6:48:10 PM Dimanche, 18 Août 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Présidentielle de 2020/Antoine Folly : « Si l’opposition est désunie, il n’y aura pas de 2ème tour »

Togo - Politique
iciLome | | 18 Commentaires


Intervenant mardi sur radio Nana Fm, le Délégué général du parti Union des démocrates socialistes du Togo (UDS – Togo), Antoine Folly, abordant la question de la présidentielle de 2020, a posé les jalons qui peuvent conduire l’opposition togolaise à l’alternance en 2020.

Ce leader de parti politique membre de la coalition des 14 estime que l’opposition togolaise dans son ensemble doit unir sa force derrière un candidat unique pour arracher l’alternance au pouvoir. Car dit-il, il n’y aura pas de 2ème tour si l’opposition est désunie.

« L’issue du scrutin de 2020 sera déterminée par la capacité des forces démocratiques éprises de changement et d’alternance, à s’organiser pour remédier à 3 écueils, notamment la désaffection des Togolais pour les élections, la non-transparence qui devient la règle d’organisation des élections au Togo et l’inégalité ‘flagrante’ d’utilisation de l’argent lors de la campagne », a relevé Antoine Folly.

A en croire l’acteur politique, « aucun parti de l’opposition pris individuellement aujourd'hui, n'est en mesure de remédier à ces 3 écueils. Autant en prendre conscience et faire le saut qualitatif qu’il faut et qui doit nous permettre de faire face à ce contexte », fait-il observer.

Le leader de la C14 affirme cependant qu’on ne gagne pas des élections en remédiant seulement à ces écueils. Pour lui, l’opposition doit être en mesure de proposer un projet politique ‘crédible’ aux Togolais.

« Les projets dont est porteur chacun de nos partis ou regroupement pris isolément, ne sont pas facilement perceptibles pour les Togolais. Dans le cadre d’un vrai rassemblement de toute l’opposition autour d’un projet politique crédible, nous réussirons à sensibiliser mieux les Togolais sur ce que nous sommes en mesure de proposer pour changer ce pays, le moderniser et mettre en place une gouvernance différente de celle que nous avons connue jusqu’à présent », a expliqué Antoine Folly.

Dans le cadre de la course pour la présidentielle de 2020 qui s’ouvrira dans quelques mois, certains opposants ont proposé un candidat unique apolitique pour le compte de l’opposition. A cette question, le délégué général de l’UDS – Togo affirme qu’il y a des responsables des partis capables d’assurer les fonctions du président de la République dans leurs regroupements.

Mais, souligne-t-il, « nous pensons que si au sein de l’opposition, nous n’arrivons pas à nous comprendre, on peut désigner une personnalité neutre ».

Suivez l'émission dans son intégralité!



Présidentielle de 2020/Antoine Folly : « Si l’opposition est désunie, il n’y aura pas de 2ème tour »
Togo - Presidentielle de 2020/Antoine Folly -  Si lopposition est desunie, il ny aura pas de 2eme tour




Autres titres
La 'loi Boukpessi' vue par les Togolais
Togo - La 'loi Boukpessi' vue par les Togolais
Prof. Apédo-Amah dézingue le pouvoir et chiffonne l’opposition
Togo - Prof. Apédo-Amah dézingue le pouvoir et chiffonne l’opposition
David Kpelly : « J’utilise mes mots pour l’éradication d’une dictature violente »
Togo - David Kpelly : « J’utilise mes mots pour l’éradication d’une dictature violente »
Incendie des marchés : Naboudja Bouraima saisit Faure Gnassingbé et réclame réparatio...
Togo - Incendie des marchés : Naboudja Bouraima saisit Faure Gnassingbé et réclame réparatio...
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 18   issifou | Mercredi, 7 Août 2019  - 12:14
  Réponse à 14-Kozah Nostra
  C'est une bonne proposition. Je connais cet homme et il est capable de mettre debout la république, s'il n'y avait pas ce que j'ai évoqué au posting 13. Il faut par ailleurs qu'il ne soit pas présenté comme candidat unique de l'opposition, mais plutôt un candidat neutre venant de la société civile.

 17   tedlesaint1 | Mercredi, 7 Août 2019  - 9:31
  A bien voir à quelques pas de l'élection présidentielle de 2020, l'opposition togolaise se cherche encore. Un bon nombre de dirigeants de cette opposition ont fait des propositions pour tenter un tant soit peu à remobiliser leurs militants complètement démobilisés et désemparés, à mutualiser les moyens de cette opposition très diversifié. Le dirigeant du parti Santé du peuple Georges William Kouessan aimerait que l'opposition togolaise choisisse un candidat unique apolitique qui en cas de victoire dirigera le pays pendant une période transitoire, d'autres comme le dirigeant du Bloc d'action pour le changement (BAC) Thomas N'soukpoé lui de son cote parle de trouvé un "homme de Dieu" pour jouer le rôle de président. A fait, aujourd'hui, il est clair que au sein de cette opposition, nous avons ceux qui veulent passer par les urnes pour assoir l'alternance et d'autres comme le Parti national panafricain (PNP) de Tikpi salifou Atchadam (en exile) qui rêvent que d'une insurrection populaire pour déloger les autorités actuelles. La preuve c'est que pratiquement toutes les formations politiques ont participé aux locales sauf le PNP et alliés. Avec le taux de participation faible que l'on a constaté lors des locales; il est clair que toutes les formations politiques ont toutes leur chance, pourvu qu'ils puissent se mettre rapidement au travail afin de convaincre les indécis à aller accomplir leur droit et devoir: celui de voter.

