque le scrutin est joué d'avance.

Dans son analyse, Mohamed Madi Djabakaté prévient certains observateurs qui, à partir des résultats des municipales, seront tentés de prédire la tendance pour la présidentielle de 2020.

Et parlant justement du scrutin de 2020, le politologue propose une candidature unique de l'opposition d'ores et déjà au premier tour.

Bonne écoute.

Godfrey Akpa


Mohamed Madi Djabakaté : « Progressivement, les Togolais commencent à ne plus s’intéresser aux élections »
Togo - Mohamed Madi Djabakate -  Progressivement, les Togolais commencent a ne plus sinteresser aux elections




Autres titres
Elections locales 2019 : La Cour suprême annule les scrutins dans 2 communes
Togo - Elections locales 2019 : La Cour suprême annule les scrutins dans 2 communes
Elections municipales 2019 : La Cour suprême donne les résultats définitifs
Togo - Elections municipales 2019 : La Cour suprême donne les résultats définitifs
« Les délais incompressibles fixés dans le code électoral sont inappropriés et inadéq...
Togo - « Les délais incompressibles fixés dans le code électoral sont inappropriés et inadéq...
Course au poste de maire : L’ANC obligée de coaliser avec la C14…
Togo - Course au poste de maire : L’ANC obligée de coaliser avec la C14…
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 8   Diaz Tokoin | Mercredi, 10 Juillet 2019  - 8:0
  Réponse à 3-Kaboua
  Rien d'étonnant, de parodies d'élections en parodies d'élections, de farce en farce...et ce coup ci c'est carrement de la comédie qui voit toujours l'organisateur s'attribuer la part de lion et distribue les miettes aux autres...ainsi sur les 1490 sièges pourvus le RPT/NUIR qui n'est plus que l'ombre de lui même s'est adjugé tenez vous bien 894 sièges...à se demander par quelle alchimie cela est -elle possible???

Six mois plutôt en décembre 2018, avec seulement 5% de toute la population, le RPT/NUIR s'est taillé une avancée confortable en s'attribuant la majorité absolue dans la chambre d'enregistrement et s'est entouré de quelques dépités nommés...ailleurs cette élection aurait été invalidé et annulée, d'aucuns nous parle de la constitution pour justifier cette parodie d'élection...

en juin 2019, on invente un taux de participation encore inférieur à celui d'il y a 6 mois et l'association RPT/NUIR s'adjuge de nouveau une victoire confortable sachant qu'à chaque fois ils font le plein de voix et peu importe le taux de participation(boycotte ou pas) le résultat pour l'association RPT/NUIR reste le même...il y a quand même de quoi se poser la question sur la fiabilité des données et les vrais chiffres statistiques...

La différence entre l'association RPT/NUIR et les oiseaux, c'est que par moment même les oiseaux arrêtent de voler par contre pour le RPT/NUIR, plus c'est gros le mensonge et le vol, mieux ça passe...

Faites passer le message, Diaz Tokoin

 7   Vend | Mardi, 9 Juillet 2019  - 21:49
  Quel est ce parti de pere assassin et de fils tueur qui gagne toutes Les elections depuis 53 ans?
Ayez une fois honte du vole.Vous vous faites moquer par le Monde entier.Le dictateur Erdogan a une fois reconnue sa defaite et a meme salue' son opposant.
Bande de mangeurs de chiens,cessez de reflechir par Les armes .

 6   Kapi Ten | Mardi, 9 Juillet 2019  - 16:33
  Réponse à 3-Kaboua
  " Mais je suis fier que l'opposition y est participer car pour developer ce pays il faut que nous tous nous mettions la main dans la patte".


Oui mettre la main dans la pâte, c' est bien. Seulement en retirant la main de la pâte ne pas la mettre dans sa propre bouche

 5   Diable | Mardi, 9 Juillet 2019  - 15:36
  Réponse à 3-Kaboua
  Mon frère Kaboua,

Excusez-moi mais dans votre secte Unir, quelle langue parlez-vous exactement? Hier seulement, vous supportez le refus de la diaspora à participer votre torchon du PND. Aujourd'hui, te voilà ici applaudir la diaspora pour sa participation à une soit-disant élection locale. D' ailleurs on sent en toi le regret de cette diaspora de dire non à vos bêtises. N'oubliez pas que je vous suis de prêt. Quel genre d' Homme êtes-vous exactement au Togo? Pourquoi vous faites souffrir vos propres frères? Soyons sérieux, mon frère! Le Togo mérite mieux que cela.

 4   Kombaté | Mardi, 9 Juillet 2019  - 14:4
  Ce mr Djabakité du pnp veut faire exploser l opposition togolaise .De quel parti viendra ce candidat unique? Candidat unique ou pas la réélection de Faure n a plus de doute.Seul Dieu nous dira si 2020 sera une année de miracle.

 3   Kaboua | Mardi, 9 Juillet 2019  - 13:46
  Réponse à 2-Ogun
  Mon frère Ogun,

Tu as bien vu car c'est ce que nous craignons qui va arriver. La diaspora a laquelle nous avons fait appel a plusieurs reprises de prendre part au PND n'a pas du tout le sentiment d'intervenir mais nous avons remarquez lors des locales, des groupements surtout independants ont ete financer par la diaspora. Je vais pas les cite ici mais tu peux voir la liste des independants dans les communes. Je ne veux pas en dire plus mais il y a eu beaucoup de Western Union, MoneyGram et d'autre fonds qui sont rentres pendant les periodes des campagnes. Ce qui vient a nous dire que la diapora ne nous fait pas du tout confiance au RPT/UNIR pour travailler avec nous mais prefere plutot investir directement dans des projects a character local et avec des comptes et des resultats concrets. Cela va deduir que les communes que nous avons aurons des projets qui seront financer pas par nous mais par la diaspora ce qui veut dire que notre nombre de 894 va se reduire progressivement surtout lorsque ces oeuvres seront faites par les etrangers. Ce qui ne nous gurantit pas du tout que nous avons la main mise sur toutes les communes. Il y aura attribution des fonds pour chaque commune mais il y aura des representants de l'oppositon qui vont vouloir voir comment ces fonds sont geres et c'est la ou nous avons aussi peur. Mais je suis fier que l'opposition y est participer car pour developer ce pays il faut que nous tous nous mettions la main dans la patte.

 2   Ogun | Mardi, 9 Juillet 2019  - 12:47
  Bonjour,

On dit souvent que lorsque vous devrez faire un choix entre 2 maux, il faut choisir le moindre (The lesser of the two evils...).
Quelque soient les resultats "tronques" ou non des locales, il faut remarquer que le peuple est en train de "grignoter" petit a petit son independence. Ce n'est pas en un seul jour que David aura eu gain de Goliath.
Regardons un peu les fourmis et remarquez leur comportements....

Ici, le schema est simple: d'un cote le regime cinquantenaire et de l'autre l'Opposition cinquantenaire quelque soit sa forme.
Si la Diaspora est acquise a la cause de l'Opposition et si elle est vraiment serieuse, elle mettra tout son poids financier dans les communes des elus locaux de l'Opposition et par consequent financerait des projets de developpement dans ces localites de telle maniere a mettre une difference visible entre les communes RPT/UNIR et celles de l'opposition....

Ogun



 1   Clement GAVI | Mardi, 9 Juillet 2019  - 10:4
  Mohamed Madi Djabakaté : « Progressivement, les Togolais commencent à ne plus s'intéresser aux élections »

Car, contrairement aux autres, les Togolais ont compris que les élections sont des éléments de la démocratie. C'est dans une structure démocratique que l'élection trouve sa pertinence. Or, le Togo est cette dictature depuis 1967. Les principes qui sont à la racine de la dictature sont telles que les élections ne peuvent pas refléter le réel vouloir exprimé par les populations. En conséquence, les Togolais n'y trouvent plus aucune nécessité.

Ce régime est un drame pour la vie, les hommes et l'humanité.

C'est une certaine forme de terrorisme.89


RECOMMANDÉS
Taxe d’habitation au Togo, illustration de la problématique de « l’allergie citoyenne...
1.  Togo - Taxe d’habitation au Togo, illustration de la problématique de « l’allergie citoyenne...

2.  Togo - BEPC 2019 : Un élève (exceptionnel) se fait parler de lui

3.  Togo - Elections locales 2019 : La Cour suprême annule les scrutins dans 2 communes

4.  Togo - Elections municipales 2019 : La Cour suprême donne les résultats définitifs

5.  Togo - « Les délais incompressibles fixés dans le code électoral sont inappropriés et inadéq...



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média