 16   Kozah Nostra | Mercredi, 7 Août 2019  - 5:29
  Réponse à 15-maximus djitri
  Malheureusement, Oui c'est son fils qui est le député UFC à la tête de pé.dé qui fait ses déclarations sans queue ni tête dans les médias!!!
Tu proposes qui toi???
Il nous faut vraiment innover hein!!
Si j'etais au pays, je me serais proposé SÉRIEUSEMENT!!! En 5 ans, je peux largement mieux faire que les analphabètes GNASSINGBE en plus de 50 ans!!!

 15   maximus djitri | Mercredi, 7 Août 2019  - 4:46
  Réponse à 14-Kozah Nostra
  N'est ce pas son fils qui est l'energumene ALIPUI qui se dit deputain UFC est chef du groupe P(alimentaire) UFC au parlement bidon nomme en Decembre 2018? C'est cet Alipui qui soutien Fraude Gnassingbe non? En faisant des raisonnement d'analphabete?

Si c'est son fils, alors la je dis NON a son pere au cas contraire il n y a aucun probleme.
Mais note qu'il te sera difficile de convaincre notre 1er Podosant national aka "NOUS C'EST NOUS VOUS C'EST VOUS" aka PDG a vie de ANC.
BONNE CHANCE QUAND MEME

 14   Kozah Nostra | Mercredi, 7 Août 2019  - 4:21
  Mes Chers compatriotes, j'ai une proposition surprenante de candidat unique de l'opposition: ALIPUI du GRAD. Il a été ministre sous Eyadéma, est actuellement de la société civile, il est vieux et je présume qu'il est sage. Il pourrait mener une transition d'un mandat et mettre à plat tous les textes et lois du pays pour normaliser la situation du pays. Puis dans 5 ans (2025) il peut organiser des élections ouvertes à tous sans y participer. Qu'en pensez-vous?

 13   Issifou | Mardi, 6 Août 2019  - 21:51
  Réponse à 6-Atalolo
  Par rapport à l'alternance politique au Togo, tant que les conditions de la peur de l'autre persisteront dans les cœurs des togolais, c'est-à-dire, les postures de privilégiés de destin, le RPT/UNIR aura de beaux jours devant lui et l'opposition ne verra pas de sitôt le bout de son tunnel. C'est un grave problème historique auquel personne n'y songe mais qui pourrit quotidiennement notre vivre ensemble.

 12   AZEA | Mardi, 6 Août 2019  - 21:12
  Bonsoir concernant l'unicite de l'opposition il faut prendre les resultats de l'election passee comme
une premiere donc les autres leaders seront autour du parti en tete loooo

 11   SacréeC ? | Mardi, 6 Août 2019  - 19:6
  L'opposition togolaise s'est auto-détruite en boycottant les législatives du 20 déc 2018. Elle a complètement démobilisé ses militants en leur demandant de ne pas s'inscrire sur les listes électorales. Le vin est tiré, il faut le boire maintenant. Rendez-vous en 2025. Ciao

 10   sen | Mardi, 6 Août 2019  - 17:59
  Pas besoin d'une union avant le 2ème tour . Le 2ème tout n'est pas la panacée. Eu égard au résultats proclamés lors des 3 récentes élections présidentielles, FEG s'en est en sorti avec plus de 50 pourcent. Donc en principe pas de quoi fouetter un chat. Si ce n'est exposer votre faiblesse et incapacité à présenter un projet de société. Il faudra poser les bonnes questions au lieu de parler chaque temps du social.

 9   mazama | Mardi, 6 Août 2019  - 17:8
  Réponse à 8-le fou
  Il n'y a pas d'intellectuels au Togo. C'est que des analphabètes bradés de diplômes.


RECOMMANDÉS
Pouvoir et opposition se retrouvent à l’apothéose de DUNENYO ZAN
1.  Togo - Pouvoir et opposition se retrouvent à l’apothéose de DUNENYO ZAN

2.  Togo - Mitterrand, Macron et les Gnassingbé : entre « limitation » et « dé-limitation » des ...

3.  Togo - Hépatites : De nombreuses personnes dépistées ce samedi à Lomé

4.  Togo - Football : Un coach togolais pour l’USS Kraké du Bénin

5.  Togo - MUTAA : Une lettre ouverte à de Faure Gnassingbé



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média